• Ma note
    Moyenne de 4,1 - 4 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 3 ajouts
  • Devenir fan ! 4 fans

Resident Evil : Revelations Disponible sur 3DS

Impressions de Resident Evil : Revelations (3DS)

Un condensé d'Horreur sur portable

Shadow_Kyo a accepté sa mission, terriblement difficile : découvrir Resident Evil Revelations, près de 6 semaines avant sa sortie. Il en est revenu vivant, voici son témoignage !

Impressions
Nous avons eu la chance de mettre nos mains sur la version finale de Resident Evil : Revelations. Un jeu qui ne risque pas de passer inaperçu, puisque ce nouvel épisode reprend tout ce qu’il y avait de bon dans les titres précédents, pour en faire un condensé portable. En voici quelques éléments.

Mutant, fais-moi peur !

Ce qu’il manquait dans une certaine mesure aux épisodes 4 et 5 de la saga des Resident Evil était l’aspect survival-horror qui avait fait le succès de la série à ses débuts. Ces deux titres étaient plutôt centrés sur l’action, dans un cadre qui n’avait plus réellement de quoi faire frissonner les joueurs les plus téméraires.

Resident Evil : Revelations pourrait alors bien changer la donne. Ici, les environnements seront aussi divers que variés, passant d’un navire abandonné en pleine mer, à une mine perdue au milieu des montagnes, en s’arrêtant dans un immeuble rempli de bureaux infestés de monstres.

Et même la caméra fixe, qui avait dérangé tant de joueurs sur les premiers épisodes, a laissé place à une caméra dynamique, la progression à travers des couloirs étroits ne laissant qu’une visibilité lacunaire, n’en rend pas moins l’avancée du joueur oppressante.

Voilà donc réunis tous les ingrédients que les fans de la première heure, comme les petits nouveaux, désiraient voir dans ce nouveau jeu : une atmosphère pesante, une progression vers l’inconnu laissant place à frissons et sursauts, et des mutants qui n’attendent que de prendre quelques balles dans le corps.

Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient

L’histoire, quant à elle, a un certain goût de réchauffé. Umbrella ayant dû faire son temps, les scénaristes ont cherché à introduire un nouveau groupe terroriste utilisant des armes biologiques pour chercher à nuire à quiconque ne partagerait pas leurs vues : Veltro. Encore un prétexte pour nous confronter à des zombies et autres mutants avec qui il faudra en découdre, d’aucuns diraient.

L’aventure est un peu difficile à se mettre en place, laissant une confusion bien maîtrisée au joueur, qui ne comprend pas réellement où ni quand il se trouve. Alors que le jeu commence, Jill Valentine est à la recherche de Chris Redfield, son partenaire, dont les derniers signes de vie proviennent d’un bateau abandonné en pleine mer.


Sur ce bateau, Jill va bientôt croiser des mutants qui ressemblent étrangement au Tyran du premier Resident Evil, alors qu’elle essaiera de secourir Chris. Elle finira d’ailleurs par le voir, à travers la fente d’une porte, mais ce dernier est attaché à une chaise et inconscient. C’est alors que Jill va à son tour se faire prendre au piège, rendue inconsciente par un gaz, avant qu’un homme masqué ne vienne lui dire qu’elle va bientôt connaître « la vérité ».

Une fois le passage sur le bateau suffisamment avancé, nous sommes projetés un peu avant l’excursion, où l’on apprend qu’un an auparavant, le groupe terroriste Veltro avait lancé une arme biologique sur une ville entièrement construire sur le concept de l’énergie durable. Pour éviter la propagation du virus, la ville fut rasée. Après avoir appris les évènements, nous nous retrouvons sur une plage sur laquelle jonchent des cadavres de formes mutantes que l’on découvre en les analysant grâce au nouvel objet clé du jeu : le Genesis, qui permet de scanner les ennemis pour obtenir des informations, mais surtout des médicaments bien utiles au cours du jeu.



Voilà donc pour le premier chapitre, qui laisse rapidement place à un univers totalement différent. Ici, le joueur dirige Chris, en compagnie de sa partenaire Jessica, cette fois au beau milieu de sommets enneigés, sans comprendre à quel moment se déroule cette scène. Les deux protagonistes assistent à un crash d’avion qui semblait transporter un équipage et du matériel en lien avec Veltro. Le chemin nous amène alors à une mine dans laquelle des chiens mutants nous attaquent sans prévenir, et par laquelle il faudra passer pour en apprendre plus sur ce crash d’avion.

Un confort de jeu aux petits oignons

Maintenant que vous en savez à peu près autant que nous sur le début du jeu, encore faut-il vous dire à quel point nous avons été conquis par le gameplay. Autant commencer alors par la seule touche négative que nous avons relevé : l’impossibilité d’avancer plus vite en restant appuyé sur un bouton pour courir. Mais après tout, l’ambiance du jeu ne veut-elle pas justement que la progression soit lente ?

En dehors de ce point, il faut dire que tout a été bien pensé. Il est possible de passer d’une arme à une autre par une simple pression sur la croix directionnelle, alors que le tir se fait toujours aussi intuitivement en visant avec R et en tirant avec Y. Et toujours au compte des attaques, il est même possible d’utiliser son couteau sans avoir à viser, mais en appuyant simplement sur X, ce qui permet un sacré gain de temps par rapport aux jeux précédents.


Et pour couronner le tout, le Genesis vient rajouter quelques éléments que certains trouveront inutiles alors que d’autres seront satisfaits de cette nouveauté. Sa principale fonction est en effet le scan d’ennemis, permettant leur analyse et la conception de « vaccins » qui sont en fait des sprays permettant de récupérer un peu de vie. Mais il permet encore de scanner les alentours pour y trouver des objets cachés comme des munitions, qui seront largement bienvenues à certains moments.

Pour résumer, il faut en fait noter que le gameplay est presque le même que celui des épisodes 4 et 5, qui n’a plus à faire ses preuves : caméra au niveau de l’épaule droite, mouvements dynamiques, panel d’armes variées allant du pistolet au fusil à pompe en passant par l’automatique. Bref, de quoi partir en guerre contre les zombies, sans pour autant être toujours rassuré avant de passer une porte.
Resident Evil : Revelations s’annonce comme le titre phare du premier trimestre 2012, et ces mots sont pesés tant le jeu est prenant. Une présentation trop courte a permis de nous mettre l’eau à la bouche entre les révélations que l’on attend maintenant avec impatience, ainsi qu’un univers et un gameplay assez redoutables. Un jeu à suivre de très près !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Doggie
Quid de la jouabilité avec et sans le frankeinstick ?
Apparament on peut bouger en tirant en maintenant L+R ?

Sinon vous ne parlez pas de la fragmentation par chapitre qui a priori a été très bien optimisé pour une utilisation portable, avec des missions d'une vingtaine de minute, et à chaque chapter, un petit récapitulatif façon "série" "précédement dans REvelations... Ca me parait un bon point.

Mes deux questions, pourra-t'on viser et scanner au gyroscope façon Ocarina 3D ?
L'écran tactile est-il judicieusement utilisé pour les énigmes ?
Bruceb78
c'est vrai qu'un mot sur la jouabilité avec et sans le fameux 2° stick aurait été plus que souhaitable.

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Très Elevée

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Resident Evil : Revelations (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×