• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Souldiers Disponible sur Switch

Test de Souldiers (Switch)

Test de Souldiers, une pépite sur switch ?

Les espagnols de Retro Forge Games et les français de Dear Villagers s’associent pour nous proposer Souldiers, un metroidvania beau et difficile paru sur Switch le 2 Juin 2022. Force, faiblesse, est-il un must-have de la console ? On vous dit tout dans ce test !

Test
Retro Forge Games, studio indépendant basé à Madrid, nous livre son premier jeu : Souldiers, avec l’envie de créer un excellent représentant du genre metroidvania. De plus, le studio souhaitait proposer une expérience se rapprochant des Souls de From Software. Souldiers se révèle être un jeu exigeant demandant une bonne maîtrise du personnage et une connaissance des zones. Dans cet article, nous allons nous pencher sur la version Switch et répondre à la question : est-ce que Souldiers se dresse au niveau d’un Castlevania, d’Ori ou encore d’Hollow Knight ?

Trois destins, une même histoire

L’histoire commence sur un conseil de guerre. Après avoir passé quelques minutes à préparer la riposte, le grand stratège du royaume propose un changement de plan. Résultat, nous nous retrouvons bloqués dans une grotte qui s'effondre. C’est alors qu’une Valkyrie (personnage de la mythologie nordique représenté par une guerrière armée d’une lance) se présente à nous. Elle nous explique très simplement que nous allons mourir et que si nous ne la suivons pas dans le portail qu’elle ouvre, nous resterons pourrir dans cette grotte pour l'éternité.
C’est à ce moment que nous effectuons le choix de notre personnage. Parmi trois propositions, l’avatar que nous sélectionnons influence de manière significative le gameplay. L'archer est notre choix, il possède un gameplay porté sur l’esquive, la distance et la gestion des flèches. Il n’est pas le plus simple pour débuter, mais que voulez-vous : “j’aime me battre”. Aussi, il y avait le choix du mage, plus fragile mais avec des sorts puissants qui permettent de rester à distance. Enfin, l’éclaireur, un guerrier en armure possédant un bouclier et une épée, est le plus résistant des trois mais manque de portée.
Le jeu est très simple au niveau de la prise en main : un bouton pour attaquer, un pour se défendre, un pour sauter, des potions et armes secondaires sur les croix directionnelles. On aurait aimé une roue pour sélectionner plus simplement l’objet. Au lieu de ça, il faut appuyer sur le bouton jusqu'à le trouver. Évidemment, plus nous avançons dans notre aventure, plus les techniques s’enrichissent, mais la courbe de progression est bonne, bien que le jeu soit difficile, un peu trop même…
Autre fait intéressant, les éléments liés à l’armure: très vite nous trouvons une gemme de feu qui change le skin et les capacités de notre personnage. Les attaques enflammées nous donnent accès à des zones auparavant bloquées par des toiles d'araignées. C’est là que l’aspect metroidvania prend tout son sens. Souldiers est généreux, et encore une fois, peut-être un peu trop. Venir à bout d’un boss est un enfer si on n’apprend pas par cœur leurs patterns et coups spéciaux. On pourrait penser que farmer les points d'expérience comme dans un RPG permettrait de faciliter la tâche, mais que nenni. Même si l'expérience accumulée permet de développer notre arbre des maîtrises et d'étoffer notre façon d’aborder les affrontement, à aucun moment le jeu ne devient facile. Il faut donc essayer encore et encore.

Du pixel perfect !

On ne va pas y aller par quatre chemins, Souldiers est certainement dans le top de ce qui se fait en pixel art. Peut-être même, le plus beau jeu dans ce style sur Switch. Les décors fourmillent de détails et chaque nouveau biome est une occasion de nous remettre un bon gros coup dans les rétines, que ce soit la gestion des lumières ou la colorimétrie de chaque scène gérée avec une précision d’horloger suisse. Vous l’aurez compris, nous avons été sensibles à sa direction artistique.
La bande son, servie par le musicien Will Savino, est très bonne. Les sonorités peuvent rappeler un mélange entre un Dragon Quest qui aurait décidé de fusionner avec Castlevania en passant par la case Fire Emblem pour serrer la main à un Trials of Mana. Tout ce qu’on aime. On les apprécie d'autant plus qu’on passe beaucoup de temps à les entendre. En effet, les thèmes liés aux donjons tournent en boucle et il faut souvent plusieurs heures pour en voir la fin.
Comme dit précédemment, le jeu fourmille de détails, mais aussi de secrets. De plus, sa difficulté nous demande fréquemment de réessayer en boucle pour parvenir à passer un boss ou une énigme qui demande un doigté un peu plus expert qu’à l’accoutumé. Même si on finit toujours par y arriver, il est de notre devoir de vous informer que le jeu est dur et il risque de tomber des mains des joueurs les moins patients. La faute à un pic de difficulté souvent imprévisible mais aussi à un temps de chargement affreusement long qui force à aller se faire un café à chaque nouvel essai. Il est important d’en parler un instant et de dire qu’ils sont horribles. Nous avons chronométré une minute pour un changement de zone et 45 secondes entre deux essais de boss. Chose qui arrive souvent tant les pièges et les monstres peuvent demander un temps d’adaptation. À certains moments le jeu peut se montrer capricieux sur les phases de plateforme. Il nous arrive de manquer quelques sauts car le personnage ne veut pas se suspendre. Même si ça reste anecdotique, ça arrive et au vu des temps de chargements, c’est le genre de chose que l’on veut éviter.
Le bestiaire est excellent et nous aimons détester les monstres qui peuvent nous amener au game over si nous ne les prenons pas au sérieux. Il n’est pas rare de ressentir de la frustration tellement le jeu peut sembler injuste par moment. Mais à la manière d'un souls-like, la satisfaction de réussir chaque épreuve est un véritable bonheur. Plus on approche de la fin, plus le jeu se veut punitif. Les donjons sont immenses et il n’est pas rare de perdre complètement l’objectif. Errer comme une âme en peine est monnaie courante dans Souldiers. Les points de restauration se font de plus en plus rares et en parallèle les ennemis sont de plus en plus vicieux. Le level design est très intelligent et vient offrir des raccourcis bienvenus. Enfin, des villes viennent apporter une bulle d’air réconfortante entre deux donjons et c’est ici que nous faisons nos courses. Bombes, fléchettes empoisonnées, potions en tout genre, mais aussi les améliorations de nos armes et armures chez le forgeron. Les zones urbaines proposent souvent des quêtes annexes permettant de faire un brin d’expérience supplémentaire.
16/20
Souldiers est un jeu incontournable pour les joueurs cherchant un véritable challenge et les amoureux de metroidvania particulièrement. Il est incroyablement beau et vu de l'extérieur c’est chatoyant et l’univers semble tout mignon. Mais ce jeu va vous malmener, c’est un fait et il faut l’aborder comme un Darksouls. On explore, on souffre, on réessaye, on y arrive, on jubile et c’est reparti. Pour les moins persévérants ou les joueurs abordant le jeu vidéo comme une bulle réconfortante, nous vous conseillons de passer votre chemin.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

RainMakeR
Bonjour,

Il manque les notes par catégorie non ?
Xavier
RainMakeR a écrit:Il manque les notes par catégorie non ?


Mmmmh je ne crois pas, elles sont bien présentes dans le test, tu ne les vois pas ?

Xavier
RainMakeR
Xavier a écrit:
RainMakeR a écrit:Il manque les notes par catégorie non ?

Mmmmh je ne crois pas, elles sont bien présentes dans le test, tu ne les vois pas ?
Xavier

Quand j'ai posté elles n'y étaient pas ;) mais c'est revenu quelques jours après.

Pas de soucis ;)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On a autant aimé le jeu qu'on l'a détesté. Les émotions s'enchaînent, les phases de boss sont devenues infernales tant la Switch met du temps pour recharger la sauvegarde. Même chose pour les changements de zones. Malgré ça, Souldiers est un excellent premier jeu pour le studio Retro Forge Games. Il n’est pas dénué de défaut mais conviendra parfaitement aux amoureux de metroidvania.

Jouabilité
Le jeu possède une bonne jouabilité sans être aussi fluide qu’Ori ou aussi précis qu’Hollow Knight. C’est frustrant de ne pas attraper le bord d’une plateforme pour une raison qui nous échappe. De même que devoir sélectionner une par une les potions ou les bombes sur une seule touche quand le jeu demande une réactivité à toute épreuve.
Durée de vie
Comptez entre 30 et 40 heures de jeu pour en voir le bout, quelques heures supplémentaires pour finir les quêtes annexes et nous voilà avec une durée de vie tout à fait honorable.
Graphismes
On le crie haut et fort, Souldiers est un des plus beaux jeux en 2D de la Switch, incroyable de A à Z, c’est une réussite absolue. Aussi beau en mode télé que portable.
Son
Là aussi c’est du tout bon. La bande-son s’écoute avec plaisir et les thèmes restent en tête. Voilà des musiques supplémentaires à ajouter à sa liste de blind test musical.
Intérêt
Clairement un must-have pour un joueur persévérant qui aime ce style de jeu. Malheureusement aussi bon soit-il, impossible de le conseiller à quelqu’un qui souhaite un petit jeu pépère. Néanmoins, si vous vous sentez l'âme d’un explorateur et que vous voulez tenter l’aventure, attendez peut-être une promotion. Il serait dommage de dépenser 19,99€ pour abandonner ce jeu dans les limbes de votre ludothèque Switch.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Souldiers (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×