• Ma note
    Moyenne de 4,4 - 121 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 119 ajouts
  • Devenir fan ! 6 fans

Mario Kart : Double Dash Disponible sur NGC

Aperçu de Mario Kart : Double Dash (NGC)

Mario Kart : Double Dash, la preview

Aperçu
HANDS-ON NINTENDO LOUNGE (Paris, Juin 2003) Combien de jeux attendons-nous VRAIMENT cette année ? Ou plutôt posons cette question : s'il ne vous était possible d'acheter qu'un jeu, lequel serait-ce ? Parions que la majorité d'entre nous hurleraient "Mario Kart", avec tout le respect que l'on doit à FZero GX ou autres Metal Gear Solid :) Le jeu de course le plus fun de l'histoire du jeu vidéo est de retour, et c'est pendant cet E3 qu'il nous sera finalement révélé pour de bon, et franchement, l'attente en valait la peine !!! Voilà deux ans que Mario Kart GC est sur les plannings. Voilà deux ans que l'on voit des infos plus ou moins loufoques nous parvenir : rappelons-nous des fameux fakes avec un Koopa atroce assis dans un kart ambiance Mortal Kombat !
Preview rédigée par SCSK

Voilà donc deux ans qu'on attend, et quand on voit ce que Nintendo nous sert, on se dit que parfois, il vaut mieux ne rien savoir ! Pourquoi cela ? Parce qu'une fois qu'on a vu cette 4e édition de Mario Kart tourner, on a envie d'y jouer. Encore, encore et encore ! On a envie de tout savoir sur les contrôles, les courses disponibles. On a aussi envie de se rassurer : ce Mario Kart Double Dash sera-t-il aussi divertissant que ses prédécesseurs, parmi lesquels la version Super NES est incontestablement la mieux appréciée des players ? Réponse dans cette preview au parfum de premières impressions made in Nintendo Lounge !

The legend is back !

Sorti en 1992 sur la 16 bits de Nintendo, Super Mario Kart avait, à l'époque, frappé les esprits avec le fameux Mode 7 qui ne semblait plus avoir de secret pour la firme de Kyoto. Graphismes exemplaires, animation irréprochable, ambiance marionesque... Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour offrir aux gamers LE jeu de course par excellence. Tout comme Soulcalibur sur Dreamcast, Super Mario Kart est l'un des rares jeux à pouvoir se targuer d'avoir obtenu la note maximale auprès de nombreux professionnels. Quatre ans plus tard, ce fut au tour de Mario Kart 64 de débarquer sur le successeur de la Super Nintendo, avec dans ses valises un passage à la 3D fort réussi.

Si le gameplay de Super Mario Kart était impeccable, celui de Mario Kart 64 fut tout simplement légendaire. Certes, la théorie selon laquelle le joueur le moins bien positionné doit absolument bénéficier des meilleurs items pouvait paraître scandaleuse; mais force est de constater que Nintendo avait tout de même su équilibrer la balance. En effet, la loterie permettait au gibier chassé d'obtenir des items 'protecteurs' tels que des peaux de banane afin de faire glisser l'adversaire sur la piste, des carapaces vertes qui, dans certaines situations, pouvaient se révéler être plus redoutables que les carapaces rouges, des fausses cases à items... Par ailleurs, le pouvoir de certains bonus ne permettait pas systématiquement au prédateur de revenir facilement dans les roues de ses proies. Ce n'est donc pas un hasard si l'effet destructeur de l'éclair avait été atténué, si les carapaces rouges étaient plus faciles à éviter que dans le volet précédent, ou si un sytème de 'turbo permanent' (le fameux E qui s'affiche derrière le kart) avait été instauré. Car au final, toutes ces petites attentions donnaient lieu à des courses endiablées dans lesquelles la victoire se jouait jusqu'à la dernière ligne droite.

La perfection, Mario Kart 64 l'a sans doute frôlée mais ne l'a jamais atteinte, car il lui manquait ce petit quelque chose que Nintendo n'avait pas réussi à reprendre de Super Mario Kart. Si l'on souhaite prendre en compte toutes les versions de la franchise, un détour par Mario Kart Advance est indispensable. Nombreux sont les inconditionnels de la série qui considèrent cet opus comme différent des deux autres. En effet, c'est la première fois qu'un Mario Kart faisait son apparition sur une console portable de Nintendo, et la magie des éditions sédentaires n'est pas vraiment au rendez-vous. Nous pourrions supposer que la firme du plombier moustachu a voulu nous proposer un savant mélange de Super Mario Kart et Mario Kart 64, mais Mario Kart Advance comporte quelques déchets qui font de lui le cancre de la saga. Un cancre de luxe !

Plus on est de fous, plus on rit

Le casting de Mario Kart : Double Dash !! est nettement plus fourni que celui de ses prédécesseurs. Et il n'y a pas besoin de porter des lunettes pour s'en apercevoir. Jugez plutôt par vous-mêmes :

Super Mario Kart
Mario
Luigi
Peach
Toad
Donkey Kong
Bowser
Koopa Troopa
Yoshi

Mario Kart 64
Mario
Luigi
Donkey Kong
Bowser
Toad
Yoshi
Peach
Wario

Mario Kart Advance
Mario
Luigi
Bowser
Donkey Kong
Peach
Toad
Yoshi
Wario

Mario Kart : Double Dash !!
Mario
Luigi
Peach
Daisy
Baby Mario
Baby Luigi
Yoshi
Birdo
Wario
Waluigi
Donkey Kong
Diddy Kong
Bowser
Bowser Jr.
Koopa
Paratroopa


Les plus observateurs affirmeront sans doute qu'entre Super Mario Kart premier du nom et Mario Kart : Double Dash !! il n'y a aucune différence, puisque la version Gamecube offre la possibilité de choisir entre 16 personnages. Or, pour piloter un kart il est indispensable de former une équipe de deux fous du volant. Dès lors, Mario Kart Double Dash !! ne propose non pas 8 pilotes mais bel et bien 8 teams que l'on peut composer librement. Ainsi, la légendaire 'règle de 8' chère à la série est respectée.

Le kart à l'honneur

Dans les chapitres précédents, les caractéristiques des personnages influaient grandement sur le choix du pilote à retenir. Lorsque l'on optait pour un Mario ou un Luigi, on savait que l'on bénéficierait d'une qualité de conduite assez équilibrée. Si l'on décidait d'adopter un Wario, un Donkey Kong ou bien encore un Bowser, cela était synonyme d'accélération lente mais de vitesse de pointe maximale additionnée à une robustesse non-négligeable, surtout lors de chocs contre les autres concurrents. Toad, quant à lui, offrait une accélération et une vitesse de pointe excellentes, mais une fragilité physique très handicapante. Bref, chacun des protagonistes correspondait à un type de pilotage précis. Cela faisait maintenant plus d'une dizaine d'année que Nintendo utilisait la même recette, mais il semblerait que la donne ait changé dans Mario Kart : Double Dash !!

En effet, ce ne sont plus les pilotes qui font la loi, mais les karts qui jouent désormais un rôle primordial dans le jeu. Cela oblige donc à ne pas aborder les pistes de la même façon, et nous avons pu nous en rendre compte pendant le Nintendo Lounge Par exemple, si l'on choisit le landeau des Baby Mario et Baby Luigi, il s'avère beaucoup moins efficace dans les longues lignes droites que dans les passages sinueux car beaucoup plus léger et maniable. A l'inverse, le poids lourd de Bowser et son fils semble plus rapide mais moins agile dans les virages. Choisir son kart relève donc plus de la stratégie que d'une question de goût, d'autant plus que tous les personnages n'ont pas forcément accès aux mêmes engins. Selon la paire créée, tel ou tel kart sera disponible. Un vrai casse-tête, sauf pour Mario, Luigi et Yoshi qui semblent pouvoir monter dans tous les véhicules.

C'est juste beau...

Graphiquement, Mario Kart : Double Dash !! n'impressionne pas véritablement les foules. C'est beau, certes, mais l'ensemble reste modeste pour une 128 bits du calibre du Gamecube. En fait, nous serions tentés de dire que l'évolution Mario Kart 64-Mario Kart : Double Dash !! est la même que celle de Super Mario Kart-Mario Kart 64, sans compter le passage à la 3D. Shigeru Miyamoto et ses acolytes optimisent le charme visuel des Mario Kart sans pour autant se servir réellement des capacités offertes par leurs machines. Autrement dit, le label Mario Kart n'a jamais misé, ne mise pas, et ne misera sans doute jamais sur les graphismes. Nous n'avons donc pas fait les gros yeux lorsque nous avons remarqué que certaines portions du circuits étaient étrangement vides, que les décors ne regorgeaient pas de détails venant draguer la rétine, et que les couleurs étaient parfois un peu trop fades.

Cela dit, le tout reste très propre, et l'anti-aliasing remplit parfaitement sa tâche. De plus, le fait de jouer à plusieurs sur un écran splitté ne fatigue pas le moins du monde le Gekko qui continue de fournir le même rendement sans broncher. Aucun ralentissement ne vient gâcher le spectacle cadencé à 60 images/secondes et la qualité de l'animation dans son ensemble demeure dans la lignée des opus précédents, c'est-à-dire parfaite. En somme, les screenshots du jeu préalablement diffusés sur le net avant sa première présentation officielle à l'E3 2003 reflétaient parfaitement le potentiel graphique de Mario Kart : Double Dash!! Les mauvaises langues diront certainement qu'elles s'attendaient à mieux. Elles n'auront donc encore rien compris à la philsophie que tente d'inculquer la saga à ses fans depuis des années : le gameplay avant tout !

Un gameplay pétillant !

Car c'est bien là que réside l'essentiel de Mario Kart : Double Dash !!. La jouabilité est extrêmement intuitive, et on ne tarde pas à retrouver les sensations connues dans Mario Kart 64. En outre, la prise en main est rapide, ce qui est une valeur qui se perd de nos jours, sauf chez Nintendo. Là encore le design de la manette Gamecube prouve qu'elle flirte avec la perfection, tellement les commandes sont faciles d'accès. D'ailleurs, les voici telles que nous les avons utilisées :

Stick Analogique : Contrôle du pilote
Paddle multidirectionnel : Non utilisé
Start : Pause - Accès Menu
Stick Analogie C : Non utilisé
A : Accélération
B : Freinage
Y : Non utilisé
X : Switch des personnages
Z : Utilisation des items
L : Dérapage
R : Dérapage

Des années 90 jusqu'à nos jours, Nintendo a su conserver cet aspect du jeu qui, il faut le reconnaître, est sans doute le plus abouti de sa catégorie. La fièvre Mario Kart a souvent été copiée par quelques imprudents tels que Crash Team Racing ou bien encore Diddy Kong Racing, mais aucun d'eux n'a réussi à égaler le génie des développeurs de Nintendo. Et à l'époque où le marché vidéoludique vit au rythme du online, la firme de Kyoto, elle, a décidé d'introduire dans son Mario Kart : Double Dash !! le LAN (Local Area Network pour les spécialistes) qui risque de devenir dans les mois à venir sa marque de fabrique, tellement cette option risque d'être répandue dans les titres qu'elle compte sortir prochainement sur sa console nouvelle-génération.

Le principe est on ne peut plus simple : connecter jusqu'à 8 joueurs grâce à l'adaptateur haut débit et faire la course les uns contre les autres en utilisant plusieurs Gamecube et téléviseurs. Au Nintendo Lounge, trois Gamecube étaient reliées en LAN, ce qui permettait donc à trois nintendomaniaques de jouer sur trois écrans différents. Mais on peut également imaginer qu'avec :
- Deux Gamecube connectées en LAN, 8 joueurs divisés en deux groupe de 4 peuvent jouer sur deux téléviseurs partagés en quatre petits screens.
- Quatre Gamecube connectées en LAN, 8 joueurs divisés en quatre groupe de 2 peuvent jouer sur quatre téléviseurs partagés en deux screens.
- Huit Gamecube connectées en LAN, 8 joueurs peuvent jouer sur huit téléviseurs individuels.

Il est indéniable que le LAN donne une nouvelle dimension au mode multijoueurs de la franchise Mario Kart. Tout d'abord, il offre un confort visuel que l'on ne pouvait obtenir dans les volets précédents, excepté Super Mario Kart Advance pour lequel le câble link était nécessaire pour jouer à plusieurs. Ensuite, certains vices que l'on pouvait pratiquer lorsque le joueur se trouvait sur le même écran que soi ne pourront plus être réalisables. En effet, nombreux sont les pilotes qui, lorsqu'ils se trouvaient dans une position avantageuse pa rapport à leurs adversaires, regardaient l'écran de ces derniers afin de savoir quels items ils possèdaient, et préparaient une protection en conséquence. Lorsque l'on savait que le concurrent était sur le point de nous balancer une carapace rouge sur la tête, on essayait de se couvrir avec une carapace verte, une peau de banane, une étoile... Cette fois-ci, prévoir les attaques adverses sera plus difficile pour ne pas dire impossible. En effet, pour le deviner il faudrait se tordre le coup afin de mater sur l'écran du joueur d'à coté les items dont il bénéficie. Belle acrobatie en perspective, d'autant plus qu'il faut également penser à se concentrer sur sa propre course ! De plus, il n'est plus possible de maintenir un objet derrière soi afin de s'en servir comme protection. C'est sans doute pour cette raison que les carapaces sont nettement plus faciles à esquiver. Cela promet de belles montées d'adrénaline, et c'est tant mieux !

Le LAN n'est pas le seul élément de Mario Kart : Double Dash !! qui améliore considérablement le gameplay. Le fait que deux pilotes soient désormais à bord du kart ouvre également de nouveaux horizons, et nous avons pu nous en apercevoir. Dorénavant, un personnage se trouve aux commandes du kart pour le piloter tandis que celui qui se trouve derrière s'occupe de semer et balancer les items récoltés sur le chemin. Mais les places ne sont pas figées, c'est-à-dire que le pilote peut très bien passer à l'arrière et vice-versa, et ce à n'importe quel moment de la course ! Et comme vous pouvez vous en douter, ce 'mixage' des rôles a son importance. Par exemple, si l'on souhaite ne pas gâcher un bonus afin de l'utiliser à un moment plus propice, mais en prendre tout de même un autre pour être mieux armé, rien n'empêche le joueur d'intervertir les rôles pour que le personnage qui a les mains vides puisse lui aussi s'équiper d'une arme ou d'une protection. De plus, lorsque l'on sait que les caractéristiques des personnages n'ont maintenant plus aucune incidence sur le pilotage, ces changements ne sont pas handicapants.

Il est important de savoir que lorsque le personnage de l'arrière ne possède plus d'items dans sa besace, il est obligatoire de switcher les positions car il n'est pas possible d'utiliser les bonus de son partenaire. Du coup, on ne comprend pas trop pourquoi Nintendo n'a pas voulu prendre en compte le 'facteur personnage' dans Mario Kart : Double Dash !! En effet, cela aurait sans doute ajouté au jeu un aspect beaucoup plus stratégique, avec deux personnages au pilotage différent. Autre interrogation : dans la version jouable présentée, il n'est pas possible que deux gamers jouent en team, l'un pilotant le kart et l'autre attaquant les adversaires. Nous pouvons toujours espérer que cela soit le cas pour la version définitive du jeu, mais cette requête n'est pas sûre d'aboutir...

Des items, encore des items, toujours des items

Si la sélection des personnages retenus pour participer au film Mario Kart : Double Dash !! a fait l'objet d'une attention particulière des amoureux de la série, celle des items l'a été également. Nombreux sont ceux qui regrettaient la disparition de la fameuse 'Plume' dans Mario Kart 64. Malheureusement, elle n'est toujours pas présente dans ce volet à la sauce 128 bits, et c'est bien dommage car elle aurait sans doute pu donner accès à quelques raccourcis bien utiles tels que celui du mythique Ghost Valley dans Super Mario Kart. Autre changement de taille : le 'Fantôme' a, lui aussi, disparu de la circulation ! Mais il laisse place à une autre facette du gameplay du jeu : il est désormais possible de voler les bonus soi-même ! Pour ce faire, il suffit de se placer près d'un kart adverse, et vous verrez alors le personnage situé à l'arrière du kart chiper l'arme possédée par le concurrent. C'est à la fois amusant et rageant à voir, surtout lorsque l'on est la victime d'une telle agression. Et comme se le demande si bien Xavier : "Combien d'amis allons-nous ainsi perdre ?".

Nintendo a également eu l'ingénieuse idée d'inclure des items propres à chaque personnage. En d'autres termes, ceux-ci constituent des attaques spéciales uniquement utilisables par leurs propriétaires. Ainsi, Donkey Kong peut laisser une peau de banane géante sur le circuit, Bowser lâcher une carapace géante garnie de piquants aux trousses des concurrents et Mario balancer des boules de feu. Ces bonus taillés sur mesure renforce l'intérêt de la sélection des personnages. De plus, certaines attaques spéciales s'avèrent beaucoup plus efficaces que d'autres sur certains circuits. Par exemple, la peau de banane géante de Donkey Kong convient parfaitement pour les pistes étroites tandis que les boules de feu du Père Mario ne sont pas très efficaces dans les virages car elles sont beaucoup plus faciles à éviter.

Hormis ces quelques innovations, les ingrédients habituels continuent d'être au rendez-vous : simple carapace rouge, simple carapace verte, simple champignon, peau de banane, éclair, étoile, triple-carapace rouge, triple-carapace verte, triple-champignon, grappe de bananes... Mario Kart : Double Dash !! continue de répondre aux normes de bases fixées par la première édition sortie sur Super Nintendo. Il est désormais possible de choisir deux bonus en même temps. En effet, il existe à certains endroits des circuits des double-cases qui contiennent deux items au lieu d'un seul. Nous avons essayé de voir s'il était possible de choisir leur ordre d'utilisation, mais sans succès. Là encore, croisons les doigts pour cela soit possible dans la version finale du jeu.

Quelques déceptions tout de même

Mario Kart : Double Dash !! est excellent, mais pas parfait. En effet, la démo comportait quelques défauts mineurs, certes, mais bien présents. Tout d'abord, certains bugs de collision issus de Mario 64 demeurent toujours sur la version Gamecube. Cela peut paraître surprenant lorsque l'on sait que les programmeurs semblent avoir eu largement le temps de gommer ces imperfections pendant le développement du jeu.

L'animation ne ralentit pas, mais le jeu est lent, très lent. Selon Laurent Fisher, la version finale de Mario Kart : Double Dash !! sera nettement plus rapide, et ce défaut ne sera plus qu'un mauvais souvenir. La différence entre les catégories 50 CC, 100 CC et 150 CC devrait être donc plus marquée.

Il ne semble pas possible de jouer avec un seul pilote à bord du kart. C'est particulièrement dommage lorsque l'on voit le nombre de personnages que l'on peut choisir dans le jeu.

La loterie des items est une fois de plus généreuse avec les plus faibles. En effet, le pilote le moins placé continue de bénéficier des meilleurs objets. Mais bon, nous avons vu que Nintendo avait su atténuer le problème. Néamoins, les killers du volant seront déçus de ne pas pouvoir prendre un tour à leurs adversaires !

Les trois pistes présentées (Donkey Kong Mountain, Luigi Grand Prix et Mushroom City) sont trop proches de celles de Mario 64. Les développeurs ont-ils été en panne d'inspiration ? C'est probable, mais attendons de découvrir les autres terrains de chasse qu'ils nous réservent avant de nous prononcer.

Ce sont les principaux défauts que nous pouvons reprocher à Mario Kart : Double Dash !! Mais vous remarquerez que certains d'entre eux peuvent devenir des points forts car selon les informations que nous avons pu récoltées durant le Nintendo Lounge, la démo est loin de la version finale dont le développement a entamé sa dernière phase.

C'est d'ailleurs pour cette raison que nous vous proposons pas une liste des différences qu'il y a entre Mario Kart : Double Dash !! et son prédécesseur Mario Kart 64. Elle sera sans doute disponible dans le test du jeu. Mais rien ne vous empêche de les évoquer sur le forum de Puissance-Nintendo !

Inutile de dire que cette version GameCube fait honneur à la saga Mario Kart. On avait peur que la série puisse perdre de sa superbe, mais il ne semble pas que ce soit le cas : avec ses 60 frames par seconde, le mode LAN pour s'éclater à 8 joueurs, les excellentes animations dont on parlait lors de l'échange de place sur le kart et l'utilisation des items, le vol d'élément sur le kart du voisin.
N'y cherchez pas un FZero GX pour kiddies, c'est du Mario Kart pur et dur, avec tout ce que cela implique de qualité, de beauté, de vitesse et de respect ! Ne manquez pas une occasion de voir une vidéo du jeu, elle ne fera que vous inciter à vouloir ce jeu encore plus vite ! Et lors de sa sortie nipponne, nous seront plus aptes à savoir s'il arrive à faire descendre Super Mario Kart de son piédestal sur lequel il est perché depuis plus de dix ans maintenant !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // L'actu de l'été (1e partie)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Très Elevée

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Mario Kart : Double Dash (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.4/5

L'avis des visiteurs

le plus mauvais mario kart de la serie et c'est bien dommage car ses singularité son bien penser pour donner un cous de frais a la serie. Excelent jeu néanmois. Et puis 16 circuits ça fais chiche !
Parfait, on se marre avec ce jeu!!! Dommage qu'il y a que 16 circuits un peu plus aurai as fait de mal mais bon un HIT commem même !!!
Excellent jeu!!!!

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×