Pokémon (saga) 44 jeux liés Apparue en 1996

Dossier Pokémon (saga)

Retour sur... la saga Pokémon (2e partie)

Thibault aime les Pokémon. Un peu, beaucoup, à la folie ! A l'occasion du 20e anniversaire des Pokémon, il nous propose une fantastique rétrospective de la saga, avec aujourd'hui la seconde partie de ce grand dossier.

Dossier
À l’approche de la première sortie mondiale pour un jeu Pokémon, nous vous proposons de revenir avec nous sur l’une des plus grandes sagas des jeux vidéo, celle qui bat des records à chaque sortie d’un nouvel épisode. Nous voulons bien évidemment parler de Pokémon – SECONDE PARTIE.
Retour vers la première partie de ce Dossier spécial Pokémon.

PARTIE 2 : La tornade Pokémon

Une deuxième génération pleine d’ambition

Pokémon Or et Argent sortent le 21 Novembre 1999 au Japon et se vendent dès le premier jour à plus d’1,5 million d’exemplaires. Suite à un tremblement de terre, Nintendo avait été obligé de diviser par deux la quantité de jeux disponibles pour ce lancement. S’en suit alors une très forte rupture de stock dans tout le pays et chaque nouvelle livraison est immédiatement vendue aux centaines de milliers de fans cherchant à mettre la main sur ces cent nouveaux Pokémon. Au 1er Janvier 2000, plus de 5 millions de jeux se sont écoulés sur le sol nippon.

Outre une centaine de nouvelles espèces, le jeu bénéficie des nouvelles capacités de la Game Boy Color avec des couleurs de décors enrichies, tout en restant compatible avec la Game Boy.

Les deux jeux arrivent fin 2000 aux États-Unis et en Avril 2001 en Europe. La version Cristal qui apporte quelques nouveautés dans l’histoire du jeu, sortira quelques mois plus tard.
Pour la promotion des jeux, Nintendo reprend la recette du précédent lancement avec tout d’abord un teaser présentant brièvement les nouveaux Pokémon et avec ensuite une publicité plus longue mettant en scène directement le héros dans le monde de Johto.

Pokemon or et argent : Pokemon teaser or et argent n°214/02/2016

Pokemon or et argent - final-14/02/2016

Pokemon cristal final14/02/2016

Cette génération marque la consécration de Pokémon comme étant la nouvelle série phare de Nintendo. Le jeu reprend les éléments qui ont fait les premiers succès de la saga tout en apportant d’importantes nouveautés. Pour preuve, les jeux restent encore aujourd’hui les versions préférées de beaucoup de joueurs.

Le succès se confirme puisque cette génération reste la 2nde plus vendue avec un total de 27 millions de jeux écoulés sur Game Boy Color.

The Pokémon Company exploite le filon en sortant des films sur la génération et en continuant les produits dérivés à succès comme la série animée, les peluches et bien évidemment les cartes à jouer. De nombreux tournois sont organisés à travers le monde et encore aujourd’hui, des dizaines de milliers de passionnés s’affrontent chaque année pour désigner le meilleur d’entre eux.

Une mini console de jeu sort même. Pokémon Mini permet de jouer à plusieurs mini-jeux reprenant l’univers de la série. Elle est vendue avec une cartouche de jeux et les autres étaient disponibles individuellement.

Pokemon mini : 4 consoles14/02/2016

Game Boy Advance & GameCube : Une équipe (de secours) de choc !

Les années passent et nous voilà en 2002. Alors que la Game Boy Advance est seule sur le marché des consoles portables, la GameCube, petite dernière de Nintendo, a bien du mal à concurrencer la PlayStation 2 et la Xbox.

Les Pokémon, maintenant bien présents dans la culture des plus jeunes, aident même à faire la promotion de l’opération Pièces Jaunes avec un spot diffusé le matin au moment des dessins animés :

Pokemon pieces jaunes 200214/02/2016

Après quelques mois sans nouveaux jeux Pokémon, il est temps pour eux de se remettre au travail avec l’arrivée, tant attendue, de la 3ème génération qui promet d’exploiter les nouvelles capacités de la Game Boy Advance pour enrichir encore un peu le jeu sans pour autant perdre les fans du premier jour de la saga.

Un pari difficile pour Game Freak qui va, bien évidemment, réussir à surprendre le monde avec la nouveauté principale du jeu que sont les combats qui sont maintenant jouables jusqu’à 4 simultanément.

Une nouveauté stratégique qui va plaire mais qui va aussi diviser les critiques. Le jeu reçoit des louanges pour son univers plus détaillé et coloré que les versions Or et Argent mais aussi des plaintes pour sa façon dont le joueur est guidé du début à la fin de sa quête aux 8 badges.

Pokémon Rubis et Saphir sortent en Novembre 2002 au Japon puis en Mars et Juillet 2003 respectivement en Amérique du Nord et en Europe. Le jeu se vend comme des petits pains à travers le monde. En quatre jours, 1,25 million d’exemplaires se vendront au Japon. Au bout de six semaines, le chiffre grimpe à 4,4 millions. Aux USA, le jeu se vend à 2,2 millions en un mois.

Pokemon Ruby et Sapphire : Lake neutre version 31 secondes14/02/2016

Pokemon Ruby et Sapphire : Cave neutre version 31 secondes14/02/2016

Pokémon Émeraude arrive deux ans plus tard avec, comme dans Pokémon Cristal, un scénario enrichi regroupant à la fois la Team Aqua et Magma comme adversaires. Pokémon Émeraude sera le 2ème jeu vidéo le plus vendu en 2005 aux États-Unis, derrière la simulation de football américain Madden sur PlayStation 2.

Pokemon émeraude : lancement version simple pack14/02/2016

Fait intéressant, le site japonais Geimin.net remarque que durant l’année 2010, plus de 6 ans après sa sortie, Pokémon Émeraude s’est encore vendu à 7,724 exemplaires soit plus que PES 6 sur Xbox 360 par exemple. Au total, le jeu se vendra 6,4 millions de copies dans le monde.

Pour cette génération, c’est un peu plus de 19 millions de jeux qui se vendent aux quatre coins du monde. Un chiffre en baisse qui alarme les analystes (Oui, déjà à l’époque) qui y voit là le déclin de la saga qui perd du terrain face à la licence Yu-Gi-Oh! qui repose là aussi sur des combats de monstres mais en abordant un côté plus mature qui attirerait davantage les enfants ayant commencé à jouer avec Pokémon Rouge et Bleu et qui maintenant s’en lasseraient du fait du côté « gamin ». Une analyse qui perd aujourd’hui toute crédibilité.

Mais c’est sur GameCube que des changements se passent avec la sortie en 2003 et 2004 de Pokémon Colosseum et de Pokémon Channel qui apportent de réelles nouveautés. Tout d’abord avec le premier jeu qui aborde les Pokémon d’un côté plus sombre puisqu’il n’est plus question de capturer des Pokémon sauvages mais d’en voler à des dresseurs que vous rencontrez. C’est tout de suite moins amical. Pokémon Channel est davantage un jeu de simulation qui rappelle un Tamagotchi sur grand écran.

Voici la publicité française de Pokémon Colosseum :

Pokemon colosseum rpg14/02/2016

Du fait des ventes décevantes de la GameCube, Pokémon Colosseum ne se vend pas comme les autres Pokémon mais atteint tout de même les 2,5 millions de ventes. Une pseudo suite sortira même en 2005, toujours sur GameCube avec Pokémon XD : Le Souffle des ténèbres. Très critiqué pour son côté « recyclage », il ne se vendra qu’1,25 million de copies du jeu.

Le temps des remakes et des jeux annexes

N’allez pas croire que les chiffres en baisse démoralisent pour autant Nintendo, loin de là même puisqu’au total, c’est 12 jeux sur cette génération qui sortiront avec à la fois des jeux sur GBA, GC mais aussi la DS. Un record pour la série.

On commence avec les premiers remakes de jeux Pokémon, je veux bien évidemment parler de Pokémon Vert Feuille et Rouge Feu qui arrivent comme l’huile sur le feu en 2004, peu avant la sortie de Pokémon Emeraude. Ils sont prévus pour venir simplifier un gameplay qui avait été quelque peu revu dans Rubis et Saphir tout en restant compatibles avec pour les échanges de Pokémon entre les générations.

Le jeu est vendu en bundle avec l’adaptateur sans-fil pour GBA, petit gadget visant à remplacer le câble Link mais qui restera très peu utilisé par d’autres jeux et qui deviendra même obsolète dès l’année d’après avec la sortie de la Nintendo DS qui propose des moyens de communication sans-fil.

Pokemon vert et rouge14/02/2016

Les jeux, bien qu’ils soient des remakes de versions assez récentes, se vendent très bien puisque près de 12 millions de copies trouvent preneurs.

Après avoir amorcé l’arrivée de spin off avec des jeux Pokémon sur GameCube, Nintendo prépare de nouveaux jeux sur la licence Pokémon mais utilisant d’autres genres que le simple jeu de rôle. Le premier est Pokémon Dash, un jeu de course qui accompagne le lancement de la Nintendo DS. Principal défaut du titre : on ne pouvait utiliser que Pikachu comme personnage. Un jeu bâclé qui se termine en quelques heures. Peu de gens en garderont un quelconque souvenir.

Autre jeu DS, Pokémon Trozei est un assez simple jeu de puzzle où il vous faut aligner 4 symboles identiques. Jeu par vraiment compliqué à comprendre, il puisse son intérêt dans ses modes variés qui rappellent les jeux Tetris.

Mais la série de spin-off la plus connue de Pokémon est sans doute « Donjon Mystère » dont les premiers jeux sortent simultanément sur Game Boy Advance et Nintendo DS en 2005. On y incarne un Pokémon (dont le choix se fait après avoir répondu à un quiz de personnalité) dont la mission va être de secourir d’autres monstres de poche dans des grottes, cavernes et autres espaces confinés où vous risquez à tout moment de rencontrer un Pokémon sauvage.

Pokemon donjon mystère Version 30 secondes14/02/2016

Les jeux sont des succès et auront le droit à des suites, encore aujourd’hui, tout comme le dernier spin-off, Pokémon Ranger qui sort en 2006 et 2007 sur DS et qui vous met cette fois ci dans la peau d’un ranger chargé de surveiller et capturer des Pokémon pour protéger sa forêt. Le jeu utilise parfaitement l’écran tactile de la console avec le styler qui permet de contrôler le Capstick. Là aussi, le succès est au rendez-vous.
Ces différents jeux n’utilisant pas la trame principale de la saga Pokémon permettent à la série de rentrer en semi-régime pour mieux préparer son retour sur Nintendo DS avec une quatrième génération qui promet d’utiliser à 100% les nouveautés de la console à double écran. On en reparle dans la 3ème partie de notre dossier consacré à la saga Pokémon !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

TidiusFF
Fort bon dossier, mais pitié, arrêter d'écrire "d'avantage", dans ce contexte, c'est "davantage", en un seul mot !
Xavier
TidiusFF a écrit:Fort bon dossier, mais pitié, arrêter d'écrire "d'avantage", dans ce contexte, c'est "davantage", en un seul mot !


Oups, une coquille passée au travers du spectre de la relecture ^^

Merci de la correction :)
Xavier
sebiorg
Mes premiers souvenirs concernant Pokémon date de 1998. J’étais dans un établissement scolaire et je voyais deux enfants qui jouaient avec des cartes. Intrigué, je pensais que c’était le jeu Magic, qui avait fait fureur du temps de mes années facs. Pas du tout, des bestioles bizarres, au nom flirtant avec certains jeux de mots. Je ne comprenais rien. Franchement, je n’ai pas du tout accroché sur l’instant excepté une bestiole jaune, capable de lancer des attaques électriques…..un certain Pikachu. Celui-là, je me suis dit qu’il allait cartonner auprès des jeunes filles.

J’ai royalement ignoré les premiers dessins animés et les premiers jeux vidéo, désolé pour moi la GameBoy me tuait les yeux. C’est à partir de 2003 que je me suis vraiment intéressé aux pokémons. Pas fou cependant, c’était tout de même une sacré pompe à fric. Pas de bol, premier anniversaire de ma fille avec ses copines de classe et réception de nombreuses cartes Pokémon en cadeau. La collectionnite avec son petit frère était lancée. Désormais je scrute régulièrement l’internet et ebay pour augmenter la collection de cartes qui est devenue plus que conséquente.
Au niveau des jeux, à part les récents jeux, j’ai toujours eu un avis mitigé. En revanche j’attends beaucoup de Pokémon Go qui m’a hypé.
Talban
Juste pour signaler une vidéo défectueuse sur Pokemon donjon mystère Version 30 secondes.
Mais bravo pour ces très bons dossiers et c'est super de retrouver de vieilles publicités. Un sacré boulot !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×