Satoru Iwata Né le 12/06/1959 (60 ans)

News Satoru Iwata

Satoru Iwata a laissé de nombreux souvenirs dans le milieu du jeu vidéo

Le PDG gamer n’aura jamais aussi bien porté son nom. Aujourd’hui disparu, il laisse de nombreux souvenirs émus à de nombreuses personnalités du jeu vidéo qui l’ont côtoyé durant leur carrière.

News
Nous avions évoqué récemment l’apport de Satoru Iwata dans la commercialisation internationale de la franchise Pokémon. Le PDG de The Pokémon Company, Tsunekatu Ishihara, avait apporté son témoignage de la collaboration décisive entre Game Freak et Nintendo à l’époque où la série Pokémon a été lancée sur Game Boy avec les versions Rouge et Bleue.

Satoru Iwata y avait joué un rôle d’intermédiaire entre les deux sociétés et avait permis de débloquer la situation. Sa discrétion sur ce sujet fait que beaucoup de personnes, y compris chez Nintendo, ne connaissaient pas l’action de M. Iwata, M. Ishibara regrette que cela le fasse passer à côté d’honneurs pourtant largement mérités.

Aujourd’hui, ce sont d’autres témoignages qui affluent, comme pour finir le deuil de cette année 2015 qui a vu la disparition du PDG de Nintendo.
Yoshinori Ono, producteur chez Capcom, se remémore une rencontre au cours de laquelle M. Iwata lui avait signé une cartouche de Balloon Fight, un jeu créé par l’ancien président de Nintendo. M. Ono avait eu l’occasion de fréquenter le président de Nintendo dans le cadre de son activité professionnelle et dit qu’il n’oubliera pas ces moments. Il se rappelle tout particulièrement un vol vers San Francisco en sa compagnie, le temps de parler de jeux, de films et de divertissements, et il évoque également des dîners communs. Sa mort reste encore pour lui un choc.
Yosuke Hayashi, producteur de la série Dead or Alive, a lui aussi travaillé avec M. Iwata. Il en gardera le souvenir d’un homme capable de tirer son équipe vers le haut. Selon lui, les personnes qui connaissaient M. Iwata savent la force de travail qui était la sienne et combien il sera difficile de le remplacer. Le monde du jeu vidéo risque de ne plus beaucoup évoluer et de devenir bien plus ennuyeux. Il essaie humblement de son côté de faire avancer ce monde.
Chez Sony Japan, le décès d’Iwata n’a pas laissé indifférent M. Teruyuki Toriyama. Ce dernier indique qu’il n'a pas besoin d’énumérer les réalisations d’Iwata en tant que programmeur de génie, comme gestionnaire et comme un gamer dans l'âme, car tout le monde les connaît. Il regrette qu’il soit parti si tôt.
Enfin, toujours chez Sony, le producteur Kentaro Motomura a mentionné qu’il n’avait jamais rencontré personnellement M. Iwata. Sa mort l’a marqué également et il estime que son décès a été l’événement ayant eu leu plus d’impact sur l’industrie du jeu en 2015.
Tout le monde semble s’accorder à dire qu’après la disparition du PDG de Nintendo, la relève sera difficile à assurer. Mais Nintendo doit se tourner vers l’avenir en continuant les actions impulsées par Iwata et en corrigeant ce qui doit l’être. Le chantier laissé à son successeur, M Tatsumi Kimishima, et à ses collaborateurs reste immense. Espérons qu’ils conserveront cette aura laissée par Iwata et réussiront à surmonter avec succès les défis que le groupe doit relever aujourd’hui.

Sources : DualShockers et NintendoEverything

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Niko67000
Les décisions qu'il a prise n'ont pas toujours été les bonnes et il a emmené Nintendo sur la voie du "casual" (choix plus que discutable) mais le personnage en lui même était vraiment sympathique.
bahascaux
Le casual comme il l'a emmené, n'était pas un mal en soit, car tout les joueurs rêvaient avant cette période que le JV soit reconnu, et ne plus être considérer comme des attardés marginaux, et dans un sens il a reussi, mais la où la communauté n'a pas apprécié c'est que ses nouveaux joueurs n'ont pas voulu évolués, et c'est là qu'une nouvvelle barrière s'est crée entre des gamers ayant une réelle culture et le grand public qui en ayant touché qu'une poignée de titre revendiquaient le fait d'avoir autant de connaissance et de légitimité que les autres.
Même si maintenant la casualisation s'est dissoute dans les jeux en les rendant plus facile et assisté (ce qui encore une fois, peut permettre de découvrir des genre qui nous sont étranger) je pense que c'était un coup à tenter, car Nintendo ne pouvait pas se permettre d'enchainer les bides sur salon, d'autant plus que la majorité des fans n'ont d'yeux que pour ça, alors que leur coeur de réussite reste les portables

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×