• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Rainbow Billy : The curse of the Leviathan Disponible sur Switch

Test de Rainbow Billy : The curse of the Leviathan (Switch)

Rainbow Billy : The curse of the Leviathan : rendre ses couleurs au monde

Le Léviathan a volé les couleurs du monde ! Enfin presque toutes. Il reste Billy, accompagné de Friend-Ship, son fidèle bateau, pour parcourir les mers et rendre ses couleurs au monde.

Test
C’est grâce à un financement participatif que Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan a été développé par les montréalais de ManaVoid et édité par Skybound. Le titre propose une plongée dans un monde entre noir et blanc et couleurs, où l’espoir et l’écoute sont les principales armes pour rendre au monde sa joie de vivre. Un titre définitivement bienveillant, qui apprend beaucoup à ses joueurs.

HopePunk ?


De plus en plus présent dans les réalisations actuelles (que ce soit littéraires, cinématographiques ou autres), le Hopepunk s’invite désormais dans le jeu vidéo. Le terme a été créé en 2017, par l’autrice américaine Alexandra Rowland, et désigne un sous-genre de l’imaginaire où est développée l’idée que l’on peut refuser un avenir sombre et angoissant par l’espoir, la contestation pacifique. Un genre où la bonté et la tolérance sont au centre des moteurs de l’action et de la résolution des conflits. Et bien oui, Rainbow Billy entre totalement dans ce type de production, où la bienveillance est de mise, et où l’on peut changer le monde en comprenant l’autre.
L’intrigue du jeu est simple : l’horrible Léviathan (figure négative et tout en noir et blanc) vient un jour pour enlever toutes ses couleurs au monde. Seuls Rainbow Billy et son Friend-Ship le bâteau (dont le jeu de mots est particulièrement bien trouvé) conservent encore leurs teintes. Ils s’enfuient du lieu de l’attaque, mais ce n’est que pour mieux revenir, plus tard, lorsqu’ils auront réenchantés le monde.

Bienveillance et écoute

D’une certaine façon, Rainbow Billy est une gigantesque métaphore : les couleurs y représentent l’espoir ; le noir et blanc la morosité ambiante, l’angoisse, l’individualité. Le message est très clair : ce n’est qu’ensemble, et en s’écoutant, que l’on pourra vivre dans un monde meilleur. Un message utopique ? Pas forcément, du moins pas pour le jeu, qui met littéralement tout en place pour faire ressentir aux joueurs cette nécessité.
Ainsi, dans Rainbow Billy, les « affrontements » se font de façon étonnante (mais en total adéquation avec ce que nous avons évoqué plus haut). Le principe est simple : dans un face à face, l’adversaire a perdu toutes ses couleurs. Gagné par l’angoisse, l’inquiétude, ou simplement la colère, il faudra que Billy et ses amis l’écoutent et le comprennent pour lui rendre, petit à petit, de ses couleurs.

Pour cela, vos actions sont les suivantes : écouter ou parler. En écoutant, vous pourrez essayer de comprendre les motivations/inquiétudes/ressentis de votre opposant. En parlant, vous pourrez montrer que vous le comprenez, que vous compatissez, lui apprendre qu’il peut être qui il veut et que non, cela ne posera aucun problème.

Même si nous sommes dans un monde imaginaire, avec des îles, des cannes à pêche qui parlent et un côté cartoonesque flagrant, les considérations de chacun sont bien issues de notre monde à nous. Un tel est considéré comme agressif alors qu’il ne cherche qu’à se protéger des autres. Un autre est jugé paresseux alors qu’il ne parvient juste pas à s’intéresser à quelque chose. Un autre encore est peinée que les gens tentent de détruire sa carapace plutôt que de comprendre ce qui se cache en dessous ou pourquoi il la possède.

Rassurer, comprendre, encourager, voilà les maîtres mots de ces confrontations qui n’ont qu’un but : rendre ses couleurs (et donc l’espoir et la joie) à ceux qui l’ont perdu. Si, en plus, cela affaibli l’influence du Léviathan, alors c’est tant mieux.
Le système d’écoute et de partage est symbolisé par des formes et des couleurs. Chaque opposant a un certain nombre de formes à débloquer par la parole et l’écoute. Ensuite, vous piochez des jetons représentant les précédentes créatures que vous avez aidé (et qui ont embarqué avec vous sur Friend-Ship).

Chaque jeton possède une forme et une couleur que vous pouvez utiliser pour faire re-colorer votre adversaire. Mais pour pouvoir l’utiliser, il faut résoudre un mini-jeu associé. Très courts, à la limite anecdotique (et surtout parfois particulièrement imprécis et frustrant), ces mini-jeux posent le rythme. Il s’agit d’appuyer sur un bouton en rythme, d’aligner des symboles, etc. Votre barre de vie n’est autre qu’une barre de moral, prolongeant l’aspect bienveillant/psychologique/compréhension du titre.

Inclassable


Difficile à classer, entre puzzle game pour les phases d’affrontements et plateformeur pour l’exploration, Rainbow Billy souffre quand même de quelques imprécisions. En effet, les mouvements de la caméra sont parfois mal gérés, se heurtent aux éléments du décor empêchant toute visibilité.

D’un autre côté, les sauts souffrent parfois d’un manque de précision qui font qu’on peut en rater à plusieurs reprises sans trop saisir pourquoi. Rien de bien méchant, mais quelques éléments frustrants qui peuvent venir entacher l’expérience de jeu.
Pour le reste, les mécaniques sont étonnantes : Friend-Ship navigue à la couleur, et donc il faut bien déterminer son trajet pour ne pas se perdre dans l’océan de morosité noir et blanc. L’intérieur du bateau vous propose d’aller dire bonjour ou d’offrir des cadeaux à vos nouveaux compagnons, les faisant augmenter de niveaux et débloquant de nouvelles capacités en leur offrant du poisson pêché lors d’un mini-jeu ou des cadeaux spécifiques achetés en boutique.
15/20
Très complet, Rainbow Billy : The curse of the Leviathan propose une aventure véritablement bienveillante. L’axe de l’écoute et de la compréhension de l’autre est utilisé jusque dans le gameplay, allant jusqu’au bout du concept. Difficile aussi de ne pas penser, au vue du graphisme, aux vieux cartoons (Mickey et son bateau à vapeur en tête), ce qui en fait un titre qui joue aussi bien sur des codes connus que sur des nouveautés. Accessible pour les plus jeunes mais aussi pour les adultes, permettant d’aborder les relations humaines différemment ou simplement de changer légèrement sa vision des choses, Rainbow Billy tente avec succès de faire bouger les lignes de l’individualisme latent pour autre chose. On apprécie particulièrement !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Véritable surprise des studios ManaVoid, Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan est un titre novateur par bien des aspects. Rafraichissant et enrichissant, puisque poussant le joueur à comprendre l’autre et à compatir à ses problèmes (qui sont, somme toutes, des problématiques du quotidien), Rainbow Billy respire l’intelligence : du gameplay d’abord avec l’innovation de ces « affrontements » qui ne sont qu’écoute et partage ; d’un visuel original, entre noir et blanc et couleurs ; d’une aventure qui reprend des éléments classiques pour les détourner et les tordre. Même si certains éléments de sa réalisation sont encore imprécis et manquent de finesse, l’ensemble donne un jeu accessible à tous, même aux plus jeunes.

Jouabilité
Très facile d’accès, Rainbow Billy se présente d’abord comme une aventure colorée. L’accessibilité et la simplicité du gameplay en fait un titre jouable en famille ou avec les plus jeunes. Ce qui est un point intéressant. Pour le reste, le titre fait preuve par moment d’imprécisions dans les mécanismes de mini-jeux lors des « confrontations », ou lors des déplacements. La caméra, bien qu’agréable à manier, se heurte facilement aux éléments du décor, rendant la visibilité parfois délicate.
Durée de vie
La durée de vie est assez importante : outre l’histoire principale, vous aurez la possibilité de refaire les îles déjà visitées pour espérer les compléter à 100%. Nous sommes cependant obligés de noter qu’au moment du test, un léger bug empêche parfois les joueurs d’y accéder. Nous espérons que la situation sera rapidement réglée.
Graphismes
Difficile de jouer à Rainbow Billy sans penser aux anciens Mickey, voyageant sur son bateau à vapeur (ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le jeu s’appelait à l’origine Steamboat Billy et que ce n’est plus le cas depuis que Disney est passé par là). Le côté noir et blanc versus couleurs est très intéressant. La réalisation globale est léchée, soignée, et l’on apprécie particulièrement la réalisation graphique, oscillant entre 2D et 3D, entre différentes vues et mouvements de caméras.
Son
Guillerette, joyeuse, pleine d’espoir et pourtant rythmée, tels peuvent être les qualificatifs de cette bande son qui accompagne au mieux les joueurs. Très bien exécutée, la musique est un facteur important de cet univers, s’alliant à la couleur qui revient petit à petit pour créer un environnement doux et inspirant.
Intérêt
L’intérêt principal du titre réside dans son accessibilité, notamment pour le jeune public. Il s’agit d’un jeu bienveillant, doux, où l’on doit rendre leurs couleurs à tous les protagonistes, et à l’univers tout entier. Le jeu est extrêmement didactique et propose une aventure douce et accessible à tous les âges. Le côté puzzle game est basé sur la bienveillance, sur l’écoute de l’autre et l’attention qu’on va lui porter. Quant aux aspects plateformeurs, ils sont simples, pas punitifs et laisse au joueur la possibilité de faire comme il le sent avec plusieurs chemins/manières de faire. Le système de jeu est assez unique en son genre, ce qui en fait une découverte passionnante à bien des points de vue.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Rainbow Billy : The curse of the Leviathan (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×