News Finance et chiffres de vente

[Eco de la semaine] Ubisoft x Tencent, des précisions sur le rachat arabe de SNK et l'opposition Microsoft/Sony continue

Alors qu'un rachat d'Ubisoft semble de plus en plus probable, celui de SNK annoncé en avril dernier se précise. De son côté, Nintendo continue de cartonner au Royaume-Uni, avec des ventes supérieures à celles de PlayStation et Xbox réunis

News
Chez PN, on aime bien tout ce qui tourne autour des chiffres de ventes, bilans financiers, partenariats, rachats... en résumé, tout ce qui tourne autour du business. Vous aussi ? Tant mieux car voici un condensé de toute l'actualité de la zone éco Nintendo !

Ubisoft x Tencent : le géant chinois avance ses pions face au clan Guillemot

Après avoir annoncé ses ambitions de racheter Ubisoft, le groupe chinois Tencent continue d’avancer ses pions. Après avoir acquis une grande partie du capital de la firme française, Tencent s’attaque désormais au clan Guillemot, actionnaire majoritaire à la tête de l’entreprise.
En effet, Tencent est devenu actionnaire minoritaire de Guillemot Brothers, contrôlant 49,99% de son capital et affaiblissant sa position au sein de l’entreprise. Avec cet investissement de l’ordre de 300 millions d’euros, Tencent possède désormais 9,99% du capital d’Ubisoft. Cependant la direction d’Ubisoft est parvenue à imposer plusieurs clauses contraignantes dans l’accord.

Tencent se voit, entre autres, interdit de revendre ses actions avant cinq et d’augmenter sa participation au-delà de 9,99% avant 8 ans. Par ailleurs, la famille Guillemot a utilisé Tencent pour consolider sa position, bénéficiant d’un droit de priorité en cas de ventes d'actions Ubisoft de Tencent, lui permettant de faire face à un potentiel rachat d’une autre entreprise à l’avenir de ses actions.

Toutefois cette position reste aussi très profitable à Tencent, comme l’explique Yves Guillemot, actuel PDG et fondateur d’Ubisoft :
“L'élargissement du concert avec Tencent renforce l'ancrage de l'actionnariat de référence d'Ubisoft autour de ses fondateurs et lui offre une stabilité essentielle pour son développement à long terme”

SNK rassure les fans suite à son rachat par le Fonds d'investissement public de l'Arabie saoudite

En mai dernier, SNK a annoncé la vente de la majorité de ses actions (96%) au Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite, l’un des piliers du soft power arabe réalisant depuis plusieurs années de nombreux investissements, que ce soit dans le sport, l’économie, le spatial ou encore tout ce qui touche à la culture, dont le rachat de 5% des actions de Nintendo en juin dernier et possède des parts de Capcom, Nexon, Activision-Blizzard, Electronic Arts, Embracer Group ou encore Take-Two Interactive.
Cependant il s’agit-là de la première acquisition du fonds souverain détenu par le prince héritier Mohammed Ben Salmane et les fans n’ont pas manquer d’émettre de profondes inquiétudes quant à l’avenir de la société.

Yasuyuki Oda, illustre développeur du studio, a donc répondu aux questions des fans dans une interview accordée au média américain VGC :
“Pour nous, nous nous concentrons simplement sur la création de jeux. Nous ne sommes pas une entreprise politique ou quelque chose comme ça, donc cela ne nous affecte en aucune façon. Une chose que nous dirions est que nos propriétaires sont généralement fans de la propriété intellectuelle, et ils l'ont toujours été, donc c'est à nous de faire ce que nous voulons en matière de création de contenu”
Des commentaires rassurants, certes, mais qui n’ont été suivis ni par SNK, ni par le FIP lorsqu’ils furent approchés par VGC. Concernant l’acquisition, celle-ci aurait coûté près de 430 millions de dollars à la fondation de Mohammed Ben Salmane.

Microsoft vs. Sony : l’opposition continue face au rachat d’Activision-Blizzard

Alors que l’on apprenait la semaine passée que le dossier du rachat était passé en phase 2 de l’enquête réalisée par la CMA (Competition and Markets Authority), Sony semble bien décidé à faire annuler les plans de Microsoft en utilisant à son escient les inquiétudes britanniques.
Alors que la firme de Redmond a pourtant assuré à de multiples reprises que la licence Call of Duty, cœur du litige en raison de sa popularité (étant l’une des licences les plus prolifique au monde), Sony juge la promesse de Microsoft inadéquate et son PDG de sa branche gaming, Jim Ryan, se fend d’un nouveau communiqué pour le faire savoir.
Je n’avais pas l’intention de commenter ce que je pensais être une affaire privée, mais j’ai senti le besoin de remettre les pendules à l'heure car Phil Spencer a mis le sujet sur la place publique. Microsoft a uniquement proposé le maintien de Call of Duty sur PlayStation pendant trois ans après l’expiration du contrat d’exploitation actuellement en cours entre Activision et Sony. Après presque vingt années de parution de la franchise sur PlayStation, leur proposition nous semble inadéquate à bien des niveaux et ne satisfait pas à la prise en compte de l’intérêt de nos joueurs. Nous souhaitons garantir le fait que les joueurs PlayStation puissent avoir accès à la meilleure expérience de Call of Duty possible, et l’offre de Microsoft va à l'encontre de ce principe.
Jim Ryan, PDG de PlayStation.
Depuis de nombreux mois, l’objectif assumé de PlayStation est, au mieux, de faire annuler le rachat du groupe ABK en convaincant la CMA de se prononcer en sa faveur, et surtout la FTC (Federal Trade Commission), seule instance ayant le pouvoir de faire annuler tout projet de rachat. Dans le pire des cas en revanche, Sony espère au moins conserver sur ses plateformes la licence Call of Duty sur le long-terme car la perte de la licence aurait un impact extrêmement important sur les ventes de la société japonaise.

En bref cette semaine :

- En France, le portage PS5 du jeu The Last Of Us Part I cartonne et s’impose en tête des ventes de la semaine 35. La production de Naughty Dog est suivie par un autre jeu signé Sony Interactive Entertainment : Horizon: Forbidden West, qui se retrouve à la seconde place. En 3e place, Mario Kart 8 Deluxe reste le Mr. Constituency avec une nouvelle apparition dans le top des ventes, devant Mario Strikers et Animal Crossing.

The Last of Us Part I - Launch Trailer | PS5 Games09/12/2022

- En Suisse, The Last Of Us s’impose également en tête des ventes, devant Mario Kart 8 Deluxe, Gran Turismo 7, Nintendo Switch Sports et le dernier jeu Tortues Ninja : The Cowabunga Collection.

- Au Japon, JoJo’s Bizarre Adventure: All Star Battle R de Bandai Namco s’impose en tête des ventes avec 19 807 unitées vendues, devant Earth Defense Force 6 (15 036 ventes), Mario Kart 8 Deluxe (12 568 ventes), Made in Abyss: Binary Star Falling into Darkness (12 542 ventes) et The Last of Us Part I (10 954 ventes). Côté hardware, la Switch OLED reste en tête avec 66 442 ventes, devant une Switch qui reprend ses droits avec 22 857 ventes, lui permettant de repasser devant la PS5 et ses 18 431 ventes.
- Au Royaume-Uni, une étude indique que la Switch aurait été plus rentable que le score cumulé des ventes de PlayStation et de Xbox. Des ventes qui ont généré près de 88,7 millions de recettes en livres sterling, soit 102,44 millions d’euros contre “seulement” 91,93 millions d’euros de recette. Plus d’informations sont à découvrir dans cette actualité de Sebiorg.

- Depuis son lancement, Splatoon 3 a (déjà) généré plus de 3 millions de ventes. Au total, près de 3,45 millions d’exemplaires du jeu ont été vendus au Japon lors du week-end de sa sortie. Des chiffres qui, à l’échelle mondiale, devraient logiquement en être d’autant plus imposants, bien que Nintendo ne se soit uniquement exprimé sur le lancement du jeu au pays du soleil levant.
- Le studio The Coalition (Gears of War), filiale des Xbox Game Studios, s’est engagé cette semaine à verser 1% de ses revenus dans la lutte contre le suicide. Le studio s’est engagé dans un partenariat sur plusieurs années avec l'organisme Crisis Text Line.
“Nous sommes honorés de nous associer à la Coalition et à la franchise Gears of War pour améliorer l’accès aux services de soutien en santé mentale et de prévention du suicide. Des partenariats comme celui-ci sont essentiels pour faire face à la crise de la santé mentale en Amérique et pour concrétiser notre vision d’un monde empathique où personne ne se sent seul.”
Dena Trujillo, CEO Crisis Text Line

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×