• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Nintendo Switch Online Disponible sur mobile

Dossier Nintendo Switch Online (mobile)

On fait le point sur... tout ce que l'on sait du Nintendo Switch Online

A quelques semaines du lancement du Nintendo Switch Online, on vous rappelle tout ce qu'il faut savoir concernant la version payante du service de jeu en ligne du constructeur japonais. C'est parti pour un gros gros résumé de tout ce que l'on sait jusqu'à maintenant.

Dossier

Jeu en ligne

Payer pour jouer en ligne sur Nintendo Switch, cela va bientôt devenir une réalité. Adieu les joutes de carapaces vertes gratuites face au reste du monde, il va donc falloir passer à la caisse d'ici quelques semaines pour continuer à prouver que vous êtes le roi de l'étalage de peinture.

A l'heure actuelle, on sait déjà qu'il faudra absolument avoir un abonnement au Nintendo Switch Online valide pour continuer à jouer en ligne sur quelques titres comme Splatoon 2 et Mario Kart 8 Deluxe donc, mais aussi pour Arms, Mario Tennis Aces, Sushi Strikers: The Way of Sushido concernant les titres first-party. Du côté des tiers, Nintendo affirme que la nécessité de l'abonnement est laissé à la discrétion de l'éditeur mais certains titres à fort potentiel multijoueur ne se priveront sans doute pas d'une rentrée d'argent supplémentaire.

Pour le moment seul Microsoft et son Minecraft se sont officiellement positionnés et obligeront donc les joueurs qui veulent conserver la possibilité de bâtir en ligne à débourser quelques euros régulièrement. Le prix à payer pour jouer en cross-play avec les joueurs Xbox. Pas d'autres annonces officielles à l'heure actuelle, mais les cas Paladins, et surtout Fortnite vont rapidement devoir être évoqués, même s'il paraît presque évident que là aussi il faudra payer pour continuer à profiter des affrontements en ligne. Warframe, qui sortira plus tard dans l'année, devrait logiquement suivre la décision prise par les deux autres titres cités.

Et le tarif dans tout ça ? De ce côté là Nintendo semble avoir fait un effort, quand certaines mauvaises langues évoquent déjà une qualité de service potentiellement éloignée de ce que proposent actuellement Sony, et surtout Microsoft. Il faudra attendre la deuxième quinzaine du mois de septembre pour savoir si le constructeur japonais a décidé de mettre un coup de boost à la qualité de son réseau pour justifier la nécessité de payer pour des fonctionnalités gratuites jusque là.
Comme vous pouvez le voir sur l'infographie fournie par Nintendo, les joueurs paieront bien moins chers que sur les autres supports consoles. Là où l'on trouve des abonnements annuels dont le prix varie entre 40 et 60 euros - suivant votre capacité à dénicher les bons plans - pour des abonnements en ligne Xbox (360 et One) et Playstation (3, 4 et Vita), la Switch a décidé de se positionner à des tarifs plus avantageux, justifiés par le fait qu'ils ne concernent qu'une seule machine (là où les comptes PS Plus et Gold peuvent éventuellement être dispatchés sur plusieurs supports différents) mais aussi par le fait qu'ils ne concernent qu'un seul compte là où la concurrence permet un partage des avantages avec les autres comptes d'une même console.

Car pour permettre à toute la famille de jouer en ligne, il faudra passer en mode abonnement familial, dont le prix est déjà un peu plus proche de ce qui est proposé ailleurs. Une stratégie tarifaire réfléchie puisque cet abonnement spécial devient rentable dès deux comptes, ce qui le rend quasiment indispensable finalement, tout en proposant une alternative peu chère mais destinée aux seuls joueurs "isolés". Pas sûr que ce dernier groupe de joueurs soit le plus représenté sur la machine hybride. A noter que depuis le 15 mai dernier, il est possible de créer son groupe "famille" via les paramètres du compte Nintendo. Un maximum de huit comptes peuvent faire partie d'un même groupe sans que cela ne change les paramètres liés au contrôle parental. Dernier point important, si un joueur décide de changer de console et de reprendre son ancien compte, son abonnement le suivra.

Jeux NES classiques

C'est la nouveauté peut-être la plus attendue du service. Pouvoir jouer à d'anciens jeux sans devoir passer par la case Console Virtuelle et donc payer (et souvent repayer ou rerepayer) des jeux qui ont été rentabilisés avant la chute du mur de Berlin pour certains. C'est un changement radical dans la politique de Nintendo, initiée par le désormais ex-président Kimishima. Une volonté de s'adapter aux modes de consommation actuels, guidés par le business-plan de Netflix du côté des fictions et celui de Spotify du côté de la musique. On le qualifiera ici de SGOD pour Subscription Games on Demand.

On est évidemment encore loin de Microsoft et son Xbox Game Pass qui propose - via un abonnement supplémentaire mais indépendant de l'abonnement Gold - la possibilité de jouer à volonté à des jeux issus d'un catalogue défini, dans lequel figure des jeux tout juste sortis. A côté de ce modèle, Nintendo proposera des jeux anciens, puisque datant de l'ère de la Nintendo Entertainment System.

Sauf changement de dernière minute, ils seront au nombre de 20 au lancement du service, et disposeront tous de fonctionnalités en ligne (jeu en ligne, classements, ...). Pour rappel, voici la liste de dix d'entre eux, en attendant que Nintendo ne lève le voile sur les dix qui manquent :
- Balloon Fight
- Dr. Mario
- Mario Bros.
- Super Mario Bros.
- Super Mario Bros. 3
- Donkey Kong
- Ice Climber
- The Legend of Zelda
- Soccer
- Tennis

Et la suite dans tout ça ? On imagine que dans un premier temps Nintendo va continuer d'essorer son catalogue NES et doit sans doute être en pourparlers pour négocier l'arrivée de jeux issus d'éditeurs tiers, qui ne trouveront un avantage à être présent dans la liste de jeux disponibles que s'ils sont rémunérés. Difficile de dire quel sera le rythme de mises à jour envisagé sur ce service et tout dépendra certainement de son succès. Malgré tout, on voit tout de même mal Nintendo ajouter une dizaine de jeux tous les mois. Il faudra sans doute plutôt compter sur un ou deux par mois, ou sur une vague de cinq à dix jeux tous les trois mois.

La logique voudrait que d'ici quelques mois ou années, le constructeur japonais passe à la génération suivante et ainsi de suite afin de renouveler son offre et la rendre de plus en plus attrayante avec le temps.

Cloud

Véritable scandale pour certains, logique économique pour d'autres, il faudra donc être abonné au Nintendo Switch Online pour profiter du système de sauvegardes via le Cloud. Autrement dit, plutôt que d'effectuer vos sauvegardes directement sur la console et ainsi éviter de perdre des centaines d'heures de jeux si celle-ci venait à tomber en panne et à ne jamais s'en remettre, vous les effectuer sur un serveur distant géré par Nintendo. Une fonctionnalité qui n'existait pas jusqu'à maintenant et qui arrivera donc prochainement.

Ce qui ne bouge pas

Pour ceux qui auraient peur de devoir absolument se procurer un abonnement pour profiter de fonctionnalités de base : pas de panique. L'accès à l'eShop restera évidemment accessible à tous (même si certaines réductions seront réservées aux abonnés), tout comme le partage de médias via les réseaux sociaux et la gestion des listes d'amis.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

xxifritxx
Moi qui suis un joueur solitaire qui joue jamais en ligne sauf quelque partie de Fortnite.
Je ne prendrais pas d'abonnement car le seul truc qui pourrai me donnée envie c'est les jeux fourni mais 20 jeux Nes c'est la blague ultime.

Par contre j'avais entendu dire que pour les jeux free to play (Fortnite Paladin etc..) il ne faudrait pas avoir d'abonnement. Sur Playstation pas besoin d'abonnement pour jouer à Fortnite.
buckk
Il y a effectivement une information qui circule, liée à un élément présent ou non sur les fiches de jeu eShop. Mais dans le doute, et en attendant une confirmation officielle, je préfère laisser l'article en l'état. Je modifierais dès que l'info tombera.

Merci pour le retour !
wiidefender
La console virtuelle dans le Online, c'est vraiment une idée sympa d'autant plus qu'il serait question de l’étendre à la SNES voir la N64 ! Ils avaient, je crois, annoncé que certains jeux seraient même jouables en ligne. De là à imagner pouvoir faire du Mario Kart SNES ou N64 en multi-online, il n'y a qu'un pas ^^
p2501
Je pense que si ils annoncent une offre de jeux retro en streaming ça peut être genial en fin de compte leur service. On s'en rend pas compte, mais de nos jours les services d'abonnements à l'instar de netflix peuvent rapporter gros, et certains ne sont pas encore prets à emboiter le pas donc c'est une occasion à prendre. Microsoft l'a fait avec son service Xbox gaming pass, mais Sony reste coincé avec son système de jeux gratos inclus dans l'abonnement.

Alors on est pas obligé de faire un "netflix du jeu video", mais un système comme ça pour apprécier les grandeurs du passé me semble une très bonne idée. Ca commencerait pas ma nes puis la snes, puis la n64 etc.. D'où l'absence remarquée de console virtuelle. Ca me semble logique, ils préparent quelquechose pour se renouveller et ca aura valu le coup d'attendre, en tout cas je l'espère..
p2501
@Wiidefender

Moi je pense pareil, ça laisse rêveur. On en est pas encore là, mais on peut imaginer des jeux gamecube même par la suite, avec pourquoi pas F-Zero gx online ^^ je crois qu'on sous estime le projet, un peu comme on a sous estimé l'interêt du smash bros direct il y a 2 jours... La raison est simple, tout le monde donne des leçons en mode "Mais qu'est-ce que fout nintendo? Qu'ils se sortent les doigts du cul!!" mais laplupart des gens n'y comprennent rien en fait.
xxifritxx
Ha c'est sur que pour moi il faudra du jeux Gamecube au minimum pour que ça me donne envie de prendre l'abonnement et encore j'ai ma Gamecube avec une tonne de jeux donc bon juste pour pouvoir les prendre partout avec moi. Quid de faudra t'il une connexion internet pour pouvoir lancer un jeu dispo seulement aux abonnés.
p2501
@xxifritxx Evidemment, il faudrait pour que ce système soit vraiment bien, que l'on puisse télécharger les jeux et avoir la possibilité d'y jouer tant que l'on est abonné au Nintendo online. Je ne pense pas que ça se fera en streaming, sinon il y a un intérêt beaucoup plus limité pour une console qu'on peut emmener partout. Sinon à part ça je trouve que tu minimise les choses beaucoup. "juste pour pouvoir les prendre partout avec moi". Je sais pas si tu te rends compte mais c'est énorme pouvoir avoir tous les jeux gamecube bénéficier du coté hybride de la Switch. Tu sais c'est comme les gens qui te disent "la switch elle a quoi a part permettre de jouer ou on veut quand on veut?". Moi je trouve que pouvoir jouer partout au combo tv ou nomade à tous les jeux cultes sortis sur support nintendo c'est ultra propre, le concept de la Switch est de base ultra propre, sans avoir besoin de milliers de grosses nouveautés qui sortent chaque année. Ensuite, le service de jeu online, ça ne se limiterai évidemment pas à la gamecube, la présence de jeux game cube résonne même comme un rêve lointain tellement on est pas encore dans cette optique. L'optique est pour l'instant, d'après ce que l'on sait, de faire découvrir le catalogue NES puis SNES, avec des fonctionalités online. Déjà attendons de voir comment ils vont rendre les choses intéressantes rien qu'avec ça avant de considérer "le catalogue gamecube dans la poche" comme le minimum syndical.

Parler de la gamecube en évoquant le nintendo online service est encore imprudent, c'est peut être pas du tout dans leur plan, mais ça fait rêver. Y aurai du recyclage à faire : Luigi's mansion, Baten kaitos, Fzero GX online (!!!!!), Smash bros melee, Super mario Sunshine, Rogue leader etc...
wiidefender
Attention, les jeux GC sont surtout des jeux aptes à être remasterisés ou remaké plutot qu’être sortis tels quels !
p2501
Pour moi si l'on voit arriver un jour un accès illimité inclu dans l'abonnement, au catalogue gameboy, nes, snes, n64. Rien que ça déjà, je trouve que ça explose toutes les offres de la concurrence. Car on aurait accès à un tas de hits intemporels à grosse rejouabilité, sublimé par des features online. Il est là l'intéret du système. Sur le ps plus et le xbox live on a accès à des jeux gratos tous les mois, mais pour laplupart c'est des jeux auxquels on s'intéresse surtout au moment de leurs sorties car ce sont des vitrines techniques immersives que démontrent la puissance de leurs bécanes respectives. Du coup, ils sont moins intéressants quand on revient plus tard dessus. Il y a peu de jeux sur lesquels j'ai envie de revenir des années plus tard sur ps4 xbox. Sur PC oui, ya des petites perles par contre.

wiidefender a écrit:Attention, les jeux GC sont surtout des jeux aptes à être remasterisés ou remaké plutot qu’être sortis tels quels !


Oui, tu as surement pas tort. Les jeux gamecube passent bien avec un relissage, du coup difficile de croire qu'ils peuvent gâĉĥêr ce potentiel en nous mettant simplement les versions originales alors que ça demande déjà du travail de les faire tourner correctement.
Kayron
J'ai du mal à voir ce qu'il y a de "génial" dans cette offre, très sincèrement.

On parle d'une absence de console virtuelle qui, je le rappelle, permettait d'acheter des jeux Nes/Snes/N64 sans devoir payer un abonnement pour ça. Le hic, c'est qu'on perdait ses jeux à chaque nouvelle génération de console (obligeant le joueur à repasser à la caisse et à le tondre une deuxième voir une troisième fois).

Dans le cas présent, la logique aurait voulue que ces jeux Nes/Snes/N64, largement rentabilisés depuis les années 80-90 comme l'indique l'article, soient vendus en téléchargement et liés au compte quelque soit le support (comme le fait Steam depuis des années, en somme). L'opération financière aurait été beaucoup moins intéressante pour Nintendo, mais l’appât du gain a ses limites quand on sait que des roms Nes/Snes/N64 sont disponibles un peu partout sur le net. Ce sont des jeux tellement anciens qu'ils devraient presque tomber dans le patrimoine public sans qu'on soit obligé de raquer ad vitae æternam pour ces antiquités (cf les anciens elders scrolls des années 90 en téléchargement gratuit sur le site de Bethesda).

Cette nouvelle politique de Nintendo n'encouragera pas les joueurs à jouer légalement à ces vieux jeux. C'est dommage, beaucoup de joueurs auraient sans doute aimé se constituer une "ludothèque virtuelle" façon Steam sur leur compte Nintendo quelque soit le support en payant une seule fois. Là aussi, c'est une occasion manquée pour Nintendo d'améliorer son image en apportant un modèle économique très apprécié des joueurs (Steam, encore une fois).

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×