• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Harvestella A paraître sur Switch

Test de Harvestella (Switch)

Test de Harvestella : farmer jusqu'à la lie

Envie d'explorer un univers de fantasy et de cultiver votre petit lopin de terre ? Prêt à déjouer la menace qui plane sur un monde dont vous ne savez rien ? Bienvenue dans Harvestella.

Test
La nouvelle licence éditée par SquareEnix, Harvestella, débarque sur Switch. Sorti le 4 novembre, développé par Live Wire, le jeu se présente comme un action-RPG aux mécaniques de jeu de ferme, sorte d'hybride qui, sur le papier, pourrait fonctionner. Mais qu'en est-il dans les faits ? On l'a testé pour vous.

Il était une fois

Côté scénario, Harvestella ne brille pas vraiment par son originalité. Vous incarnez un personnage amnésique, sauvé par une sorte d'ange, recueilli par le village non loin. On vous offre une "cabane" abandonnée, à savoir une maison immense de deux pièces, un grand grenier et un jardin labourable. Non, on n'a définitivement pas le même sens du terme "cabane". Comme si ce n'était pas suffisant, vous trouvez sur votre chemin un second personnage amnésique, mais nettement moins sympa : il s'agit d'un Augure, un truc dont vous ignorez tout, mais qui terrorise le village. A partir de là, et suite à une phase de tuto de presque deux heures, le jeu commence à montrer sa véritable dynamique. L'histoire se poursuit en enchaînant les poncifs, les relations entre les personnages sont caricaturales, les dialogues écrits avec les pieds et remplis d'incohérences. Bref, non, on ne joue pas à Harvestella pour son histoire. Du moins pas si vous avez un minimum l'habitude des action-RPG ou des RPG de façon générale.
Mais alors qu'est-ce qui fait la spécificité d'Harvestella ? Sans doute le mélange entre action-RPG et farming. Parce que vous avez accès à des outils qu'il faudra crafter, à une parcelle de terrain à entretenir, à des marchands qui vont vous permettre de restaurer votre maison, forger des armes ou encore acheter des graines pour votre jardin. Mais encore une fois, c'est sur le papier. Qu'en est-il en réalité ?

S'occuper de sa ferme...

Tout d'abord, le jeu dispose d'une dynamique temporelle : les heures s'écoulent (pas en temps réel), les jours aussi, et vous devrez dormir pour avancer l'histoire. Impossible aussi d'explorer au-delà d'une certaine heure : passé 17h30, il faudra rentrer vous reposer. Les journées sont courtes, et vous aurez la possibilité d'effectuer différentes actions : entretenir votre jardin, explorer les environs, aller vous balader en ville. Pour vous rendre à différents lieux, vous aurez accès à la carte, sur laquelle le temps s'écoule plus rapidement.
Une fois cette dynamique intégrée, vous vous rendez compte que le jeu est relativement vide. Vous allez planter des petites graines dans des parcelles carrées, exploser des rochers pour faire de la place et surtout, vous vous contentez de cet espace restreint. Le matin, toujours la même rengaine : on arrose, on cueille, on met dans la boîte à échange pour obtenir de l'argent lors du passage des jours. Un gameplay qui pourrait rappeler Stardew Valley, la diversité des cultures et l'intérêt en moins. Car Harvestella ne va au bout d'aucun de ses concepts et c'est bien là le problème. A vouloir surfer sur la vague des jeux de fermes tout en conservant l'aspect aventure et fantasy de ses titres, SquareEnix échoue lamentablement.
Concernant notre ferme, vous avez accès à différents outils, en fonction de ce que vous avez crafté. La progression est artificiellement lente : dès le début, pour forger le marteau, vous aurez besoin de dix morceaux de fer, mais le nombre d'endroits où trouver des ressources est au mieux limité, au pire bloqué par des personnages issus du scénario et qui ne bougeront pas avant un moment. Une fois vos outils en votre possession, leur maniement est relativement simple : avec les flèches vous sélectionnez celui qui vous convient, et avec Y vous l'utilisez. X permet de planter les graines à condition que vous les ayez sélectionnées dans votre inventaire. Et avec A vous récoltez vos semis une fois arrivés à maturité.
Rapidement, vous allez tourner en rond. Parce que la mécanique de jeu autour de la ferme est minime, que vos récoltes ne servent quasi qu'à faire de l'argent, et encore, très peu, et que vos actions sont limitées. Sans parler de l'approximation de vos outils ou de l'inertie de votre personnage lorsqu'il les utilise.

... et taper du monstre

Une fois vos quelques plantations faites, vos journées vont consister à aller taper du monstre, ou à visualiser des scènes liées au scénario. Nous l'avons déjà dit mais l'un comme l'autre sont particulièrement vides. Les dialogues sont creux et tirent en longueur artificiellement, tandis que les combats se font de façon simpliste dans un environnement vide. Quelques touffes d'herbes et autres arbres ponctuent les lieux, mais les points d'apparition des ressources sont toujours les mêmes et n'ont aucune cohérence. Vous pourrez donc trouver des blocs de métaux dans l'herbe tandis que les rondins sont proches des falaises, par exemple. Ces points d'apparition de ressources sont certes fixes, mais ce que vous y trouverez est aléatoire. Pas de chance si vous cherchez à obtenir X exemplaires de telle ressource : votre quête peut être particulièrement brève ou au contraire très longue. Car en effet, chaque spot ne donne que deux ressources par jour. Il faudra donc dormir et y retourner pour continuer à farmer.
Vos explorations donneront lieu à des rencontres inamicales avec différents monstres. Le bestiaire n'est pas très fourni et même si l'on retrouve des caractéristiques comme dans de nombreux RPG ou Action-RPG, le principe même de ces combats consistera à courir à droite et à gauche pour éviter les attaques et à bourriner avec votre épée. Oui, vous disposez d'un arc de compétences à étoffer et où vous pouvez investir des points. Cela vous donnera de la force et des nouvelles compétences spéciales pour avancer, mais c'est comme le reste : limité et superficiel.
Harvestella est l'archétype du "presse-bouton". A vouloir mélanger les genres, les développeurs se sont un peu perdus en route. D'autant que le résultat n'est pas vraiment conforme à nos attentes : les graphismes sont assez peu léchés, à l'exception des sprites utilisés lors des dialogues, il en résulte une impression de flou assez dérangeante. La musique est classique bien que redondante et l'on se retrouve rapidement à jouer sans le son.
10/20
Harvestella n'est pas une expérience concluante. A vouloir trop en faire en un seul titre, Live Wire et SquareEnix n'ont pas réussi à combler les attentes. Le jeu paraît vide et l'histoire manque de cohérence, la partie gestion de ferme est superficielle et ne ravira pas les amateurs du genre, tandis que le côté action-RPG tire sur la corde et ne parvient pas à se renouveler. Le tout est bancal et c'est bien dommage. Mais Harvestella ne sera sans doute pas la nouvelle licence phare de SquareEnix au vu du massacre.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

10 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Quelle déception ! D'autant que ce fut pour passer son temps à souffler sur le jeu, les allers-retours imposés, la progression entravée par des éléments d'un scénario qui se traîne. Quand votre seul objectif de la journée dans le jeu c'est de retourner vous coucher pour passer à demain et espérer qu'il se passe un truc, c'est assez révélateur.

Jouabilité
Malgré quelques soucis d'ergonomie et d'approximation dans sa partie gestion de ferme, l'ensemble est relativement agréable à jouer. Les menus sont clairs, le cheminement relativement aisé (ou du moins les embûches dans votre progression ne sont pas dues au gameplay).
Durée de vie
Comme tout bon jeu de ferme qui se respecte, Harvestella dispose d'une longue durée de vie. L'intrigue traîne en longueur, augmentant artificiellement cette durée de vie. Le tout est honorable pour qui veut se lancer dans l'aventure.
Graphismes
C'est là que le bât blesse. On sent derrière Harvestella une volonté d'offrir au public une expérience de jeu adéquate, si ce n'est excellente. Les sprites des dialogues et les menus sont clairs et plutôt beaux, reprenant une esthétique japonisante et éthérée pour les personnages. Mais les graphismes ambiants sont pixélisés, les textures bavent et l'on sent presque un mauvais portage. Sans compter les environnements vides... C'est dommage.
Son
Petite musique festive, au contraire plus grave et inquiétante, on retrouve tout le panel des musiques de jeux d'héroic fantasy dans Harvestella. Aucun doublage, ce qui est bien dommage et aurait pu donner enfin de la vie aux personnages.
Intérêt
Vous ressortirez probablement frustré de cette aventure : parce que le jeu promet beaucoup mais ne parvient pas à contenter les attentes. Le côté superficiel de la ferme achève son intérêt, l'exploration minimaliste aussi. Et le jeu est à 59,99 € ! Non, vraiment, mieux vaut vous tournez soit vers un Stardew valley si vous aimez l'aventure et le farming, soit vers un action-RPG qui vaut le coup.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Harvestella (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×