• Ma note
    Moyenne de 3,7 - 74 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 74 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Final Fantasy Crystal Chronicles Disponible sur NGC

Test de Final Fantasy Crystal Chronicles (NGC)

Final Fantasy Crystal Chronicles, le test

Test

Le joueur, sa vie, son œuvre.

Enfin, l'univers du jeu possède une ambiance et une logique naturelle. Il y a des Mogs qui livrent le courrier, les habitants vaquent à leurs occupations et ne vous diront pas toujours les mêmes phrases. Ainsi, le forgeron de Marr a quelques petits soucis conjugaux mais c'est sa fille qui vous en parlera, non sans une certaine touche enfantine. Vous avez aussi une famille : après la création de votre personnage, on vous demande de choisir le métier de ses parents (entre 8 différents). Après ça, vous découvrez votre père, mère et frères et sœurs. Leur métier influencera les cadeaux qu'ils vous enverront dans leur lettre ainsi que leur place dans le village (le pêcheur voit sa maison au bord de la rivière, etc…).

Il y a aussi la personnalisation des environs de sa maison : quand vous retournerez au village, vous pourrez voir par exemple la graine que vous aviez envoyée à votre sœur devenue arbre et vous fournir des fruits. L'alimentation joue aussi un rôle important. Elle augmente pour une courte période vos caractéristiques et vous redonne un certain nombre de points de vie selon vos goûts. Goûts qui sont gérés aléatoirement par la console lors de la création de votre perso. Et ce n'est pas tout, loin de là…

Si le vent souffle sur le monde, c'est grâce à la Caverne d'Eole ; Et si la rivière coule lentement et que les terres sont fertiles, c'est grâce à l'Ecluse Veo Lu. Tous ces détails, vous les apprendrez non seulement en parlant avec les habitants et au cours des nombreuses caravanes qui croiseront votre route mais aussi grâce à la mystérieuse voix qui à l'entrée de chaque donjon vous racontera l'histoire de ce lieu et par la même occasion la sienne aussi, par l'intermédiaire d'indices plus ou moins dévoilés.

Les quêtes secondaires existent et ne sont pas négligeables. Tout comme les poèmes de Pierrot qui vous feront un tantinet réfléchir afin de ne pas manquer un élément important du jeu. Ainsi que l'étrange quête de De Nam qui semble vouée à l'échec. Final Fantasy : Crystal Chronicles est un monde riche et unique. Que dire de plus si ce n'est que la traduction française est tout simplement merveilleusement réussie (j'avais des doutes mais l'effort fait dans la traduction de certains passages m'a définitivement convaincu) ?

Si poésie m'était contée…

Dans la première partie de ce test, je vous parlais d'une poésie qui se détachait tout particulièrement de ce titre. L'heure est venue aux explications. Autant être réaliste, Final Fantasy : Crystal Chronicles est une merveille graphique, un joyau de beauté, une parle rare de délicatesse. Appelez-ça comme vous voudrez mais la qualité graphique de ce jeu est indéniable et laisse sans voix. L'eau est l'une des plus belle jamais vue, les arbres sont tous originaux et ce ne sont plus des textures qui se croisent (comme on en voit bien souvent) mais des feuilles modélisées. L'animation est parfaite : nul ralentissement ne vient entraver votre aventure. Le character design est parfaitement réussi, les monstres sont tous différents et originaux et chaque environnement possède sa petite originalité. Mention spéciale aux effets de lumière qui atteignent la perfection en particulier lors des magies et des effets des cristaux. A l'heure actuelle, aucun jeu n'atteint une telle pureté. SquareEnix a fait du bon travail… Et on les en remercie.

De plus une bande sonore de qualité rare accompagne le titre et on ne peut que se laisser bercer par les rythmes parfois celtiques de ces musiques tout au long de l'aventure. Les instruments à vent dominent cette bande son ce qui lui donne un sublime sonorité épurée. Malgré quelques mélodies vides (notamment les sons de cloches de l'écran titre), on comprend rapidement que l'on a en face de soi une bande originale agréable et délicate, une véritable poésie orchestrale. On appréciera l'adaptation anglaise de l'introduction du jeu : Comparée à la version japonaise, elle sonne tout aussi bien et conserve toute la qualité de l'originale. On félicite ainsi Kumi Tanioka pour sa première composition solo (elle a travaillé sur FFX et FFXI) des musiques d'un Final Fantasy qui est aussi une réussite. Un léger clin d'œil aussi au maître Uematsu pour quelques musiques dont le thème principal des Mogs.

Et si maintenant on mélange ces deux ingrédients, on obtient un jeu d'une qualité certaine à qui deux mots reviennent de droit : délicatesse et poésie.

Play together…

Si certains trouveront le jeu solo lassant et répétitif alors je ne peux que leur conseiller de se lancer dans le mode multijoueurs. Ce dernier est du plus grand intérêt et complètement hypnotique. Malgré tout, il vous faudra avoir beaucoup d'amis possédant une GBA ainsi qu'un câble de connexion GC/GBA. Je m'explique : en mode multijoueurs, tous les personnages apparaissent ensemble sur l'écran. Pas d'écran splitté de manière à ce que le jeu ne perde pas de sa beauté. Mais les menus étant d'une importance capitale, il serait frustrant de se voir interrompu en plein combat à cause d'un ami un peu trop téméraire qui chercherait une potion. SquareEnix a résolu le problème en faisant intervenir ces menus sur l'écran de la GBA. Malheureusement, il vous faudra obtenir obligatoirement une GBA et un câble par joueur : ce qui n'est pas toujours disponible.

L'aventure en multijoueur est riche en gameplay : associer les sorts, les attaques, lire son courrier tranquillement sur sa GBA après chaque boss, découvrir les objectifs bonus de chaque niveau qui détermineront le premier à choisir son artefact parmi la liste restreinte, participer à la course de caravane, faire ses emplettes, se disputer pour une queue de phénix ou pour une sphère de magie, ressusciter la mauvaise personne ou encore devenir la meilleure des équipes afin de triompher et de ramener son calice plein chaque année à son village.

Mais l'effort en vaut la chandelle : le jeu multijoueurs est tout simplement richissime. Au lieu de lier vos magilithes afin d'obtenir des sorts plus puissants, si plusieurs de vos camarades possèdent comme vous des magilithes Glacier par exemple, il vous suffira de regrouper les curseurs sur la même zone et d'activer le sort en même temps pour voir apparaître un Glacier + ou X. Tout simplement jouissif. Bien entendu, SquareEnix rejette toute responsabilité en cas de dispute en cas de mauvaise synchronisation ou de camarades refusant de vous envoyer un sort de Vie pour vous ôter ce côté fantôme qui vous empêche de vous battre. Il faut aussi savoir que certains sorts ne sont disponibles qu'en mode multijoueurs. Ainsi, sans GBA et amis, vous n'aurez pas l'occasion d'admirer les sorts comme Vie Max, Soin Max ou encore Booster.

La durée de vie n'est pas négligeable. Je ne parle pas aux joueurs qui pensent que finir un jeu c'est foncer en une après-midi sur la cinématique de fin mais plutôt à ceux qui aiment prendre leur temps pour savourer un jeu ou encore qui aiment le finir de fond en comble. On peut, d'une manière ou d'une autre, dire que le titre possède une durée de vie infinie. Comme cela se déroule par année (3 gouttes de myrrhe), vous pouvez revisiter les donjons à l'infini et ce, même après avoir terminer l'aventure principale et admirer la cinématique de conclusion.

Les Boss deviennent surpuissants, les monstres plus résistants et nombreux et les magilithes de soin plus rares. A chaque fois que vous recommencez un donjon, celui-ci voit son niveau de difficulté augmenter. Certains pourront trouver le jeu lassant. Cela serait passer à côté de quelque chose de grand. Comment se lasser alors que le jeu vous conduit toujours à de nouveaux défis ? Combien d'entre vous réussiront à obtenir tous les artefacts ? Et à découvrir les plus grands secrets de ce jeu ?

Note : The Game Designers Studios est le réel développeur du titre. Il faut néanmoins savoir que ce studio est le résultat d'un partenariat entre SquareEnix et Nintendo.
18/20
Final Fantasy : Crystal Chronicles se paye le luxe d’être un chef d’œuvre. Combien de jeux possèdent-ils une richesse aussi profonde, un univers aussi cohérent et un système de jeu aussi efficace (et particulièrement en multijoueurs) que celui-ci ? On les compte sur les doigts d’une main. Maintenant, tout est entre les vôtres : succomberez-vous à ce titre qui a une quasi intégralité de points positifs ou vous rangerez-vous du côté des éternels mécontents qui ne voit qu’un crime de haute trahison à la saga Final Fantasy ? Libre à ces derniers d’y voir une trahison mais s’il m’était donné de le juger je le crierais haut et fort : "Non-coupable!"…

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Final Fantasy Crystal Chronicles (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.7/5

L'avis des visiteurs

A force de lire les test on a peur d'etre décu par le mode solo, et bien au contrraire je ne le suis pas du tout !! c 'est excellent !!!
On n'est sur GC et il n'y a pas de mode 60Hz!! Ce FF light sous l'appelation CC n'aurait du etre qu'un mode multijoueur ou ONLINE et aurait du proposer un mode solo plus riche.
Malgré le mode solo un peu léger mais agréable, ce jeu est une TUERIE en multijoueur !

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×