• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Okinawa Rush Disponible sur Switch

Test de Okinawa Rush (Switch)

Test d’Okinawa Rush : Le défouloir sans complexe !

Vous en avez marre de réfléchir ? Vous en avez assez de l’élégance ? Vous voulez tout casser ? Les studios Sokaikan limited et Storybird Games ont développé ce qu’il vous faut !

Test
Édité par Just For Games, la version physique Switch d’Okinawa Rush débarque le 19 novembre 2021. Les possesseurs de notre console préférée vont pouvoir se défouler sur les terres insulaires d’Okinawa. Incarnez des maîtres d’arts martiaux. Partez à la poursuite des assassins de votre bien aimée. Sauvez vos enfants des forces démoniaques et faites couler le sang à flot, dans cette aventure 2D horizontale jouissivement violente.

Tourne toi, c’est pas pour les gosses !

Pour commencer, avec son PEGI 16 et ses vidéos de gameplay ultra gores à souhait, Okinawa Rush n’est certainement pas à mettre dans les mains des plus jeunes. Même s’il y a la possibilité de supprimer le sang, cela n’enlève rien à la violence physique omniprésente de cette création. Il faut le dire, même sans giclée de couleur rouge, tout, absolument tout fini par se faire démembrer, même votre personnage.
Maintenant que le public est averti, on peut passer à la suite. Le pitch de l’histoire est des plus classique, comme l’étaient les bons vieux beat’em all des années 90. Pendant son absence, Hiro Yashima subit une attaque par des forces obscures sur son domaine de retraite situé à Okinawa.
Il y a deux modes de jeux pour accomplir votre épopée, le mode Arcade et le mode Story. Dans le premier, comme son nom l’indique, c’est comme les bornes d’arcade. On enchaîne les niveaux. On tape tout ce qui bouge avec une contrainte de temps. Si vous mourrez, ce qui sera forcément le cas au début, vous recommencez depuis le dernier checkpoint mais vous n’avez pas de vie, avec un nombre limité de crédits.
Le deuxième mode est plus permissif. Vous pouvez régler le niveau de difficulté. Il n’y a pas de limite de temps et si vous mourrez, il y a des vies. Il y a même moyen d’en gagner et il y a des crédits si vous n’avez plus de vie. Quelle différence avec le mode Arcade ? Très simple, lorsque que vous réapparaissez au dernier checkpoint, les ennemis morts ne reviennent pas. Cela simplifie beaucoup, même les boss gardent les dégâts que vous leur avez infligés.

Du sang et du gore sans complexe

Peu importe le mode, vous pouvez choisir parmi trois personnages même si l’histoire est construite autour du héros. Les deux autres sont juste ses acolytes. Ils ont des statistiques différentes entre force, vitesse, santé, etc. Cela ne modifie pas énormément la jouabilité car une fois au cœur de l’action, c’est pire que massacre à la tronçonneuse.
Les premières prises en mains laissent l’impression d’un beat’em all simple avec juste trois boutons. On tape, on tape un peu plus fort et on saute. Il y a un aspect plateforme très présent avec des petites mécaniques de puzzles mais rien de très transcendant. On se focalise sur la violence de l’action. Les ennemis explosent littéralement sous nos coups, oui l’école du Hokuto n’est pas très loin.
Malgré la cohue d’adversaires à l’écran, on apprend rapidement à manier son personnage ainsi que les subtilités qui vont au-delà de juste marteler la manette. Le titre donne des indications sur les parades, et les attaques spéciales se prennent en main facilement. Elles enrichissent la jouabilité sans complexifier le plaisir d’éclater du démon à tout va. Petit à petit le matraquage hasardeux des trois boutons devient des enchaînements réfléchis.

On prend encore plus de plaisir à trucider en masse une fois les mécaniques comprises avec l’ambiance kitch qui y règne. Sa réalisation 2D dans un style rétro des années 90 résonne comme un hommage aux regrettées salles d’arcade. Son action exubérante et sanglante flirte avec l’absurde tandis que la mise en scène garde un ton sérieux sur fond sonore funky afin d’accentuer l’absurdité totalement assumée et omniprésente.
16/20
Okinawa Rush est un titre brutalement amusant. Ce n'est pas le jeu qui va révolutionner le genre mais il faut reconnaître que la réalisation est très réussie. C’est un défouloir assumé sans réflexion. Tout seul ou à deux, car il y a un mode deux joueurs, son ambivalence simple et technique permettra à tout le monde de passer un bon moment au milieu de la débauche de chair. Il ne brille pas par son originalité mais par son audace. On lui reprochera quand même certains bugs d’affichage qui sont minimes mais qui peuvent surprendre quand on est en pleine action.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Raoul
Et une démo est dispo sur l’eshop.

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Bourré de références de la culture vidéoludique typique de l’Asie des années 90, Okinawa Rush est clairement le genre de jeu qu’on aurait pu avoir sur les consoles de l’air 16 bits ou dans les salles d’arcades. Simple à prendre à main mais difficile à maîtriser, il rappelle le plaisir et surtout la nostalgie du divertissement décomplexé de censure de cette grande époque du jeu vidéo. Un titre à acquérir vraiment pour se défouler et il serait inutile de lui en demander plus.

Jouabilité
Malgré une configuration de touche par défaut qui sème la confusion, il est heureusement possible de paramétrer les trois boutons à notre guise. La prise en main est simple et on arrive rapidement à exposer des entrailles. Jouer à deux facilite la tâche mais ce n’est pas indispensable, surtout que c’est possible uniquement en mode story. Ce dernier permet de réellement ajuster le niveau de difficulté si l’on souhaite se focaliser sur l’histoire.
Durée de vie
Comme le veulent les jeux old school, il n’est pas très long et se divise en plusieurs stages. Une fois le jeu maîtrisé, il est possible de le finir en une seule après-midi. Avant d’y arriver il faudra clairement mourir et réessayer. C’est en échouant qu’on apprend, telle était la devise des anciens jeux et celui-ci ne déroge pas à la règle.
Graphismes
Pour une création indé, c’est plus que satisfaisant. Son ambition est clairement atteinte. Il recrée cette ambiance si singulière des jeux d’actions de l’ère 16 bits. L’animation est très bonne malgré les mouvements robotiques cependant il ne peut être blâmé vu les moyens techniques d’époque dont il s’inspire. Par contre, avec les moyens techniques d’aujourd’hui, les bugs de frame qui téléporte votre personnage où les ennemis dans l’écran sont inacceptables. Même si les distances ne sont pas importantes, la Switch est quand même beaucoup plus avancée que les supports d’époque.
Son
L’ambiance sonore est géniale. Elle est funky et rappelle que le Japon a connu ce style musical dans les années 90. Le côté rétro est complètement respecté non seulement avec la bande son mais également avec les bruitages façon jeux de combat de l’époque.
Intérêt
Si la perspective de faire exploser vos adversaires à la moindre touche façon Hokuto no Ken ne vous enchante pas, effectivement il faudra passer votre chemin. Comme nous le disions, Okinawa Rush n’est pas là pour vous faire réfléchir. C’est un défouloir tout ce qu’il y a de plus basique. Son prix, 19,99 €, n'est pas exorbitant. S’il trouve sa place dans votre ludothèque, il vous sera aisé de le laisser et de le ressortir juste pour exprimer votre rage et votre besoin de sang.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Okinawa Rush (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×