• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Mechstermination Force Disponible sur Switch

Test de Mechstermination Force (Switch)

Test de Mechstermination Force : Contra toute attente

Mechstermination Force est un petit jeu d'action qui va ravir les fans de challenges difficiles.

Test
Bertil Hörberg, le créateur des Gunman Clive revient sur le devant de la scène avec Mechstermination Force, un jeu d'action dont le gameplay lorgne autant du côté des Contra que de Shadow of the Colossus. Prêt à affronter des boss dans la douleur ?

La mécanique du colosse

Avant même de parler de son gameplay il convient de préciser que Mechstermination Force est un jeu qui ne contient que des affrontements de boss. En dehors de la base où nos héros reçoivent les ordres de leur chef de guerre, le seul environnement est le terrain de bataille de chacun des boss que l'on va affronter.
Exit donc les niveaux à parcourir avant d'affronter un boss : imaginez que vous jouez à un Megaman dont ne resterait que les combats de boss. Mais contrairement à un Megaman, la plupart des ennemis sont ici gigantesques et nécessitent pour certains de devoir les explorer tout en escaladant leurs strates successives. Quoi qu'il en soit, tous ont différentes étapes de transformations au fur et à mesure que vous leur infligez des dommages.
Les géants et leurs comportements est sans aucun doute l'aspect le plus intéressant de ce jeu. Les boss, au nombre d'une dizaine, sont tous intéressants et nécessitent beaucoup d'observation pour comprendre comment les battre. La plupart du temps, il s'agit de tirer un peu partout. Mais certaines zones sont destructibles et réagiront à vos tirs en clignotant. Une fois détruites, elles laissent apparents des boutons jaunes et rouges. Les premiers peuvent être détruits avec votre arme de base. Les seconds ne peuvent être brisés qu'avec la batte de baseball que possèdent nos héros. Mais ne croyez pas vaincre les difficultés aussi facilement !

Engagez-vous qu'ils disaient !

Globalement, le jeu est un Die and Retry. Comprenez qu'il vous faut livrer combat des dizaines et des dizaines de fois avant d'espérer pouvoir vous défaire d'un adversaire. Au début du jeu, vous n'avez qu'un faible nombre de cœurs de vie et une seule arme de base. Il faut apprendre comment se comporte un ennemi tout au long des différentes phases du combat, ce qui nécessite de nombreux essais qui se soldent tous par des morts successives.
Chaque fois que l'on détruit des morceaux de la carcasse d'un robot, des pièces d'or en tombent. C'est avec cet argent que l'on peut acheter dans la boutique du camp de base de nouvelles armes plus puissantes ainsi que des cœurs de vie supplémentaires. Les items sont assez chers et vous n'aurez l'argent nécessaire pour les acquérir qu'au bout de plusieurs combats (perdus) successifs.

C'est ainsi que l'on gagne (pour ne citer que ceux qui nous ont semblé les plus marquant) un lance-flamme pour des dégâts à courte portée mais larges, un laser rebondissant et fin pour éliminer avec précision une cible, ou encore un blaster qui fait d'immense dégâts d'impacts proches.
C'est en tenant bon, avec l'expérience et les améliorations, que vous aurez le plaisir de vaincre chacun des ennemis au bout de longs combats.

Un gameplay à la fois perfectible et évolutif

Le jeu est dur, et c'est une excellente chose. On ne lâche pas la console tant qu'on a au moins réussi à vaincre une ou deux machines, ne serait que pour son honneur. Si l'on peste après chacun de ses échecs, tous ne sont pas toutefois forcément liés à la difficulté du jeu lui-même.

En effet notre personnage est de base extrêmement raide, et rien, même pas les améliorations de double saut ou d'accrochage aux murs qui interviennent au cours de l'aventure, ne viendront l'aider. Tout comme dans Gunman Clide, le héros a les pieds bien enfoncés dans le sol et ne fait que des sauts de puce coincés à la verticale. Pas question ici de gérer ses sauts dans l'espace en diagonale comme peuvent le faire Samus de Metroid ou autre Probotectors.
Il est possible de courir et de tirer en même temps, mais pas vraiment de cibler une direction précise à ce moment-là. Seul le rayon laser peut nous aider à cibler de façon un peu plus visuelle, encore faut-il réajuster en permanence le faisceau. Néanmoins, le personnage peut s'accroupir et rester fixe au sol en tirant en appuyant sur une gâchette, ce qui peut s'avérer pratique quand on se trouve dans une des rares situations où l'on peut rester sans bouger.

Peut-être est-ce une volonté du réalisateur du jeu, mais il s'avère que l'on est jamais vraiment à l'aise avec son personnage et son système de tir. On se trouve toujours en position d’inconfort face à son adversaire gigantesque. Ces derniers ne se privent jamais de nous envoyer de très nombreux projectiles, de nous frapper même lorsque l'on tient nos distance, bref, de nous pourrir la vie et nos précieux cœurs d'énergie. Les hitbox des projectiles sont d'ailleurs assez larges et on râle souvent pour avoir perdu face à tant d'injustice.
Le jeu gagne en intérêt dès lors que l'on obtient le double saut et la faculté de s'accrocher partout, que ce soit des parois ou des plafonds. Il faut toutefois maintenir une gâchette enfoncée pour que le personnage reste agrippé. Il n'est pas rare que l'on tombe aussi car frappé par l'ennemi ou un projectile.
Une fois ces compétences acquises, les combats de boss deviennent d'autant plus passionnants. Ils sont étudiés pour que l'on puisse leur grimper dessus, s'accrocher, qu'ils soient fixes ou en mouvement. Mention à ce combat contre un robot qui ne cesse de se retourner dans tous les sens et où on doit se laisser chuter sur ses membres comme on peut.

Modes combat de boss et deux joueurs

Si le jeu est en lui-même un enchainement de combats de boss, il dispose toutefois d'un brin de scénario et de mise en scène dans son mode principal. Il est possible de ré-affronter les ennemis battus.
Un deuxième joueur peut rejoindre la partie à n'importe quel moment. Il dispose alors du même nombre de cœurs et des mêmes armes que le joueur principal. Les deux joueurs n'ont aucune interaction l'un avec l'autre : ils se traversent et ne peuvent pas s'aider du tout. Si l'un des deux vient à manquer de vie, il n'y a aucun moyen d'en redonner à l'autre, qui devra patienter jusqu'à la fin du combat.
Seul ou à deux, il est possible après avoir battu un boss de retourner le combattre histoire de s'entraîner, faire de l'argent ou battre le record de temps. Il suffit pour cela de se rendre à la petite borne d'arcade qui se trouve sur le toit du magasin.
La base n'est pas très grande et vous pouvez discuter avec quelques PNJ présents pour assurer le service minimum d'une l'histoire d'invasion extraterrestre.

Mechstermination Force est disponible sur l'eShop Switch depuis le 4 avril au prix de 11,99 euros.
13/20
Mechstermination Force est un petit jeu de tir pas bien long mais assez ardu qui s'adresse aux fans de challenges à affronter avec détermination. Si le personnage est fortement raide et les hitbox impardonnables, les boss mécaniques en eux-même proposent des transformations variées et vraiment réussies qui valent le détour.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Mechstermination Force est un jeu de tir/action réussi qui s'adresse à ceux qui aiment la difficulté et triompher des épreuves au bout de nombreux efforts. Chacun des boss est un challenge que seules la patience et la détermination sauront récompenser.

Jouabilité
Comme dans tous les jeux du genre, plus on pratique plus on apprend de ses erreurs et on s'améliore. On peut néanmoins regretter la raideur de l'ensemble, et des hitbox un peu trop sensibles qui rendent les échecs souvent un poil frustrant.
Durée de vie
Il faut environ 6 heures et beaucoup de larmes et de sueur pour venir à bout de tous les boss proposés. Il est possible de les combattre de nouveau en mode chronométré.
Graphismes
La direction artistique du jeu n'a rien d'exceptionnel, et le jeu n'est parfois pas aussi lisible qu'il devrait l'être. Mais l'esprit décomplexé demeure sympathique.
Son
Un bon point pour la bande-son avec des musiques très entraînantes, voire épiques, dans le feu de l'action.
Intérêt
Au début, avec un nombre de morts déraisonnable, on hésite à laisser tomber. Puis avec à force d'expérience, mais aussi de nouvelles armes et des cœurs de vie achetés avec les pièces collectées, on réussit à passer les étapes les unes après les autres. Les victoires qui émergent de longs moments de frustration sont les meilleures !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Mechstermination Force (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×