• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Railgrade Disponible sur Switch

Test de Railgrade (Switch)

Test de Railgrade ou les trains de l'industrie !

Encore un jeu de train ! Tchou tchou le petit train ! Mais le but sera d’optimiser votre réseau ferroviaire pour l’industrie du nouveau monde !

Test
Sorti dans la plus grande des discrétions le 29 septembre dernier, Railgrade est pourtant un petit jeu de gestion de train bien sympathique. Le titre développé par les indépendants japonais Minakata Dynamics et édité par The Irregular Corporation a tout pour plaire aux adeptes de la simulation. Le but ne sera pas de transporter des gens mais de développer et d’optimiser un réseau ferroviaire de marchandises afin de booster l’industrie naissante hors de la planète Terre.

Grand rêve de colonisation

Dans Railgrade, on incarne un talentueux superviseur logistique spécialisé dans le transport de fret ferroviaire. Expatrié de la Terre, on fait route vers une nouvelle planète qui a bien besoin d’un cerveau pour développer l’industrie. L’histoire ne va pas plus loin que cela et on enchaîne les missions de région en région avec pour seule compagnie une bulle de dialogue incarnant notre chef de mission. Le scénario n’est pas très important, vous l’avez sans doute compris.Donc à peine débarqué on est directement mis à contribution. A travers plusieurs missions qui font office de tutoriel, on apprend rapidement comment prendre le jeu en main. Il est question de placer des rails, des gares et surtout des trains. Le principe est très simple mais cela s’avère beaucoup plus complexe et profond à long terme. On y vient en détails plus bas.Pour l’heure, il est agréable de constater que la maniabilité sur la Switch n’a aucune fausse note. L’expérience démontre plus d’une fois que les jeux de gestion sur console ne mettent pas en valeur le génie d’une manette. Parfois, il y a des exceptions et c’est le cas pour Railgrade. On peut aisément zoomer et dézoomer afin de faciliter et surtout accélérer la navigation du joystick sur la carte. Les menus se gèrent avec la croix directionnelle et les différentes actions sont assignées aux boutons et gâchettes. L’ergonomie est telle qu’on ne regrette aucunement le combo clavier/souris.

Très facile à prendre en main

Il est temps maintenant d’aborder plus en détails le gameplay. A chaque mission, on change de région puis de décors en passant par la neige, le désert, la prairie et autres. Mais c’est aussi l’occasion à chaque fois de découvrir de nouvelles choses.Si, au départ, il faut simplement relier deux gares et placer un train au milieu. La gestion prend très vite beaucoup plus d’ampleur. Le but final est de relier plusieurs maillons d’une chaîne industrielle avant l’exportation d’un produit fini. Par exemple, on nous demande de fabriquer de l’acier qui nécessite du fer et du charbon pour ensuite acheminer le produit fini vers l’aérogare où il sera exporté, apportant ainsi une rémunération.

Il faut donc pour cela placer une mine de charbon et une de fer, ensuite les relier à l’usine de production de l’acier, qui elle-même devra disposer d’une gare la reliant à celle du spatioport. Trouver les différentes structures à construire est très simple avec le menu épuré de l’interface. Il en est de même pour repérer les ressources à l’état brut sur la carte. En maintenant le bouton B, elles apparaissent en évidence. Tout est conçu pour optimiser votre gestion en temps réel.Car oui, le temps s’écoule et selon la durée que cela vous prend pour atteindre l’objectif fixé, vous serez plus ou bien bien évalué. Les notes vont de S à C. Plus on accomplit la tâche rapidement, plus la note est élevée. Pour cela, il ne suffit pas de simplement être un virtuose de la manette. Il faut surtout utiliser sa matière grise. Railgrade c’est avant tout de la réflexion plus que de l’action.

Avant que le compte à rebours de chaque mission ne débute, on est libre de naviguer comme on le veut sur la carte et de repérer ce qui nous est nécessaire. On peut placer librement tous les éléments que l’on souhaitr à l’exception des trains. On est donc libre de construire en fonction des finances tout ce dont on a besoin avant même de lancer le compte à rebours. Mais dès que le premier train est placé, la mission démarre officiellement.

Responsable transport et logistique

C’est maintenant que les choses sérieuses commencent. Si le tutoriel nous apprend correctement comment utiliser toutes les ressources disponibles, c’est à nous de construire des réseaux adéquats pour les optimiser.

En reprenant l’exemple de l’acier, il faut d’abord trouver du charbon et du fer. Construire les mines, les gares, les rails et mettre les trains est très simple. Cependant, on peut accélérer la production et augmenter le rendement des mines. Les mines de charbon et de fer ont besoin d’eau pour faire tourner les turbines, alors il faut trouver une source d’eau. Cela signifie construire une gare et un train de plus par mine. Mais la source d’eau a besoin d’énergie.L’objectif est d’exporter 36 unités d’acier à la minute et actuellement le niveau de production ne permet que d’en vendre 15 par minute. Il faut donc doubler, tripler, quadrupler voire plus, les lignes de trains, les gares, etc. Mais il faut des fonds pour cela ! On peut passer à la banque mais elle prend des intérêts. D’une idée très simple on en vient à construire de véritables toiles d'araignées tout ça pour avoir la meilleure évaluation possible.

La notation sert surtout à obtenir des coupons permettant l'acquisition de nouveaux équipements. On parle de nouvelles usines et de nouveaux trains. Qui eux-même serviront pour les futures missions pour aller encore plus vite. Cependant on peut malheureusement rester plusieurs dizaines de minutes devant son écran sans rien faire une fois toutes les infrastructures construites. Une fois le rush cérébrale dépassé, on reste assez passif en attendant l’atteinte de l’objectif. Après tout, c’est le rôle d’un superviseur : contempler l’efficacité (ou non) de son équipe.
16/20
Railgrade est une véritable surprise dans le bon sens du terme. Même si le thème des trains est déjà bien exploité sur le marché, il arrive à se démarquer aisément en jouant l’aspect transport et logistique. D’autant plus que la maniabilité est excellente. Son seul défaut serait sans doute l’aspect très passif une fois les infrastructures finalisées. Sans doute frustrant pour certains ou alors une aubaine pour les autres qui aiment faire plusieurs choses à la fois. Ce qui est sûr c’est qu’avant d’en arriver là, il est possible de recommencer plusieurs fois la même mission avant de trouver l’organisation parfaite de son réseau ferroviaire. C’est un titre qui fait fonctionner très fortement le cerveau.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Nous avons beaucoup aimé tout l’aspect logistique et optimisation de la gestion. C’est un titre à la fois cérébral, reposant et parfaitement maniable Switch en main. On se plaît à contempler son réseau ferroviaire fonctionner tout seul.

Jouabilité
La version Switch ne souffre d’aucune fausse note sur la maniabilité. La prise en main est très simple et la progression est très bien équilibrée. Malgré le côté passif du titre, il est possible tout de même de se mettre en vue subjective de chaque train afin d’apprécier la vue.
Durée de vie
La campagne est assez longue et il y en a facilement pour plus d’une trentaine d'heures de jeu. Pour son tarif c’est plus rentable.
Graphismes
Le titre est visuellement assez minimaliste. L’expérience ne souffre d’aucun ralentissement malgré la multitude d’éléments qui peuvent apparaître une fois le réseau bien développé. Les cartes sont limitées et posées dans le vide, ce qui est dommage.
Son
On est dans le registre de l'électro avec la possibilité de changer à volonté la musique à tout moment. On peut aussi en acheter avec les coupons du jeu ce qui est une assez bonne idée. Cependant, cela manque de variété.
Intérêt
Accessible pour 19,99 €, Railgrade est un jeu très bien adapté pour la console et se prête parfaitement pour le jeu nomade. C’est un bon titre de gestion abordable financièrement et très accessible.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Railgrade (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×