• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 49 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 49 ajouts
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Soul Calibur 2 Disponible sur NGC

Test de Soul Calibur 2 (NGC)

Soul Calibur 2, le test

Test
Qui en Décembre 1996, date de naissance du premier épisode de la saga sur Playstation, aurait pu prédire un tel succès pour le jeu de combat de Namco ? Probablement personne, puisqu'à la même époque, la suite d'une autre franchise issue des mêmes paillasses était attendue par tous les accros du genre : Tekken 3. Dans ce contexte, Soul Blade s'est plutôt présenté comme une sympathique mise en bouche pour les passionnés qui n'en pouvaient plus d'attendre la mise à jour des affaires familiales des Mishima. Un prélude qui va rapidement devenir un incontournable du domaine du combat.
Test rédigé par SCSK

Car en plus de proposer de classiques oppositions entre combattants, il apporte également dans sa valise un scénario assez complexe beaucoup plus alléchant que celui de Tekken. Ajoutons à cela un gameplay qui se démarque nettement des autres titres du même sang, et nous obtenons là une nouvelle marque qui va atteindre le summum de sa célébrité avec la sortie de Soul Calibur sur Dreamcast, en Août 1999. Graphismes somptueux, character design exemplaire, ambiance sonore fabuleuse, gameplay exceptionnel... Bref, les superlatifs n'ont pas manqué pour qualifier le sequel de Soul Blade de jeu de combat de l'année, voire du siècle. D'ailleurs, les très exigeants Famitsu et IGN vont lui attribuer sans aucune hésitation un 10/10, histoire de bien faire comprendre aux quelques sceptiques qu'à ce niveau-là, il ne s'agit plus d'un jeu mais d'une véritable oeuvre d'art ayant fait l'objet d'un travail d'orfèvre de la part de Namco. Alors vous comprenez bien qu'avec un tel patrimoine dans ses archives, Namco a pris le soin de développer Soul Calibur II dans les mêmes casseroles que son prédécesseur. Une recette qui n'a pas forcément été au goût de tous les gamers si l'on se réfère aux différents commentaires concernant la version arcade du jeu. Namco a-t-il su rectifier le tir pour atteindre une seconde fois la perfection sur console ? Début de réponse dans ce test épique !

Comme au cinéma !



Alors que Soul Calibur premier du nom nous mettait en jambe avec une excellente introduction en temps réel et customisable, Soul Calibur II, lui, effectue un retour aux sources avec une magnifique séquence vidéo en CG (Computer Generated pour les intimes). Et même si elle s'avère graphiquement beaucoup plus belle que celle de Soul Blade, fossé technologique oblige, elle l'est nettement moins pour ce qui est de l'ambiance musicale. En effet, la clé de sol est uniquement entraînante au début et à la fin de la cinématique. Au milieu de cette dernière, on a plutôt la désagréable impression de se faire endormir avec des passages à rallonge (Raphael se faisant poursuivre par les forces de l'ordre, le long combat opposant Ivy à Taki...). En d'autres termes, il aurait certainement été préférable de concevoir une introduction plus courte, mais captivante du début à la fin; ce qui aurait sans doute amené le chef d'orchestre à être plus dynamique de bout en bout. Mention spéciale pour l'apparition du titre du jeu à la fin de l'introduction : tout est dans le style !

Les forces en présence



Contrairement à l'opus précédent qui comportait 19 combattants, Soul Calibur II nous en propose cette fois-ci une vingtaine. Là où Namco a particulièrement fait fort, c'est de nous proposer non pas une brochette de doublons comme nous avions pu le lui reprocher auparavant, mais bel et bien une palette de personnages aux styles différents.

Mitsurugi Heishiro

Sans aucun doute le personnage le plus charismatique du jeu, voire de la saga. La variété de ses coups est impressionnante, ce qui fait de lui un combattant non seulement rapide mais également puissant et efficace. Sa prise en main est tellement facile que celle-ci peut rapidement mener sur le chemin de la cheaperie. Du coup, rares sont ceux qui peuvent se targuer d'utiliser pleinement le potentiel sans limite qu'offre le vieux briscard de Namco.


Isabella Valentine a.k.a. Ivy

Limitée dans le combat au corps à corps à ses débuts, Ivy a connu depuis une ascension plus qu'intéressante dans ce domaine. Néanmoins, son point fort demeure son ultra-facilité à tenir son adversaire à distance, notamment grâce à son arme qui a la faculté de se transformer soit en épée, soit en fouet. Inutile de vous dire que son apprivoisement nécessite une parfaite connaissance de ses coups, et plus particulièrement celle de ses stances. Faute de quoi, elle deviendrait pratiquement inoffensive; ce qui serait le comble du comble pour la fille de Cervantes !


Raphael Sorel

Ce n'est pas souvent que l'on a la chance de voir un combattant dont la langue maternelle est celle de Molière. La beauté de ses gestes font dire de lui qu'il est beaucoup plus élégant à voir qu'un certain.....Mitsurugi. Par ailleurs, la rapidité de certaines de ses attaques lui offre une allonge et une priorité déconcertantes sur les coups adverses, et ce même avec un léger temps de retard. Tout comme Ivy, sa maîtrise passe par un long apprentissage de toutes ses facettes, y compris ses feintes bien léchées. Gare à à ce que la Rapière de Sorel ne se transforme pas en Chant du Cygne...


Cervantes de Leon

Redoutable dans Soul Calibur, le pirate le plus célèbre du milieu est devenu méconnaissable. L'efficacité et la puissance de la plupart de ses coups ont été amoindries. Certes, il lui reste encore quelques miettes qui font de lui un personnage toujours dangereux. Mais force est de constater que Cervantes a beaucoup perdu de sa superbe. Toutefois, ce personnage n'est pas à enterrer trop vite. En effet, sa performance semble désormais se calculer sur la vivacité de ses enchaînements qui n'ont en rien rouillé.


Talim

Elle a beau avoir l'allure d'une jeune fille innocente, elle n'en demeure pas moins une combattante rapide et coriace. Son statut rappelle celui qu'occupait Taki dans l'épisode précédent; à savoir un personnage vif mais dont l'allonge reste faible. Elle a la chance de posséder des coups puissants qui violent la barre d'énergie, don que n'avait pas la ninja à l'époque. Attention toutefois à ne pas confondre vitesse et précipitation : harcèlement ne rime pas forcément avec victoire.


Hong Yunsung

Ceux qui rêvaient d'une fusion entre Hwoarang (Tekken), Kim (King Of Fighters) et Hwang vont être aux anges ! En effet, Yunsung est le résultat d'un subtil mélange de ces trois personnages qui ont chacun marqué le genre du jeu de combat à leur façon. Il se sert aussi bien de son épée chinoise que de ses pieds, ce qui lui offre une large variété d'attaques. Cet avantage permet de combler la lenteur de certains de ses coups.


Kilik

Tout comme Ivy, son bâton lui offre une portée remarquable. De plus, certains de ses enchaînements sont beaucoup plus faciles à réaliser que dans le premier opus, la puissance en prime. Du coup, ce personnage risque d'être beaucoup plus séducteur que lors de ses débuts. Néanmoins, Kilik appartient à cette race de combattants dont il faut parfaitement connaître le profil pour en tirer profit.


Maxi

Le cousin de Li Long reste fidèle à lui-même : rapide et puissant. Quelques nouvelles attaques ont été ajoutées à sa panoplie déjà bien garnie, ce qui lui permet de créer de nouveaux enchaînements efficaces. Par ailleurs, ses feintes ont été 'raccourcies', ce qui leur rend encore plus imprévisible par certains moments. Son principal défaut est sans doute son manque d'attaques prioritaires sur celles de son adversaire. Cela peut rapidement s'avérer rageant.


Nightmare

Sans doute la surprise à la saveur la plus amère que Namco nous ait fait goûter dans Soul Calibur II ! Bien qu'il soit beaucoup plus incisif et que certaines de ses attaques s'avèrent nettement plus meurtrières que jadis, Nightmare est par contre devenu une véritable plaie au corps à corps. Comprenez par là que son gameplay a grandement changé, et que ses admirateurs vont devoir l'apprivoiser d'une toute autre manière. Le Champion du Monde de Soul Calibur est bien placé pour le savoir !


Taki

La chasseuse de démons a été gâtée par Namco. Non seulement elle conserve la rapidité de ses coups et de ses enchaînements, mais la puissance de ceux-ci a été particulièrement vue à la hausse. Dès lors, sa faible allonge devient moins handicapante. De plus, la variété de ses possessions est devenue plus qu'intéressante; dérouter l'adversaire est un véritable régal. Gare cependant à ne pas trop s'exposer aux agressions adverses, car Taki demeure une jeune femme au physique certes généreux, mais avant tout fragile.


Astaroth

Ce mastodonte âgé de 7 ans ne semble pas connaître le même calvaire que Nightmare. Ses attaques restent toujours aussi fulgurantes, et ses projections ont indéniablement conservé leur efficacité; c'est-à-dire que l'on peut difficilement les contrer et les casser. Quant à son allonge, elle n'a rien à envier à celle d'une Ivy. Il demeure néanmoins craintif face à un ennemi friand du corps à corps, ce qui l'oblige souvent à récourir au fameux guardimpact. Et si ce dernier est mal tenté, l'addition peut-être salée.


Cassandra Alexandra

Bien qu'il s'agisse de la soeur cadette de Sophitia, elle semble beaucoup plus débrouillarde que son aînée. Ses attaques peuvent paraître limitées et linéaires dans un premier temps, mais la facilité qu'elle a d'agresser sans relâche son adversaire font d'elle un personnage a prendre plutôt au sérieux. Son manque d'allonge peut parfois s'avérer handicapant.


Chai Xianghua

Contrairement à Yunsung, cette combattante n'est pas une adepte du taekwondo, et préfère utiliser uniquement la pointe de son épée chinoise. La rapidité et la puissance de ses attaques lui confèrent une certaine priorité sur ses adversaires. Mais gare à ne pas sombrer dans cette cheaperie connue avec Mitsurugi, car la répétition des routines peut entraîner une anticipation de la part de l'adversaire qui peut s'avérer déconcertante et fatale.


Charade

Une parfaite copie de Edge Master ! Ce personnage a l'art et la manière de se fondre dans l'âme des 19 autres personnages du jeu. Il leur pique leurs qualités, mais également leurs défauts.


Sophitia

L'élève aurait-elle dépassé le maître ? C'est en tout cas la question que l'on se pose lorsque l'on compare les deux soeurs de Soul Calibur II. Sophitia semble beaucoup moins vicieuse et agressive que Cassandra. Certes, il lui reste quelques bonne flèches dans son carquois, mais elle n'a toujours pas corrigé ses défauts qui la rendaient vulnérable dans le second épisode de la saga : l'allonge et la puissance.


Necrid

Alors que Charade reprend la personnalité de ses adversaires en se mettant dans leur peau round par round, Necrid, quant à lui, nous propose un best of des coups les plus dévastateurs de chaque combattant. Dans une même manche, vous aurez donc l'impression de combattre Nightmare, Maxi, Astaroth ou bien encore Cervantes en même temps. Autant dire que bien utilisé, ce personnage devient rapidement un fléau dont il est difficile de se débarrasser. Ce n'est donc pas un hasard s'il est d'ores et déjà interdit de tournoi.


Voldo

Le scorpion de service a une allure toujours aussi atypique. Cela n'enlève en rien la puissance de ses attaques, d'autant plus qu'il possède une priorité totale lors de phases bien léchées. Certains de ses enchaînements demeurent inévitables, ce qui peut rapidement mener à des 4 hits assez dévastateurs et étourdissants. Tout comme Raphael et Ivy, son efficacité passe obligatoirement par une parfaite connaissance de son CV. Autrement, il risquerait de se piquer tout seul.


Yoshimitsu

Le samouraï venu tout droit du monde de Tekken semble connaître les même déboires que Nightmare, à savoir un gameplay profondément modifié. Certains de ses coups ont même perdu en puissance et en efficacité. Néanmoins, il semble avoir conservé la même vivacité dans ses enchaînements, et ses nouvelles attaques sont bien utiles. Au final, Yoshimitsu se montre sous un jour différent, et un retour à l'école primaire ne sera pas de trop.


Seung Mina

Elle peut paraître beaucoup moins agile avec le bâton que son homologue masculin. Mais il ne s'agit là que d'un a priori, car une fois en main, elle s'avère plutôt redoutable. Là où Kilik mise la puissance, Seung Mina joue la carte de la finesse. Une alternative plutôt intéressante mais qui, parfois, peut laisser place à une certaine lenteur dans les attaques. Les enchaînements restent la matière dans laquelle elle excelle le moins.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST : résultats trimestriels et Pikmin 3 Deluxe

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Soul Calibur 2 (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.5/5

L'avis des visiteurs

JE n'ai à rein à redire le jeux est parfait, plus beau, plus jouable plus complet que le 1, brf la perfection
Contrairement aux divers commentaires sur le Net, la jouabilité de SC2 est excellente. De même pour les graphismes, les musiques, la durée de vie... Alors, Soul Calibur 2 : un hit ? OUI !
Un excellent jeu de combat 3D que je vous dis!!! On regrette cependant les trop nombreux bugs de collision (par ex. Le chapeau de Link traversant le bouclier^^)

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×