News Finance et chiffres de vente

Un nouveau fonds d’investissement pour le jeu vidéo français

En marge de l'ouverture de la Paris Games Week et de la remise d'un rapport, la ministre de la culture Fleur Pellerin a annoncé la création d'une nouvelle aide pour le jeu vidéo français.

News
Fleur Pellerin, ministre de la culture, a annoncé ce lundi, la création d'une nouvelle aide aux acteurs du jeu vidéo en France.

Le Fonds d’Avance Participative Jeu Vidéo (FAPJV, bravo à celui ou celle qui a trouvé ce nom) sera doté de 20 millions d'euros. 15 millions d'euros provenant de la Caisse des dépôts et 5 millions du Centre National du Cinéma. Les entreprises pourront profiter de ces prêts pour se développer et créer ainsi de nouveaux emplois.

Le secteur du jeu vidéo français n'est pas composé uniquement d'Ubisoft mais de nombreuses sociétés indépendantes et autofinancées (91% d'après le Syndicat National du Jeu Vidéo) produisant des jeux de qualité qui participent, selon la ministre, au rayonnement et au patrimoine de la France :
Vous créez de l’emploi et participez au rayonnement de la France, car j’estime que le jeu vidéo appartient au patrimoine culturel de notre pays.
Le FAPJV sera créé durant l'année 2016 et devrait permettre de consolider l'industrie française du jeu vidéo. Cela vient compléter le crédit d'impôt aux jeux vidéo (CIJV), créé en 2008 et qui s'est ouvert en juin 2015 aux jeux PEGI 18. Une réussite, comme l'a rappelé Fleur Pellerin :
L’élargissement des aides aux jeux visés par le PEGI +18 a permis de relocaliser la production de jeux narratifs ambitieux.
Les jeux "pour adultes" (alors que nous savons tous que la plupart de ces jeux sont d'abord joués par des mineurs) représentent 1/3 des ventes de jeux vidéo en France. Des jeux plus ambitieux et donc plus chers à produire. L'absence de coup de main de l’État a longtemps poussé les studios français à aller s'installer en Amérique du Nord où les aides, notamment au Canada, sont bien plus intéressantes et où le jeu vidéo est mieux reconnu qu'en Europe.

Une situation encore réelle selon le SNJV même si les entreprises françaises du jeu vidéo affichent une croissance, sur un an, de 15,6% (de quoi rendre jaloux de nombreux secteurs) et que 800 embauches sont prévues sur l'année 2016.

Le FAPJV est donc une très bonne nouvelle pour le secteur du jeu vidéo, de nouveau soutenu par le ministère de la culture. Fleur Pellerin, longtemps vue comme la première ministre numérique, joueuse et consciente de l'évolution des nouvelles technologies, s'était pris les pieds dans le tapis cet été concernant la revente des jeux vidéo d'occasion :
Source : Le Monde

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

testo
Bonjour,

Je savais bien que ça allait bouger de ce côté depuis que Vincent Bolloré est entré dans la danse.
FAPjv..., ça rappelle la FAQ du Jeux Vidéo, n'y avait-il pas un site avec ce nom ?
Puis FAP... J'adore !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×