• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Greak: Memories of Azur Disponible sur Switch

Test de Greak: Memories of Azur (Switch)

Test de Greak : Memories of Azur, le plaisir trop court !

Dès les premières images, Greak surprend et envoûte par la beauté de son univers réalisé à l’aquarelle. C’est encore une super production éditée par la fameuse Team17 que nous attendions depuis longtemps !

Test
Le 17 août 2021 sera-t-elle une date à marquer d’une pierre blanche ? Greak : Memories of Azur sera-t-il le metroidvania de l’année ? Il est vrai que l’univers et la démo n’ont fait qu’attiser notre intérêt. A travers son récit simple et ses nombreux puzzles, Navegante Entertainment a produit un chef-d'œuvre. Cependant l'expérience s’avère très courte, trop courte même. C’est ce qui pourrait refroidir certains d’entre vous.

N’aies pas peur Greak !

La qualité du titre passe par son récit. On commence par une introduction du lore. On y découvre avec plaisir les origines de ce monde à travers de belles séquences animées dessinées à la main. Le récit est centré autour d’une espèce imaginaire, les courines, et de leurs ennemis mortels, le fléau des urlags.
Après des siècles de luttes incessantes, les courines sont au bord de l’extinction et décident de quitter Azur, le continent dont ils sont tous originaires. C’est dans ce contexte que vous prenez le contrôle de Greak, un enfant courine. benjamin de sa fratrie. Il part à la recherche de sa sœur Adara et de leur aîné Raydel, dans le but de quitter Azur une bonne fois pour toute.
Dans votre quête de réunification familiale, c’est le destin des courines restants que vous prendrez au creux de vos mains.

Un Zelda en 2D, oui ça existe !

A travers ce titre un peu prétentieux, c’est la seule façon que nous ayons trouvée de décrire le jeu en une seule phrase. Il n’y aura pas d’équipements ni diverses capacités à trouver au cours de l’aventure. L’écho à la célèbre saga de Nintendo se fait sur les énigmes omniprésentes.
Au départ, encore tout seul, l’avancée de Greak se fera comme un metroidvania des plus classiques. Il saute et il tape dans le tas avec des quêtes secondaires à réaliser. Très rapidement, Adara se joint à vous. A partir de ce moment, l’aventure prend une toute autre dimension. Les puzzles se font de plus en plus présents. Il faut alors user fortement de votre matière grise pour résoudre les différents mystères devant vous.
Le système de prise de contrôle des personnages vous permet d’interchanger à volonté afin d’user de chacune des spécialités de la fratrie. Greak est plus agile et plus petit. Il ne sera pas rare de devoir l’envoyer à travers des tunnels étroits, pour activer un interrupteur de l’autre côté du niveau, permettant à Adara d’avancer à son tour pour activer un autre levier qui ouvrira le portail devant Greak. A l’inverse, Adara qui a une plus grande capacité d’apnée pourra aller chercher des coffres à des endroits où Greak se noierait. Autant vous dire que les énigmes deviennent de plus en plus longues et complexes au fil de l’aventure, et encore plus une fois que Raydel sera de la partie.

Parce que la perfection n’est pas à la portée de tous

Tout seul, Greak est très maniable durant les combats. Dès qu’il retrouve sa sœur, cela se corse et encore plus avec leur frère. Bien que l’expérience permette de contrôler individuellement les trois personnages, elle permet aussi de les diriger simultanément. C’est là que la maniabilité devient brouillonne à la limite du chaotique.
Même si la plupart des ennemis pourront se vaincre assez facilement en courant et en frappant à l’unisson, il sera préférable pour certains de les affronter seul plutôt qu’à trois contre un. C’est le cas notamment des boss. Vous n’aurez pas le choix dans certaines situations, et si l’un des trois meurt, la partie est finie. Il est fort regrettable que les développeurs n’aient pas pensé à une fonctionnalité multijoueur, ne serait-ce qu’en local. Il y a des titres comme Trine qui le font très bien. Greak aurait très bien pu s’en inspirer et c’est bien dommage.
Le rythme du récit souffre également d’un déséquilibre par rapport à la jouabilité. La majorité de l’aventure se fait avec Greak et Adara. Concrètement vous aurez à peine le temps de prendre en main Raydel et le maniement des trois personnages que l’aventure sera presque terminée. Ce qui est également un grand regret.
15/20
Dans l'ensemble, il en met plein les yeux avec son univers nuancé de bleu et est agréable à jouer, malgré les soucis d’ajustement autour de l’action. C’est une aventure avec un niveau de difficulté très moyen. Les énigmes vous tiendront en haleine le temps qu’il faut et reprennent des mécaniques déjà présentes ailleurs. Greak : Memories of Azur est un bon jeu, mais il n’est pas le titre qui fera de l’ombre à Metroid Dread, ni cette année ni les suivantes.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

C’est plus un mélange entre Mario et Zelda. Samus et les Belmont n’ont rien à voir avec ce jeu. Si c’est un metroidvania pur que vous cherchez, Greak ne saura vous satisfaire. Ne passez pas votre chemin pour autant, le récit se veut enchanteur et vous pourriez louper un moment agréable malgré des défauts présents mais négligeables face à tant de poésie.

Jouabilité
Les puzzles sont clairement le fer de lance de l’aventure. Pour un jeu à la forme d’un métroidvania, il n’en a que la forme. Dans le fond, on ne retrouve pas les codes du genre. Il n’y a pas de carte détaillée, ni aucun point d’expérience, et les éléments RPG se comptent sur les doigts d’une main. Le titre souffre malheureusement d’un déséquilibre sur le maniement des trois personnages. Il y avait pourtant des bonnes idées.
Durée de vie
L’aventure se boucle facilement en sept heures. Pour un titre indépendant c’est respectable. Cependant on reste sur notre faim quant au temps de jeu avec les trois personnages. On aurait voulu avoir le trio réuni bien plus tôt dans l’aventure. A noter également qu’il n’y aucune rejouabilité au titre. Une fois l’aventure terminée, il n’y a rien après.
Graphismes
S’il y a bien une chose pour laquelle on peut s’enivrer, c’est la direction artistique. On a vraiment l’impression de jouer dans un dessin animé du début à la fin. Les décors en arrière-plan sont détaillés. Il y a même des décors en avant-plan qui renforcent la mise en scène. C’est fluide et il n’y a aucun ralentissement.
Son
La bande son correspond à l’ambiance de l’aventure. On y retrouve des fanfares pour le grand départ de Greak, et des mélodies mystérieuses au milieu des forêts et ruines de civilisation. Les bruitages de l’environnement ne sont pas en reste non plus. On prend plaisir à écouter la musique à travers les chutes de cascade et de gouttes qui tombent dans les grottes.
Intérêt
Très poétique, à travers la réalisation et les moments de tendresse de la fratrie, c’est une aventure qui mérite sa place dans notre ludothèque. Pour son tarif à 20€, c’est un luxe qu’on peut se permettre même si au final, cela aurait pu être mieux.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Greak: Memories of Azur (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×