Dossier Pokémon (saga)

Retour sur... la saga Pokémon (1e partie)

Thibault aime les Pokémon. Un peu, beaucoup, à la folie ! A l'occasion des 20 ans de la série et de la sortie de Pokémon Epée & Bouclier, il nous propose de revenir sur la fantastique rétrospective de la saga Pokémon : en voici la toute première partie, parue initialement en septembre 2013 !

Dossier
Les Pokémon ont marqué plusieurs générations de joueurs. Et ils vont continuer à nous émerveiller pendant encore très longtemps. Nous vous proposons de revenir avec nous sur l’une des plus grandes sagas des jeux vidéo, celle qui bat des records à chaque sortie d’un nouvel épisode. Attrapez-les tous !

Les origines du phénomène

Une histoire de criquets

C'est en 1990 que Satoshi Tajiri, le papa de la série, imagine le concept à la base de Pokémon. L’histoire raconte que c’est en voyant un criquet se balader sur son câble Link qu'il imagine un jeu où les joueurs s'échangeront leurs insectes à l'aide du câble Link. Et tout comme les criquets, plus ces insectes seront entrainés, plus ils seront performants. C'est alors qu'il rencontre un certain Shigeru Miyamoto qui accepte de l'aider dans le développement de son projet qui n’inspirait alors pas la confiance de Nintendo qui ne semblait pas saisir tout à fait le concept du jeu.

Commence ainsi un développement qui durera cinq ans. Durant ces années, le projet original va s'améliorer et c'est ainsi que les insectes deviennent des monstres possédant chacun des pouvoirs spécifiques. Miyamoto a quant à lui l’idée de créer deux versions du même jeu, afin de mettre en avant les échanges qui seront nécessaires pour parvenir à attraper chaque espèce de monstre. Le nom des bestioles est décidé, ça sera "Poketto Monsutā" ou en anglais "Pocket Monster" c'est-à-dire "Monstre de poche" du fait que le jeu est prévu sur Game Boy, une console portable qui tient donc dans la poche du joueur.

Le 151e Pokémon dévoilé !
C'est le 27 Février 1996 que sortent les deux jeux au Japon : une version Rouge et une version Verte. Ils introduisent alors 150 monstres de poche et un nouveau style de jeu davantage axé sur la collection et l’élevage des Pokémon que sur la simple réussite de l’aventure.

Après une très bonne première semaine de vente où les deux jeux se vendent à plus de 265 000 exemplaires, le jeu s’écroule dans le classement des meilleures ventes et c’est grâce au bouche à oreille que le jeu parvient à se maintenir dans le top et à se vendre au fil des mois. Cela s’explique notamment à cause de l’âge de la Game Boy à l’époque qui était sortie en 1989 au Japon et qui n’attirait donc plus vraiment les nouveaux joueurs.
Pokémon Vert (version japonaise)
Pokémon Rouge (version japonaise)
On y incarne un jeune garçon (désolé les filles...) qui a comme rêve de devenir le meilleur dresseur Pokémon de toute la région de Kanto. Pour cela il doit capturer des Pokémon, les entraîner et surtout gagner huit badges pour atteindre la ligue Pokémon permettant de combattre le Conseil de 4 : les quatre meilleurs dresseurs du monde ainsi que leur chef.

Pour la sortie du jeu, Nintendo diffuse une publicité plus que loufoque :

Pokemon Red and Green JPN Commercial (Subtitles)11/10/2019

Le jeu atteint le million d’exemplaires vendus fin Juillet 1996 et cela donne l’idée à la firme japonaise de prolonger le succès en développant une 3ème version du jeu : Pokémon Bleu sort le 15 Octobre 1996, il est alors réservé exclusivement aux abonnés du magazine CoroCoro Comic et contient quelques corrections de bugs mais aussi de nouveaux dialogues et quelques nouveautés visuelles par rapport aux versions Verte et Rouge.

Pokémon Bleu (version japonaise)
Tajiri révèle alors qu’un 151ème Pokémon est accessible dans le jeu, à savoir Mew, mais uniquement via des évènements qui seront organisés par Nintendo. Commence alors la traque pour ce Pokémon légendaire qui deviendra aussi le fruit de nombreuses légendes et bugs à travers les épisodes de la saga. On se souvient tous avoir fait des combines loufoques pour, peut-être, mettre la main dessus sans passer par un événement qui n’arriverait sans doute jamais en France.

Un Pokémaniac sauvage apparaît !

Un an après sa sortie, le jeu reprend une énième fois la tête du classement des meilleures ventes avec 160 000 jeux vendus pour plus de 3 210 000 exemplaires écoulés au total.

S'en suit alors toute une série de produits dérivés comme les peluches, les cartes à jouer et surtout une série animée qui sera diffusée pour la première fois le 1er avril 1997 sur les télévisions japonaises. La série débutera avec Sacha du Bourg-Palette et, aujourd'hui encore, notre héros n'a quasiment pas pris et cherche toujours à devenir le meilleur dresseur Pokémon !

1998 sera l’année Pokémon puisque Nintendo sortira 4 jeux de la saga au Japon mais aussi un 1er film d’animation. Ce film Pokémon envahit les salles de cinéma japonaises le 18 Juillet, on y retrouve la plupart des personnages du dessin-animé dans un film consacré à Mewtwo et Mew. Le film devient le 4ème plus gros succès de l’année au Japon.
Début Août, c’est sur Nintendo 64 qu’on retrouve les monstres de poche avec la sortie de Pokémon Stadium qui marque l’arrivée de la saga sur console de salon avec un jeu de combat où vous pouvez faire affronter les Pokémon issus des versions Rouge, Verte et Bleue.

Le 12 Septembre 1998, Nintendo sort une version « Best Of » avec « Pokémon Jaune : Edition Spéciale Pikachu » où figure le plus célèbre des rongeurs électriques sur la boîte du jeu. Le jeu s’inspire grandement du dessin-animé avec l’apparition de Jessie et James. Pikachu est le starter obligatoire du joueur tandis que les 3 autres vont seront donnés au cours de l’aventure.
Lors de sa première semaine de vente, le jeu s’écoule à plus de 1 350 000 exemplaires, un record qui sera battu un an plus tard par la nouvelle génération de Pokémon.

En décembre, Pokémon Trading Card Game et Hey You Pikachu sortent sur Game Boy et Nintendo 64 et permettent aux monstres de squatter le classement des meilleures ventes lors des fêtes de fin d’année sur l’archipel nippon.

Les Pokémon s’envolent pour l’Occident !

L’année 1998 est marquée aussi par l’arrivée du phénomène Pokémon aux Etats-Unis. Un très long travail de localisation est nécessaire avec notamment la traduction des 151 Pokémon disponibles dans le jeu et Nintendo of Japan a son mot à dire sur chacune des propositions faites qui doivent bien évidemment respecter l’esprit du jeu. De plus, la quantité des dialogues obligent les développeurs à reprogrammer le cœur du jeu afin d’éviter une quantité de bugs. L’auteur Roald Dahl ayant déposé le copyright « Pocket Monsters », le jeu change le nom et devient « Pokémon ». Le jeu est officiellement présenté sur le sol américain lors de l’E3 1998 (après une courte apparition en 1997) à Atlanta.

Craignant un échec, Nintendo met le paquet dans la promotion des deux jeux Rouge et Bleu et dépense plus de 50 millions de dollars pour préparer les enfants américains au physique de ces Pokémon. Dès le mois d’Août, une dizaine de Volkswagen Beetles aux couleurs de Pikachu parcourent les grandes villes américaines afin de faire la distribution de quelques peluches et autres goodies visant à faire connaître le jeu.
Début Septembre, avant même la sortie du jeu, le premier épisode de la série animée est diffusé sur les télévisions américaines. Le 30 Septembre 1998, les Pokémon envahissent chacune des boutiques américaines.

Pokemon Red & Blue Game Boy Commercial11/10/2019



Pokemon Red and Blue Commercial11/10/2019



Les premiers chiffres de vente rassurent Nintendo : 200 000 exemplaires du jeu ont été vendus en quelques jours. La Pokémania enflamme le pays de l’Oncle Sam avec la sortie dans les semaines qui suivent des cartes à jouer et des jouets. Même le Time Magazine consacre une couverture au phénomène.
Et l’Europe dans tout ça ? Il faudra attendre la fin de l’année 1999 pour voir arriver les Pokémon en France. C’est le 8 Octobre que sortent Pokémon Version Rouge et Pokémon Version Bleue.

Nintendo diffuse quelques semaines avant quelques teasers pour faire connaitre le jeu aux joueurs français :





Quant à la publicité, Nintendo reprend la version américaine et la traduit tout simplement :



35000 exemplaires se vendront la première semaine et à la fin de l’année, c’est plus de 350 000 cartouches qui ont trouvé preneur pour Noël.
Il aura fallu attendre 3 ans pour voir arriver chez nous les Pokémon. Nous étions à l’époque bien loin d'une sortie mondiale comme cella a pu être le cas pour Pokémon X et Pokémon Y qui sont sortis dans le monde entier à une seule et même date : le 12 Octobre 2013 !

Pendant ce temps, Pokémon Jaune est sorti aux Etats-Unis tandis que les Japonais découvrent Pokémon Stadium 2 (qui corrige les très gros défauts de la 1ère version et qui sortira comme étant Pokémon Stadium premier du nom à l’étranger), Pokémon Snap mais aussi Pokémon Pinball.

Il faudra attendre le 16 Juin 2000 pour voir arriver en France Pokémon Version Jaune qui se vendra à 400 000 exemplaires en un mois !

Pokemon Jaune - Pub française11/10/2019


La déferlante Pokémon s’en prend aux cours de récréation de la France entière, comme en témoigne ce reportage de France 2 à l’époque. Attention, un Papa sauvage apparaît :



Cela conclut la première génération de jeux Pokémon qui reste encore aujourd’hui celle qui s’est la plus vendue avec plus de 32 millions de jeux, toutes versions confondues. Mais l’année 1999 marque surtout la sortie au Japon de la 2nde génération de Pokémon : Pokémon Or et Argent. On en reparle prochainement dans la deuxième partie de ce dossier consacré à la saga Pokémon !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Maître Yoda
Tellement eu de souvenirs avec la 1ère GEN. :love:

On m'avait offert comme cadeau d'anniversaire la color bleu claire avec la version bleue ( :love: ).
Ma gbc et mon jeu fonctionnent encore ( 4e sauvegarde comprise vu que les précédentes se sont malheureusement effacées à l'époque). :P

Dire qu'avoir un paquet de cartes de 10 F à l'époque me rendait euphorique. :lol:
Nodi
Oué super cette saga, l'article est vraiment bien illustré avec les photos et vidéos :)
Avant d'aller à l'école je regardais ts les matin un épi de pokémon :D
KillerMapper
Cette première gen m'a bouffé une année scolaire et pleins de francs dépensés en cachette dans des cartes... et aussi plein de piles. Vraiment incroyable :p

J'avais eu la version rouge américaine qu'un oncle avait ramené de là-bas, ça existait même pas en France encore et je me demandais bien ce que c'était. Au final je l'aurais fini en VO (sans rien comprendre quasiment) et avec les 151 pokémons (avec la fameuse manip pour Mew). J'avais même trouvé le bug de Missingno complètement par hasard, avec le 5ème ou 6ème item de la liste dans l'inventaire qui était mutliplié par 255 ^^

Puis j'avais commencé à joué à la version argent en jap, sur un émulateur. Je pouvais citer à ce moment-là les 151 premiers pokémons en anglais, français et les 100 suivants en japonais. Truc de dingue.

Les versions de maintenant sont moins bien je trouve, les pokémons ne ressemblent plus à rien.
KillerMapper
Ah et ma save avec les 151, bah mon petit frère l'a supprimé. Tant d'heures de jeu, de recherche et d'échanges parti en fumée...
Nodi
Je trouve que toutes les générations sont bien,qd tu dis je trouve qu'ils ressemblent à rien t'as du oublier smogogo et grotademorv :D , après ça peut être juste ton âme d'enfant qui part :)
DrDoc
J'avais une save avec les 151 sur jaune, puis un jour en relançant: plus rien. C'est beau les cartouches.
Ryfalgoth
Moi j'avais Groudon shiny sur ma Rubis, puis je l'ai transféré sur Collosseum. Puis un beau jour plus rien.... C'est beau les cartes mémoires aussi....
bahascaux
difficile voir impossible de comparer la première générations avec les suivantes, et je ne parle pas en terme de qualité de jeu ou de design. Le phénomène pokémon en 1999-2001 c'était tellement énorme et ça s'est jamais vraiment revu depuis dans l'histoire du Jeu vidéo. Un jeu techniquement à la ramasse, sur une console entrain de crever de vieillesse, qui fini par devenir l'un des jeux les plus vendu de tout les temps, c'est fort.
Pingoleon3000
Ryfal-> j'ai recommencé 3 fois le formatage d'une carte mémoire GC d'occaze que j'avais achetée pour finalement en acheter une neuve! Une vraie cochonnerie!
mitcha334
je nais jamais aimer les jeux pokemon , par contre quand je deprimer a un moment de ma vie je me suis fait un pokemon en noir et blanc sur la gameboy advance et ça ma plus.

ps : c'est la folie sur le net le jeu pokemon sword vient d'etre leaké sur tout les sites pirate.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×