• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Haiku the robot Disponible sur Switch

Test de Haiku the robot (Switch)

Test de Haiku the Robot : en attendant le prochain Hollow Knight

Vous avez envie d'un metroidvania et vous ne savez pas lequel choisir ? Haiku est là pour vous ! Explorez les ruines du monde aux côtés du petit robot et découvrez pourquoi le monde a explosé.

Test
Sorti le 9 septembre 2022, édité et développé par Mister Morris, Haiku the robot nous entraîne dans les profondeurs d'un monde mécanique. Un peu à la manière d'un Hollow Knight, Haiku explore différents biomes, rencontre des personnages mécaniques et cherche à avancer. A travers lui, vous, joueuse, cherchez à comprendre ce qu'il s'est passé : le monde a explosé il y a 200 ans et actuellement les machines agissent de façon étrange. Sont-elles corrompues ? Si oui, par et pour quoi ? A nous de le découvrir.

Exploration des profondeurs

Tout d'abord, il nous convient de préciser que le jeu n'est pas disponible en français. Cependant, le niveau d'anglais nécessaire à la compréhension globale est relativement bas : le jeu se centre vraiment sur l'exploration et sur le côté métroidvania. Alors oui, il vous manquera peut-être quelques subtilités de l'histoire, mais l'expérience de jeu restera très plaisante.
Le jeu débute avec une courte cinématique dont les images se suffisent à elles-mêmes. L'explosion nucléaire qui éradique l'humanité, la naissance, 200 ans plus tard, d'un petit robot tout mignon et tout rond : vous. Ou plutôt Haiku. Ensuite ? Et bien allez explorer bien sûr ! Pour cela, vous disposez d'une grande épée aux larges mouvements. En effet, chaque coup permet presque d'effectuer une attaque à 360° ce qui permet de simplifier votre exploration en touchant des ennemis délicats, ou simplement en évitant d'être pris à revers. Chaque ennemi vous lâche quelques rouages, et ceux-ci sont plus importants qu'une simple monnaie. Avec eux, vous pourrez acheter des améliorations, bien entendu, mais aussi les mettre en sûreté dans des coffres (auprès d'oiseaux qui gardent jalousement votre trésor). Car chaque mort vous fera perdre une partie conséquente de votre butin. Mais ce n'est pas tout ! A quoi peut bien servir un rouage si ce n'est à... vous réparer ?
Très rapidement vous allez en effet trouver votre premier outil, il sorte de clé à molette qui vous sauvera littéralement la vie. Car en maintenant la gâchette appuyée, vous pouvez l'utiliser pour vous réparer et regarder de la vie, moyennant rouage. Cependant, cette capacité est à double tranchant : oui, vous pouvez regagner l'un des quatres points de vie avec lesquels vous débutez (leur nombre peut augmenter au fil de votre aventure), mais non, vous ne pouvez plus bouger ! Vous devenez alors une cible parfaite pour vos ennemis. Alors prenez garde !

Haiku, le petit robot malin

Le level design est celui d'un metroidvania classique, avec exploration, retour sur vos pas, découvertes de nouveaux passages et de pouvoirs pour avancer. Pour le reste du gameplay, quelques éléments plutôt malin viennent émailler votre partie. La prise en main est instinctive, le début du jeu nous apprend les bases. Un joystick pour diriger Haiku, un bouton pour sauter, un autre pour taper, la gâchette pour se réparer, le menu pause pour explorer la carte et voir potentiellement où vous pouvez trouver un chemin pour aller dans de nouveaux biomes. Et un menu de cartes à puces. Attendez. Quoi ?
C'est en effet la force de ce titre. Le système de puces permet au jeu de s'adapter à votre style et non l'inverse. Il s'agit d'amélioration que vous pouvez adjoindre à Haiku : portée de l'épée augmentée, réparation plus rapide, etc. Ces puces sont de trois couleurs, bleues, rouges et vertes et ont chacune une spécificité. Les bleues sont axées défensives avec la santé supplémentaire ou des éléments permettant de survivre plus longtemps. Les rouges sont orientées vers l'action et le combat, avec la portée de l'arme par exemple. Les vertes, ce sont des puces de collecte et d'exploration, avec par exemple le fait de gagner plus d'argent, de l'aide pour la cartographie, etc. Vous disposez de trois emplacements au début du jeu, mais tout comme votre santé, leur nombre augmente au fil de votre exploration et de l'achat d'amélioration auprès du marchand. Tout est alors une question d'équilibre : dans votre façon de jouer, dans les puces que vous découvrirez au fur et à mesure de votre aventure, dans ce que vous préférez faire (explorer, vous battre, cartographier ?).

Le robot aux multiples talents

Les spécificités du jeu ne s'arrêtent pas là. Haiku possède une patte bien particulière, de celles qui rendent un jeu rapidement reconnaissable. Les graphismes, tout d'abord, sont tout en orange et noir. Suite à une interview, l'unique développeur du jeu (car Haiku est la création d'un seul homme) a avoué adorer la GameBoy. C'est donc tout naturellement que l'on retrouve ce type de graphisme, dans un pixel art particulièrement efficace.
Côté scénario, on retrouve une véritable progression qui se fait au fur et à mesure de nos rencontres avec d'autres personnages. On en apprend sur ce qui rend folle les machines, sur ce qu'il s'est passé avant. Les détails ajoutent une touche de cyberpunk à l'ensemble : l'arbre sur lequel se pose l'oiseau qui vient garder votre argent a tout de mécanique, les différents biomes possèdent leur propre identité graphique. A tout cela s'ajoute même un système de surchauffe : votre petit robot ne peut pas faire n'importe quoi ! Esquiver ou attaquer fait monter votre jauge et si au début, cela peut vous paraître anecdotique, ce ne sera absolument pas le cas pendant toute l'aventure. Il faudra faire attention à votre température, aux ennemis, aux pièges environnementaux... Bref, malgré un début qui peut paraître facile, Haiku possède une excellente gestion de la difficulté et de la progression.
15/20
Haiku the robot est un titre aussi simple qu’efficace. La prise en main est rapide, la jouabilité particulièrement maligne, ajoutant quelques petites fonctionnalités intelligentes à ce qu’on attend d’un metroidvania. Il suit à la lettre le cahier des charges du genre tout en parvenant à nous surprendre. Pour les fans d’exploration, d’action et d’aventure !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Haiku the robot est un jeu comme on les aime ! Avec du challenge, de l'aventure, une touche de nostalgie et surtout un petit personnage rond adorable qui sait se battre. Si vous avez aimé Hollow Knight, Haiku vous plaira. On y retrouve ce sens de l'exploration et de la découverte, le tout saupoudré d'un véritable scénario que l'on découvre au fil de son exploration et des rencontres avec les personnages. De quoi nous tenir en haleine une bonne dizaine d'heures !

Jouabilité
Extrêmement simple à prendre en main, avec des menus clairs et limpides, Haiku the Robot se veut un jeu complètement accessible. Et ce, même aux non anglophones. Car à l'exception de certains dialogues, il ne faudra pas forcément comprendre la langue pour apprécier et explorer l'univers de Haiku.
Durée de vie
Comptez entre 5 et 10h pour explorer l'intégralité de l'univers de Haiku. Oui, la fourchette est large, mais elle va surtout dépendre de votre envie de tout découvrir et de votre dextérité lors de certaines phases de plateforme ou certains boss.
Graphismes
Tout en pixel art inspiré de la GameBoy, Haiku the robot possède une palette de couleurs riches malgré un parti-pris en bichromie. En effet, chaque zone possède une atmosphère induite par la couleur de l'arrière-plan. En nuance de gris, le reste des décors est esquissé, parfois comme en ombre chinoise. Le tout possède un rendu unique mais très bien réalisé.
Son
L’atmosphère sonore de Haiku the robot est assez spécifique : elle oscille entre bruits mécaniques qui forment une certaine harmonie, sound design 16 bits pour la récupération des rouages et les coups, et effets de résonance selon les biomes. Ca peut paraître étrange dit comme ça, mais ça marche parfaitement et ça renforce l’atmosphère mise en place par les graphismes.
Intérêt
Développé par une seule personne, disponible pour 18,99 €, Haiku the robot fait partie des metroidvania particulièrement efficaces et maîtrisés. Alors non, il ne révolutionne pas le genre. Mais il parvient à sublimer l'expérience de jeu avec quelques ajouts comme les puces qui donnent au jeu une autre dimension. Certains penseront à Hollo Knight en y jouant... et c'est un excellent titre en attendant de voir sortir la suite. Ou simplement pour découvrir un univers foisonnant et riche avec pleins de petits détails dans un gameplay nerveux et soigné.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Haiku the robot (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×