• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

What Lies In The Multiverse Disponible sur Switch

Test de What Lies In The Multiverse (Switch)

Test de What Lies In The Multiverse, prêt pour un gros voyage ?

Bienvenue dans What Lies In The Multiverse, le dernier-né de l’éditeur Untold Tales et des développeurs Studio Voyager & IguanaBee.

Test
Que se serait-il passé si Néo avait pris la pilule bleue ? Si Anakin n’avait pas succombé au côté sombre ? Si Thanos n’avait pas claqué des doigts ? si Golum n’avait jamais trouvé l’anneau ?
Probablement, nous ne le saurons (Sauron, vous l’avez) jamais. Il y a des milliards de possibilités, de mondes parallèles, où chacun de nos choix influencent l’univers dans lequel on se trouve. C’est tout le propos de What Lies In The Multiverse. Bienvenue dans un monde où les univers s’entrechoquent, où la réalité n’est pas la même en fonction du moment où l’on s’y trouve, un monde mignon et enchanté qui se retrouve dérangeant et beaucoup plus sombre qu'il n’y paraît.

Avant de commencer.

Il est important de préciser qu'outre le message sur l'épilepsie qui est présent au démarrage de la plupart des jeux vidéo, celui-ci nous met en garde.

En effet, il aborde des thèmes matures tels que le deuil, la mort, la dépression, la violence. Aussi, il nous invite à ne pas jouer si ces thématiques nous touchent particulièrement et peuvent affecter notre santé mentale. Nous voilà prévenus !

C'est du beau pixel, ça madame.

Nous incarnons un jeune homme dont nous ignorons le nom, qui passe le plus clair de son temps dans sa chambre à coder un logiciel qui permettrait d'explorer les différents univers. Manque de chance, sa mère pense qu'il ne fait rien de sa vie et la gâche à jouer aux jeux vidéo.

Alors qu'il est appelé pour aller dîner, notre personnage décide de lancer un petit test. C'est là que tout dérape, le logiciel fonctionne et l'envoie directement dans un univers parallèle. C'est ainsi que le jeu commence.

Première chose qui marque dans le jeu c’est la qualité des décors et les différents plans qui composent le tableau dans lequel on évolue : le ciel, les nuages, les montagnes imposantes et enfin le premier plan qui fourmille de détails.
C'est beau, c'est frais, c'est coloré. On adore.
Cet effet wahou est renforcé par la dualité entre le côté renfermé, presque étouffant de la chambre, qui prenait uniquement le centre de l'écran et cette zone montagneuse qui s'ouvre complètement à nous au début du prologue.

Peu après notre arrivée dans le nouveau monde, on se rend compte que quelque chose cloche. On est téléporté au même endroit, mais dans une timeline différente. La zone chatoyante du départ se retrouve être absolument chaotique avec un ciel rouge et des montagnes noires dans ce qui semble être un univers alternatif. Les PNJ qui nous parlaient précédemment sont ici des tas de squelettes inanimés au sol. Fait intéressant, certains murs qui nous bloquaient le passage précédemment se sont écroulés et offrent désormais une possibilité pour avancer.

Et c'est là tout l'intérêt de What Lies In The Multiverse. C'est un jeu de puzzles où nous allons devoir alterner entre les dimensions pour réussir à comprendre les casse-tête qui nous entourent.
Peu après, nous faisons la connaissance d’Everett, personnage complètement loufoque rappelant à bien des égards le chapelier fou d’Alice au Pays des Merveilles.

Everett est un maître dans l'art de voyager entre les mondes et il nous cherche, car, avec notre logiciel, nous avons complètement déréglé le multivers.

Nous allons passer les détails scénaristiques qui risqueraient de gâcher le plaisir de la découverte, mais nous finirons par hériter de son pouvoir qui permet de passer entre les univers à notre guise en appuyant sur ZR.

Tutoriel terminé, le jeu commence.

De bien belles inspirations

Si vous avez aimé les jeux tels que Fez et Braid, vous adorerez What Lies In The Multiverse.
La partie puzzle est vraiment bien dosée, on se creuse la tête un instant à essayer de passer d'un univers à l'autre afin de, par exemple, déplacer des caisses pour atteindre une plate-forme surélevée. On change de monde pour trouver des passages secrets qui sont indisponibles dans un autre temps. On jubile quand on trouve un passage alternatif qui nous envoie vers un objet caché. Réussir à passer les puzzles est une véritable satisfaction.
Plus le jeu avance, plus nous débloquons de nouvelles techniques qui enrichissent ces phases. Par exemple, le changement de dimension, très tôt dans le jeu, puis plus tard le passage dans des cadres étoilés qui font faire un dash avant au personnage, probablement un énorme clin d'œil à Céleste dont il emprunte les codes sur certains points. Ou encore un changement de dimension qui inverse la gravité façon VVVVVV.

De plus, cela permet d'avancer sur la trame scénaristique, qui bien qu'extrêmement drôle et très fine dans son humour, cache des thématiques fortes et très adultes si on arrive à lire entre les lignes.

C’est un très bon jeu de puzzle et plateforme, mais son histoire est un cran au-dessus, prenante, avec des personnages attachants. Par moment très verbeux, les phases de discussions peuvent durer plusieurs minutes.

De plus, tous les textes ont été traduits dans un français impeccable, ainsi, les blagues sont parfaitement retranscrites pour le plus grand plaisir du joueur.

On parlait de Céleste précédemment, plus qu’un clin d'œil, les dialogues en sont complètement inspirés. Si on ferme les yeux, juste à l’oreille, on peut s'y méprendre tellement la manière de parler des personnages est similaire. Idem pour les visages qui indiquent plus en détail leurs émotions pendant les conversations. Et encore une fois, à la manière de Céleste, un véritable propos se cache en toile de fond.

Music makes the people come together… yeah !

La bande son est aussi une des forces du titre. Signé Vicente Aguilo et arrangé par Ronny Antares, les musiques sont tout aussi éclectiques que les univers que nous traversons. En effet, nous passons d'un style pop rock folk au classique en passant par la techno et l'électro swing.

Le leitmotiv de certains personnages ou lieux se retrouve modifié en fonction de l'univers dans lequel on se trouve. C'est un détail, mais ça rend le jeu tellement plus qualitatif au final.
À certains moments, la musique s'arrête quand le scénario le demande puis, reprend de plus belle, ainsi l'émotion qu'elle procure est décuplée.

Elle sait se mettre en retrait quand il le faut, appuyer le propos d'un moment fort ou simplement drôle.

Fonctionnalités supplémentaires

À certains moments, le jeu est exigeant et nécessite une exécution parfaite de saut et de changement d'univers en même temps. Le mapping des touches est cohérent et ne nous a absolument pas gêné pendant la découverte du jeu.

Cependant, sachez qu'il est possible d'assigner n'importe quelle touche à n'importe quelle action du jeu. Le re-mapping est une excellente chose pour l'accessibilité de tous types de joueurs et on aimerait voir ça plus souvent.

What Lies In The Multiverse regorge de secrets et bonne nouvelle pour les collectionneurs, une section succès est disponible sur l'écran principal. De quoi augmenter la durée de vie du titre, qui vous prendra une petite dizaine d'heures pour en voir le bout.

Enfin, si vous avez raté quelques succès dans les chapitres précédents, sachez qu'il est possible de les reprendre sans devoir refaire l'intégralité du jeu.

What Lies in the Multiverse - The "WTF Even is this Game?" Trailer (PC, PS4/5, Xbox + Switch)03/11/2022

18/20
What Lies In The Multiverse est un excellent jeu, bien terminé, très drôle et chatoyant. C'est un plaisir de suivre l'histoire et de découvrir les nouveaux puzzles et mécaniques de gameplay au fur et à mesure que le scénario avance. L'humour omniprésent donne un contraste dérangeant avec les thèmes abordés et la dureté de certaines scènes très touchantes.
Pour peu que vous soyez sensible aux jeux de puzzle et de plateforme, celui-ci se place au niveau des plus grands du genre.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On a adoré parcourir les différents univers et résoudre les puzzles qu’offre What Lies In The Multiverse. Le titre a su toucher la corde sensible à bien des moments et il est arrivé de poser le personnage sur un banc juste pour profiter de la musique pour s'imprégner de certains paysages. Sur la petite dizaine d’heures que compte le titre, on rit beaucoup, on se questionne aussi par moment, on profite d’un scénario riche et certains instants résonnent encore à la rédaction de ces lignes. Une petite claque qu’on n’a pas vu venir.

Jouabilité
Le titre est super agréable à prendre en main. Le personnage est un peu lent dans ses déplacements, mais c’est avant tout un jeu de réflexion/puzzle, donc ça ne dérange pas vraiment. Les niveaux sont cohérents et on comprend vite comment résoudre les casse- tête. Certains moments sont plus exigeants et demandent quand même un minimum de réflexes. Le fait de pouvoir assigner les touches de la manette à l’action que l’on veut est un sacré confort.
Durée de vie
Comptez entre 6 et 8 heures de jeu pour voir la fin de l’histoire, vous pouvez ajouter à ça une heure ou deux pour compléter les succès. Certes, dit comme ça, ça ne semble pas bien long, mais pour un jeu de ce style, c’est amplement suffisant.
Graphismes
C’est du pixel art et c’est bien maîtrisé. Le jeu à beaucoup de détails que ce soit dans les décors ou sur les personnages, on s’amuse à regarder les réactions et mouvements pendant les cut scènes et on prend un malin plaisir à passer d’un monde parallèle à un autre pour voir ce qui remplace tel ou tel élément.
Son
Une des nombreuses forces du titre, que ce soit au niveau de l’ambiance sonore ou des musiques, le titre jouit d’une bande son de qualité qu’on s’amuse à transposer d’un univers à l'autre pour sentir les variations apportées. Très éclectiques avec certains thèmes qui restent en tête. Complètement validé !
Intérêt
Pour 14.99 €, le jeu vaut complètement le détour et il serait dommage de passer à côté. Tant pour les puzzles et le gameplay que le message de fond qu’il dégage. C’est la preuve qu’un jeu n’a pas besoin d'être vendu 60 € pour être qualitatif, des pépites se cachent dans l’eshop et ce jeu en fait très clairement parti !
Ergonomie
Très simple, pas de hud, donc pas de barre de vie, ni de mini carte, peu d’informations à l'écran. Un menu pause simple et efficace pour les options ou retour à l'écran principal, qui lui aussi est très épuré : commencer, paramètres ou encore les succès. Le confort de jeu est équivalent en portable ou en mode télévision.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu What Lies In The Multiverse (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×