Billet de Waluigi

Billet - Le PDG de Big N a-t-il pété un plomb (ou pas) ?

Billet de Waluigi
Les Billets d'humeur sont votre rendez-vous hebdomadaire qui, chaque lundi, autorise Waluigi à prendre la plume pour appuyer là où ça fait mal !

Cette semaine, Waluigi revient sur la conférence donnée par Satoru Iwata, avec la participation exceptionnelle de Reggie Fils-Aimé, au cours de laquelle le Président de Nintendo ne semble pas avoir fait l'unanimité. Pas avec Waluigi, en tout cas, c'est sûr. Partagerez-vous son avis pour le moins tranché sur le sujet ?

Si on vous donne rendez-vous en fin de Billet pour vous aussi donner votre avis, Waluigi vous propose de le retrouver sur Facebook, l'occasion pour nous de vous rappeler que PN dispose également de sa page sur le fameux réseaux social ! Venez vite nous y retrouver !

Le PDG de Big N a-t-il pété un plomb (ou pas) ?

Salut à tous,

J’espère que vous vous êtes remis de vos émotions depuis la sortie du chef d’œuvre Wii « Petits Flirts entre Anciens Amis ». Tout comme vous dernièrement, entre deux fessées avec une pomme dans le c…oude, j’ai regardé avec Wario la vidéo de la conférence donnée par Satoru Iwata, PDG de Nintendo. Ceci à l’occasion du Game Developpers Convention. Une fois encore, Iwata a enfoncé des portes ouvertes et n’a cessé de s'auto-congratuler, comme c'est devenu une habitude maintenant chez Nintendo...

Les grands dirigeants de Big N, que ce soit Iwata ou Reggie (venu sur scène en renfort quelques minutes) se montrent incapables de la moindre autocritique. Leurs belles paroles ne font plus mouche, sans doute à cause de toutes les Miievreries qu’on nous a fait avaler. Certains éléments et propos sont devenus aujourd’hui inacceptables.

Populaire au départ, Satoru Iwata a aujourd’hui beaucoup moins de fans.
Tributaire d’une politique commerciale critiquable initiée par et pour les actionnaires,
il n’est pas entièrement responsable de la mauvaise ambiance. Mais un peu quand même.

Iwata, dans sa bulle, devient une parodie de lui-même

Je ferme cette parabole « préambulesque », pour vous évoquer maintenant les cinq points qui m’ont fait sursauter dans l’intervention fleuve d’Iwata. Je tiens à vous préciser que je me suis retenu ici de toute vulgarité (même si ça démangeait ma plume). Les cinq nominés sont… ou plutôt les cinq éléments qui ont failli me faire dégringoler de ma chaise sont :
  • Le fait qu’Iwata veut rendre pérenne des standards à deux balles (Wii Sports, Wiitamère) au lieu d’évoquer des licences fortes destinées aux gamers. C’est vraiment une honte, le jeu vidéo mérite mieux que cela.
  • Les annonces inexistantes des prochains titres, à part un teaser de Zelda qui fait peine à voir tellement il est désespérément dépassé aujourd'hui (c’est mon point de vue je précise)... sans oublier un brouillon de Mario 3DS avec un logo inachevé ! À l'époque, aucune console ne sortait sans son Mario et surtout on n’aurait jamais osé montrer un brouillon ! Aujourd'hui, on ramasse les crottes de son clebs en relief et on s’envoie en l’air avec son Mii...
  • Les portes ouvertes incroyables enfoncées dans l’arène. On aurait dit une parodie ! 'L'innovation c'est bien, Le jeu a changé, on ne connait pas le travail de toute son équipe. [...]' Est-ce qu'il s'est au moins préparé avant de s'exprimer le président ? Même JFK, heu GfK pardon fait mieux dans ses allocutions. Les trois quarts de son intervention n’ont servi à rien. On n'a rien appris de pertinent. Si c’est un plan com déguisé, c’est raté.
  • L'autocongratulation dégoulinante. 'Ouais, on a vendu 150 millions de DS on est les meilleurs et on est blindés', 'faut pas oublier que Nintendo a commencé y a longtemps'. Est-ce que chez Nintendo on est capable d'un peu d'autocritique, pour une fois ? Il semble que non. Et ceci est d’autant plus regrettable que le personnel artistique, lui, n’est jamais mis en valeur sur le devant de la scène et doit être bien plus humble…
  • Enfin, aucune vraie nouveauté. Strictement rien d'intéressant dans cette conférence, que même un étudiant aurait pu rendre plus sexy et percutante !
À la décharge de Nintendo, pour votre serviteur l'un des seuls éléments valables extrapolés mais mal amené, une question : 'Faire perdurer la qualité des jeux vidéo doit-il devenir une priorité ?'. Évoquant en filigrane le danger des jeux sur Apple… Une question qui, une fois encore, enfonce des portes ouvertes. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une question, vu que la réponse est dans la question ! Mais cela a au moins le mérite de soulever le débat et montre surtout que Nintendo a plus que jamais peur de l'hégémonie récente d'Apple (comme on a pu en parler dans un précédent billet).

Que serait une intervention d’Iwata sans Reggie !

Nintendo éperdument hanté par la soif de réussite

Chacun sera bien sûr amené à tirer ses propres conclusions. Mais on ne pouvait passer sous silence certains faits et oublier dans ce décryptage de la conférence les quantités de vérités de la police (heu Palisse pardon) et arguments en plastiques délivrés.

Nintendo est dans sa bulle, et nous autres gamers sommes aujourd’hui à mille lieues des considérations pécuniaires qui n’ont de cesse de hanter les grands pontes. Ces hommes dont la vie est synonyme de chiffres et qui consultent en permanence les quotas de ventes sur leur tablette tactile… comme nous nous consultons les posts sur notre compte FB. La différence, c’est qu’eux ils jouent gros comparés à nous… mais ils jouent. Le mot ne change pas en grandissant, il semble que ce soit son utilisation qui diffère.

Big N n’a pas plus de considération pour les gamers, c’est clair. Ils sont là pour faire du business. Et le business selon eux, c’est le grand public. C’est clair aussi. Un grand public qui excite les industriels, qui inspire les jeux souvent insipides d’aujourd’hui et qui a façonné la 3DS avec ses millions de gadgets casual, ses caméras et trucs inutiles. Quant on voit que Nintendo sort en guise de jeu de lancement Nintendogs 2 et Miilotwings, je crois qu’il n’y a plus rien à rajouter. Le nouveau Zelda complètement hors de la réalité, dépassé, qui n’est même plus applaudi par l’assistance. Le Mario inachevé, qui aurait dû sortir le jour de lancement de la console… C’est clair, Nintendo n’en fait qu’à sa tête et n’a cure des gamers. Ce qu’ils veulent, c’est impacter sur votre mamie, votre oncle et votre balai à waters.

Iwata présente un nouveau Mario... en fait pas encore présentable.
Montrer un brouillon d’une légende, c’est toujours mieux que rien.
Jadis, on montrait au moins un logo fini !

Doit-on vivre notre passion différemment ?

Le vent, bien trop fort, ne tournera pas de sitôt. À nous maintenant de le savoir et de vivre notre passion peut-être d’une façon différente. De faire moins de cadeaux à la firme. Oui, on va acheter la 3DS, parce que c’est en fin de compte une console de rêve… mais on ne repartira pas du magasin « comme à l’ancienne ». C’est à dire les poches gavées de jeux à 50 euros (une honte) et les yeux rêveurs, dans notre bulle à nous aussi. Parce que Nintendo ne mérite plus tout cela… et parce qu’on risque de prendre nous aussi cette vilaine habitude de les payer 2 euros.

Le jeu vidéo est devenu si populaire aujourd’hui qu’il est même détourné pour évoquer d’autres choses ! Ci-dessus la fête des grands-mères à Cannes, qui reprend l’iconographie de GTA !
Si la firme ne réagit pas, elle perdra son public capté par des offres concurrentielles réelles (Kinect, iPhone…). Il n’y aura peut-être pas deux fois le casse de la Wii et de la DS. En revanche, les joueurs sont peut-être amenés d’ores et déjà à réagir aujourd’hui. À vivre leur passion pour Nintendo avec plus de recul et moins d’emphase. Moins d’achats compulsifs, plus de sélection dans les jeux et collectors… Parce que quelque part, une confiance s’est vraiment brisée et que rien n’est fait pour la ressouder.

Ceci, paradoxalement, n’enlève en rien la magie d’un Mario ou même d’un prochain Grand Cru Nintendo. La différence, elle se fait aujourd’hui sentir quand on éteint la console. Pourvu qu’elle continue au moins de perdurer quand on l’allume...

En tout dernier lieu, on peut aussi rappeler qu’Iwata, finalement, n’est qu’un employé de la firme dirigée par des actionnaires qui en veulent toujours plus... Mais ce serait décharger ce chef des fonctions décisionnaires qu’incombe son travail. Il parle, il se montre, il est naturel qu’il soit critiqué. Il est payé aussi pour ça !

Je vous souhaite une bonne semaine et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un billet spéciale sortie 3DS !

Waluigi

NB : Dernière minute : Véridique (et avec sa permission d’en parler), notre camarade Vader s’est malheureusement fait cambrioler. Les cambrioleurs ont fait main basse sur toute sa collection de consoles et jeux… hormis la Wii ! Il semble, comme il le dit lui-même, « que la Wii n’intéresse même plus les voleurs ! ». Bon courage camarade, il te reste au moins une console pour te consoler, si tu ramène en plus quelques filles ouvertes d’esprits… (promis j’arrête la semaine prochaine avec les allusions sur le jeu d’Ubi !).

----- ---- --- -- -
Pour réagir à ce billet, vous pouvez selon votre préférence intervenir sur le Forum PN (lien direct ci-dessous), ou bien nous contacter via la section Courrier du site.

Notez que dans ce second cas, c'est peut-être Wario qui viendra vous répondre. Et on sait tous pertinemment que Wario et Waluigi s'entendent bien trop bien pour que vous en sortiez indemne !!!

Enfin, sachez que Waluigi est maintenant sur Facebook ! Pour le trouver, tapez 'Edmond Waluigi' dans le moteur de recherche du site, ou cliquez sur ce lien. Il vous attend avec impatience !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Harry Cojone
...

Waluigi, tu as compris à quoi servait la GDC ? Non parce que franchement, y'en a marre que tu enfonces des portes ouvertes avec un bulldozer. Utilise ton "talent", puisque tu es persuadé d'en avoir, pour traiter de VRAIS sujets qui fâchent, et pas juste pour écrire de vulgaires trolls dans le seul bit d'avoir plein de commentaires sur le forum de PN. Je m'étais pourtant juré, mais cette fois c'est la bonne : c'est la dernière fois que je lis un seul de tes torchons minables.
yoann[007]
Flippant de nullité.
-nintendophile-
Game Developer Conference : voilà le groupe de mot qui répond aux critiques de ce troll en carton.

J'approuverai ce que tu dis quand on aura ça à l'E3, en attendant ce qu'on a eu là c'était déjà exceptionnel pour une conférence GDC...
ppatoc
Excellent billet !

Comme je le dis et redis souvent dans les commentaires, la Wii aura été le pire truc que Nintendo a fait contre les gamers...

Il n'y a rien à ajouter.

De mon point de vue et surement de beaucoup de gamers aussi, la prochaine console de salon de Nintendo devra être aussi puissante et performante technologiquement qu'une PS4 ou Xbox720 sinon ils ne retrouveront jamais leur noyau de base et de fans de la 1ère heure...

Et on devine malheureusement tous que ce ne devrait pas être le cas (trop cher à faire pour vendre en priorité aux joueurs casuals et ils devraient suivre l'exemple de la Wii...

Enfin moi ça ne me concerne plus vu que ma flamme pour Tendo a disparu depuis déjà plusieurs années
lartist
On peut mettre des billets au musée ?
Quizzman
Moi j'ai bien aimé le billet. Sisi. :P

J'veux dire, j'ai l'impression qu'il est mature, et que même si c'est des trucs déjà connus, c'est un bon coup de gueule comme on les aime. Après c'est ce que j'ai senti en lisant. J'ai plus l'impression de lire un gars qui essaye de placer des jokes toutes les deux lignes (même si il le fait quand même).

Ça n'a apparemment pas plu à tout le monde, ce n'était peut être pas des plus pertinent, dans la mesure ou la GDC n'a jamais été un grand évènement pour Nintendo, mais j'ai quand même bien aimé le billet.


Sinon désolé pour Vader. Enfin c'est clair qu'il y a quelque chose d'ironique dans sa situation. :S


L'artist > Le billet lui même, non, et de toutes façons, le musée est assez rempli des billets de Waluigi en ce moment. Alors à moins d'interventions particulièrement mémorables sur ces derniers, on va pas avoir tendance à bouger systématiquement tous les topics de billets qui nous passe par la main.
linkfan80
Moi aussi j'ai bien aimé ce billet, même si je suis pas d'accord sur tout. En revanche c'est flippant et vraiment énervant de voir que certaines personnes sautent systématiquement à la gorge de l'auteur à la sortie d'un billet...
eunas
A 14 mois des présidentielles ne tombont pas dans les discours non constructifs, on va en entendre bien assez d'ici là. Il y a plusieurs éléments à prendre en compte au début de l'équation:
-le plus important est que bigN ne peut pas noyer sa branche hardware aux milieux de tout un tas de divisions avant qu'elle ne lui rapporte;
-il ne faut pas oublier que c'est tout le secteur vidéoludique qui s'est transformé au cours des 5 dernières années (nouveaux périphériques, nouveaux supports, nouvelles technologies, nouveaux joueurs...);
-le rapport aux tiers tient également une place primordial (on les fait banquer sus NES et SNES -monopole oblige-, on les fait fuir sur N64 -merci les royalties-, on ne les voit pas revenir sur Gamecube -alors que technologiquement on est dans le mouchoir et tarifairement on est le plus compétitif???-, on les coince entre 2 eaux sur wii -financer vos productions HD et préparer le terrain pour 2012.
Je pense qu'on est bien loin du simple schéma "pour faire plaisirs aux actionnaires", c'est au joueur qu'on fait plaisir en se servant de l'argent de l'actionnaire. Et le joueur, il s'est sacrément développé récemment (depuis l'irréductible qui lâche 70 euros pour jouer à de beaux titres toujours plus courts, en passant par celui qui mensuellement crache pour coller/frapper/ramasser, sans oublier le spécialiste en jurons du net et le passant non-chalant qui pour une poignée de centimes va passer des heures sur une application tellement limitée mais tellement addictive!). Ce que l'on repproche à Nintendo aujourd'hui, c'est de faire ce qu'ils ont toujours fait prospecter dans le domaine du divertissement. Skyward sword est dépassé techniquement? Certainement, pour le reste de la critique il faudra attendre que le titre soit sorti... Mais en face on peut se demander ce que les nexgen ont réellement apporté à des titres comme Fable (répétitivité à outrance), GTA (cohérence?), FFXIII (de l'art de ne pas se perdre dans un couloir), god of war (violence extrême et mise en scène hollywoodienne), gears of war (violence extreme et cacher/tirer/suite/cacher/tirer/suite)... Bref, je ne suis ni tendre ni général, mais je vais finir en citant street fighter IV qui techniquement ET artistiquement à vraiment réussi son comeback! Le souci réside dans la richesse d'un casting et l'exigence du contrôle qui le destine à une catégorie très/trop précise de joueurs, sur ma 360 je n'ai pas eu la patience nécessaire pour en profiter... Puis au cours d'une belle matinée de février j'ai pu tester sa mouture 3ds avec sa caméra sur l'épaule, son effet de profondeur et la possibilité de placer 4 attaques en raccourcis tactils... alors j'ai été comblé et je me suis dit que j'allais peut être pouvoir profiter de ce titre, par ailleurs les premiers tests que j'ai pu lire semblent renforcer ma première impression. D'où un simple constat, la 3ds arrive avec son hardware sympatoche sans pour autant être fantastoche, un titre des plus gamer accessible au plus grand nombre et qui n'est pas développer par le géant du mal nintendo! J'ai une belle solution d'équation et j'ai hâte de voir la tête qu'elle aura sous sa forme console de salon...

Sur ces belles paroles, à vous de jouer avec modération...

Eunas
Ton père
J'aime bien le terme "quelque part, une confiance s'est vraiment brisée", parce que c'est ce que j'ai ressenti. Jusque là, je n'avais que des consoles Nintendo, j'avais attendu la sorti de la Wii avec fébrilité, frissonnant devant la rumeur de la "Révolution" pour ceux qui s'en rappellent :D
Et puis finalement elle est vraiment arrivée. Premier contact et Wii tennis déçoit. Mais le pire, c'est que Smash Bros déçoit, alors que j'avais passé un an à baver devant les éditions journalières du blog. Je n'ai même pas acheté Mariokart, par contre la version gamecube chauffe encore.
Quelques bons jeux, oui. Mais trop peu, en tout cas j'ai le temps pour autre chose. J'ai acheté une PS2 pour dévorer du Jak et du RPG. Je viens de m'acheter une Xbox360 et la liste des jeux à acquérir est longue.
J'ai toujours une grande affection pour Nintendo mais c'est de la nostalgie que je ressens, quand j'y pense. D'ailleurs, la 3DS sera la première console Nintendo que je n'achèterai pas à la sortie (en excluant les diverses moutures de DS autres que la Tank). Un jour, je l'aurai, certes, pour jouer aux grandes franchises et aux quelques perles qui ne manqueront pas d'exister. Mais la fébrilité n'est plus vraiment là :s
Wait n See

Sinon, j'imagine que Linkfan a raison et que si un article ne plait pas, pas besoin de venir le faire remarquer avec autant de violence dans les commentaires :/

Tchuss
Gontrand00
Qui a encore remonté un topic vieux de 4 ans ?

OH WAIT

Waluigi strikes back.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×