News Nintendo

Le premier produit Nintendo vendu en Europe permettait de rechercher son âme sœur

Nintendo est aujourd’hui une société plus que centenaire. Mais depuis quand commercialise-t-elle certains de ses produits en Europe ? C’est bien avant la vente de consoles de jeux vidéo mais c’était déjà un produit électronique que les plus fervents fans connaissent au moins de nom.

News
Amusante trouvaille de la part de Nintendo Memories, relayée par Before Mario, un site extrêmement bien documentée sur les activités historiques de Nintendo. Ils semblent avoir retrouvé la date de commercialisation du premier produit Nintendo en Europe : 1973 ! Mais qu’est-ce ? Le Sebiorg ? Non, même si l’année colle parfaitement. C’est le Love Tester, surnommé baromètre d’amour, un jouet imaginé par Gunpei Yokoi et commercialisé par Nintendo en 1969, qui prétendait mesurer les sentiments amoureux entre deux personnes.

On imagine bien la situation un peu gênante : Je t’aime ! Attends chérie, je vais vérifier avec le Love Tester ! Une claque et ce n’est plus la peine de tester quoi ce que ce soit. On se regarde pour mémoire la publicité de l’époque que l’on peut retrouver sur la chaine 1Button et on regardera au passage le petit test retro diffusé par la chaine Neon Polygons.

Love Tester commercial (Nintendo)02/03/2024


Testing out the Vintage and Rare Nintendo Love Tester02/03/2024

Si on pensait que ce type de produit n’avait pas navigué tout de suite vers nos contrées, il semble qu’en 1973, une société d’importation italienne du nom d’Impeuropex ait fait venir ce Love Tester au moins en Italie pour faire partie d’une loterie au sein du Barba-Nera, un almanach italien, véritable institution locale, toujours publié depuis sa création en 1762.
Il y avait ainsi 21 Love tester à gagner, ou du moins dans son appellation italienne « Misuratore d'amore ». Un appareil commercialisé au tarif de cinq mille cinq cents lires italiennes, soit environ 50 euros en monnaie d'aujourd'hui.

Si la société Impeuropex est aujourd’hui spécialisée dans la vente de machine à sous, il y avait avant Impeuropex Corp ! et EDG-Impeuropex, qui récupéraient des circuits imprimés japonais et pirates fabriqués par d’autres sociétés pour monter diverses machines compatibles, pas toujours très légales. Des procès dans le passé ont obligé la société à corriger le tir. Ainsi à la fin des années 80, elle a commercialisé Multigame, une adaptation de la console NES pour les salles d’arcade.

Source : Beforemario

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×