News Nintendo

Les prédictions de l'année 2018 de Serkan Toto

Comment évoluera le marché des jeux vidéo en Asie et dans le reste du monde ? C'est ce que tente d'évaluer l'analyste Serkan Toto, toujours bien au courant de l'actualité du marché asiatique. Il prédit notamment une bonne année 2018 pour Nintendo.

News
Serkan Toto est un habitué de nos colonnes et il a été sollicité par GamesIndustry.biz pour partager ses prédictions personnelles pour l'année 2018 sur l'industrie du jeu. Cela reste intéressant même si ce n'a pas valeur de vérité absolue. Rétrospectivement, si on se penche sur ses prévisions pour l'année 2017, il est resté dans les clous, se trompant uniquement sur le fait qu'il pensait que Nintendo communiquerait d'avantage sur ses projets au cinéma et que la firme frapperait un premier grand coup sur le marché mobile avec Animal Crossing. Le retard du jeu avec une sortie en toute fin d'année n'a pas permis ce succès et la concurrence reste rude sur ce marché.

L'année 2018 devrait être une autre année réussie pour Nintendo

Si l'année 2017 a été l'année du redressement pour la firme, 2018 devrait être encore meilleure pour Nintendo (et on comprend parfaitement les propos du président Kimishima qui quasiment au même moment a évoqué l'intention de Nintendo de se fixer un objectif de ventes de 20 millions de Switch durant la prochaine année fiscale).

Pour Serkan Toto, la Switch sera clairement la console la plus vendue de 2018, grâce à un plus important soutien des gros éditeurs classiques et la poursuite d'un soutien accru des indépendants. L'arrivée d'une offre de type console virtuelle, le service en ligne et des remakes de titres plus anciens comme Mario Maker devraient terminer d'assoir correctement la console auprès du public.

Pour lui, il ne serait pas surpris de voir le retour de nombreux joueurs qui étaient restés sur la Wii vers la Switch, ce qui se comprendrait totalement au regard du style de gameplay permis par les Joy-Con, le motion contrôle et les vibrations HD. C'est clairement un aspect sur lequel Nintendo devrait miser (nous ferons un point sur les dernières déclarations du président de Nintendo M. Kimishima, qui s'est exprimé plus longuement sur ce sujet, chronologiquement après les prévisions de M Toto).

Au niveau du marché mobile, 2017 a été plus lent que prévu pour Nintendo, avec un grand écart de temps entre Fire Emblem Heroes et Animal Crossing : Pocket Camp. Cela devrait changer en 2018 et il se dit assez confiant car Nintendo a à peine effleurer ce qui est possible de faire à son niveau sur le marché des smartphones.

L'année 2018 devrait être également la grande entrée de Nintendo sur le marché Chinois, au moins sur le marché mobile, notamment grâce à un partenariat avec le géant Tencent (qui nous prépare justement Arena of Valor sur Switch).

2018 : Une année toujours très difficile pour Microsoft qui continuera à lutter

Même s'il aime bien personnellement la Xbox One, Microsoft va continuer de souffrir face à Sony. La PS4 a tout simplement trop de jeux exclusifs prévus pour 2018, et il n'y a aucun moyen que Microsoft puisse rattraper son retard avec la Xbox One X.

Il s'attend à ce que les premières informations ou fuites portant sur la prochaine génération de consoles Sony et Microsoft apparaissent en cours d'année.

2018 : la VR et AR : ce ne sera pas encore le grand soir !


J'étais très pessimiste à propos de la VR pour le marché de masse en 2017, et je crois que la VR ne percera pas en 2018 non plus. Sony proposera sûrement un nouveau casque PSVR, il y aura des baisses de prix et peut-être du nouveau matériel pour la Xbox One - mais la VR a besoin de plus de temps.

A propos de l'AR (dans les jeux), je suis également pessimiste. Je comprends que la technologie s'améliore, mais l'AR en général est là depuis des années maintenant: où est le bon contenu? Est-ce que ce sera le jeu Harry Potter de Niantic?

2018 : l'année des suites

En phase avec les récentes déclarations du président de Nintendo, les suites de jeux et les DLC devraient être nombreux en 2018. De nombreuses suites ont déjà été annoncées pour sortir en 2018 mais ce mouvement s'amplifiera à l'avenir.
Les coûts de développement et de marketing sur console sont en pleine croissance, et je ne vois pas beaucoup de studios triple A prêts à expérimenter en 2018. Je n'attendrais donc pas seulement plus de suites, mais aussi plus de remakes, de remasters et d'offres de jeux en tant que services en 2018.

2018 : le marché mobile toujours aussi fort mais poursuivant sa restructuration

2017 a été une année de consolidation dans le jeu mobile, et je ne doute pas que la tendance se maintiendra en 2018. Nous verrons certainement plus de studios mourir ou se regrouper, la qualité générale des jeux mobiles monter et peut-être la surprise smartphone en provenance de Nintendo.
Il sera grand temps selon lui de se renouveler car des méga hits comme Candy Crush, Clash Of Clans ou encore Puzzle & Dragons vont tous fêter leur sixième anniversaire en 2018. Il faudra d'ailleurs surveiller les sociétés coréennes et chinoises qui souhaitent s'étendre à l'Ouest et au Japon.

Il est vrai que la valeur de Tencent a explosé durant cette année 2017. En un an, le chiffre d'affaire global de Tencent a progressé de 61%, à 9,8 milliards de dollars (65,2 milliards de RMB) et son profit s'élève au troisième trimestre à 2,7 milliards de dollars. Avec une valorisation boursière atteignant les 472 milliards de dollars, Tencent est devenue la première capitalisation boursière d'Asie et a consolidé sa place dans le Top 10 mondial en se positionnant à la 6e place. L'entreprise continue des investissements ciblés qui génèrent du cash et n'a montré aucun échec ou essoufflement ces dernières années. Pour situer l'entreprise par rapport aux autres gros concurrents niveau valorisation boursière, Apple est premier (862 milliards de dollars), Alphabet -la maison-mère de Google- second (714 milliards) et Microsoft 3e (640 milliards), Amazon 4e (542 milliards) et Facebook 5e (517 milliards).

On est à un niveau de puissance financière largement supérieure à Electronic Arts ou Ubisoft par exemple. Autant dire que l'arrivée de ces mastodontes sur les marchés occidentaux sont plus que surveillés.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

tulkes
Je trouve que se qu'il dit est plein de bon sens et assez pragmatique.
Talban
Oui, on va dire qu'il ne prend pas de grands risques à évoquer tout cela. Mais c'est vrai que les gros mastodontes du marché mobile arrivent et cela risque de faire très mal pour les éditeurs classiques frileux. Après, si les jeux sont bons, on ne va pas râler. Cela va peut-être en secouer certains. La switch a sa carte à jouer avec son écran tactile, qui devrait faciliter les portages.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×