• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Dragon Quest Treasures Disponible sur Switch

Test de Dragon Quest Treasures (Switch)

Test de Dragon Quest Treasures, le trésor de cette fin d’année ?

Si vous aimez l’univers de la série Dragon Quest, les trésors et les monstres, alors on parie que Dragon Quest Treasures ne vous laissera pas de marbre.

Test
Vous prendrez bien une petite exclusivité Switch pour finir l’année ? Ça tombe bien, Dragon Quest Treasures est un spin-off de la série de Yūji Horii. Sorti le 9 décembre, on y incarne une partie de l’enfance d’Erik et Mia (Dragon Quest XI). Dans cette histoire, il faudra chasser des trésors, recruter des monstres pour qu’ils se battent à vos côtés, collecter de puissantes gemmes et percer les secrets de Draconia. De plus, le titre est développé par les responsables de Dragon Quest Monsters, que demande le peuple ?

Durant le test, le mode online n'était pas encore disponible. Il était donc impossible d’essayer les fonctionnalités proposées. Cependant, nul besoin d’avoir un abonnement au Nintendo Switch Online pour en profiter.

Un peu de l’or pour comprendre

Erik et Mia sont frères et sœurs, ils n’ont pas de parents et vivent parmi une bande de pirates. Bien qu’ayant soif d'aventures et de trésors, pour l’instant ce ne sont que des “demi-portions” et il est strictement interdit pour eux de quitter le bateau. Un soir, alors que tout le navire fait la fête pour célébrer le butin, nos héros décident de prendre le large avec deux monstres dotés de pouvoirs magiques, Porcellus et Persiana. Par un concours de circonstance, les voilà téléportés dans le monde de Draconia, une terre pavée d’or.
Quand on découvre ce monde, il est impossible de ne pas penser au continent d’Alrest de Xenoblade Chronicles 2 et sa mer de nuage. Ici pas de titan, mais des dépouilles de dragons morts il y a des siècles. Bien que de taille modeste, le semi open-world de Dragon Quest Treasures offre de très jolis panoramas et un côté exploration grisant et incroyablement addictif.
Plus tard, on découvre une gare ferroviaire en mauvais état, ainsi que le directeur du site du nom de Monsieur Edgare, fait d’une armure extravagante. Il a bien besoin d’un petit coup de main pour tout remettre à neuf. Le duo décide alors de fonder son propre groupe de chasseurs et d’utiliser cette gare comme Hub central. On y trouve le comptoir de Madame Micheline pour recruter de nouveaux monstres, un endroit pour faire des expéditions automatiques et la salle aux trésors. Plus tard, vous trouvez un concepteur de munitions pour le lance-pierre ,vous pouvez également cuisiner pour augmenter temporairement les attributs des compagnons, ainsi qu’un marchand pour les ressources d'artisanat, et enfin un énorme sous-sol avec des donjons à déterrer.
Il est possible d’incarner Erik ou Mia et d’alterner entre chaque mission. En effet, votre partenaire se postera à côté d’un feu de camp en attendant qu’on vienne l’incarner. La gare dessert chacune des cinq îles que comporte le jeu. Sauf qu’elles ne sont pas toutes connectées et qu’il faut faire quelques quêtes pour débloquer les gares supplémentaires.

Attrapez-les tous !

Les ennemis croisés en chemin deviennent des alliés potentiels une fois battus et vous pouvez les trouver chez Micheline, moyennant quelques ressources plus ou moins rares en fonction de la qualité du monstre. Un bon monstre peut porter plus de trésors, attaquer plus fort en plus de proposer un avantage d’exploration parmi les quatre suivants : la course pour en faire une monture, le saut pour atteindre de hautes corniches, planer pour profiter des courants d’air et se fondre dans une ombre pour atteindre des zones très basses.
Le système de combat est très basique. Vous disposez d’une attaque à la dague, une esquive, la possibilité d’envoyer ou rappeler ses monstres et le lance-pierres, qui est le couteau suisse de cet épisode. Les munitions sont multiples et permettent d'infliger des dégâts élémentaires ou physiques, et des soins ou des améliorations si vous ciblez vos alliés. Malheureusement, c’est assez brouillon et il n’est pas si intuitif de les changer à la volée au vu du nombre d'informations à l’écran. Pendant le combat, une barre de puissance se charge, elle permet aux héros ou aux monstres de lancer une attaque surpuissante, ce qui est assez bien fait puisque chaque type de monstre possède son coup ultime et sa cinématique.
Pour trouver les trésors, il faut utiliser la compétence du héros. Il invoque une boussole qui indique approximativement la route à suivre. Une fois dans la zone, il n’y a plus de direction mais la vision de vos monstres qui apparaît dans de petits écrans pour vous guider. À vous de décrypter l’image pour comprendre où se trouve le magot.
Après chaque mission, tous les coffres accumulés viennent orner la salle des trésors. Impossible de savoir immédiatement ce que l’on récupère, de ce fait, il faut rentrer à la gare pour découvrir nos pépites. Il y a un côté Gatcha extrêmement efficace qui pousse en permanence à continuer la récolte. La sensation quand on trouve un objet fabuleux est grisante et on voit le coffre se remplir jusqu'à exploser. Cependant attention, la concurrence est rude et il faut rester sur ses gardes car une attaque surprise n’est jamais loin.
En effet, il arrive que des chasseurs adverses tentent de s’emparer de vos biens que vous devez défendre au combat. Si vous les battez, vous récupérez le trésor volé qui prend alors de la valeur (celle-ci influence votre niveau de chasseur). En revanche, si vous perdez, ils partent avec vos richesses, mais pas de panique puisqu’il est toujours possible de les récupérer plus tard. Parfois les missions d’exploration automatique détectent les chasseurs adverses. Une quête de récupération d’or se met en place et vous devez attaquer le camp ennemi pour récupérer vos biens.
La direction artistique est formidable et les images fluides presque sans ralentissements viennent gommer quelques défauts techniques. En effet, le jeu souffre du “syndrome Arceus” qui fait apparaître les herbes et buissons dans un rayon de 15 mètres, du clipping dont on se serait bien passés.

Il n’y a pas tellement de nouveauté au niveau des personnages, tous les monstres ont déjà été vus dans la série principale. Idem pour les musiques, beaucoup des thèmes utilisés sont des classiques de la série, on aurait aimé entendre autre chose. De plus, l'air de violon qui accompagne les trouvailles nous hante encore… Il se déclenche à chaque découverte de coffre et monte dans les aigus à la limite du supportable. Sachant que le jeu tourne autour de la recherche des trésors, vous allez souvent l'entendre.

DRAGON QUEST TREASURES | Teaser Trailer12/09/2022

16/20
Dragon Quest Treasures est un très bon jeu, bien qu’il puisse se montrer redondant et presque trop fourni en objets et collectibles. Une chose est sûre, si vous n’avez pas l'âme d’un collectionneur, fuyez ! En revanche si aimez compléter des listes infinies de trésors et babioles en tous genres alors vous avez là un jeu d’exception.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Quel plaisir d’avoir pu tester Dragon Quest Treasures ! C’est simple, le jeu ne nous a pas quittés à partir du moment où il est rentré sur la Switch. Son univers fonctionne parfaitement et le côté chasse au trésor bien que simple sur le papier se retrouve excitant et donne envie d’en avoir plus, tout le temps ! L’aspect Gatcha et son histoire simple et efficace en font un jeu addictif et parfait à faire pendant les longues soirées d’hiver.

Jouabilité
Comme souvent dans Dragon Quest, le tutoriel dure quelques heures avant d'être pleinement lâché dans le monde de Draconia. On est parfaitement prêt et la prise en main s'avère accessible. Le lance-pierres aurait pu être un plus ergonomique et les combats plus dynamiques. Malgré tout, la chasse au trésor est top et c’est finalement ce qui importe le plus.
Durée de vie
Comme tout Dragon Quest, il faudra des dizaines et des dizaines d’heures pour en voir la fin. De plus si vous chassez tous les trésors et secrets vous risquez d’y passer un sacré bout de temps.
Graphismes
Il fait parfois penser à Arceus quand les assets apparaissent comme par magie sous nos yeux. Néanmoins la direction artistique et l’ambiance de Dragon Quest sauve clairement le tout. La fluidité et les temps de chargement sont exemplaires. De plus, le jeu en mode portable est très joli, on ressent bien que c’est un jeu développé pour la Switch exclusivement.
Son
C’est toujours la bonne vieille musique de feu Kōichi Sugiyama. C’est parfait, on adore mais malgré tout on aimerait un peu de nouveauté. Mention spéciale pour le violoniste que l’on entend (un peu trop) souvent.
Intérêt
Si vous avez un quelconque intérêt pour la collection et l'univers de Yūji Horii, Dragon Quest Treasures est un indispensable tant il est riche. Trouvable au prix de 59,99€ sur l’eShop, il est clairement considéré comme un jeu premium et il l’est. Par contre si vous êtes réfractaire aux tâches répétitives, à l’univers un peu trop coloré d’Akira Toriyama et au violon, alors nous vous conseillons de passer votre chemin.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Dragon Quest Treasures (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×