• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

The Skylia Prohecy Disponible sur Switch

Test de The Skylia Prohecy (Switch)

The Skylia Prophecy : L’éradication sans la rédemption

Les démons sont déchainés car le seigneur des ténèbres n’est plus. Incarnez Mirenia l’indisciplinée afin d’éteindre la menace et obtenir le pardon de la population locale dans ce metroidvania médiéval tout en pixel-art.

Test
Le Nintendo eShop regorge de jeux en tout genre et surtout de Metroidvania. (je vous renvoie au superbe article de KuroGeek concernant ce type de jeu, vous qui êtes impatient de mettre vos mains sur Metroid Dread). Sorti le 24 avril 2021 sur toutes les plateformes vidéoludiques le titre de 7 Ravens Studio saura t-il mettre le genre en valeur et nous rassasier en attendant notre messie ?
Après la guerre de neuf ans, le seigneur des ténèbres a été défait, mais il n’est pas mort pour autant. Les anciens refusent de le tuer, de crainte que les démons ne se déchainent jusqu’à ce qu’un nouveau chef fasse son apparition.

Ignorant tous les avertissements de ceux-ci, Mirena, le personnage que vous incarnez, le tue.
Les démons se sont alors mis à la poursuite d’un nouveau souverain et saccagent tout sur leur passage.

Regrettant amèrement son geste, Mirenia décide de lire le livre des ombres, y trouve un sort permettant de mettre fin à cette situation, et décide de partir éradiquer le mal à la source, considérant cela comme son dernier espoir de rédemption.

C’est sur un résumé de ce texte quasiment illisible dans une police d’écriture pas très soignée (la version PC en dispose d’une magnifique en gras et plus stylisée) en rouge sur un fond presque rouge que votre périple commence.

Un gameplay (trop) simpliste et décevant

Vous voilà arrivé à l’entrée d’un petit village là où un PNJ, vous attend pour vous donner vos premières instructions. Avant de lui parler, vous avez le temps de vous familiariser avec les contrôles qui sont pour le moins très rudimentaires.
Le bouton B permet de sauter, Y d’attaquer avec la lame attachée à votre bras, qui sera malheureusement votre seule et unique arme tout au long de votre quête.

En appuyant sur ZR vous avez aussi à votre disposition un bouclier de flamme bleu qui vous rend invincible à toutes les attaques. Les autres touches serviront plus tard pour choisir et/ou utiliser des potions mais aussi des sorts d‘attaque.

Après avoir cherché pendant un moment comment par manque d’indication pour discuter avec le PNJ, il faut en fait appuyer sur la touche haut de votre stick ou manette + pour pouvoir effectuer cette action. Cela peut paraître contre-intuitif d’autant plus que la touche A n’est utilisée pour rien d’autre que pour faire défiler les dialogues ou valider un choix.

Heureusement le menu pause vous donne quelques petites astuces dont celle-ci.
Vous voilà lancé dans le feu de l’action dans un combat faisant office de tutoriel où les premiers ennemis font leur apparition.

Tout d’abord une araignée fonçant droit sur vous et trop basse pour être atteinte d’un coup de lame. En effet Mirenia ne peut taper tout en se tenant accroupie. Déployez votre bouclier et le tour est joué : cet ennemi explose dans un déluge de flamme. Vient ensuite un zombie qui se déplace très lentement et bêtement sur vous. Quelques coups de lame suffisent à l’abattre.

Enfin un démon qui reste statique et vous lance des boules de feu facilement évitable en brandissant votre bouclier. Vous avez deux manières pour le battre :
- Donnez-lui simplement des coups de lame, en vous protégeant au moment opportun.
- Ou alors exploser le baril de poudre qui est apparu devant lui grâce à votre bouclier.

Cette technique demande énormément de précision sinon le baril explose, et vous avec. Vous faisant énormément de dégâts ou pouvant même vous tuer. (heureusement le PNJ présent vous soigne pendant ce combat.)

C’est ensuite que les choses se corsent... ou pas. Le bestiaire se limite à un nombre très limité de monstres à combattre. Certains sont gigantesques mais ridiculement faibles. D’autres se contentent de foncer stupidement sur vous. Il suffit d’attendre sagement qu’ils viennent s’éclater sur votre bouclier pour qu’ils trépassent et ne reviennent jamais.

Et pour cause, une fois ces nuisibles abattus, ils ne réapparaissent pas ! Et cela même après un nouveau passage dans la zone !
Quelle tristesse de devoir retraverser les environnements qui se trouvent être totalement déserts après un premier passage où vous avez littéralement éradiqué la population démoniaque !

Les boss (dont un totalement blasphématoire !) sont quant à eux d’une difficulté absurde ! Un ou deux coups de leur part suffit à vous envoyer au tapis, avec une très petite fenêtre d’esquive ou de protection. On retrouve l’esprit ici d’un Die & Retry où la frustration fait peu à peu son apparition au vu de la progression très facile du titre.
En haut à gauche de l’écran se trouvent trois barres de couleurs différentes. Une pour l’énergie, une pour la mana et une dernière pour la force.

Rien ne vous indique en quoi sert cette dernière. C’est lorsque vous tuez un certain nombre d’ennemis et qu’une flamme verte apparaît au moment de leur mort, que celle-ci augmente et que vous comprenez alors qu’il faut moins de coups pour tuer les monstres qui vous font face.

On regrettera qu’il n’y ait aucun descriptif pour les objets ou les pouvoirs que vous possédez dans votre inventaire même si leur forme est plutôt explicite.

Au cours de votre progression, différents pouvoirs utilisant de la mana s’offrent à vous. Malheureusement la plupart sont très dispensables, voire inutiles et n’offrent pas la sensation de devenir plus puissant qu’avant leur possession.

D’autant plus que la mana ne pousse pas sur les arbres et peut-être difficile à trouver. Veillez à ne pas vous tromper de bouton lors de vos batailles, ou de vos ennuyeux aller-retour entre les zones complètement vides. Vous risquez alors de pester car vous n’avez plus de mana our pouvoir lancer de sort au moment où vous en avez vraiment besoin.

Un level design mal conçu

The Skylia Prophecy vous offre une progression très linéaire. Les PNJ n’apportent rien à l’histoire et disent tous la même chose. Pas de retour en arrière possible une fois que vous avez franchi certaines portes. Un comble pour un Metroidvania de ne pas pouvoir explorer à sa guise.
Vous ne pouvez pas revenir sur les quêtes annexes que vous n’avez pas finies. Ceci-dit ces dernières très faciles et se trouvant pour la plupart sur votre chemin ne sont là que pour vous apporter quelques deniers pour acheter des potions ou des clés qui ne servent que très peu.
Des statues avec une petite flamme bleue sont dispersées un peu partout dans les niveaux et heureusement jamais très loin des boss, font effet de point de sauvegarde et remplissent par la même occasion une partie de vos différentes barres d’énergie. Vous pouvez abuser de cet effet en quittant et chargeant votre partie ce qui peut faire baisser drastiquement la difficulté déjà pas bien élevée du titre.

Petit bémol sur ces statues, aucune confirmation n’est demandée pour valider ou non votre sauvegarde. Prenez garde à ne pas utiliser de potion inutilement avant de prendre la flamme.
Dernière chose très gênante. Une fois que vous avez franchi une plateforme en hauteur, il vous est impossible de redescendre. Vous pouvez donc rester bloqué sur un écran car vous n’avez plus de mana pour franchir l’obstacle. Il ne reste plus qu’à charger votre dernière sauvegarde et perdre toute votre progression à cause d’un level design mal organisé qui réduit à néant tout plaisir d’exploration.
09/20
The Skylia Prophecy avait tout pour lui. Une histoire et une ambiance dignes de Castlevania, des graphismes plutôt alléchants. Malheureusement, sa progression linéaire et ses ennemis qui une fois anéantis ne réapparaissent plus, vous ennuieront rapidement. Les pouvoirs acquis ne donnent aucune sensation d’évolution de puissance du personnage. Le titre de 7 Ravens Studios vous laisse complètement sur votre faim ne faisant pas du tout honneur au genre des Metroidvania.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

09 /20

L'avis de Puissance Nintendo

The Skylia Prophecy laisse un petit goût amer, l’idée de départ était bonne mais l’ennuie s’installe très rapidement une fois que l’on a compris que notre personnage n’évolue pas beaucoup plus qu’au commencement de son périple. Aussitôt joué, aussitôt oublié.

Jouabilité
Les commandes sont simples, trop simples. Les pouvoirs n’ont aucune utilité sauf un, étant donné que tous les ennemis foncent bêtement sur vous et peuvent tous se faire tuer à coup de lame et parfois même en un coup. Impossible de taper en étant accroupi. Aucune impression d’évolution n’est ressentie entre le début et la fin de l’aventure. Le manque de mana lié à un level design mal conçu amène à une frustration certaine par l’arrêt de la progression.
Durée de vie
6h à 8h suffisent pour arriver au dénouement de l’histoire en effectuant toutes les quêtes annexes selon la difficulté choisie. Cependant le jeu devient rapidement répétitif et fade dans des couloirs complètement vides. La rejouabilité est inexistante. L’envie de recommencer peut vous prendre puisqu’un choix est à faire en début de partie pouvant changer un événement lors du dénouement.
Graphismes
The Skylia Prophecy propose un pixel-art de belle facture lui donnant un petit côté rétro. Certains environnements pour le coup bien modélisés et son ambiance Gothique-Médiévale rappellent Castlevania. Des effets de lumière du soleil couchant filtrant les sous-bois apportent de la profondeur au décor. Malheureusement Mirenia ne ressemble pas à grand-chose si ce n’est une bouillie de pixel. Et fait un peu tâche par rapport à des monstres mieux modélisés que le personnage principal, un comble ! Un effort aurait aussi pu être apporté pour les artworks représentant les différentes marchandes, qui se trouvent être bien dessinées mais leur rendu sur l’écran est totalement flou.
Son
La bande son est plutôt variée, et colle assez bien à l’ambiance gothique et médiévale qu’évoque le titre. Par contre, entendre Mirenia crier à tout bout de champ lorsqu’elle saute (seule occupation lors de vos escapades dans les décors vides) et son hurlement déchirant lors de sa mort (et ça va arriver bien souvent pendant les boss !), voilà qui risque d’agacer un peu.
Intérêt
Sévère mais juste pour 6.99€, vous avez de quoi vous occuper une dizaine d’heures avec The Skylia Prophecy. Cependant ses ennemis qui disparaissent définitivement font que le challenge, l’intérêt et l’amusement en prennent un sacré coup. Son level-design mal conçu et son manque de renouvellement font monter l’ennui rapidement. Attentio,n certains boss et des dialogues très crus peuvent en choquer plus d’un. Peut-être vaut-il mieux économiser pour un Metroidvania de meilleure qualité.
Ergonomie
Une police d’écriture dans les boîtes des dialogues qui aurait pu bénéficier d’un soin supplémentaire. Surtout quand on sait à quoi ressemble celle de la version PC. Certains mots ont été oubliés dans les dialogues ou mal traduits. Petit regret qu’aucune description des objets ou pouvoirs ne soit faite dans le menu pause.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu The Skylia Prohecy (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×