• Ma note
    Moyenne de 3,8 - 16 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 16 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

James Bond 007 : Espion pour Cible Disponible sur NGC

Test de James Bond 007 : Espion pour Cible (NGC)

James Bond 007 : Agent under Fire, le test

Test
Depuis le très fameux Goldeneye sur Nintendo 64, plusieurs titres du plus célèbre agent de sa majesté sont sortis sur différents supports. Aucun n'a été aussi brillamment réalisé que Goldeneye du studio anglais Rareware. Electronic Arts réussit-il la prouesse de faire mieux ? Autant vous le dire tout de suite, les fans de James seront comblés, les autres probablement aussi !
Depuis le très fameux Goldeneye sur Nintendo 64, plusieurs titres du plus célèbre agent de sa majesté sont sortis sur différents supports. Aucun n'a été aussi brillamment réalisé que Goldeneye du studio anglais Rareware. Electronic Arts réussit-il la prouesse de faire mieux ? Autant vous le dire tout de suite, les fans de James seront comblés, les autres probablement aussi ! Electronic Arts n'en n'est pas à son premier jeu 007 sur consoles. Depuis Goldeneye 007, réalisé dans les studios anglais de Rare, EA n'a pas chômé : Demain ne meurt jamais sorti sur Playstation, 007 Racing sur la même console (deux titres très très médiocres), The World is not Enough sur PSX, GBC et Nintendo 64. Ce dernier était le plus réussi depuis le volet de Rare, tout en étant bien évidemment en dessous de celui-ci. Cette fois-ci nous sommes sur des consoles nouvelle génération, aux capacités élevées : plus aucune excuse. Les puissances respectives de la PS2, XBox et GameCube sont à peu près equivalentes, c'est pourquoi EA a décidé de développer le soft d'abord sur PS2 (sortie fin 2001) puis les deux nouvelles venues du secteur : la Xbox et la GameCube de Nintendo (sorties US en mars 2002). Test complet de la version GameCube ici-même.

Une version PS2 qui ne promettait rien de bien...

La tendance actuelle est très souvent aux portages de toutes sortes. Il s'agit de porter (d'où le mot 'portage') sur une autre console un jeu développé en premier lieu sur console donnée. Les exemples sont nombreux : en effet, la Playstation 2 de Sony étant sortie bien avant les deux autres consoles next-gen, les développeurs (fainéants ?) se contentent de 'transférer' leurs jeux version PS2 sur NGC et Xbox sans aucun (ou alors très minime) changement. L'exemple le plus flagrant est le jeu Spy Hunter sorti sur PS2 en fin d'année 2001, puis sur Xbox et NGC vers la fin mars 2002, ce jeu ne présentait aucun changement. Même graphiquement, le jeu était du niveau PS2.

Revenons à nos moutons, la version PS2 fut donc assez décevante, tout d'abord sur le plan technique (décors sans anti-aliasing, animation lente, maniabilité de qualité très moyenne...) mais aussi le jeu ne procurait guère que quelques heures de jeu... Tout de même, il fut apprécié des joueurs, peut-être un peu moins par les fans du genre, qui étaient (et sont toujours) habitués à Goldeneye 007 sur N64 qui proposait de nombreux niveaux, un mode multi-joueurs révolutionnaire pour l'époque...

Bref si Electronic Arts s'était contenté d'un simple portage, on n'aurait pu s'attendre à autre chose qu'à un bon titre. Heureusement pour nous, Electronic Arts a fait quelques petits efforts, qui valent la peine de s'intéresser de plus près au jeu ! Et je vous dis d'emblée que James Bond : Agent Under Fire est un bon titre, pas aussi long que Goldeneye, mais il vaut la peine ! Pas de panique : les explications arrivent !

100% Original !

Contrairement à tous les précédants opus, James Bond 007 : Agent Under Fire n'est tiré d'aucun film, même pas du prochain James Bond intitulé Die Another Day (Meurs un autre jour dans notre belle langue). Celui-ci sera, on n'en doute pas, doté d'un autre jeu vidéo consoles.

Ce qui fait donc la principale originalité du soft, c'est donc bien entendu son histoire qui ne s'apparente à aucune autre de la vingtaine de films sortis depuis 40 ans (la sortie de Die Another Day le 22 novembre 2002 correspond en fait au 40ème anniversaire de la saga James Bond).

James Bond 007 : Agent Under Fire est donc 100% original pour son histoire, sa trame générale, mais il reste bien sûr dans la lignée des autres jeux, avec toujours les gadgets habituels, les armes typiques...

Cependant avoir une histoire inédite n'a pas que des avantages, il est des fois difficile de comprendre le déroulement de l'histoire qui est présentée sous forme de très belles cinématiques. Bien sûr, dans tous les jeux 007 sortis sur console il n'est pas toujours facile de comprendre l'histoire, mais la plupart des joueurs ont vu le film avant, ce qui aide alors à la compréhension générale. Cependant, ne vous affolez surtout pas, ce n'est rien de grave... un élément parmi d'autres à signaler, c'est fait !

My name is Bond, Jame Bond

Comme dans tout James Bond qui se respecte, l'histoire ne change guère... un méchant qui veut le contrôle du monde, un autre qui veut se faire plein d'argent... cette fois-ci on a le droit à un volet UNIQUE, basé sur aucun film ! Mais bon... Bond ne change pas, il reste le même au cours des histoire. L'histoire reste donc dans le même ton que les films, en fait l'histoire tourne sur un plan diabolique de clonage... qui a dit que c'était du pur jamais vue ? :-).

James Bond 007 : Agent Under Fire mélange habilement des phases d'action en vue subjective et courses poursuites effrénées au milieu de grandes villes. Dans cette aventure inédite contenant (seulement) 12 missions (de Hong-Kong à la Suisse en passant par la Roumanie), vous devez donc comme à l'accoutumée déjouer les plans d'un criminel international. 

Ces 12 missions de 007 sont donc partagées en infiltrations en FPS (première personne à la Goldeneye) qui sont ma foi très bien réalisées, bien qu'un peu simple, et de missions à bord de véhicules. Ce mélange homogène donne au soft un nouvel envol, qui lui fait gagner quelques points grâce à son originalité ! Vous allez me dire que j'ai oublié l'élément majeur de James Bond, les James Bond girls comme on les appelle si bien ! :) Elle se prénomme Zoe... Zoe Nightshade. Petit tour d'horizon des personnages si vous le voulez bien...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // L'actu de l'été (1e partie)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu James Bond 007 : Espion pour Cible (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.8/5

L'avis des visiteurs

Pas aussi sacré que GoldenEye, le jeu reste très bon même si un peu court... Le multijoueur relève la durée de vie, très marrant notamment grace au grappin.En attendant NightFire,time Splitters 2...
sympa et très joli mais pas aussi révolutionnant que Goldeneye
Bon jeux mais il n'arrive pas a la cheville de goldeneye.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×