• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Dungeons 3 Disponible sur Switch

Test de Dungeons 3 (Switch)

Test de Dungeons 3 : on prend les mêmes et on recommence

Ah les dungeons crawlers ! On avance, on détruit tout et on construit son empire... Mouhahahah ! Oui, dans Dungeons 3, c'est du côté du mal que vous vous trouvez. Alors laissez exprimer vos envies de destruction !

Test
Après des débuts sur PC, puis sur consoles, c'est au tour de la Switch d'accueillir le troisième opus de la série des Dungeons. Depuis le 15 septembre 2022, l'aventure est à portée de manette pour les possesseurs de la console de Nintendo. Mais a-t-on vraiment envie de se lancer dans cette exploitation de sbires, dans cette débacle de méchancetés et dans ces combats infernaux ? Plutôt deux fois qu'une, enfin que trois.

Basculer du côté des cookies

Car nous avons le côté obscur. Attendez, comment ça, ce n'est pas totalement ça ? Oh, ça ira, vous avez compris. Tout comme vous avez saisi que le ton du jeu est plutôt à l'humour gras et lourd. Les références geeks foisonnent avant même que vous ne sachiez ce que vous devez faire. L'histoire ? Oh il y en a une, mais elle est annexe : tout détruire, répandre le Mal, le vrai, c'est quand même mieux. Mais reprenons.Vous incarnez Thalya, une elfe noire que son père pensait pouvoir élever du côté du bien. Que nenni, car vous êtes arrivé. Le Mal Absolu s'ennuie sérieusement depuis sa dernière défaite dans Dungeons 2. Alors il décide de sortir faire un tour. Il voit Thalya de loin, une cible parfaite, n'est-ce pas ? Il va donc la posséder, détruire l'orphelinat qu'elle venait inaugurer et y construire sa base secrète dans les décombres encore fumants. Le Mal Absolu on vous dit. Tout ceci se déroule lors d'une phase d'introduction qui tient lieu de tutoriel. Vous y apprenez à déplacer votre personnage, à prendre possession des gardes pour éviter la lumière et à attaquer. Tout cela se fait assez naturellement, à coup de quelques boutons. Mais rapidement, la Switch va montrer ses limites, notamment dans la partie gestion, nous y reviendrons.
Tout le jeu s'apparente à une farce. L'humour omniprésent donne un ton léger et sarcastique à la moindre ligne de dialogue, les scénaristes brisent le quatrième mur en vous apostrophant abondamment. Le côté too much arrive dès les premières minutes de jeu : à force de faire une, deux, trois, quatre blagues de mauvais goût à la suite, vous serez rapidement saturé, au point de ne pas forcément lire les dialogues, car il faudra y chercher les informations sérieuses ou importantes pour jouer au milieu de cette mélasse. Pourtant, les scénaristes semblent le savoir : plus d'une fois, vous lirez des passages du type "On nous a dit d'en faire moins sur les blagues de hobbit et d'anneaux", pour ensuite en remettre trois couches. Cependant, ce ton particulièrement gras pourra vous plaire : nous ne jugeons pas, nous prévenons juste du type d'humour que vous trouverez en jouant à Dungeons 3.

Incarnez le Maaaal Absolu

Dungeons 3 vous propose donc de vous plonger dans la gestion d'un donjon souterrain du Mal. Vous devrez y faire tout ce qu'on peut attendre de vous : aller piller l'extérieur, créer de nouvelles salles, miner pour récupérer de l'or, creuser votre donjon et l'étendre, etc. A cela s'ajoute une nouvelle ressource : la Méchanceté. Ici, pas question de miner les cases d'or, mais bien d'aller faire le Mal (et de bien le faire) en envoyant vos sbires à la surface pour raser les positions ennemis et tuer les soldats du bien. Cette progression implique un changement de tactique important par rapport aux autres opus. La Méchanceté étant nécessaire pour mener à bien vos recherches et développer de nouvelles salles, plus vraiment question de vous préparer sous terre pour ensuite raser intégralement le pays. Plus d'attaques massives, donc, mais des petits raids pour récolter assez de Méchanceté pour faire ce que vous voulez.
Cette progression, bien qu'innovante pour la licence, soulève de nombreux problèmes de rythme : on se rend rapidement compte des coûts exorbitants des différentes améliorations. Il faudra farmer pour parvenir à vos ambitions. Mais aussi bien penser à protéger et piéger votre donjon, sous peine de voir débarquer les chevaliers du Bien, prêt à tout massacrer. Tout cela impose un rythme, ajoute une certaine urgence et un danger constant malgré de longues phases de farm pour les ressources.
Le gameplay peut se diviser en deux : les phases d'exploration, où vous sortez massacrer les soldats du Bien et les phases de gestion. Si les premières sont relativement souples, les secondes sont une petite purge. La roue des menus n'est pas claire, la partie gestion manque de solidité et les joueurs habitués à ce type de jeu risquent de s'arracher les cheveux. Nettement plus efficace sur PC que sur Switch, l’interface manque de clarté. En l'état, vous passerez plus de temps à tenter de faire des trucs qu'à réellement exécuter les actions voulues. Votre sous-sol s'étoffe au fil des trous que vos sbires y creusent (sur vos ordres, bien entendu) et vous découvrez petit à petit la carte. A l'extérieur, celle-ci est assez minimaliste : un carré en bas à gauche de votre écran, dévoilant les points d'intérêt lorsque vous vous trouvez à proximité, tandis que les objectifs de mission y sont bien visibles.

Dungeon-Craft ?


Du côté du graphisme et de la progression, Dungeons 3 n'est pas sans rappeler le magnifique Warcraft III Reforged, la qualité graphique en moins. Alors oui, Dungeons 3 a vu ses graphismes affinés et améliorés depuis le précédent jeu, mais c'est encore loin d'être suffisant. En mode portable, ça pixelise à outrance, les unités ne sont pas forcément reconnaissables, les textures bavent sur la Switch et c’est dommage. La musique et les doublages sont agréables, mais l'on s'en tient à ce que l'on connaît, sans vraiment faire d'efforts pour proposer quelque chose d'autre. Par bien des aspects, Dungeons 3 se moque de ses joueurs : les défauts mis en avant sur les précédents opus sont toujours là, et les dialogues se moquent allègrement des joueurs de façon générale. Pas très fair play...
Il faudra être amateur de cynisme et de second (voire troisième) degré pour avancer dans l'aventure sans se lasser. Pour le reste, l'équilibre entre gestion et assaut peine à trouver son rythme de croisière en vous empêchant de vous livrer à tous vos bas instincts d'assauts ravageurs. La difficulté n'est pas vraiment au rendez-vous : construisez une équipe équilibrée, avec tous les types d'unités à votre disposition et vous n'aurez plus vraiment de soucis à vous faire pour vos raids. Le jeu manque clairement d'un aspect stratégique, ou wargame, dans la gestion de ses assauts. On retrouve donc dans Dungeons 3 un peu de tout, mais rien ne va vraiment au bout de son concept, et rien que ça, c'est dommage !
8/20
Entièrement en français, avec des doublages pour les voix et quelques animations plaisantes, Dungeons 3 se veut un jeu drôle, à l'humour potache et aux "blagues de geeks". A force d'en faire trop, il en devient lourdingue, avec des vannes qui manquent clairement de finesse. Côté gestion, même constat : en ajoutant une ressource au panel déjà existant, le titre tente de se réinventer mais induit un nouveau rythme de jeu qui ne plaira pas à tout le monde. Cela a un impact notamment sur vos assauts du monde extérieur et sur comment gérer vos ressources. Il faudra prendre le pli pour en tirer le maximum, à condition de passer outre des menus rigides et parfois peu intuitifs.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

08 /20

L'avis de Puissance Nintendo

L'expérience est laborieuse, la bande son oubliable, les blagues lourdes et tournant toujours autour du même sujet (l'anneau, Frodon, les Hobbits)... Et l'expérience de jeu est pénible dans la gestion du donjon. Peut-être le jeu n'est-il pas fait pour la Switch mais plutôt pour ordinateur...

Jouabilité
Difficile de s'y retrouver. Entre les déplacements qui manquent parfois de précision, les menus de construction rigides et parfois construits selon une logique qui peut nous échapper, la jouabilité n'est pas au top. Vous passez un temps certain à chercher non pas vos ressources mais où vous pouvez les gérer, un comble pour un jeu de gestion. Heureusement, certaines mécaniques sont bien huilées, et ça aurait été triste que ce ne soit pas le cas au bout de trois jeux !
Durée de vie
Entre vingt et vingt-cinq heures pour terminer la campagne principale, plus les modes supplémentaires et vous avez une belle durée de vie. Reste à savoir si vous tiendrez face aux autres problèmes du jeu.
Graphismes
Malgré des jolies illustrations pendant les temps de chargements et quelques sprites lors des dialogues, Dungeon 3 ne brille pas vraiment pas son graphisme. La vue à la troisième personne, distanciée du champ de bataille, allégrement copiée sur Warcraft III même dans l'enchaînement de certains environnements, rend la lisibilité de celui-ci malaisée, et vous vous ferez prendre par surprise par des ennemis cachés derrière des éléments du décors. Quant à distinguer les unités les unes des autres, à moins de cliquer dessus ou de passer votre curseur à proximité, ce sera peine perdu.
Son
Oui, le doublage est présent pour les personnages et c'est un bon point. Mais c'est le seul. Les bruitages comme la bande son font très jeux des années 80 qui auraient mal vieilli.
Intérêt
39,99 €. A-t-on vraiment besoin d'en dire plus au vu de ce test ? Pour ce prix là, mieux vaut l’acquérir sur PC.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Dungeons 3 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×