• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Demon Slayer - Kimetsu No Yaiba - The Hinokami Chronicles A paraître sur Switch

Test de Demon Slayer - Kimetsu No Yaiba - The Hinokami Chronicles (Switch)

Test de Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba - The Hinokami Chronicles, comme si on y était

On retrouve le 10 juin 2022 Kamado Tanjirô avec ce portage sur Switch, qui arrive huit mois après sa sortie sur les autres plateformes, développé par Cyberconnect2, Aniplex et édité par Sega.

Test
Adapté une première fois en jeu vidéo sur PC, Playstation et Xbox en octobre 2021, on retrouve les aventures du pourfendeur de démons en juin 2022 sur Switch avec ce portage. On y incarne Kamado Tanjirô, ce chasseur de démons au destin tragique qui se bat pour aider sa sœur à retrouver sa forme humaine. Nous verrons dans ce test que le jeu reste fidèle au Shônen, mais qu’en est-il du portage ?

Une adaptation fidèle

Cyberconnect2 vient affirmer une fois de plus son talent dans l’adaptation vidéoludique de mangas, après avoir fait l’exercice notamment sur le très beau Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm et sur Dragon Ball Z : Kakarot. Ils décident de s’attaquer au mastodonte Demon Slayer pour une proposition on ne peut plus fidèle à la version d’origine et on reconnaît bien le style du studio. La progression et les combats rappellent d’ailleurs fortement ceux de Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm.

Dès l’écran de démarrage, on a accès à trois modes de jeu : le mode histoire, le mode versus et le mode entraînement. Le mode histoire est très conséquent. Il est divisé en plusieurs chapitres chacun composés de plusieurs récits à terminer pour débloquer le suivant. On suit l’histoire de manière très linéaire et on est finalement face à une succession de combats qui retracent chronologiquement les affrontements de l'œuvre originale.
Au fil de l’aventure, on récupère des collectibles : des points Kimetsu (on y revient plus bas) et des fragments de souvenirs. Ces derniers permettent d’en apprendre plus sur le passé d’un personnage et les événements qui se sont déroulés en dehors de la trame principale. Autrement dit, on voit (ou revoit) des petits bouts de l’animé pour compléter l’histoire. Ils sont consultables directement sur l’option fragments de souvenir dans le menu histoire ou sur le menu pause lorsqu’on est en exploration libre.

Deuxième mouvement : la roue de l’eau

Revenons-en au déroulement de l’histoire à proprement parler. On avance en vue à la troisième personne en déplaçant Tanjirô (parfois d’autres personnages) dans un environnement 3D. Les décors sont très beaux et on a littéralement la sensation de jouer dans l’animé. On reproche cependant à ce mode d’être très linéaire et parfois un peu creux. Les actions sont très limitées, on ne peut que courir, récupérer les collectibles et parler aux PNJ qui ont un point d’exclamation au-dessus de la tête. Il n’y a pas de quête, on avance d’un point A à un point B, en passant parfois par un point C.

Grâce à l’odorat surdéveloppé de Tanjirô, on peut suivre la trace des démons appuyant sur ZR. Leurs effluves se caractérisent par une traînée rouge. Cela peut sembler intéressant mais au final ça n’apporte rien au gameplay. Le monde étant plutôt en couloir, on n’a pas d’autres choix que suivre le parcours déjà défini, avec ou sans traces de démons.C’est lorsque les combats se déclenchent que la partie devient excitante. Après tout, c’est ce qu’on attend d’un jeu de ce type : la baston. On se retrouve en arène circulaire pour affronter les démons. Les sensations en combat sont excellentes. On prend plaisir à enchaîner le combos, esquives et coups spéciaux. Le rythme est très dynamique, les animations sont superbes et surtout on est à l’apogée de la satisfaction lorsque l’on déploie l’un des coups spéciaux de Tanjirô.

Pour certains combats, on joue deux héros à la fois en les alternant. À savoir qu’on a la possibilité de personnaliser ses commandes via le menu options, fonctionnalité qui ravira les férus de jeux de combats pour une maîtrise plus pointue.
On jongle entre les coups avec une barre de vie, une barre technique ainsi qu’une barre de chargement du coup ultime. En maniant l’art de l’esquive, de la protection et des attaques combos, on arrive à bout de notre adversaire et une classification de rang apparaît à la fin. S étant le rang le plus élevé. Grâce au mode entraînement, on peut continuer de progresser et venir retenter le combat plus tard si le rang n’était pas assez élevé. La frénésie des rencontres est accrocheuse, mais qu’est-ce que ça donne en mode versus ?

Un peu de compétition

On se lance dans l’affrontement contre d’autres joueurs en mode versus local ou en ligne. On sélectionne nos deux héros dans ce roster déjà très complet. En effet, pour la sortie du jeu sur les autres plateformes, les joueurs ont dû attendre une mise à jour pour voir leur liste de personnages jouables s’étoffer.

Les héros se débloquent au fil des parties ainsi que les différents skins grâce notamment aux récompenses en jeu. On cumule des Points Kimetsu en tant que collectibles dans le mode histoire ou bien en remplissant des missions en ligne. Ces derniers servent à dévoiler des fragments du tableau de chaque chapitre dans le menu récompenses (à la manière d’un Super Smash Bros. Ultimate avec le marteau qui dévoile des bouts de fresques).
Les combats sont fluides, et l'enchaînement des matchs se fait aisément. Les animations transmettent parfaitement la puissance des coups portés et c’est un vrai plaisir en compétition. En ligne, on ne rencontre pas trop de difficulté à trouver un adversaire. Pour y accéder, on a besoin de notre ID. Celui-ci sert de carte de visite et garde en mémoire l’historique de tous les matchs que nous avons disputés en ligne. Une fois un match terminé, on peut voir l’ID de notre adversaire pour consulter ses statistiques. Celui-ci peut être personnalisé par plusieurs moyens.
On peut choisir la photo parmi une bibliothèque d’images que l’on débloque au fil de l’aventure (ou via la fresque) et on peut également choisir la réplique qui sera celle que notre personnage prononce au début d’un combat. Ces répliques sont issues de l’animé et il y a vraiment de tout ! Que ça soit une phrase comique, triste, pleine de rage ou d’émotion.

Bien que notre console préférée soit parfois capricieuse, le portage ici fait totalement honneur au jeu développé. Les temps de chargement sont tout à fait acceptables, bien que beaucoup plus courts sur les autres plateformes.
15/20
C’est une réussite pour ce portage. On retrouve les mêmes sensations que sur les autres plateformes et on se ravie de trouver un roster riche sans l’attente de mises à jour. L’histoire est toujours aussi prenante et on prend plaisir à accompagner le pourfendeur dans ces combats épiques. Le gros point négatif se trouve sur la partie exploration du mode histoire. Elle n’apporte rien au jeu et donne presque le sentiment que le but est de prolonger la durée de vie.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba - The Hinokami Chronicles correspond à ce qu’on peut en attendre. C’est avant tout un très bon jeu de combat. Pour le reste, on laissera les jeux d’aventure prendre le relais. On regrette vraiment que la partie exploration du mode histoire n’apporte pas plus au gameplay global et soit surtout là pour faussement étoffer le contenu. Pour les fans de l’animé, c’est un vrai bijou graphique qui permet de revivre les aventures du pourfendeur en étant aux commandes. Enfin… pour la partie combat.

Jouabilité
Le jeu est très facile à prendre en main. Les commandes sont personnalisables ce qui est un vrai plus pour l’ergonomie de chacun. On est vite happé par la satisfaction et la facilité à enchaîner les combos.
Durée de vie
Il faudra compter entre 8 et 10 heures pour arriver au bout de l’aventure, à savoir qu’on se traîne un peu sur de longs moments de fausse exploration. Le mode versus permet une rejouabilité infinie pour les plus portés sur la technique.
Graphismes
C’est une merveille graphique. Les animations sont fluides et particulièrement fidèles à l’animé. Le mode exploration n’a finalement d’intérêt que pour les graphismes. On apprécie particulièrement le chapitre où on se retrouve en ville et que l’on croise Kibutsuji Muzan.
Son
Rien de bien mémorable pour la partie musique. Les dialogues participent à l’immersion et on a le choix entre la version avec le doublage original en japonais (que l’on recommande vivement) ou l’anglais pour les voix.
Intérêt
Bien que le jeu soit formidable en plusieurs points, le prix semble excessif. En effet, vous pouvez le retrouver sur le Nintendo eShop pour 59,99€. À moins d’être absolument fan de jeux de combats ou de la série, vous aurez vite fait le tour pour un jeu à ce tarif.
Multijoueur
Ce mode est intéressant pour ceux qui recherchent de la compétition. On apprécie particulièrement le mode en ligne qui permet de se classer parmi les joueurs du monde et augmenter son rang.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Demon Slayer - Kimetsu No Yaiba - The Hinokami Chronicles (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Articles en relation

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×