• Ma note
    Moyenne de 4,1 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Splinter Cell : Chaos Theory Disponible sur NGC

Aperçu de Splinter Cell : Chaos Theory (NGC)

Sam Fischer, George Clooney, même combat !

Aperçu
C’est avec panache, volonté, et une envie de vaincre que notre George Clooney national reviendra pour de nouvelles aventures à la fin du mois de mars de cette nouvelle année. Toujours plus beau et toujours plus souple, Sam Fischer a décidé de nous en mettre plein les mirettes. Attention les yeux !
Preview rédigée par Wind-Legend

Il n’aura pas fallu longtemps à Ubi Soft pour proposer une suite décente à Pandora Tomorrow, lui-même sorti le 25 mars 2004 sur X-Box pour enchaîner sur notre Cube en Juillet. Un an plus tard, Splinter Cell : Chaos Theory arrive sur nos étalages avec son lot de nouveautés, un moteur 3D totalement retravaillé et magnifique ainsi qu’une grande refonte du gameplay. Il faut dire aussi qu’avec 120 personnes bossant sur le jeu, les délais d’Ubi sont parfaitement compréhensibles.

Me Revoilà !

Sam Fischer fait donc son come-back cette année, et ce, tout beau tout neuf ! Contrairement à Pandora Tomorrow, qui reprenait le même moteur graphique pour un lot de nouvelles missions un petit peu plus enrichies et d’un ajout de mode multi, Chaos Theory s’annonce comme le réel renouveau de Splinter Cell que tous les fans de jeux d’infiltration attendent.

Le nouveau moteur graphique améliore nettement le visuel de la série, bien que les épisodes précédents aient été impressionnants graphiquement eux aussi. Des effets d’ombres et de lumières affinés et accrues, des textures plus fines, des matériaux plus malléables et réalistes, des animations encore plus fluides et une attention toute particulière aux expressions des gardes et de Sam, selon les situations, que ce soit au niveau faciale ou corporel.

L’humidité sera aussi représentée, ainsi la combinaison de Sam après un bain de minuit sera complètement trempée et vous laisserez des traces derrières vos pas… Certains décors seront destructibles, permettant ainsi une nouvelle approche du jeu.

Mais l’intérêt de Splinter Cell : Chaos Theory ne réside pas sur sa réalisation. Les développeurs se sont focalisés sur une refonte du gameplay et une amélioration ergonomique du jeu ainsi que sur de nombreux détails boostant l’immersion et la tension du joueur au maximum.

Content de me voir ?

Comme ses prédécesseurs, Chaos Theory, ce n’est que de l’infiltration, rien que de l’infiltration. Mais de l’infiltration abordable par tous. C’est sur cette politique que Mathieu Ferland, le producteur, et ses hommes ont élaboré la partie solo du jeu.

Les grosses nouveautés incluses dans le gameplay pour permettre à Chaos Theory de s’ouvrir à un plus grand panel de publics sont des objectifs non linéaires permettant donc au joueur de choisir son chemin pour arriver à ses fins (les joueurs expérimentés pourront s’en donner à cœur joie et préférer les trajets à haut risques, tandis que les joueurs occasionnels pourront moins frimer et passer par des zones moins dangereuses), vous serez contraint de choisir un style de jeu fin ou brutal. Vous pourrez revenir sur vos pas à tout moment, et surtout sauvegarder quand vous voulez !

Contrairement aux épisodes précédents, le système de checkpoint a été abandonné pour laisser la place à la libre sauvegarde. Ainsi, si vous pensez que vous allez tenter une action suicidaire, vous pourrez prendre vos précautions avant le moment crucial. Ce travail sur la liberté d’action a été très important, et vous pourrez toujours terminer une mission même si vous mourez, même si vous ne remplissez pas tous les objectifs et même si vous finissez le niveau d’une façon que les développeurs n’avaient pas prévue.

Mises à part ces grosses nouveautés, Splinter Cell Chaos Theory pousse encore plus loin l’immersion avec de nouveaux mouvements de Sam : vous pourrez à présent faire le cochon pendu autour d’un tuyau pour attraper par la gorge Roger qui passait tranquillement au-dessous de vous en sifflotant. Vous aurez la possibilité de le faire aussi en position «split jump» (grand écart entre deux murs en hauteur).

De nouveaux mouvements de Sam feront aussi leur apparition dans le domaine du combat rapproché. Il aura fallu tout de même attendre le 3ème opus pour que notre ami acquière enfin un couteau ! Il pourra bien évidemment se la jouer boucher avec, mais aussi transpercer les rideaux et s’en servir pour un tas d’autres petits trucs utiles. A l’issu du corps à corps, vous aurez la liberté de choisir (à pars si ce n’est pas vous qui avez gagné) de laisser votre victime vivante ou pas, de l’interroger ou non, etc…

L’immersion a été amélioré par de multitudes de petits détails bienvenus. Le bruit ambiant par exemple, sera très important sur votre comportement. Vous devrez faire preuve de plus ou moins de discrétion en fonction du lieu où vous vous trouvez. Si votre mission vous amène dans une usine en marche, vous êtes plutôt pénard. Si par contre elle vous amène dans une banque fermée et isolée en rase campagne, là, évidemment, va falloir être plus prudent.

Un système de stress des gardes a été mis au point. L’IA des ennemis évoluera en fonction de là où vous vous trouvez et de la discrétion dont vous faîtes usage. Si vous vous faîtes apercevoir par un des gardiens, celui-ci commencera à stresser et fera des actions inhabituelles et peut être quelque fois démesurées. Une jauge de stress sera mise en place, et si vous parvenez à vous débarrasser de plusieurs de leurs potes, les ennemis restant seront plus attentifs et plus… irritables. Un soin sonore sera donc de mise, et ce sera Amon Tobin qui s’occupera des musiques du jeu. Les décors destructibles auront leur importance dans l’effet d’immersion, Sam Fischer pourra défoncer les portes par exemple.

Venez avec moi, on va bien se marrer !

Splinter Cell : Chaos Theory pourra se jouer à plusieurs ! Et ce, via deux modes différents : le mode coopératif et le mode versus. L’aventure solo vous prenant déjà entre 18 et 20h de jeu selon Ubi Soft, on peut dire qu’au niveau durée de vie, le jeu s’en tire pas mal et même plutôt bien.

Le mode Versus sera à peu de choses près le même que Pandora Tomorrow. Deux espions agiles et complices avec une vue à la troisième personne, deux gardes armés jusqu’au dents et en vue subjective, avec les effets climatiques intégrés directement aux jeux et de nouvelles actions liées à la coopération par équipe, ce mode ravira ceux qui ont aimé celui du 2ème opus. De nouvelles cartes, de nouveaux gadgets et l’incorporation de la destruction du décor seront inclus. Ce mode n’a pas été confirmé sur GameCube, cependant.

Le véritable nouveau mode multijoueur de Chaos Theory sera son mode Coop. Jouable à deux uniquement, sur un écran splitté, ce mode mettra l’accent sur la coopération stratégique et sur l’entraide des joueurs. Pas d’ennemis contrôlé par des joueurs cette fois-ci, les deux joueurs seront tous les deux espions et s’aideront mutuellement pour accomplir diverses missions spécialement conçues pour le mode.
En clair, Splinter Cell : Chaos Theory s’annonce vraiment sympa et innovant, ce qui est quelque chose de rare pour une suite sortant à peine un an après son prédécesseur. Une longue aventure solo, des modes multi originaux… Ce nouvel épisode des aventures de l’agent Fischer a tout pour plaire. Mais sera-t-il à la hauteur de nos attentes ? Réponse en Mars.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Elevée

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Splinter Cell : Chaos Theory (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.1/5

L'avis des visiteurs

Deuxième meilleur opus de la série. Les graphismes sont moins bien réalisés par rapport au premier épisode.
C'est un bon jeu malgré sa maniabilité complexe

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×