• Ma note
    Moyenne de 4,0 - 7 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 3 fans

Pokémon GO Disponible sur mobile

News Pokémon GO (mobile)

Pokémon GO : le directeur de Niantic s'exprime sur le jeu

Pokémon GO fait beaucoup parler de lui. Il semble concrétiser le rêve de tous les fans de la série qui pourront désormais incarner dans la vraie vie des dresseurs de Pokémon. Grâce à la réalité augmentée et à ce qu’ils ont appris sur leur précédent jeu Ingress, les développeurs de Niantic Labs s’apprêtent à révolutionner la saga.

News
Dans une interview accordée à Venture Beat, John Hanke (président de Niantic) et Mike Quigley (directeur du marketing) se sont confiés afin d’en révéler davantage sur ce jeu d’ores et déjà très attendu. Le directeur de Niantic Labs John Hank détaille quelques éléments de gameplay de Pokémon GO, parle de l'intérêt du gadget Pokémon GO Plus, et aborde même la question de la réalité virtuelle.

Pokémon GO pour smartphones Android et iOS semble s'inspirer du jeu mobile "Ingress" qui invite à trouver des portails virtuels cachés dans divers lieux, un modèle servant de base ici pour découvrir et capturer nos montres de poche préférés.
À gauche, Mike Quigley, directeur du marketing de Niantic. A droite le CEO de Niantic John Hanke. Tous les deux sont devant une cabine téléphonique du Dr. Who au siège de la société. Crédit Image : Dean Takahashi.
Notre objectif est de faire en sorte que vous puissiez sortir de chez vous et trouver un Pokémon en moins de cinq minutes. L’important est de rendre Pokémon GO attractif aussi bien pour les habitants des grandes villes que des petits villages. J’ai grandi dans une ville de 1000 habitants au Texas. Nous avons gardé cela comme objectif lors du développement, confie John Hanke.
Si nous avions créé quelque chose qui ne fonctionne qu’à San Francisco, ce ne serait pas un réel succès. Nous voulons que cela fonctionne mondialement. Certes, en en mettant des Pokémon partout à moins de 5 minutes de chez vous, ça ne sera pas forcément le Pokémon le plus rare, mais il y aura des Pokémon qui vivront près de chaque joueur. Les arènes seront un peu plus rares. Vous aurez envie de trouver les arènes pour entrainer vos Pokémon et vous battre, donc ça demandera un peu plus d'efforts pour y arriver.
Un jeu qui fera voyager ou vous obligera à rencontrer les autres joueurs pour effectuer des échanges : une réelle volonté d’interaction.
Les Pokémon habiteront différentes parties du monde selon leurs types. Les Pokémon de type eau habiteront près de milieux aquatiques (plage, lacs, fleuves…), ce qui semble logique. Il est possible que certains Pokémon n'existent que dans certaines parties du monde.

Avis aux collectionneurs les plus acharnés, pour collectionner les Pokémon, il faudra voyager. Les Pokémon les plus rares n'habiteront que quelques endroits. Mais vous pourrez faire des échanges comme dans le jeu vidéo sur consoles portables, afin de remplir son Pokédex. C’est un paramètre clairement mis en avant dans l’interview, pour favoriser les interactions entre les joueurs.
Vous ne pourrez pas les avoir tous par vous-mêmes […] vous allez devoir les échanger avec d’autres joueurs.
La mécanique du jeu semble reprendre ce que l’on a connu jusqu’à présent sur console, laissant penser que certains Pokémon pourraient n’évoluer qu’après un échange, comme c’est le cas sur GameBoy, DS et 3DS. Des équipes pourront d'ailleurs être formées.
Nous pourrons donc capturer des créatures où que nous habitions, même dans les villages les plus reculés, puis les entraîner dans les différentes arènes. Les joueurs pourront rejoindre une équipe afin de se confronter à d'autres adversaires. L'idée est d'inviter les joueurs à se rencontrer entre eux en chair et en os.
John Hanke précise ainsi dans l’interview toute la filiation avec les animes et les anciens jeux vidéo transposée dans Pokémon GO, ainsi que le fait que plus de deux équipes différentes soient prévues. Niantic Labs et The Pokémon Company comptent organiser des évènements durant lesquels les joueurs pourront se rencontrer et s’affronter, à l’instar de ce qui se fait déjà sur Ingress. Bien sûr, les joueurs pourront organiser leurs propres réunions s’ils le souhaitent.

Le trailer a bien montré l’intérêt que pourrait avoir un événement spécial mêlant un Pokémon légendaire. Imaginez une quête autour de MewTwo lors d’un E3, un Pax, un TGS ou même un Paris Games Week. La gestion de tels événements de masse est déjà bien gérée au niveau d’Ingress, il sera donc très intéressant de suivre les options choisies par Pokémon GO.
Pour tous les joueurs qui souhaiteraient se faire une idée du futur potentiel du jeu Pokémon GO, rien de mieux que de tester Ingress et de regarder cette petite vidéo montrant le type d'événements actuellement mis en place et qui inspirera ce que nous pourrons trouver ensuite dans le futur titre Pokémon.

INGRESS REPORT - Begin New Journey - Raw Feed September 10 201519/12/2015

Pour tester Ingress : (Android / iOS)

Des détails concernant le Pokémon Go Plus

Cet appareil construit par Nintendo permettra de jouer d'une façon différente. Le Pokémon GO Plus est un bracelet connecté qui commencera à vibrer à l'approche d'un Pokémon, et permettra de le capturer dans sa Pokéball virtuelle si on appuie de manière répétitive à une certaine fréquence sur un bouton placé en son centre.

Son gameplay spécifique se veut simple et efficace avec une LED multicolore et ce bouton unique, et sera plus limité qu’avec l’application du jeu de base, mais John Hanke précise que l'appareil est avant tout conçu pour les parents qui pourront donner cet appareil à leur enfant plutôt que de leur prêter leur coûteux téléphone. Pas de problème pour emmener cela dans leur sac à dos.

Il est ensuite possible de retrouver les bestioles capturées en consultant le téléphone portable. En outre, John Hanke précise que la batterie dure longtemps et que l’on n’aura pas à se soucier de recharger cet accessoire trop régulièrement.

Il n’est pas impossible d’envisager la réalité virtuelle

Actuellement, le jeu mise sur la réalité augmentée pour offrir un accès simple et mobile. Cependant, parmi divers sujets sur lesquels ils ont été questionnés, les développeurs n'écartent pas la possibilité de s'intéresser à la réalité virtuelle. Pour le moment, ce n’est pas une priorité au sein de Niantic Labs, mais John Hanke estime que Pokémon GO est parfaitement adapté à ce genre de hardware :
Nous n'avons pas besoin d'appareils de réalité virtuelle pour notre jeu, mais cela rendrait notre style de jeu encore plus excitant. Quand ces appareils arriveront sur le marché, ils auront besoin de jeux qui montrent ce que leur hardware peut faire, qui montre que jouer sur le HoloLens ou le Magic Leap est différent et mieux que les jeux traditionnels. Quand ces entreprises commenceront à comprendre ce que cela signifie de développer un jeu en réalité virtuelle, ils réaliseront que ce que nous avons réalisé avec Ingress et Pokemon GO a les éléments qui montrent que ce type d'expérience est différente et meilleure.

Un entourage de travail excitant

Les deux hommes reviennent sur la genèse du produit, ponctuée par de belles rencontres et d'intérêts convergents. John Hanke retrace les grandes lignes de cette histoire.
Nous sommes super excités d'avoir Nintendo et la Société Pokémon à bord. Ce fut un réel plaisir pour moi d'être sur scène avec M. Miyamoto au Japon lorsque nous avons annoncé le jeu. Quel motif de fierté de voir son grand enthousiasme pour le projet. Nous avons organisé une annonce à la presse à Tokyo. M. Shigeru Miyamoto descendit de Kyoto ainsi que M. Tsunekazu Ishihara, le PDG de la Société Pokémon. La Pokémon Company fait partie de la famille Nintendo, mais c’est une société indépendante. Nous avons également eu avec nous M. Junichi Masuda, un des programmeurs d'origine pour le Game Boy. Il a travaillé sur le projet pendant 20 ans, depuis cette première version. Il ne faut pas oublier que nous fêterons les 20 ans de Pokémon le 27 Février prochain.
M. Ishihara, CEO de The Pokémon Company (photo datant de 2014).
M. Ishihara est maintenant un joueur d’Ingress de très haut niveau. Sa femme est également une grande joueuse de notre jeu. D’ailleurs tous les deux étaient de niveau supérieur à moi quand je les ai rencontrés. Il était donc très agréable de travailler avec un partenaire qui connait bien la mécanique de vos anciens travaux, qui y voyaient tout de suite le potentiel à atteindre avec les Pokémon. En fait, nous étions quasiment capables de terminer les phrases de l'autre. Pour Ingress, il faut conquérir des portails. Pour Pokémon, de toute évidence, nous devions nous orienter vers le parcours d’un monde réel pour trouver les Pokémon et les faire combattre les uns contre les autres devant d'autres joueurs, donner la possibilité de les échanger et d’aller dans les arènes. Voilà ce qu’il fallait faire et nous nous sommes dits : faisons-le !
L'ancien PDG de Nintendo, M. Iwata , a présidé à tout cela. Il était en train d’amener Nintendo dans une nouvelle direction et une partie de ses efforts fut le partenariat avec DENA, la société de jeux mobiles. Nintendo avait également dans les tuyaux la conception de nouveaux matériels sur lesquels ils travaillaient. M. Iwata a vu la nécessité et a tenu à s’impliquer personnellement pour faire évoluer Nintendo. L’entreprise avait jusqu’alors résisté à l’appel du marché mobile depuis un long moment. Mais avec le partenariat avec nous et celui signé avec DeNA, l’entreprise comprend combien s’est pertinent aujourd’hui de s’intéresser à ce marché.
Nos rencontres ne sont pas liées au hasard. Google (NDLR : dont Niantic Labs faisait partie au départi) avait travaillé avec Pokémon sur un mashup Google Maps il y a trois ans pour une blaque de poisson d’avril. Nous avons donc déjà eu une certaine expérience avec Pokémon Company pour construire un mini-produit avec eux.
Mike Quigley précise :
Après un événement Ingress au Japon, la direction de Pokémon Company nous a invité à un dîner. MM. Masuda et John étaient quasiment en train de mettre en place une réunion de conception de jeux.
Hanke complète:
M. Masuda, avec son expérience sur les jeux Pokémon, nous conseille sur la conception du jeu et permet de vous assurer que nous restons fidèles à la franchise, à l'histoire de tous les jeux qu'ils ont faits auparavant. Pokémon Company est très motivée par ce nouveau jeu qui explorer un biais qui n’a jamais été fait avant.
Mike Quigley ajoute que le marché Pokémon est bien supérieur à celui d’Ingress, de par sa notoriété. Et elle permettra aussi de toucher des pays pour lesquels Nintendo a connu quelques difficultés pour vendre son matériel, comme le Brésil ou l’Inde, pour des raisons de coûts, de taxes, de difficultés pour trouver des distributeurs. Avec le smartphone, la cible est clairement mondiale. Hanke confirme le potentiel du jeu qui pourrait dépasser le colossal succès de World of Warcraft.

Discover Pokémon in the Real World with Pokémon GO!19/12/2015

L’attente risque d’être longue afin de tester tout cela en pratique même si Pokémon GO, prévu sur iOS et Android, arrive en 2016.

Source : Venture Beat

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

rambour3
a chaque fois que je vois les articles sur pokemon go j'ai les tetons qui durcissent :p
Talban
Le concept est super bon et franchement, mois qui ne suis pas trop jeu mobile, j'ai la hype sur ce titre. Et pour répondre à rambour3, moi c'est un peu plus bas que cela durcit :p
sebiorg
Pour le moment, ils sont assez fort au niveau teasing car tout le monde s'imagine le jeu à sa sauce mais on ne peut pas dire que beaucoup a dévoilé au niveau capture d'écran in-game. Un produit qui s'annonce terriblement attirant. Il est clair que si Nintendo nous pond par ses partenariats des jeux mobiles qui entraînent une telle attente, c'est du tout bon ! Va peut-être falloir que j'investisse dans un nouveau smartphone pour remplacer mon tank actuel.
arthurcloud
En alternant les 3 free to play pokémon 3DS, on peut déjà tenir plusieurs heures sans avoir à payer les parties. Il n'y a déjà plus de temps disponible pour Pokémon Go ^^
Talban
Bon comme le jeu n'est pas encore prévu pour tout de suite (quoique l'anniversaire en février serait un bon symbole), on a le temps de jouer à autre chose en attendant.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×