• Ma note
    Moyenne de 5,0 - 5 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 6 ajouts
  • Devenir fan ! 7 fans

The Legend of Zelda : The Wind Waker HD Disponible sur WiiU

Test de The Legend of Zelda : The Wind Waker HD (WiiU)

Test de Zelda : The Wind Waker HD

C'est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau, Hisse et ho, Santiano... Boris, la fleur au fusil, s'est jeté avec bonheur et passion dans le remake HD de The Wind Waker, une perle GameCube remasterisée sur Wii U.

Test
En cruel manque de titres first party forts depuis son lancement à Noël dernier, et sachant que les gros projets internes prévus pour sa nouvelle console de salon ne seront pas prêts à sortir avant 2014, Nintendo s’est mis en recherche de titres de substitution assez forts pour satisfaire les possesseurs de Wii U qui se montrent de plus en plus impatients face à une firme de Kyoto qui peine à répondre à leurs revendications.
Face à cette grogne populaire, Nintendo a choisi de répondre à la hâte en proposant (une nouvelle fois) ses valeurs sûres pour ce Noël, et au milieu des sempiternels party-games et de notre ami Mario que l’on salue bien fort, Big N s’est soudainement dit que pour calmer toute cette clameur, il était peut-être intéressant de lancer un jeu titre estampillé Zelda.


Notre série d'émissions Play N! consacrée à Wind Waker, par BorisPN !


Malheureusement, en raison du faible temps dont auraient disposé les équipes d’Eiji Aonuma pour produire un titre remettant en avant le célèbre héros vert de Nintendo, la firme de Kyoto nous livre un portage retravaillé d’une aventure de légende hautement estimée par les fans : à savoir un remake HD de The Wind Waker, qui fête cette année ses 10 ans, et dont une grande partie de la fanbase créée via la génération Wii ne connait pas forcement les tenants et aboutissants de ce soft adulé en son époque pour la richesse de son univers.

Smoke on the Water

Malheureusement, si à l’époque le succès critique du soft était incontestable, il n’en fut pas de même quand on regardait du côté de l’accueil du public. A l’époque,l le joueur rêvait d’un Zelda épique à la réalisation artistique tirant partie des possibilités du cube qui, rappelons-le, faisait des merveilles à ce moment-le : il n’y a qu’à visiter le manoir de Resident Evil Rebirth ou de prendre part à l’attaque de l’Etoile Noire dans Rogue Leader, pour attiser les espoirs grandissants des fans de la première heure déjà chauffés par la vidéo du combat entre Link et Ganondorf, présentée par Nintendo lors du Space World 2000. De fait, leur première réaction fut la déception lorsqu’ils découvrirent les premières images de jeu de the Wind Waker.

Car le moins que l’on puisse dire, c’est que le parti pris artistique du jeu avait de quoi surprendre, avec notamment l’utilisation du cell shading, très critiqué au départ, mais ô combien adulé une fois la manette en main. On conclura au final que si le concept avait de quoi dérouter à la base, l’avis général de tous ceux qui l’ont eu entre les mains ne restera pas moins unanime quant à la grande originalité de the Wind Waker et de sa profonde richesse de jeu, en dépit d’un problème de rythme avéré dans la seconde moitié du jeu. Malgré cela, le faible succès de son support, alias le Gamecube, fera de ce Zelda le jeu le moins vendu de l’histoire de la série sur console de salon.
Voici donc la raison qui a incité Big N à nous proposer cette mouture HD de The Legend of Zelda the Wind Waker : pouvoir proposer à un maximum de monde (du moins ceux qui possèdent déjà la Wii U) cette expérience totalement atypique et ô combien exceptionnelle dans les conditions de jeu d’aujourd’hui. De ce fait, à l’instar de ce qui s’est fait avec Ocarina of Time 3D sur 3DS, il ne s’agit pas d’un simple remake, mais vraiment d’une véritable refonte du jeu qui a été opérée par les équipes de Nintendo pour arriver à cette objectif, et garder le grade d’excellence dont est coutumière la saga.

Sous le vent (air connu)

Mais si refonte il y a eu, une nouvelle fois à l’instar du portage 3DS d’OOT, elle a été faite uniquement sur le plan graphique et de l’expérience manette en main. D’ailleurs, si le choix de l’utilisation du cell shading en pleine mode de l’utilisation de celui-ci par les développeurs à l’époque avait fait des prouesses notamment pour la transmission des émotions et de la grandeur de l’univers à tel point qu’à l’annonce de ce remake HD, beaucoup de monde doutait de l’utilité d’une refonte artistique du soft. Il faut aussi reconnaître que souvenirs et nostalgie enjolivent grandement la réalité : le jeu d’origine laissait apparaitre des textures grossières et des couleurs ternes et souvent baveuses.
On peut donc le dire, le lifting graphique apporté par cette version HD fait des merveilles, jamais couleurs et jeux d’ombre et de lumière ne sont ressortis de façon aussi éclatante que dans ce Wind Waker HD. Le jeu d’origine est magnifié et les expressions et sentiments ressortent de plus belle des pupilles de ce « Link aux yeux de chat ». D’ailleurs, si le travail n’a pas été forcement nécessaire sur l’animation de Link et des PNJ (personnages non jouables), déjà parfaits en 2003, les textures des personnages et décors ont, par contre, subi quelques retouches nécessaires pour effacer l’aspect anguleux de celles-ci, même si certains effets résonnent encore de leur origine sur 128 bits, comme les textures au sol par exemple qui restent très (trop) simplistes.

Le caractère design, quant à lui, reste le même et nous propose une nouvelle fois de retrouver ces personnages qui ont fait le charme et la légende de ce Zelda Wind Waker. Des rondeurs de Ganondorf aux becs pointus du Peuple Piaf, on est sous l’emprise de toute cette population qui a rendu les iles de cette vaste étendue d’eau salée aussi charmante que crédible à l’écosystème émouvante de vie. Cependant, les fans de la première heure regretteront la perte du côté cartoon du titre, sûrement dû à un contraste et une luminosité trop élevés, ainsi qu’à l’affinage des contours des personnages. Enfin, il est intéressant de noter des bugs de collision qui n’étaient pas forcément présent dans le soft de départ.

Et l’asymétrie dans tout ça ?

Plus que l’aspect artistique, qui n’en demeure pas moins très réussi et parfaitement calibré pour nos écrans HD, il y avait un véritable point d’attente pour nous joueurs : le gameplay, gamepad en main. Il s’avère très pratique et adapté aux capacités de la mablette, ainsi quand on joue avec, l’écran tactile vous servira la plupart du temps à la gestion de l’inventaire de Link de la même manière qu’Ocarina 3DS, avec une gestion immédiate de l’affectation des items aux boutons de la manette. Cela a pour effet immédiat d’améliorer le rythme général du jeu qui s’en retrouve moins haché que lors de l’expérience d’origine. Bien sûr, si vous jouez au pad pro controller, le jeu vous proposera un vrai menu en appuyant sur le bouton + de la manette.
Nintendo a aussi réintégré l’idée de l’utilisation du Gyroscope qui viendra se substituer au stick droit pour l’utilisation de certains items (comme le grappin par exemple.) Malheureusement, cette dernière, mal calibrée, s’avère difficile à utiliser quand on est tranquillement installé dans son fauteuil nous obligeant à produire de plus amples mouvements qu’à l’accoutumée. N’en reste pas moins que le gameplay général du titre reste inchangé et toujours aussi passionnant, le jeu ayant rapporté de son époque beaucoup d’améliorations aux mouvements initiés par Ocarina of time, plus précisément dans son système de combat qui apportait entres autres un système d’esquive et de contre, augurant d’une dimension plus théâtrale et épique des affrontements du jeu.

La navigation aussi a subi son petit lifting, avec l’apparition de la voile rapide que vous pourrez vous procurer vers la moitié du parcours du titre, contre rubis sonnants et trébuchants. Cette voile va vous changer la vie, si tant est que vous ayez été rebuté par la seconde partie du titre et la si célèbre recherche de la Triforce. Cette voile vous permet de profiter d’une vitesse maximum constante pour votre voilier, en ayant systématiquement le vent en poupe et ce quel que soient les changements de direction que vous prendrez, sans avoir à jouer l’air du vent à l’aide de votre baguette à chaque fois que vous irez à tribord toute. Un réel gain de temps.

Naviguer en eaux troubles

D’ailleurs, la quête de la triforce en elle-même a été simplifiée et raccourcie, au grand bonheur des acheteurs du titre original. L’ami Tingle ne vous déchiffrera plus que trois cartes au lieu des huit de base, avant de vous lancer tête baissée dans la quête de cette antique relique. Une bonne chose, mais on s’arrête là côté nouveautés, car aucun contenu supplémentaire n’a été inclus dans Zelda HD pour venir améliorer l’expérience de jeu : nous n’aurions pas craché sur des donjons supplémentaires à vrai dire, le jeu laissant plus la part belle aux quêtes annexes et missions Fed-Ex, laissant l’aventure principale se boucler assez rapidement.

The Legend of Zelda: The Wind Waker HD Édition Limitée (Wii U)10/08/2013

Même si le jeu reste une grande aventure, pas sûr pour autant que ces ajouts attirent des joueurs déjà réticents à l’origine. Même si l’ajout du mode héros, équivalent à un mode difficile, qui fait que les dégâts sont doublés contre les ennemis et qu’il est impossible de se recharger en énergie autrement que par la consommation de potions, est un plus pour le côté challenge du soft. Tout ceci parait bien léger pour attirer les détracteurs de The Wind Waker.

Enfin parmi les dernières nouveautés, notons l’intégration intéressante et ludique du Miiverse à l’écosystème du jeu via un système de bouteilles jetées à la mer venant s’échouer sur des rivages d’autres joueurs ainsi que la possibilité de jouer directement sur le gamepad, rendant le jeu encore plus beau et lisse sur un écran de petite taille. Bref, le Bonheur avec un grand B.
19/20
On va le dire de suite, The Legend of Zelda The Wind Waker HD reste un jeu d’exception magnifié par la refonte artistique tant sur les jeux de lumière que sur la colorisation à l’extrême de ses environnements. Le jeu ne souffre à aucun moment de son âge et est porté par une bande son, certes non remastérisée mais de toute beauté, qui voyage aux travers des aventures maritime de ce Link aux yeux de chats auquel on s’attache de manière systématique. Le parti du changement radical pris à l’époque marche une nouvelle fois à merveille et nous entraine dans une grande aventure, la vraie, l’unique, celle qui s’écrit avec un grand A et qui voyage à travers le temps et les critiques, et qui au final, ne se démode jamais. Nintendo maitrise une nouvelle fois son sujet, et justifie à merveille la ressortie de ce soft légendaire qui on l’espère conquerra un nouveau public, la véritable cible de ce remake et qui tomberont à coup sûr sous le charme de cette œuvre d’art animée.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

majoras
Je suis pas tellement d'accord avec cette note, je trouve qu'il mérite moins si on prend en compte l'ancien opus. Mais ce n'est que mon avis, il est clair que ça reste un très bon jeu !
D_Y
J'ai quand même du mal à saisir qu'on fasse un test d'un portage aussi paresseux qui est presque en tous points similaire à l'original. Les quelques changements techniques mineurs ne justifient pas ça, ça aurait été plus rapide de ressortir un vieux test de 2003.
BorisPN
Je dois avouer qu'il a été très difficile pour moi d'écrire le test du jeu, car c'est ni un remake, ni un simple portage HD. Il faut voir en cette note, la valeur réelle du jeu, car quoi qu'on en dise ça reste une superbe aventure si vous ne l'avez jamais fait avant. Par contre dans ma critique, je juge le jeu dans ces différences avec l'opus original. il me manquait juste la possibilité de rajouter une seconde note pour ceux qui avait déjà jouer à la version Gamecube.
DrDoc
Et pourquoi pas mettre une note ici, pour ceux qui ont déjà torché l'original de long en large ?


Tiens d'ailleurs, (je précise que je n'ai pas encore lu le test), les quêtes qu'on faisait avec tingle sur la game boy advance, qu'est-ce que ça donne maintenant ?
BorisPN
@DrDoc : si tu l'as déjà fait : l'apport du seul mode héros te satisferas pas forcement, on aurait préféré une version director's cut qui aurait pu rajouter les éléments qui avait été supprimé à l'époque faute de temps dans son développement du coup : 14/20. le pb c'est que cette note ne reflète donc plus les qualités du jeu.
Le 19/20 étant la valeur du jeu aujourd'hui en temps que tel. c'est une aventure extraordinaire. Mais quand tu l'as fait il y a 10 ans il y a pas ce plaisir de redécouverte qu'on avait pu avoir avec OOT 3DS qui lui, avait besoin de cette refonte technique (qu'on aime ou pas l'ultra colorisation). Bref une sortie en console virtuelle aurait LARGEMENT suffit pour ce public.
BorisPN
Après je pense avoir été assez clair dans ma critique pour dire à quel public le jeu est adressé ou non. Mais si c'est pas le cas, je reste ouvert pour toutes questions ou remarques. ^^
Krayo
Même si j'adore y rejouer et que ce Zelda est une pépite, il faut le dire : ce portage est de mauvaise qualité. Pourquoi ? Car Nintendo n'a franchement pas redonné vie à son titre, comme ce fut le cas sur 3DS avec OoT.

Le jeu vaut son 19, le portage un simple 10
mheishiro
Note honteuse pour un jeu qui, déjà à sa sortie, ne pouvait prétendre à une telle note. Mais bon, la licence Zelda surnotée, c'est une norme de toujours, sur PN comme ailleurs.
Quand Console + donne 94 % à WW à sa sortie (ce qui est déjà très très bon pour ce jeu), ils se font pourrir par les fans. C'est dire le malaise.
WedgeR7
mheishiro a écrit:Note honteuse pour un jeu qui, déjà à sa sortie, ne pouvait prétendre à une telle note. Mais bon, la licence Zelda surnotée, c'est une norme de toujours, sur PN comme ailleurs.
Quand Console + donne 94 % à WW à sa sortie (ce qui est déjà très très bon pour ce jeu), ils se font pourrir par les fans. C'est dire le malaise.
T'es au courant que 19/20 ça fait 95% et que là donc c'est toi qui "pourri" PN pour la note... :D
C'est ton avis, que WW mérite pas cette note, moi par exemple je trouve qu'il la mérite amplement. Chacun ses gouts
DrDoc
BorisPN a écrit:@DrDoc : si tu l'as déjà fait : l'apport du seul mode héros te satisferas pas forcement, on aurait préféré une version director's cut qui aurait pu rajouter les éléments qui avait été supprimé à l'époque faute de temps dans son développement du coup : 14/20. le pb c'est que cette note ne reflète donc plus les qualités du jeu.
Le 19/20 étant la valeur du jeu aujourd'hui en temps que tel. c'est une aventure extraordinaire. Mais quand tu l'as fait il y a 10 ans il y a pas ce plaisir de redécouverte qu'on avait pu avoir avec OOT 3DS qui lui, avait besoin de cette refonte technique (qu'on aime ou pas l'ultra colorisation). Bref une sortie en console virtuelle aurait LARGEMENT suffit pour ce public.


Je l'ai refait il y a pas si longtemps en plus. :D

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

The Legend of Zelda The Wind Waker HD reste un jeu d’exception magnifié par la refonte artistique tant sur les jeux de lumière que sur la colorisation à l’extrême de ses environnements. Nintendo maitrise une nouvelle fois son sujet, et justifie à merveille la ressortie de ce soft légendaire qui on l’espère conquerra un nouveau public, la véritable cible de ce remake et qui tomberont à coup sûr sous le charme de cette œuvre d’art animée.

Jouabilité
Les nouveautés apportées par le gamepad, par la refonte de la quête de la Triforce et par la nouvelle voile rapide permettent d’améliorer grandement le rythme du jeu qui en ressort moins haché et mieux réparti surtout dans la seconde moitié du jeu.
Graphismes
Tel un grand millésime en vin, le jeu n’a pas pris une ride, mieux il a été sublimé par les équipes de la firme de Kyoto. Tout a été retravaillé pour mieux en refaire sortir la substantifique moelle qui est sa qualité de reflet des émotions et de son animation. Dommages que les graphismes soient plombés par de nombreux problèmes de collisions.
Son
Comme à l’accoutumée la bande sonore du jeu reste de très haute qualité et colle systématiquement à l’ambiance de l’action. On regrettera cependant que les musiques n’aient pas été ré-orchestrées en symphonique.
Intérêt
L’aventure vaut vraiment la peine d’être vécue si vous n’avez pas eu la chance de jouer à la version Gmecube, de même les fans de Zelda seront ravis du challenge apporté par le mode Héros. Par contre, pour les détracteurs de l’époque, la note chute de façon drastique car les nouveautés ne vous feront pas replonger.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu The Legend of Zelda : The Wind Waker HD (WiiU) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii U

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×