News Hardware

Pourquoi est-ce si compliqué en ce moment d'obtenir certains composants informatiques ?

Vous l'avez remarqué, les délais sur de nombreux produits ont tendance à s'allonger et cela impacte clairement la disponibilité de certaines périphériques, certaines consoles et remet en cause le calendrier attendu de certaines évolutions matériels. On fait le point sur les causes créant ce grand bazar qui n'est pas près de s'arrêter dans les prochains mois.

News
Si l'on souhaite résumer en quelques lignes les principaux points de friction impactant l'approvisionnement des composants nécessaires à la fabrication/livraison de nombreux produits, voici les principales raisons :

La très forte demande de semi-conducteurs par les fabricants de microprocesseurs qui excède les capacités actuelles et qui ont parfois été mal anticipées.

Les ventes d’ordinateurs de bureau et d’écrans ainsi que celles des PC portables ont fortement augmenté pour permettre à des millions de personnes de télétravailler dans de bonnes conditions. On doit composer avec les gammes pour les périphériques Hi-Fi, en plein renouvellement avec la démocratisation de l'écoule streaming et les fichiers Hi-res (Flac HD, MQA qui reste un format moins gourmand en place mais compressé partiellement) et nous avons tous les besoins autour des téléviseurs, toujours plus grands, et contenant une forte électronique.

A cela s'ajoute le déploiement de la 5G dans de nombreux pays avec des besoins de nouveaux composants (et Apple a clairement acheté de gros stocks), les véhicules électriques en hausse (avec nvidia très présent sur ce marché) et bien évidemment Sony et Microsoft qui ont lancé leur nouvelle génération de console avec tous les besoins de composants électronique dont seule une poignée de fabricants sont en mesure de produire. Il n'y a qu'a regarder les noms de ces groupes, on a toujours Samsung, TSMC, des boites qui croulent sous les demandes à tous les niveaux et qui ne font donc plus de réductions tarifaires particulières à leurs clients.

Tout cela a donc clairement un impact sur la fabrication des produits car les prix ne sont plus stables ou aussi bien contrôlés qu'auparavant, avec des marges pour les constructeurs à réajuster.

Enfin, les sanctions américaines à l’encontre de la firme chinoise Huawei Technologies ont conduit ce géant de la tech à augmenter très rapidement son volume de commandes de puces électroniques auprès de ses fournisseurs habituels. Bref les besoins n'ont jamais été aussi important qu'actuellement et tout le monde doit attendre son tour pour être servi.

Les retards de production liés à la pandémie mondiale

Avec la pandémie, de nombreuses usines ont fermé en 2020 puis on rouvert progressivement en cours d'année, accumulant du retard par rapport aux commandes antérieures passées et qui commencent tout juste après une longue phase de ralenti à tourner à peu près correctement.

Au regard des fortes demandes qui ont explosé au cours de l'année 2020, il y a donc un goulet d'étranglement dans la fabrication que l'on n'arrive pas à résorber, d'autant que de nouvelles usines dont le démarrage devait intervenir au cours de l'année 2020, ont connu quelques couacs de lancement dans leur production, avec des rendements qui n'étaient pas au niveau de ce qui était fixé au départ. Une période de rodage compliqué avec cette pandémie, qui a donc conduit à des décalages de productions de quelques semaines à quelques mois, aggravant la situation déjà tendue. On a ainsi vu des fabricants, ne pouvant fabriquer leurs derniers produits hi-tech en volume, ressortir des gammes de produits avec des composants exigeant des finesses moins sensibles, pour couvrir les besoins du marché et le faire patienter (Nvidia et AMD qui ont ressorti des cartes graphiques avec des composants d'il y a quelques années par exemple, faute de pouvoir livrer leur dernière gamme en nombre).

Terminons par les problématiques de mise en place de la gestion 4K 120 fps pour de nombreuses marques, qui ont été impactées par un bug sur un composant prenant mal en compte ce type de résolution (ampli, télé, tous les domaines sont concernés). Il a fallu trouver des palliatifs pour le matériel déjà vendu, des fabricants ont bloqué leurs gammes en attendant d'avoir une révision du composant expurgé de son problème, bref cela a été le bazar, d'autant qu'il a fallu gérer la déception au niveau du SAV de la clientèle impactée par cette incompatibilité inattendue (ce qui fait mal au regard du tarif d'achat de certains produits), un problème qui ne pouvait pas être réglé par une mise à jour logiciel mais par une mise à jour matériel dans de nombreux cas. Aujourd'hui, on commence tout juste à entendre les propositions de contournement, c'est loin d'être réglé pour tout le monde.

L’incendie de l’usine du géant japonais AKM

Spécialisé dans la fabrication de puces électroniques, notamment des DAC audio, l'incendie en octobre dernier de l'usine du géant AKM a contraint de nombreuses sociétés à se reporter sur d'autres produits de substitutions, ajoutant une pression supplémentaire sur des marques ayant déjà bien du mal à fournir. Pour info, l'usine AKM n'a toujours pas repris sa production, donc la situation va être tendue encore au moins une année entière sur certains secteurs, notamment tout ce qui touche le son.

L'impact au niveau des transports

On l'a peut être moins entendu, mais il y a actuellement une pénurie de conteneurs, impactant le fret maritime à l’échelle internationale et des délais de déchargement et de dédouanement des marchandises qui s’allongent pour cause de Covid-19. C'est un gros problème qui ne va pas se régler avant plusieurs mois et le coût du transit d'Asie vers l'Europe a explosé par rapport à la normal.

La Chine a connu une grosse reprise économique et exporte aujourd'hui trois fois plus de marchandises qu'elle n'en importe (dont notamment vos fameux masques). Ce différentiel entre l'exportation et l'importation entraîne des délais pour le retour des conteneurs. En effet, les compagnies maritimes vont attendre de remplir leurs conteneurs pour les ramener en Chine (et non rapporter des conteneurs vides), ce qui mécaniquement ralenti le retour, passé de 60 jours à 100 jours en moyenne.

Et comme les mesures sanitaires ont un impact sur la cadence de travail (entre la diminution du nombre de dockers sur les quais, l'application des mesures anti-covid et l'obligation pour les autorités portuaires de décharger d'abord les conteneurs contenant les produits essentiels), on a un délai de traitement pour le matériel électronique qui est passé globalement selon les ports de 2 à 15 jours, retardant toute la chaine derrière (livraison mais aussi retour des conteneurs). Cela a une conséquence pratique : certains ports sont saturés car ils n'arrivent plus à traiter tous les conteneurs qui s'accumulent.

Il y a également un aspect politique, le plan de relance américain et le départ du président Trump a redistribué les cartes du commerce, avec des routes maritimes transpacifiques qui sont privilégiées, au détriment des livraisons de l'Asie vers l'Europe.

Entre raison politique, tracasseries administratives, réalités économiques et mesures sanitaires, on le voit la situation est devenu très complexe et va prendre des mois à se résorber. Et l'Europe en fait clairement les frais actuellement même si le fret ferroviaire entre la Chine et l'Europe limite la casse. Tous cela entraîne donc des pénuries de conteneurs qui impacte la livraison de précieuses consoles, vos casques hi-fi, vous écouteurs, vos câbles HDMI, vos amplis et vos téléviseurs, vos jeux et vos amiibo. Pas besoin d'être très sorcier pour comprendre la grande prudence de communication actuellement de Nintendo, où pour l'Occident, tout est encore plus centralisé au niveau de Nintendo of America, et que Nintendo Europe soit si discret en ce moment.

Dans ce contexte, on comprend mieux que le lancement d'une Switch plus évoluée, clairement en cours de production au regard de tous les indices glanés ces derniers moins dont nous nous sommes faits l'écho à plusieurs reprises dans nos colonnes, soit quelque chose de très compliqué à mettre en place au niveau mondial et que les projets ont dû être réévalués au niveau du calendrier.

Le Brexit commence à se faire sentir dans certains domaines

Qui dit Brexit en place dit début des complications des procédures d’exportation de tous les produits britanniques vers l’Union Européenne. Depuis 1974, de nombreux liens avaient été mis en place qu'il faut désormais détricoté et cela ne se fait pas sans casser quelques œufs. Même si l'Union Européenne et le Royaume-Uni coopèrent pour que cela se fasse avec le moins de problème possible, il n'empêche que la remise en place des douanes ajoute des délais. Si cela ne touche pas vraiment le secteur jeux vidéo, cela a un impact pour certaines sociétés basées à Londres, qui sont impactés pour livrer les jeux chez nous. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur les stores européens de Nis America pour voir que les délais sont beaucoup plus longs qu'avant. Alors quand on regarde le volume de périphérique en hifi et vidéo à traiter depuis le Royaume Uni et du matériel d'électroménager, on note tout de suite des délais qui s'allongent en semaine chez de nombreux distributeurs.

Quand la météo fait des siennes.

Taïwan connait actuellement sa plus grosse sécheresse depuis 50 ans. On observe de plus en plus les effets du réchauffement climatiques, avec des accidents de température qui vont se multiplier à l'avenir. On l'oublie parfois, toute la fabrication de puces électroniques nécessite l'usage d'énorme quantité d'eau dans le process et lorsque l'eau commence à manquer pour cause de sécheresse exceptionnelle, toute la chaine de production se retrouve fortement impactée. Alors, quand on sait que suivant les secteurs, Taïwan produit une bonne moitié des puces électroniques produites dans le monde et que cela peut monter aux deux tiers pour certains composants particuliers, on se doute que cela va coincer. Taïwan prend les devants en construisant une usine de désalinisation de l'eau de mer mais tout cela prend du temps.


Source : Certains éléments ont été apportés par François Richard de Son-video.com lors d'une newsletter faisant le point particulier pour le secteur de l'audio-video.

Toutes cette conjonction de problèmes va prendre du temps à se régler. Il faut donc s'attendre à des sorties flash essentiellement au cours de cette année 2021, avec des quantités réduites lors de chaque lancement (donc obligation d'être réactif en précommandes pour obtenir le bien convoité car le réassort risque d'être très long, surtout en Europe), des collections de couleurs pour notre Switch lite qui va jouer un rôle primordiale pour maintenir les ventes de la Switch (pas de station d'accueil par exemple, moins de composants et de besoin de joy-con immédiat), car du côté de la Switch classique, cela va être le grand yoyo des livraisons.

Alors si les projets sont en cours pour la remplacer par un nouveau modèle utilisant un nouvel écran et une hausse de puissance, tous les problèmes précités ont clairement mis un voile sur le calendrier de lancement. Nintendo joue sur ses stocks de composants et peut facilement tenir le choc avec sa Switch Lite. Mais pour la Switch classique, il faut s'attendre à des délais d'approvisionnement plus importants, et tenir jusqu'à pouvoir lancer la nouvelle révision de la console avec les nouveaux composants commandés depuis des mois dans différents pays asiatiques.

Enfin cette pénurie de composants et les délais plus importants vers l'Europe poussent les éditeurs à privilégier les solutions dématérialisées des jeux en Europe au détriment des éditons physiques. Ne criez donc pas trop si Capcom et consorts continuent à sortir des éditions physiques au Japon et parfois aux US en oubliant l'Europe, la situation actuelle ne les incite pas trop à faire des efforts particuliers.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×