Dossier Hardware

Joy-Con Drift : quel est le problème, comment le résoudre et que faire ?

Certains possesseurs de Switch semblent souffrir d'un problème connu sous le nom de Joy-Con Drift. De quoi s'agit-il et comment le régler ? On vous explique tout.

Dossier
Depuis quelques mois, la Toile regorge de témoignages de joueurs qui rapportent un problème avec le Joy-Con gauche : sans raison, celui-ci se met à aller sur le côté, ce qui nuit à l’expérience de jeu. On appelle ce souci le Joy-Con Drift. Si aux Etats-Unis, le service consommateurs de Nintendo a pris le problème à bras le corps depuis le lancement d’une Class Action dont les Américains ont le secret, il en est tout autre en Europe en général et en France en particulier. Nous avons étudié la question de près pour comprendre le problème, essayer de le corriger, et voir si des solutions existent pour faire réparer ses Joy-Con gratuitement par Nintendo. Malheureusement, il ne semble pas que ce soit si simple, à tel point que l'UFC Que Choisir, saisie par de nombreux adhérents concernés par le problème, a décidé par ailleurs de se saisir du dossier.

Qu'est-ce que le Joy-Con Drift ?

Le Joy-Con Drift est un problème dont souffrent certains possesseurs de Switch avec leurs manettes détachables, les Joy-Con, qui commencent à déplacer des éléments toutes seules à l'écran : vous voyez par exemple votre personnage qui se déplace tout seul, ou la caméra qui tourne sur elle-même. Cela concerne le Joy-Con Gauche, qui contient le fameux stick problématique.
Le problème est devenu si ennuyeux et commun que le service client américain de Nintendo semble avoir déjà pris les mesures qui s'imposaient pour éviter qu'une class action soit déposée à l'encontre du fabricant. Cela ne l'a toutefois pas empêchée, et on s'attendait dans l'été à ce que Nintendo adresse le problème de façon globale. Pour l'heure, le traitement souci est uniquement pris en compte aux Etats-Unis, comme vous allez le constater plus loin.

Un document du service client de Nintendo of America explique en effet que désormais, les conditions de réparation des Joy-Con seront simplifiées :
Les consommateurs n'auront plus besoin de fournir de preuve d'achat pour la réparation de Joy-Con. Par ailleurs, il n'est plus nécessaire de confirmer leur niveau de garantie. Si un client demande le remboursement d'une réparation antérieure de Joy-Con, confirmer la réparation réalisée et organiser le remboursement.
Si Nintendo n'a pas souhaité commenter ces informations dans un premier temps, un communiqué officiel a depuis été diffusé :
Chez Nintendo, nous accordons beaucoup de fierté à créer des produits de qualité et nous leur apportons continuellement des améliorations. Nous sommes au courant de récents raports concernant des manettes Joy-Con qui ne répondent pas correctement. Nous voulons que nos consommateurs s'amusent avec la Nintendo Switch, et si quoi que ce soit les en empêche nous les encourageons à se connecter à support.nintendo.com pour que l'on puisse les aider.
Une class action a pourtant déjà été déposée au sujet du problème de Joy-Con Drift, comme l'indiquait GoNintendo dans un article du 19 juillet dernier : on apprenait alors que la firme d'avocats Chimicles, Schwartz Kriner & Donaldson-Smith avait déposé une plainte dont le contenu, en anglais, concernera uniquement les joueurs américains.

En Europe et en France, Nintendo n'est pas aussi conciliant

Il semblerait que cette bonne volonté de Nintendo à résoudre gratuitement le problème pour ses consommateurs ne soit pas mondiale, et que seuls les Etats-Unis soient concernés. C'est en tout cas le schéma que l'on voit se dessiner, avec par exemple le Royaume-Uni qui, déjà, a confirmé que la "politique [de Nintendo] n'avait pas changé" en matière de gestion du problème.

Le quotidien Metro a ainsi publié l'info suivante :
Des lecteurs nous ont envoyé des transcripts de chat qui montrent que Nintendo UK refuse de faire les réparations gratuitement et un appel de notre part au centre d'aide a confirmé que l'on a demandé à personne de proposer des réparations gratuites ou des remboursements.
Mais d'autres pays ne semblent pas soumis aux mêmes règles. Ainsi, aux Pays-Bas, un joueur s'est vu proposer un bon de retour pour renvoyer ses Joy-Con et les faire réparer, gratuitement. L'exception qui confirme la règle ? Nous avons reçu, après un appel à témoins lancé en août dernier, un témoignage d'un lecteur belge qui a lui aussi réussi à faire prendre en charge la réparation de son Joy-Con défectueux.

En France, l'UFC Que Choisir monte au créneau

Face à ces constats, les possesseurs de Nintendo Switch victimes du problème de Joy-Con Drift ont sollicité l'aide de leurs associations de consommateurs. L'une d'elles, l'UFC Que Choisir, s'est saisie du problème et a mis en demeure Nintendo de prendre en charge la réparation des manettes défectueuses, sans coût pour les joueurs.

L'UFC a procédé a des analyses des manettes, et explique, dans une actualité parue sur son site web :
Plusieurs entreprises de réparations et professionnels ont désassemblé des Joy-Cons pour identifier l’origine du problème. Un consensus ressort de leur analyse : ce dysfonctionnement récurrent provient de l’usure prématurée de plaques de carbone situées sous le joystick.
La prise en compte du problème, qui n'est pas conforme à la législation, a donc conduit l'UFC à mettre en demeure la filiale française de Nintendo :
Face à ces deux manquements, l’UFC – Que choisir a adressé ce mardi 5 novembre une mise en demeure à Nintendo, enjoignant la société « à prendre en charge la réparation des consoles Nintendo Switch et Joy-Cons présentant les dysfonctionnements évoqués » et à « rembourser les consommateurs ayant avancés les frais de réparation » suite au refus de prise en charge.
L'UFC a reçu plusieurs dizaines de témoignages, mais souhaiterait en avoir davantage : l'association a mis en place un formulaire qui vous permettra de faire connaître votre expérience à l'association.

En Belgique ? Un témoignage prometteur

En août dernier, nous avons lancé un appel à témoins pour aller au-delà du bruit sur Twitter où par nature, on trouve plus facilement des plaintes que des compliments. Nous avons reçu le témoignage complet d'un joueur qui souhaite rester anonyme :
J'ai acheté ma Switch le 8 août 2017 dans un magasin Smartoys. Lors de mon achat, j'ai demandé si la console était de garantie et de combien de temps. Le vendeur m'a répondu "2 ans". Apparemment, il s'agit d'une garantie légale pour toutes consoles achetées.

J'ai donc gardé mon ticket de caisse, comme preuve d'achat précieusement dans un de mes jeux. Pendant quasiment une année, je n'ai eu aucun problème avec ma Switch alors que je jouais énormément dessus en mode portable.

Les jours et les mois passent [...] Un jour, en me plongeant dans les dernières quêtes annexes du jeu [Hollow Knight], je m’aperçois que mon personnage partait lègerement vers la gauche, seul, sans pression du doigt. Il s'agissait de mon joy-con gauche "néon blue" qui provient du pack d'achat avec Splatoon 2.

J'ai cru que c'était un bug lié au jeu. Je n'ai pas prêté d'attention puisque le problème n'apparaissait que rarement.

Au fur et à mesure de mes sessions de jeu, le problème se manifestait de plus en plus. C'est là même période où JeuxVideo.com rédige un article sur le problème des Joy-Cons, du drift et du fameux cabinet d'avocat qui allait faire appel après avoir recueilli des témoignages.

C'est là que j'ai pris conscient de l'ampleur. J'ai cherché à contacter le SAV de Nintendo Belgique via Twitter, mais aucune réponse apportée. [...] En fouillant avec difficulté, j'ai réussi à trouver sur leur site un moyen de faire une demande de réparation. Malheureusement, le site du SAV stipulait que pour bénéficier d'aucun frais, il fallait se munir d'un ticket qui couvrait une année d'achat maximum.

[...] J'ai fait part de mon problème de joy-con drift. Un concitoyen belge m'a dit de contacter le SAV. Je lui ai dit que j'avais essayé via le site mais que j'avais un problème car nous étions en 2019 et mon ticket datait de 2017. J'approchais sensiblement des deux années.

Quelques jours plus tard, http://jv.com a relayé un second article annonçant que Nintendo allait réparer gratuitement les Joy-Cons subissant ce fameux bug. [...] Il était mentionné que ce type de réparation était uniquement à disposition des US, non de la France (et donc, la Belgique également). En lisant les commentaires sur l'article, je suis tombé sur un membre qui avait réussi à faire passer sa garantie. J'ai contacté ce membre par message privé, afin de lui demandé des informations. Il disait avoir réparer son joy-con deux fois. La première fois avec la garantie d'un an, via la démarche standard sur le site du SAV et une seconde fois, hors garantie.

Comment avait-il fait ?

Il m'a dit qu'il avait téléphoné directement à Nintendo Belgique, expliqué son souci et lui ont donné un numéro d'envoi à rentrer sur le site.

J'ai finalement envoyé un mail comme mon premier problème avec le code pour le stylet Mario Maker 2 avait été résolu de manière efficace.

J'ai donc expliqué par mail que j'étais victime du bug lié au joy-con : "le drift" comme les joueurs appelaient ça. Que chez eux, ils étaient au courant, que le magasin où j'avais acheté ma console m'avait dit que ma garantie était valable 2 ans tout en ajoutant les formules de politesse et la forme, ce qui allait de soi.

Mon contact m'a répondu qu'il fallait renvoyer le joy-con au SAV, que je devais mettre la date d'envoi du mail comme "preuve d'achat" sur leur site et de joindre également mon ticket lors de l'envoi. Afin d'être sur d'avoir bien compris, je demandais si c'était moi ou eux qui prenait les frais à charge. Il m'a répondu que c'était eux.

J'ai halluciné. J'ai cru à une mauvaise blague. J'ai eu peur de recevoir une facture me demandant de débourser 45€ pour récupérer mon joy-con. J'ai donc tenté d'avoir une seconde confirmation en téléphonant directement au service SAV. [...] J'ai eu quelqu'un au bout du fil. j'expose mon problème. J'ai eu ma seconde confirmation.

J'envoie le joy-con avec les échanges de mail, le ticket d'achat de la console, et les autres mails reçus concernant la démarche pour renvoyer le tout au SAV.

Trois jours plus tard, je récupère mon joy-con comme neuf juste à temps pour Fire Emblem Three Houses. La boite comportait également des autocollants Nintendo avec Mario, Donkey Kong,... et une facture qui prouve que j'ai bénéficié de la garantie. J'ai donc invité tout ceux ayant rencontré ce problème a essayé de leur côté.
En fin de compte, après avoir trouvé LA démarche pour obtenir une réparation gracieuse de ses Joy-Con, notre lecteur n'aura finalement attendu que 3 jours pour recevoir sa manette réparée : un cas qui, par nos lectures, relève plutôt du cas particulier que du cas général...

N'hésitez pas à nous contacter, vous aussi, si vous avez réussi à obtenir réparation : nous vous demanderons certainement quelques justificatifs pour prouver la véracité de votre témoignage, par retour de mail. Cliquez ici pour compléter notre formulaire de contact.

Comment essayer de résoudre le problème soi-même ?

Plusieurs étapes peuvent d'abord résoudre le dysfonctionnement constaté par les joueurs : ces étapes sont disponibles sur le site de Support de Nintendo. Dans certains cas, en effet, cela corrige le problème, mais c'est loin d'être LA solution pour se débarrasser une bonne fois pour toutes du Joy-Con Drift.

Nintendo recommande 5 étapes :
1. Faire les dernières mises à jour de la console et des Joy-Con
2. Bien charger les Joy-Con
3. Réduire la distance qui sépare la console des Joy-Con
4. Eviter de placer un appareil entre la Switch et les Joy-Con qui puisse causer des interférences : derrière la TV, à côté d'un aquarium, en dessous ou juste derrière un objet en métal, à proximité immédiate de nombreux câbles, à moins d'un mètre d'un autre appareil sans fil (enceinte sans fil, borne wifi, etc).
5. Repérer les sources d'interférences potentielles comme des smartphones, des laptops, des tablettes, des casques bluetooth, des imprimantes sans-fil, un four micro-ondes, une enceinte ou un téléphone sans-fil.

Dans tous les cas, Nintendo ne prend aucunement acte du problème, histoire certainement de ne pas engager sa responsabilité, ce qui n'est pas sans susciter l'ire des joueurs soudain confrontés au problème, parfois bien après l'expiration du délai légal de garantie... Il est aussi difficile de se faire une idée de l'importance du souci, car si nous avons reçu plusieurs témoignages lors de notre appel sur les réseaux sociaux, dans l'équipe nous avons deux rédacteurs qui sont victimes du problème, et l'un d'eux avec deux paires de Joy-Cons, même !

En France notamment, la situation n'est pas claire du tout, et la prise en charge du problème est un peu une question de chance. Sebiorg, rédacteur de l'équipe, souffrait du problème et a contacté le SAV de Nintendo pour voir comment prendre en charge la réparation de son Joy-Con défectueux. A noter en premier lieu que les frais de prise en charge avant toute réparation sont exorbitants, et semblent faits pour inciter les joueurs à acheter une nouvelle paire de Joy-Con (79 € la paire, contre 45 € la réparation). Après quasiment deux mois d'échanges avec les SAV, Sebiorg nous apporte son témoignage en rappelant quelques précisions importantes avant de prendre contact avec le service technique de Nintendo.

Avant de contacter le SAV...

Précisons cependant une bonne ligne de conduite avant de contacter le SAV de Nintendo.

Votre achat a moins d'un an

Commençons par des considérations légales et réglementaires. Si votre Joy-Con a moins d'un an, il est couvert par la garantie constructeur (garantie légale). Pas de problème, votre Joy-Con sera réparé sans frais, en vous adressant au SAV de Nintendo ou au SAV de la boutique où vous avez acheté votre Joy-Con. Il faut bien évidemment avoir conservé sa facture pour bénéficier de cette prise en charge.

Votre achat a plus d'un an et moins de 2 ans

Quand votre Joy-Con a dépassé les 12 mois d'achat mais reste inférieur à 24 mois (soit les 2 ans de garantie de conformité), vous devez d'abord vous adresser au SAV du magasin où vous avez acheté votre Joy-Con en premier (et non à Nintendo, le constructeur rappelle ce point dans l'une de ses fiches, c'est vrai pas toujours très clairement).

C'est le SAV du distributeur qui décidera s'il peut réparer ou non la manette, procéder à un échange ou faire un avoir (les situations sont très variables suivant les enseignes). Le SAV peut se mettre en relation avec le SAV de Nintendo ou utiliser ses réparateurs internes, peu importe. Il faut juste venir avec sa facture et l'ensemble du kit (oui, même si votre joy-con gauche seul pose problème au niveau de son stick, on vous demandera d'apporter également le Joy-Con droit avec les dragonnes, tout simplement pour le cas où on vous proposerait un avoir en cas de problème de réparation).

A vous de contacter le SAV du distributeur par téléphone ou par mail (en générale le numéro du SAV est présent sur le ticket de caisse pour se faire expliquer les consignes avant de venir dans les locaux d'accueil du service réparation en ayant quelque chose d'incomplet). Indiquez bien ce qui cloche sur votre Joy-Con et vérifiez que toutes les mises à jour du firmware des Joy-Con se sont déroulées correctement.

Votre achat remonte à plus de deux ans

Au delà de 24 mois, Nintendo ou le SAV du détaillant pourront toujours vous réparer votre Joy-Con, mais là c'est le forfait propre au SAV. Nous vous invitons à procéder ainsi même si cela n'empêche pas de se poser des questions concernant ce problème de Joy-Con drift qui s'amplifie et que l'on peut être justement agacé face à cette différence de traitement entre les consommateurs selon les pays.

Les plaintes déposées aux US vont nécessairement poser la question éventuelle d'un vice caché, ce qui changerait la donne dans les prises en charge... et encore faudrait-il que le vice caché soit confirmé mondialement. Il est difficile pour le moment de se prononcer sur l'étendue réelle du problème, les réseaux sociaux donnant parfois l'impression de gonfler artificiellement certains problèmes, il serait donc intéressant pour nous de connaître vos témoignages, nous reviendrons sur ce point un peu plus bas.

Dans le même temps, on a découvert que le nouveau modèle de Switch classique, qui commence à apparaître chez certains revendeurs dans le monde, contiennent des Joy-Con sensiblement différents : cela montre que Nintendo a cherché une solution, mais que pour des raisons peut-être purement financières, la firme préfère faire la sourde oreille dans les régions du monde où les Class Actions ne sont pas possibles.

C'est le constat qu'a pu faire notre confrère Numerama, qui a essayé de faire réparer son Joy-Con défectueux, sans succès. La conclusion de leur expérience est claire : si les Joy-Con ne sont plus couverts par la garantie, il vous en coûtera 45 € pour faire réparer votre Joy-Con, et 15€ si vous ne souhaitez pas donner suite au devis et souhaitez que Nintendo vous retourne votre produit.

Du côté de PN, le témoignage de Sebiorg

Ma paire de manettes touchée par le problème du Joy-Con Drift est la version Neon Green/ Neon Pink sortie durant la période du lancement de Splatoon 2 sur Switch. En effectuant un petit sondage autour de nous et au sein des autres rédacteurs de PN, le Joy-Con gauche de cette paire semble souvent faire partie des modèles défectueux dans le temps (nous sommes trois au sein de PN a avoir ce modèle touché).

Le premier contact avec le SAV de Nintendo ne nous a apporté qu'une réponse basique, standardisée, nous demandant d'envoyer la manette défectueuse pour effectuer un bilan, synonyme d'une facturation de 15 € si nous n'acceptions pas le devis. Comme ma paire de manettes avaient moins de deux années d'existence (et en ayant conservant les boites et la facture d'achat), je me suis tourné vers le SAV de l'enseigne m'ayant vu le matériel, dans mon cas l'espace culturel du centre Leclerc le plus proche de mon domicile.
Les techniciens m'ont demandé de rapporter l'ensemble du kit (les deux Joy-Cons et les dragonnes incluses dans la boite) pour en cas de remboursement me proposer un échange avec un kit similaire. Remplissant avec l'employée une fiche décrivant le problème rencontré (on ne fera pas attention à l'orthographe défaillante dans le cadre "Symptômes" du document ci-dessus, la pauvre personne tapant sur son clavier en enchaînant les demandes clients, son accueil ayant toujours été au top), on m'a prévenu qu'il faudrait un bon mois avant d'être contacté par leur service pour la restitution de ma manette réparée.

Il est à noter que si Nintendo en France reste silencieux sur le problème du Joy-Con, le SAV de Leclerc commence à recevoir régulièrement des demandes de réparation à ce sujet (une quinzaine de manettes à leur niveau ces dernières semaines). Mais la panne revenant un peu plus régulièrement concerne surtout l'alimentation de la console, les socles exotiques ayant causé quelques soucis et la manipulation pour enficher la console dans son socle n'étant pas faite toujours avec douceur.
La durée d'un mois peut paraître longue mais est compréhensible. D'une par,t la paire a été déposée le 16 août, à une période où les SAV tournent un peu au ralenti dans cette période estivale, et d'autre part parce que le SAV de Leclerc se tourne vers Nintendo lorsque le matériel a moins de deux ans. Ce qui nous conduira à une petite surprise que vous découvrirez un peu plus bas. A ce stade, aucune mention d'une quelconque somme à payer à notre niveau n'a été indiquée, le SAV de Leclerc jouant le jeu de la garantie de deux années et nous saluons le professionnalisme de l'enseigne qui n'a émis aucune objection pour prendre en charge notre manette, se conformant sans difficulté à la garantie (nous n'avons jamais évoqué nos liens avec PN).

Au bout d'un long mois, sans nouvelle, j'ai envoyé un petit mail au SAV pour demander les avancées de la prise en charge, une réponse dans les heures m'a indiqué une relance de leurs services auprès du centre qui s'occupait de la réparation et dans les 72h, j'ai bien reçu un message m'invitant à récupérer mon précieux Joy-Con.
Sur place, on m'a confirmé qu'il avait été procédé à une réparation matérielle (et non un simple nettoyage), ils m'ont donné les documents de suivi de cette réparation. Le responsable faisait une petite moue car il m'a expliqué que ce type d'intervention les obligeait légalement mais que ce n'était pas financièrement intéressant pour eux. En effet, pour faire réparer mon Joy-Con défectueux, le coût de la prise en charge leur a été facturé 85 €, soit plus cher que les 79,90 € payé lors de l'achat de ce kit et bien plus cher que les promotions actuelles de lancement que nous pouvons voir sur les nouveaux kits de Joy-Con de couleur à 69,90 €. On salue doublement les centres Leclerc pour respecter leurs obligations légales mais on ne peut que s'interroger sur le prix exorbitant demandé par Nintendo pour effectuer la réparation (on est loin des 45 € évoqué auparavant). On se doute que Leclerc doit recevoir des contreparties (on l'espère pour eux) car autrement il n'y aurait aucun intérêt pour cette enseigne de continuer à vendre ce type de produits.
Pas sûr que les tensions ne naissent pas entre le constructeur et les vendeurs si le phénomène du Joy-Con drift venait à s'amplifier, d'autant qu'avec la sortie de la Switch Lite, les premiers cas de Joy-con Drift ont été signalés et nécessitent le renvoi en SAV de la console complète et donc de son indisponibilité pendant un bon mois (prise en charge gratuite en revanche par le SAV de Nintendo lors de la première année).

A notre niveau, nous confirmons ne rien avoir eu à payer lors de notre expérience de réparation du Joy-Con drift. Le Joy-Con défectueux fonctionne à nouveau parfaitement. Nous rappelons bien que notre matériel avait moins de deux années d'existence, d'où la gratuité imposée par le contexte législatif. Ce retour d'expérience à notre niveau n'est pas généralisable car il dépendra de l'enseigne auprès de laquelle vous avez acquis votre joy-con mais cela permet de montrer toutes les procédures mises en place à notre niveau pour se voir réparer notre manette encore sous garantie, entre la dépose le 16 août et sa récupération le 1er octobre 2019. A notre niveau, nous avions veillé aux poussières (les manettes sont régulièrement rangées dans une boite de transport) mais sans jamais glisser la moindre goutte d'huile. Bien évidemment, comme le matériel était sous garantie, on ne s'est jamais amusé à ouvrir notre Joy-Con, pour un quelconque démontage, nettoyage interne etc...

Comment contacter le Service après vente de Nintendo ?

Si aucune des manipulations de contrôle n'a résolu votre problème et que votre Joy-Con a moins d'une année ou plus de deux ans, prenez contact avec le SAV de Nintendo, via cette adresse.

Si vous avez rencontré ce souci et que vous avez pu le régler seul (dépoussiérage, petite goutte d'huile..), n'hésitez pas à en parler en commentaire ci-dessous pour aider les autres joueurs. Si vous avez dû faire appel au SAV de Nintendo pour obtenir une réparation ou un remplacement de vos Joy-Con, vous pouvez aussi en témoigner et indiquer si l'opération a été facile auprès de la firme. N'oubliez pas que si votre manette présente des signes de dysfonctionnement après 12 mois d'achat et avant 24 mois d'achat, il faut vous tourner vers le SAV du magasin vous ayant vendu la manette.

Et maintenant, on fait quoi ?

Aux Etats-Unis, Nintendo a été contraint de réagir suite à l'organisation du Class Action. En Europe, du fait du cadre législatif et réglementaire qui varie selon les pays, c'est du ressort de chaque consommateur de se débrouiller, en attendant peut-être qu'une Action de Groupe soit intentée.

C'est une des pistes envisagées par l'UFC Que Choisir en France, qui réalise actuellement des tests poussés et recherche actuellement de nouveaux témoignages, de façon à confirmer que le problème est étendu.

Sources : Vice.com, Kotaku, NintendoLife, l'UFC Que Choisir
Le Joy-Con Drift est un problème simple, et pourtant la solution pour le résoudre est quant à elle loin de l’être. Des cas particuliers qui permettent de penser que Nintendo prend en charge le problème, à nos retours d’expérience qui quant à eux montrent que c’est tout le contraire, chacun est finalement bien seul face à son joystick qui glisse tout seul sur le côté, et si on est triste d'en arriver là, on ne peut que se réjouir qu'une association de consommateurs vienne en aide aux joueurs confrontés au problème… Aux Etats-Unis, les consommateurs peuvent bénéficier d’une prise en charge gratuite de la réparation sans justificatif, les conséquences d'une class action obligent. En Europe, en dehors de la période légale de garantie, il faudrait qu’un vice caché soit confirmé pour contrainte le fabricant à réagir. Or, pour l’heure, c’est loin d’être le cas, alors même que la Nintendo Switch Lite, un nouveau modèle de hardware lancé le 20 septembre dernier, souffre du même problème de Joy-Con Drift. Après 10 millions de Switch vendues en Europe, le moment semblerait venu d’attendre de la part de Nintendo une prise en charge gratuite de la réparation : pourquoi l’existence d’un vice caché, confirmée aux Etats-Unis par la prise en charge du SAV, ne le serait pas également de ce côté-ci du globe ? Cette différence de traitement, à l'heure d'une actualité mondialisée où tout se sait, pose question, et on espère dans l'intérêt des joueurs et la bonne image de Nintendo auprès de son public, qu'une solution sera trouvée bientôt qui puisse satisfaire tout le monde.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Amonteloulou
Moi sur 4 paires j'en ai 3 avec le problème, depuis 6 mois et à cette époque je n'avais trouvé aucun article dessus.....
En tout cas le rapprochement de la switch résout à moitié le problème, mais j'en ai toujours une paire qui déconne à fond... Dingue qu'il ne fasse rien car c'est clairement un problème matériel de leur part ....
mitcha334
merci pour cet article , j'ai eu bien evidement ce probleme de joycon drift en plus des led qui ne s'allume pas.
envouer pas le biai d'auchan sav , 2 semaine apres , il me lés on reparer.

jai deux paire ,deux joycon drift et un joycon qui quand tu appuie sur les bouttons LR ne declanche pas la syncro , et ne fonctionne carement pas (que les boutton lateraux du haut) , cest apparement la nappe qui a cassé net.

je vais m'acheter d'autres joycon ,pas le choix car jai deux switch mais je vais les acheter en magasin pour la garantie de 2ans obligatoire depuis 2016 et tant mieux pour nous.
gurtifus
Idem pour moi, sur 3 paires de Joycon, 2 ont eu le problème :
La première était hors garantie depuis un mois lorsque je l'ai envoyée au SAV. Ils m'ont répondu qu'il fallait faire un changement de Joycon et que les coûts étaient pour moi : 80 euros.
C'est à dire le prix d'une paire neuve. Je leur ai donc dis de les détruire pour ne pas payer le retour pour une paire de Joycon qui déconnait.
Puis, une deuxième paire a commencé à me faire le même coup plusieurs mois après, hors garantie également bien sur. Cette fois, je ne l'ai pas renvoyée et je ne l'utilise plus. J'ai essayé la technique de mettre une goutte de produit spécial contact à la base du stick mais ça n'a pas changé grand chose.

Bref, il ne me reste plus qu'une paire de Joycon qui fonctionne correctement.
Pour info, je n'utilise les Joycon qu'en mode portable donc attachés à la console.
Au fur et à mesure, que je m'apercevais de ces problème, j'ai acheté des manettes pro pour remplacer les paires de Joycon défectueuses.

Sur ce coup là, je ne félicite pas Nintendo, ni pour la qualité de son materiel, ni pour le respect de ses clients !
alex54
J'ai 2 paires de joycons qui ont plus de 2 ans et qui présentent ce problème. Ma paire d'origine se déconnecte également de temps en temps, ce qui est très chiant quand tu es en pleine phase de sauts délicats dans Mario Odyssey.
J'ai contacté le service client de Nintendo, je n'ai jamais eu de retour de leur part.
C'est du gros foutage de gueule, quand on voit comment ils gèrent le problème aux USA. Ils sont au courant que maintenant avec le net, on sait ce qui se passe à l'autre bout du monde?
Bref, très déçu de la qualité made in nintendo. Si tant est qu'elle soit au rdv, je me souviens de la nes reçue à noël et qui ne fonctionnait pas. Il a fallu attendre 2 mois pour recevoir une nouvelle console, super le cadeau de noël...
lugianium
Ah, perso je commençais à avoir le problème, parfois dans les menus le curseur semblait bouger tout seul.
C'était encore très léger, mais astral chain arrivant bientôt, et la fin des deux ans de garantie aussi (reçue à noël 2017, achetée en novembre), je l'avais envoyée en SAV.

Du coup, j'étais passé directement par leur site. assistance, contact, réparation, le formulaire de demande, je l'avais complété, puis j'ai reçu un mail me donnant la fiche chronopost pour leur envoyer le colis, et de joindre en plus des joycon (j'avais mis les deux défectueux, tant qu'à faire), une copie de la preuve d'achat, un descriptif de la panne, et mes coordonnées.

J'ai envoyé le colis, j'ai attendu environ 2 semaines, puis j'ai pu les récupérer, et ça marche nickel. J'ai pas payé un seul centime, et je ne suis pas passé par le magasin d'origine. D'ailleurs, les stick sont différents je trouve, mais la prise en main est la même.

Je précise que je ne joue quasi qu'en nomade.
sjailliard
J'ai eu le problème. Après un coup de nettoyant pour contact électronique sous le cache les stick ce n'est jamais revenu. La bombe coûte moins de 10€ et l'opération prend moins d'une minute.
Shadowlink
Jai eu le soucis sur le joystick gauche, j'ai donné un bon coup de soufflette sous la membrane du stick et refait un rééquilibrage dans les menus. Plus de soucis.
sjailliard
Shadowlink a écrit:Jai eu le soucis sur le joystick gauche, j'ai donné un bon coup de soufflette sous la membrane du stick et refait un rééquilibrage dans les menus. Plus de soucis.


Ca ne sert à rien un coup de souflette. Le produit dont je parle est conçu exprès pour désoxyder et décaper les circuits et contacts électroniques. C'est ça qu'il faut utiliser.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×