• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Bright Memory: Infinite A paraître sur Switch

Test de Bright Memory: Infinite (Switch)

Test de Bright Memory: Infinite, un Warframe-like sans saveur

Sorti en 2019 sur Steam en accès anticipé et présenté comme l'un des deux jeux de lancement des Xbox Series en 2020, Bright Memory: Infinite arrive finalement sur Switch. Portage réussi ? La réponse dans ce test !

Test
Ambitieux, Bright Memory: Infinite débarque le 21 juillet 2022 sur Nintendo Switch avec la promesse de nous en mettre plein les yeux. Seulement, il est évident que le titre des équipes de FYQD Studio ne pourra placer la barre aussi haute que sur PC et Next-Gen, même s'il joue le tout pour le tout. Pari réussi ? On vous propose de le découvrir dans ce test.

Quand Warframe se transforme en FPS

Depuis sa sortie en 2013, Warframe a connu un immense succès, s’appuyant sur des mises à jour régulières et complètes, renouvelant sans arrêt l’expérience. Mais il était évident que son succès finirait par être suivi et que d’autres s’inspireraient de la production des canadiens de Digital Extremes notamment de façon importante pour l'équipe chinoise de FYQD Studios.

Cette inspiration est clairement visible tout au long de l’aventure, au point parfois d’en devenir un peu troublante, surtout en termes de gameplay, les contrôles étant totalement différents pour des actions souvent similaires. La seule différence étant le passage d'un jeu en vue TPS (3e personne) à un FPS (1ère personne).

L’avantage de cette inspiration est qu’il est d’autant plus facile de juger Bright Memory: Infinite (images 1, 2 et 3) en le comparant avec sa source d’inspiration directe (images 4 et 5) qui a également reçu son portage sur Switch il y a quelques années. Outre le gameplay que l’on vient d’évoquer, le premier constat que l’on peut faire est graphique.

En effet, à l’instar de Warframe en 2013, Bright Memory: Infinite s'apparentait à une démo technique de la puissance des consoles Xbox Series (c'était une exclusivité) lors de sa sortie sur console en novembre 2020. Cependant, là où le jeu de Digital Extremes est sans doute l’un des portages les plus aboutis que l’on ait jamais eu sur Switch, le traitement de Bright Memory n’est pas le même, sans être catastrophique non plus.

Certes, le jeu est plutôt réussi et s’adapte bien aux limites de la console mais elles sont justement trop visibles pour le joueur (bien que cela ne soit pas toujours visible dans les captures d'écrans). Bien entendu, la faute n’est pas non plus à rejeter à FYQD qui ont dû concocter avec un matériel vieillissant et de plus en plus éloigné des standards actuels. Cela dit, il suffit de lancer les deux jeux l’un après l'autre (Warframe étant d’ailleurs un free-to-play) pour en venir aux faits : il aurait tout de même été possible de faire mieux, même si le rendu global n'est pas mauvais pour autant.

Des flingues, des épées, quoi d’autres ?

Dans Bright Memory: Infinite, le joueur incarne Shelia, une jeune chinoise qui travaille pour la SRO, une organisation de recherches scientifiques chinoise. Elle est envoyée en mission pour contrecarrer les plans de la SAI, une organisation militaire cherchant à remodeler le monde à l'aide d’un mystérieux pouvoir ancien. Côté scénario, tout est nouveau mais comme nous avons pu l’évoquer juste avant, le concept du gameplay n’est quant à lui en rien différent de celui de Warframe.

En effet, vous devrez jongler entre vos armes (un fusil d’assaut, un sniper, une arme de poing et un fusil à pompe) et votre sabre pour éliminer vos ennemis, d’une façon presque identique à celle d’un certain Warframe… A ceci près que contrairement à son homologue, l’action dans Bright Memory: Infinite est beaucoup moins rapide est frénétique que dans le jeu de Digital Extremes.

Néanmoins, si l’action est un peu plus lente, les équipes de FYQD ont apporté un petit plus : une utilité de l’exo-armure.

En effet, si celle-ci n’est pas visible sur le corps de Shelia, elle dispose tout de même d’une exo-armure lui permettant de faire voler ses ennemis avec son sabre avant de les enchaîner par exemple.

Il est aussi possible de faire voler vos ennemis jusqu’à vous pour les éliminer d’un coup sec, selon les compétences que vous aurez choisi de débloquer. Toutefois, si ces fonctionnalités sont très utiles face à des ennemis conventionnels, les boss vous donneront beaucoup plus de fil à retordre, rendant l’usage des compétences de votre exo-armure inutile, au même titre que votre sabre d’ailleurs qui ne sera pas efficace dans ces situations.

Une édition gold sans grand intérêt

Avec ce portage, le jeu se pare d’une édition gold (l’édition basique de la Switch). Cependant, comme souvent avec ce type d’édition, le changement de nom est presque anecdotique puisque le principal ajout réside dans la simple présence de skins permettant de faire porter à votre personnage un bikini ou une tenue décontractée par exemple.

Néanmoins, s'il y a bien une chose qui n’a pas été corrigée avec cette édition, ce sont les bugs du jeu, devenus de plus en plus nombreux. Les freezes en pleine action sont par exemple récurrent, vous menant à une mort certaine. D'autres bugs vous font mourir sans raison tandis que certains viendront vous apporter un coup de pouce si vous trouvez le jeu trop difficile, faisant courir les boss dans le vide à l’infini ou les bloquant dans divers éléments de la carte. Bref, vous l’aurez compris, cette version Switch n’est hélas pas exempte de défauts en tout genre venant entacher l’expérience.
9/20
Qu'elle idée avaient-ils derrière la tête ? C'est vraiment la question que l'on a envie de poser aux développeurs avec ce portage sur Switch. Véritable démo technique au lancement des Xbox Series en novembre 2020, Bright Memory: Infinite est aujourd'hui une démo de "non-technique" de l'hardware à l'heure où la Switch entame sa sixième année de commercialisation. Avec ce portage, les équipes de FYQD ont fait une croix sur la principale qualité du jeu, ses graphismes, alors qu'il manque toujours cruellement de contenu...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
Dommage j'aurai pu me laisser tenter.
Après pour sa défense sur la durée de vie, le jeu est dev par une seule personne ;)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

09 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Véritable démo technique au lancement des Xbox Series en novembre 2020, Bright Memory: Infinite est aujourd'hui une démo de "non-technique" de l'hardware à l'heure où la Switch entame sa sixième année de commercialisation. Avec ce portage, les équipes de FYQD ont fait une croix sur la principale qualité du jeu, ses graphismes, alors qu'il manque toujours cruellement de contenu...

Jouabilité
Si le jeu aurait pu écoper d'une meilleure note, il faut malheureusement composer avec de nombreux bugs en cours de parties comme des freezes de votre écran par exemple, ruinant totalement l'expérience. Des éléments frustrants, en particulier dans un jeu où la moindre erreur mène à une mort presque certaine en cours de combat...
Durée de vie
Véritable bête noire du jeu, sa durée de vie oscille entre 1h30 et 2h selon votre niveau, sans aucune rejouabilité une fois le scénario complété.
Graphismes
Les graphismes montrent bien que la Switch n'est plus toute jeune après plus de cinq années de commercialisation. Un mal visible assez rapidement sur le jeu qui passe de véritable vitrine technologique sur Next Gen à une production assez fade sur certaines séquences sur Switch, sans que cela ne soit catastrophique non plus.
Son
Sans être réellement mémorable, la bande son remplie les cases et colle parfaitement bien à l'ambiance globale du titre.
Intérêt
Classé PEGI 18, donc pour un public restreint, le quasi copier/coller de Warframe à 19,99 € n'arrive sans doute pas au bon moment. Le public s'orientera sans doute vers son modèle qui est free-to-play étant de bien meilleure qualité à tous les niveaux.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Bright Memory: Infinite (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×