News Finance et chiffres de vente

[Eco de la semaine] Nintendo remporte un nouveau procès, Microïds s'étend, Ubisoft fait le point, Microsoft a faim et cyberattaque contre EA

Chez PN, on aime bien tout ce qui tourne autour des chiffres de ventes, bilans financiers, partenariats, et rachats... en résumé, tout ce qui tourne autour du business. Vous aussi ? Tant mieux car voici un condensé de toute l'actualité de la zone éco Nintendo !

News
Même en plein E3, l'actu business de Nintendo ne s'arrête pas ! Et tant que l'actu continue, nous continuons, bien entendu, à vous relayer son contenu. Ainsi cette semaine on se retrouve avec une nouvelle victoire de Nintendo lors d'un énième procès, l'ouverture d'un nouveau studio Microids à Lyon, évoquer l'appétit insatiable de Microsoft (qui sera donc le prochain à être racheté ?), faire le point sur la situation actuelle du côté d'Ubisoft et également sur la cyberattaque que vient de subir Electronic Arts. Bonne lecture !

Nintendo remporte un nouveau procès contre DSTORAGE

Après avoir remporté son procès contre RomUnivers la semaine dernière, Nintendo remporte cette semaine un nouveau procès, à l’encontre cette fois-ci de DSTORAGE. Le procès a débuté il y a plusieurs mois lorsque Nintendo a remarqué l'hébergement illégal de ses copies sur le site 1fichier.com. Après avoir demandé aux propriétaires du site, DSTORAGE, de supprimer les fichiers - requête à laquelle l’entreprise vosgienne n’a pas répondu -, Nintendo a porté plainte.

A lire aussi : Top 20 des ventes eShop japonais de mai 2021

Lundi dernier, le Tribunal judiciaire de Paris a rendu son verdict. DSTORAGE est ainsi condamné à verser 935 000€ de dommages et intérêts et de supprimer l’ensemble des fichiers concernés. Par ailleurs, la juge a précisé que Nintendo n’est pas tenu d’obtenir une décision de justice afin d'exiger le retrait des contenus illicites. Par ailleurs, la firme s’est exprimée à la suite du jugement :
“Nintendo se félicite de la décision du Tribunal judiciaire de Paris. Le message qu’elle adresse est clair : en refusant de bloquer l’accès à des contenus tels que des copies non-autorisées de jeux vidéo nonobstant une notification préalable, les fournisseurs de services d’hébergement partagé tels que Dstorage (1fichier) engagent leur responsabilité en vertu du droit français et sont tenus de retirer ou de rendre impossible l’accès à de tels contenus. Les services qui ne se conforment pas à la loi peuvent être condamnés à verser dommages et intérêts aux titulaires de droit dont les droits de propriété intellectuelle ont été violés.”
Nintendo
Morale de l’histoire : on ne plaisante pas avec Nintendo ! Nombreux sont les sites à en avoir déjà payé les conséquences et Big N ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Notez cependant qu’il n’est pas à exclure que DSTORAGE fasse appel dans les semaines à venir.

En complément :
- Nintendo gagne son procès contre DSTORAGE

Microids ouvre un nouveau studio dans la vallée du Rhône

Après la tragique disparition du créateur Benoît Sokal la semaine dernière, l’éditeur français Microids refait parler de lui, mais avec une bonne nouvelle cette fois-ci ! En effet, Microids vient de créer un tout nouveau studio : Microids Studios Lyon.

Aux commandes de ce dernier, on retrouve David Chomard, ayant travaillé par le passé pour Atari puis Little Worlds Studio, dont il est le créateur. Le studio entame donc sa première campagne de recrutement et recherche encore une vingtaine de personnes pour compléter les rangs d’une équipe déjà en place. Pour le moment, ce sont principalement des artistes, des designers et des programmeurs Unity qui sont la cible de ce recrutement.
"La création de Microids Studio Lyon vient compléter notre chaîne de valeur et nous permet désormais de lancer des projets de développement en interne, jusqu’à la distribution des titres avec notre structure Microids Distribution France (MDF). Par ailleurs, nous continuons à travailler avec de nombreux studios et nous avons, actuellement, plus de vingt-cinq jeux vidéo en développement."
Microids
On ne sait pas encore sur quels projets travaillera cette nouvelle entité. Il est tout à fait possible qu’il s'agisse de l’adaptation d’une BD - domaine de spécialité de Microids -, que les équipes viennent en renfort pour d’autres projets ou même soient assignées à la création d’une nouvelle IP.

Ubisoft fait le point : télétravail, bilan carbone et rémunération des cadres

Cette semaine, Ubisoft fait un point global : Bilan carbone, reprise totale ou non des studios, rémunérations des cadres… la crise du Covid fait réfléchir et, au moment où les entreprises sont contraintes de se renouveler et passer au télétravail, la question d’un potentiel retour au bureau se pose, au moment où la plupart des restrictions sont petits à petits levées.

La réponse, c’est Ubisoft Montréal qui la donne. A l’occasion d’un mail envoyé aux employés, on apprend qu’Ubisoft compte mettre en place des conditions de travail plus souples, tout en précisant que seules certaines personnes pourront travailler complètement depuis chez elles.
Le but d’Ubisoft est donc, vous l’aurez compris, de favoriser un retour au bureau, l'interaction et les échanges entre les salariés. Par ailleurs, la firme s’est fixé comme objectif d’améliorer la qualité de vie dans ses locaux et revoir ses principes, ce qui n’est pas très surprenant après les affaires de sexisme et les départs en nombre de ses salariés et cadres, le dernier en date étant celui de Charlie Guillemot, fils du PDG de la firme Yves Guillemot et co-responsable d’Ubisoft Owlient, qui s’en est allé il y a deux semaines de cela avec le co-directeur du studio : Rémi Pellerin.

Par ailleurs, il nous est aussi révélé par la même occasion le salaire que perçoit Yves Guillemot. On apprend que l'intéressé a gagné 1,03 millions d'euros, soit 21 fois plus que la rémunération moyenne des employés et 27 fois plus que la rémunération médiane. Les compensations en cas de réussite des objectifs se divisent en deux : une n’est versée qu’au PDG et la seconde est aussi versée aux directeurs générés.
Enfin, quitte à parler de chiffres, évoquons le troisième axe communicatif de la société : l’écologie. D’ici 2030, la firme souhaite atteindre le seuil de 100% d’énergies renouvelables et présenter un bilan neutre. Le second objectif fixé est de réduire de 20% les voyages d’affaires, augmenter la durée de vie du matériel et généré 68% des ventes totales de jeux en dématérialisé.

En complément :
- Ubisoft : le grand ménage et beaucoup d’interrogations
- Les ennuis d'Ubisoft continuent, Michel Ancel lui-même dans la tourmente
- [Eco de la semaine] La Switch Pro bientôt annoncée ? Nintendo souhaiterait améliorer son eShop, Apple vs. Epic : verdict cet été, EA et Ubisoft essuient d'importants départs

Rachats de studios : Microsoft en veut encore plus !

Après une conférence riche en annonces durant laquelle les studios first party de Microsoft, les Xbox Games Studios, désormais au nombre de 23 suite au rachat du groupe ZeniMax Media (Bethesda), se sont largement illustrés, on apprend que Microsoft en veut encore plus et les sommes versées sont de plus en plus importantes.

Matt Boty, le PDG des studios Xbox, indique en effet que la tangente actuelle va se poursuivre et précise que certains studios sont d’ores-et-déjà dans le viseur ! Le but de Microsoft est ainsi de capitaliser son ampleur et de permettre à sa division jeux vidéo d’être propulsée vers les sommets, ce qui se profile doucement mais sûrement avec le Xbox Game Pass dont les premiers bénéfices grâce à une croissance constante de son nombre d’abonnés.
“Nous avons réalisé des investissements pour déployer notre stratégie dans notre contenu, nos expériences, notre hardware. Ces dernières années, nous avons mis tout cela en place à travers le lancement de nos nouvelles consoles, du Cloud gaming et du Game Pass. Nous voulions être certains d’avoir tout en place avec un moteur de contenus derrière.”
Tim Stuart, directeur financier de Xbox.
En complément :
- Microsoft rachète ZeniMax Media (maison mère de Bethesda) pour 7,5 milliards de dollars

Electronic Arts victime d’une cyberattaque

Depuis 2020 tout particulièrement, les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses (et vous verrez dans la section “En bref cette semaine” que c’est un sujet assez important en ce moment). La dernière victime en date de l’industrie à en subir une n'est autre qu'Electronic Arts !
D'après EA, les pirates auraient dérobé 780 Go de données, dont les codes sources des jeux FIFA 21 et FIFA 22 ainsi que celui du moteur Frostbite avec lequel EA développe ses contenus. En revanche, l’éditeur californien affirme qu’aucune donnée de joueur n’a été consultée et que cela ne devrait pas impacter leur activité.

En complément :
- EA : nouvelle victime de piratages

En bref cette semaine :

- CD Projekt revient sur la cyberattaque subie en février dernier. Après la fuite du code source de Cyberpunk 2077, il semblerait que la firme polonaise ne soit pas au bout de ses peines. En effet, de nombreuses données sur ses employés circulent un peu partout sur le net depuis peu !

- Il n’y a pas que CD Projekt qui est victime de cyberattaque. Quelques mois auparavant, Capcom aussi en a subi une. Aujourd’hui, la firme est accusée de vol par une artiste américaine. La plainte s’acte principalement autour d’un nouveau monstre de RE8 qui reprend le même design qu’une de ses créations mais en réalité, elle a découvert avec à la cyberattaque de novembre dernier que la firme aurait utilisé plus de 80 de ses photographies, logos et textures dans ses différentes productions, fait qu'elle n'avait jamais remarqué jusqu'à présent.

- Square Enix confirme le départ de Yuji Naka, le créateur de Balan Wonderworld et anciennement programmeur principal puis directeur de la série Sonic. Pour la suite, le créateur âgé de 55 ans évoque un potentiel départ à la retraite. Les raisons de son départ n’ont pas été expliquées mais Balan Wonderworld ne doit pas y être étranger.

- Pearl Abyss (Shadow Arena) a ouvert de nouveaux studios à Los Angeles et Amsterdam. Le but de leur création est principalement de se rapprocher de la base des joueurs occidentaux.

- Koch Media a annoncé durant le Summer Game Fest puis son Koch Media Primetime la création d’un nouveau label d’édition en partenariat avec Deep Silver : “Prime Matter”. Le label regroupe de nombreux jeux AAA de Koch Media et 13 titres à venir sont déjà annoncés pour inaugurer ce label à l’instar de King’s Bounty II, Payday III, Crossfire: Legion ou encore Kingdom Come: Deliverance.

- En mai dernier, les Xbox Series et PS5 ont dépassé les ventes de la Switch. C’est notamment grâce à d’importants stocks de Xbox Series et PS5 sur l’île que les joueurs ont enfin pu mettre la main sur la Next-Gen.

Sources : jeuxvideo.com, VG24/7, NintendoLife

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×