News

Un Disney Infinity 4 était bien sur les rails

L'annonce coup de tonnerre de la fin de Disney Infinity il y a quelques jours laisse un goût amer à de nombreux collectionneurs de figurines. On apprend désormais un peu plus tout ce que nous avons perdu.

News
Disney Infinity est donc la première victime de ce combat acharné opposant les différents jeux du marché Toys-to-Life. Malgré des figurines de très grande qualité, le constat est sans appel pour Disney, qui perdait plus d’argent qu’elle n’en gagnait dans sa branche jeux vidéo, et ce malgré une très belle vente de figurines. Pour éviter une gabegie, Disney a préféré sacrifier sa division interne et stopper tout nouveau développement.
Après une évaluation approfondie, nous avons modifié notre approche du jeu console et allons exclusivement nous orienter vers un modèle de concession de licence. Ce changement de stratégie signifie que nous allons arrêter la production de Disney Infinity, puisque le manque de croissance dans le marché Toys-to-Life, couplé aux hauts coûts de développement, ont contribué à créer un modèle commercial difficile. Cela veut dire que nous allons fermer Avalanche, notre studio interne ayant développé le jeu. C'était une décision difficile, que nous n'avons pas prise légèrement compte tenu de la qualité de Disney Infinity et de ses nombreux fans passionnés.


Un échec marketing et une possible casse sociale


Le jeu a donc raté sa cible, les jeunes fans de Star Wars âgés de 7 à 12 ans, qui se sont portés sur un autre produit concurrent, notamment en France, LEGO dimensions. Pire, Star Wars: Battlefront, par son graphisme, a attiré un public nombreux, avec près de 13 millions d'exemplaires vendus pour Electronic Arts. Disney constate qu’elle a tout intérêt à privilégier la signature de licences auprès de partenaires extérieurs, pour engranger de plus gros bénéfices, au lieu de s’encombrer d’un département interne. Nul doute que les licences Pixar, Marvel, Mickey et Star Wars (voir Indiana Jones très bientôt) ne réapparaîtront chez de grands éditeurs américains. Cependant, en fermant sa division Avalanche, entre 200 et 300 personnes risquent de rester sur le carreau. Une partie pourra être réaffectée vers le marché mobile, qui semble toujours intéresser Disney, mais il reste à craindre que le reclassement du personnel ne soit pas complet.


Pourquoi autant de pépites et de franchises ont conduit à un échec ? Quelques pistes !


Des erreurs stratégiques avec une réalisation n'arrivant jamais au top des diverses catégories.


En mettant en avant Star Wars par le biais de trois packs, Disney Infinity pensait avoir une force de frappe suffisante pour mettre dans les cordes son concurrent direct : Skylanders Superchargers. Mais les aventures proposées sont restés de qualités moyennes : une action pas toujours intense, des choix de gameplay parfois un peu étrange, un groupe Star Wars Rebels qui n’attire pas autant les amateurs, le set aventure Star Wars VII qui ne reprend pas assez les grands moments du film. Il y a eu trop de Star Wars et les propositions au sein de Disney Infinity n’ont pas fait le poids face à Star Wars : Battlefront ou même le prochain LEGO Star Wars The Force Awakens, qui semble combiner humour et action trépidente (sans compter que les LEGO Star Wars ont cartonné à Noël, détournant la jeune population du jeu Infinity car ne retrouvant pas cet univers dans le jeu).


Le jeu propose beaucoup mais jamais à fond. Une image de jeu beaucoup trop en kit est ressortie, comme ce Toy Box Speedway, extension payante supplémentaire pour avoir accès à des courses à la manière de SuperChargers, sans en avoir la même qualité visuelle (et c’est pire pour nous sur Wii U après avoir gouté à un Mario Kart 8 et même à un Sonic & All Stars Racing Transformed ou le tout récent Fast racing Neo sorti en décembre 2015). Il fallait payer pour accéder à des modes et après avoir siphonné le portemonnaie avec un premier puis 2e épisode, cela commençait à faire beaucoup. A vouloir être trop gourmand, Disney Infinity a fini par être battu étape par étape.

Disney Infinity 3.0 Toybox Speedway: "Grand Prix Three" Gameplay [No Commentary]14/05/2016


Dommage, sa force se trouvait dans sa Toy Box version 3.0, beaucoup plus aboutie, mais au final combien de jeunes en ont tiré la quintessence ?

Des licences à tout va mais au final utilisées de manière anecdotique



Que l’on prenne Arlo avec une figurine et 4 powerdiscs, Zootopie avec ses deux superbes figurines mais sans aventure spécifique et encore des Power Disc, Disney s’est perdue dans une surenchère qui n’apportait rien en plaisir de gameplay. Le public voulait les classiques, Disney a été trop timide et de très nombreux personnages classiques manquent (pas même un Dingo, un Pluto, une Daisy, un Picsou…).


Chaque film aurait pu apporter une nouvelle histoire à intégrer dans le jeu : nous n’avons eu que des éléments de décors pour la Toy Box et quelques personnages et c’est tout. Excepté Vice-Versa qui a connu son set aventure, il n’y a rien eu d’autres (un comble avec la reine des Neiges, gros succès au cinéma, dont l’arrivée sur Disney Infinity a été gérée de manière très curieuse : les deux sœurs sont sorties sur Disney Infinity 2.0, compatible 3.0, le personnage Olaf est sorti sur 3.0 uniquement, ce qui ne donnait aucun intérêt à acheter la version 2.0 faute de possibilité de créer un univers cohérent). Disney s’est fourvoyé en créant un cross-over qui s’avère un grand bazar. Mettre dans la même scène Dark Vador, Mickey, Iron Man et Jack Sparrow n’a rien apporté de bon. Les univers sont différents et les fans veulent retrouver leur univers spécifiques.

Un modèle commerciale incompréhensible


Tout parent ayant gouté aux deux premiers épisodes garde un souvenir épidermique des Power Discs, petits disques permettant de débloquer divers bonus à intégrer dans la Toy Box. Vendus sous pochettes fermées opaques, il fallait espérer tomber sur les discs souhaités par les enfants. Mais même en croisant les doigts, ce modèle de vente aléatoire a multiplié les doublons énervants, ce qui a fait la joie des revendeurs sur Internet. Mais quel agacement d’acheter des pochettes et de se retrouver parfois avec deux disques identiques à l’intérieur d’un sachet. Les disques prennent de la place (ce n’est pas comme les cartes amiibo), avec des classeurs ou des rangements spécifiques pour ne plus en avoir partout qui traînent dans nos intérieurs.

Pour la version 3.0, les power discs étaient toujours présents, mais visibles, vendus par série de 4 lié à un film particulier. Lancés la plupart du temps à quasiment 10€, l’ardoise de ces sets était salée. Enfin, quel dommage que les packs aventures de Disney infinity 1 n’étaient pas compatibles avec les suivants : perdre la licence Cars (qui plus est était relativement ratée) ou Lone Rangers, ne donnait pas envie de repasser à la caisse.

La multiplication des figurines


C’était la grande réussite de Disney Infinity : des figurines au design soigné, que l’on aimait collectionner même si cela n’apportait pas grand-chose au jeu. C’est d’ailleurs le plus grand regret de fans, qui souhaiteraient que Disney continue à produire des figurines même s’il n’y a plus d’équivalence dans les jeux. Ainsi des initiatives de pétitions commencent à s’organiser pour tenter de convaincre Disney à poursuivre l’édition de figurines. Nous mettons en avant cette pétition qui nous est parvenue via notre forum.

Disney a été trop gourmand en figurines en en proposant un très grand nombre, mais parfois mal ciblées. La première série pour Disney Infinity 1 a connu une rupture rapide et Disney a multiplié des personnages secondaires, parfois très insignifiants. Qui a réellement investi dans Yondu et dans l’ensemble des personnages Star Wars Rebels ? Pourquoi ressortir quelques mois après des figurines avec sabre s’éclairant quand les premières éditions simples avaient envahi les rayonnages des magasins pour Noël ou faisaient doublon avec les packs aventures (sympa le Luke ou l’Anakin) : il n’y avait pas meilleur moyen de casser la mécanique de vente. Longtemps attendu, Kylo Ren est sorti trop tardivement en version sabre lumineux alors qu’une version simple était sorti avant. Et pourquoi ne pas avoir sorti C3PO et R2D2, des personnages incontournables ?



Il a été révélé que Disney a fait produire 2 millions de figurines Hulk mais qu’elle n’a réussi à en écouler que 1 million. Un gâchis, doublé d’un Capitain América sorti dans la version 2.0 et qui revient sous une autre pose dans le malheureusement très bon Pack Aventure Battlegrounds pour Disney Infinity 3. Trop de doublons, alors que le public attendait tellement d’autres figurines et surtout un vrai contenu les exploitant.

Des projets futurs intéressants qui restent sur le carreau

La mort de Disney Infinity est un rude coup pour Disney, qui confirme que la note correspondra à une perte finale de 147 millions de dollars. Selon Reuters, la division jeu de Disney entre 2008 et 2013 n’a jamais été rentable, avec une perte cumulée de 1,3 milliard de dollars. Pourtant, tout n’était pas si sombre, la force et son côté obscur avait apporté une bouffée d’oxygène avec près de 500 millions de dollars de chiffres d’affaires sur les 10 premiers mois de Disney Infinity, et une vente de figurines Star Wars uniquement rapportant près de 200 millions de dollars.

Qu’avons-nous perdu avec l’arrêt brutal de la franchise ?


C’est par le biais du site Kotaku que l’on apprend l’étendue du désastre.

- Il y avait bien un quatrième Disney Infinity sur les rails, qui serait sorti très probablement sur l’ensemble des dernières consoles Next Gen, donc NX notamment. Prévu pour 2017, le prochain Disney Infinity devait intégrer Cars 3 (un bon moyen de rattraper les erreurs de Disney Infinity 1), Pirates des Caraïbes 5, Thor : Ragnarok, Les gardiens de la Galaxy 2 et Star Wars VIII. L'idée aurait été, cette fois-ci, de pouvoir mélanger toutes les franchises Disney entre elles dans une grande aventure Toy Box.




- Concernant Disney Infinity 3, qui devait poursuivre l’intérim jusqu’à l’opus suivant, nous avons désormais la confirmation que de nouveaux packs étaient en préparation. Si le Monde de Dory et Alice de l’autre côté du miroir sont tous les deux maintenus pour une sortie en juin 2016, le pack basé sur le prochain Rogue One : a Star Wars Story, le spin-off de fin d’année au cinéma, développé par Ninja Théory, a fait les frais de cet arrêt. Un autre set autour de Moana, développé par le studio Gobo, est également annulé.


- Selon Kotaku, de nouvelles figurines plus grandes (12 pouces soit 30 cm environ) étaient sur le point de sortir, à un prix largement plus élevé : 45$. Nous aurions retrouvé des nouvelles versions de Hulk, Darth Vader, Hulkbuster, Elsa, Jack Skellington et Buzz l'éclair...Elles auraient apporté de nouvelles propriétés au jeu et auraient du s'éclairer.


Disney laissera-t-il le champ libre à des extensions Star Wars dans LEGO Dimensions ? Tout peut être possible, si le marché n’arrive pas totalement à saturation bien avant. Au final, c’est Nintendo avec ses amiibo et LEGO Dimensions qui s’en sortent le mieux pour le moment. Qui sera le prochain à mordre la poussière ?

Source : Nintendo Life

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Rygogré
Bonjour, désolé mais je me suis trompé de petition. Serait-il possible de mettre plutot celle ci dans la news ? https://www.change.org/p/the-walt-disne ... responsive
C'est celle-ci que tout le monde a signé, comprenant les grands créateurs de Toy Boxes.
Encore une fois désolé de m'être trompé de pétition, et un grand merci à vous pour votre soutien :)
Maître Yoda
C'est inutile mais bonne chance quand même.
sebiorg
Bonjour Rygogré, le lien a été modifié dans la news, effectivement il y a beaucoup plus de signatures !
Musimon
D.I. est surtout une grossière erreur éditoriale, comme vous l'évoqué! je ne suis pas contre un Marvel Infinity ou un Star Wars infinity, mais mes enfants et moi amoureux des grands dessins animés de la firme, nous n'avons que faire de Dark Vador, mais où sont Blanche neige, Raiponce, et tant d'autres! POur moi, c'est un énorme gâchis surtout en ayant beaucoup aimé le premier opus!
Rygogré
Merci beaucoup Sebiorg ! Je suis sûr que nous pouvons le faire ! Il faut qu'on signe tous cette pétition pour pouvoir un jour peut-être les grands classiques Disney ! "If you can dream it, you can do it", Walt Disney.
Pi-Wan
Attention les figurines vont devenir collector, si vous en avez gardez les :D (avec les amiibo + tout le reste, il faut un sacré budget :lol: ).
Si vous en voyez en boutique, je vous conseil de les acheter sans les sortir de la boîte bien sûr :D

Par contre, je trouve ça vraiment dommage qu'ils arrêtent. Étant un grand fan de star wars... mais pas vraiment de disney, j'avais quand même acheté le jeu :)

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×