• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Grow: Song of The Evertree Disponible sur Switch

Test de Grow: Song of The Evertree (Switch)

Test de Grow: Song of the Evertree : un Chant venu d'ailleurs

Le monde d’Evertree est en deuil : le chant a disparu, la nature se délite, le Mal prend de plus en plus de place. Jusqu’à ce que vous arriviez et cultiviez de nouveaux ces terres arides.

Test
Développé par le studio australien Prideful Sloth et édité par 505 games, Grow: Song of the Evertree nous embarque sur un arbre monde gigantesque mais en proie au Mal. Des ronces noirs et violettes ont tout envahis ! Vous incarnez le seul personnage qui reste dans ce monde, et qui, finalement, sera capable de le réenchanter. Littéralement, puisque vous avez en vous le Chant, une mélodie qui permet de modeler la nature et de favoriser la pousse de la végétation et l’éclosion de la vie.

Cultiver son jardin…

Ce jeu bac à sable vous propose de découvrir l’univers d’Evertree et surtout de lui redonner des couleurs. Au programme : plantez une graine monde, désherbez, plantez des feuilles, éliminez la noirceur, aidez les habitants à s’installer dans ce nouveau monde ou les créatures déjà présentes à se réapproprier leur monde.

Mélange entre Harvest Moon, Cozy Grove et Animal Crossing, le titre se veut bienveillant du début à la fin, depuis la création de votre personnage (vous aurez le choix entre il, elle ou iel pour vos pronoms) au choix des habitants et des commerces que vous construirez dans votre village. Le jeu est riche, que ce soit graphiquement ou en possibilité, et se présente comme un jeu d’aventure bac à sable aux couleurs chatoyantes.
A cette présentation, nous pouvons ajouter l’humour omniprésent : votre personnage a eu deux mentors pendant son enfance, Mamyrus (version féminine de Papyrus et livre de sort gigantesque) et Cucurbite, un légume géant qui flotte dans une fiole toute aussi grande. Vous êtes accompagné de votre dragon volant personnel (que le jeu vous laisse le soin de nommer) et qui vous permettra de vous déplacer.

… comme on cultive le monde…

Qui dit jeu bac à sable avec des plantes dit outils divers et variés. Ici, pas de quêtes pour les obtenir un par un (à part la canne à pêche et le filet, mais c’est assez simple à obtenir). Vous avez tout depuis le début et tout s’utilise quasiment à l’identique : en sélectionnant l’outil via les gâchettes et en appuyant sur la touche d’action qui apparaît à l’écran. Le jeu vous guide tout du long, affichant à chaque fois le bouton correspondant ou l’icône de l’outil à utiliser sur tel ou tel élément. Aucun moyen d’être perdu, vous n’avez qu’à vous poser et à profiter. Enfin plus ou moins…

Sorti aussi bien sur Switch que sur les autres consoles ou encore sur Steam, le jeu semble souffrir de nombreux bugs, que ce soit d’affichage ou de collision ou même d’aliasing. Le plus embêtant étant que ceux-ci semblent aléatoires : les nombreux témoignages sur les réseaux sociaux (ou en commentaires du jeu sur les différentes plateformes de téléchargement) font état de ces bugs.

Lors de ce test, quelques soucis de collision ont été rencontrés, mais sans plus. Cependant, il nous apparaît comme important de signaler ces témoignages ainsi que la possibilité que vous y soyez confronté. Nous ne doutons pas non plus de la réactivité du studio pour mettre en ligne des patchs pour pallier à ces bugs, certains empêchant carrément le joueur de poursuivre son aventure.
Cette précision donnée, nous pouvons désormais vous parler du gameplay. Car oui, il faut cultiver son jardin avec des outils mais c’est loin d’être tout. Le jeu se dote aussi d’un système de gestion et de construction avec la possibilité de construire maisons et commerces pour votre petite ville, mais aussi de la décorer avec des éléments récupérés ou achetés à droite et à gauche lors de vos récoltes.

Pendant celle-ci, vous obtiendrez des points de Myora qui est en quelque sorte la monnaie du jeu, ainsi que des essences. Celles-ci sont disponibles directement dans la nature ou en passant par l’alchimie grâce à notre cher Cucurbite qui peut obtenir des essences à partir d’à peu près tous les objets et collectibles du jeu.

… et lui rendre ses couleurs

Au fur et à mesure du jeu, vous devez réenchanter le monde, grâce au Chant. Il s’agit juste d’une touche (l’une des gâchettes) grâce à laquelle vous pourrez faire pousser plus vite les plantes. Là encore, le jeu vous tient par la main puisque les icônes au-dessus de chaque plante ou animal vous explique quoi faire grâce à des pictogrammes. Seuls ceux des créatures et autres animaux sont un peu délicats (le nounours pour câliner par exemple), encore que le jeu n’est vraiment pas difficile de ce côté-là.
Grow : Song of the Evertree est donc un titre bienveillant, axé sur la nature, naviguant entre le simpliste et le didactique. Mais ce qu’on ne peut pas lui retirer, c’est le côté mignon et adorable de ses graphismes et du message diffusé. Le jeu prône le vivre ensemble et le respect de l’autre et de la nature. Un peu caricatural (d’autant que le mal qui ronge le monde s’appelle… le Mal), le jeu n’en reste pas moins plaisant. Les graphismes ne sont pas au top, mais restent plutôt satisfaisants malgré quelques soucis d’aliasing ou de collision.
12/20
Grow: Song of the Evertree aurait pu être un jeu bienveillant et bac à sable comme on les adore. Le grand nombre de bugs peut clairement nuire à toute expérience de jeu et leur côté aléatoire laissera la surprise aux joueurs. Cependant, le jeu est agréable par de très nombreux aspects : la simplicité de son gameplay, qui permet de profiter de l’exploration et des environnements ; les changements graphiques induit par la revalorisation des espaces verts autour de vous ; les dialogues plein d’humour et d’humanité de Mamyrus et Cucurbite ; les possibilités de personnalisation de votre personnage, des autres habitants, de la ville, bref, de tout. Grow : Song of the Evertree est donc un titre mitigé mais plein de potentiels.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Le titre regorge de bonnes idées et c’est bien dommage ! Surfant sur la vague des jeux bac à sable mi aventure, mi simulation de vie et de fermes, Grow: Song of the Evertree avait pourtant tout pour plaire sur le papier. Dans les faits, le jeu est agréable et se laisse jouer sans prise de tête, mais les nombreux bugs subis lors de ce test ou recensé sur les différentes plateformes est un véritable frein. C’est vraiment regrettable, mais pas insurmontable : quelques patchs pourraient facilement régler le plus gros des problèmes. Car le jeu a du potentiel ! Et bien plus encore au regard de sa richesse : on peut pêcher, chasser les insectes, redécorer la ville, entretenir notre monde et notre jardin, discuter avec les habitants qui viennent ou non s’installer dans notre ville et explorer une carte gigantesque qui ne cesse de croître ! Beaucoup d’opportunités, dont certaines ont été saisies avec brio et d’autres moins. Un bilan mitigé, donc, pour un jeu relaxant et bienveillant comme on les aime pourtant.

Jouabilité
Très simple à prendre en main, Grow : Song of Evertree ne lâche pas celle du joueur tout au long de l’aventure. Ainsi, vous saurez, visuellement, quoi faire et quand. L’exploration est libre, bien entendu, et les écarts de conduite (comme tomber dans l’eau ou d’une falaise) ne sont pas trop punitifs (le point de repop est toujours non loin). Pour le reste, le didacticiel est toujours à portée de main. On regrettera juste quelques bugs de collision un peu frustrant par moment et une caméra pas toujours facile à déplacer ou à ajuster selon nos envies.
Durée de vie
Sur le principe, le jeu pourrait être long. Dans les faits, sa durée de vie respectable a tendance à tirer en longueur au fur et à mesure que l’intrigue se délite. C’est le risque avec ce type de jeux bac à sable. Pourtant, les amateurs d’ambiance cosy et de bouffée d’air frais apprécieront particulièrement l’aventure.
Graphismes
C’est là que le bât blesse. Est-ce dû à la Switch ? Au portage depuis le PC vers la console mi-portable mi-de salon de Nintendo ? Toujours est-il que le jeu est joli sans être transcendant. Les textures ont tendance à s’enfuir en courant par instant. L’effet est d’autant plus visible sur grand écran. En soi, ce n’est pas dérangeant : le jeu ne joue pas sur ses courbes mais plutôt sur ses couleurs éclatantes et vives. L’ensemble tient la route et on appréciera le character design, notamment de notre chère Mamyrus.
Son
Musique relaxante, bien qu’un peu redondante et effets sonores sont ici de la partie. L’ambiance est reposante, le jeu peut d’ailleurs aisément se jouer sans le son pour celles et ceux qui préféreraient écouter leur propre musique en explorant les terres d’Evertree.
Intérêt
Jeu bienveillant par excellence, Grow: Song of the Evertree est une petite pépite de délicatesse et de lumière. Dans une démarche d’inclusivité, le jeu propose de choisir entre il, elle ou iel dans les pronoms et genre de votre personnage. D’autre part, le titre est relaxant et le côté bac à sable est plaisant. L’humour omniprésent ajoute une petite touche de légèreté. Cependant, les bugs techniques et les soucis graphiques empêchent parfois de profiter pleinement de l’aventure.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Grow: Song of The Evertree (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×