News

Quand les opérations commerciales gâchent la fête des portages Switch

Si l'on est ravis de voir débarquer sur la Nintendo Switch quelques portages de grand titre AAA, la crainte des restrictions techniques importantes et donc de perte de plaisir est toujours importante. Mais là où cela fait le plus mal, c'est lorsque des promotions sur les autres plateformes semblent vouloir saper tout potentiel commercial de la version Switch.

News
Nous les avions attendus désespérément sur Nintendo Wii U ces portages de titres AAA sur Wii U et nous commençons enfin à les obtenir sur Nintendo Switch. De quoi sabrer le champagne ? Pas vraiment ! Et si pour beaucoup de titres, la prise en main s'avère plus que décente et intéressante en mode mobile, la soupe à la grimace est plutôt du côté des tarifs pratiqués. Car en effet, difficile d'être totalement satisfait de voir un jeu lancé sur Switch, avec des concessions techniques et parfois de longues phases de téléchargement même si on acquiert le titre sur cartouche (on ne compte plus les cartouches de petites capacités où l'on ne retrouve qu'une partie du jeu, quand ce n'est pas des épisodes complets à télécharger sur une petite compilation), quand de l'autre côté l'intégrale du jeu est vendue la moitié du prix, voir 3 ou 4 fois moins chère sur les plateformes concurrentes, avec des résolutions supérieures.

Certes, on nous rétorquera toujours qu'il a fallu de l'argent et du temps pour porter le titre sur Nintendo Switch et que c'est le prix à payer pour bénéficier du jeu en mode mobile. C'est vrai. Mais quand d'un autre côté on passe son temps à nous rappeler que tout portage Switch est envisagé sous la lorgnette du potentiel commercial, sous-entendant que l'on n'a pas à se plaindre de cette situation et que si l'on veut d'autres portages sur Switch, il faut déjà acheter ce que l'on nous offre, cela passe nettement moins bien. Et cela passe encore moins bien quand à l'approche de la sortie du jeu sur Switch, une opération commerciale sur plateforme concurrente nous donne clairement l'intention de tuer dans l’œuf toute chance à la version Switch de rencontrer le succès (la publicité autour de l'arrivée du jeu sur Switch servant beaucoup plus à relancer les ventes sur les autres plateformes).

Les exemples sont malheureusement un peu trop nombreux sur la Switch et il serait temps que les éditeurs y réfléchissent à deux fois. Même si le parc installé de Switch est important, dans les 55 millions d'exemplaires à travers le monde, le joueur Switch ne claque pas son porte-monnaie inutilement et est en droit de se poser légitimement la question : pourquoi payer plus cher sur Switch (et parfois beaucoup plus cher) pour avoir un titre moins bon que chez la concurrence ?

Prenons l'exemple de Dragon Ball Xenoverse 2. Nous gardons toujours en mémoire la pile de jeux dans un centre leclerc de notre secteur où d'un côté la version Switch était vendue 49,99 € alors que de l'autre côté la version PS4 était vendue au même moment à 24,99 € (grosse promotion du moment). L'écart n'est clairement pas négligeable, et même si on pouvait obtenir le jeu en version portable, les deux étiquettes de prix n'incitaient clairement pas à l'achat. Même si la version Switch a commercialement réussi à se faire sa place au soleil, cette promotion du titre au même moment sur console concurrente en plein lancement de la version Switch faisait clairement tâche.

Autre exemple plus récent : The Witcher 3. Un portage qui semblait impossible et pourtant ils l'on fait. Un beau bébé à 54,99 € à son lancement, quelque peu torpillé par une promotion au même moment sur PC à 19,99 €. Et quand on sait que graphiquement, la version Switch est clairement en dessous de la beauté du jeu sur PC, on se demande parfois si les éditeurs veulent vraiment récompenser les efforts des développeurs ayant participé au portage Switch.
Alors, comment ne pas être navré par un Borderlands Legendary Collection sur Switch lancé à 39,99 € quand deux des jeux sont offerts gratuitement sur Epic Games en version PC quelques jours avant la sortie de la compilation.

Burnout Paradise Remastered, la goutte d'eau de trop

Dernier exemple en date, Burnout Paradise Remastered d'Electronic Arts. Alors que l'éditeur est clairement taxé de se moquer royalement de la Switch même s'il tente régulièrement de nous dire le contraire, on ne peut se demander si on ne se moque pas du monde. Titre clairement attendu au tournant et espéré par plusieurs membres de l'équipe, devant sortir le 19 juin 2020, savoir que son étiquette prix sur Nintendo Switch est de 49,99 € pour son lancement alors que cela fait belle lurette qu'on le trouve à moitié prix au minimum sur plateforme concurrente fait tout de même assez mal.Et que voit-on désormais ? Une promotion Steam qui propose le jeu actuellement sur PC à 4,99 €. 10 fois moins cher ! Comment voulez-vous ne pas hésiter à deux fois pour se lancer dans une précommande de la version Switch, dont on ne connait pas encore les qualités, quand la version performante du jeu, bien testée par les médias, est vendue 10 fois moins cher quelques jours avant le lancement de la version Switch. On pourra nous rétorquer que la promotion Steam, c'est du dématérialisé. Ok, alors un petit tour sur Micromania nous donne le jeu physique sur PS4 à 9,99 €.

Il serait grand temps que les services marketings se concertent un peu et que l'on arrête de faire n'importe quoi sur Nintendo Switch. A trop vouloir tirer sur la corde, on se fermera un marché, les joueurs voulant le jeu iront le prendre là où il est le moins cher. Et on viendra nous dire que les ventes sur Switch sont décevantes et que cela n'est pas intéressant économiquement de porter le jeu sur une console moins puissante. Mais à qui la faute, messieurs les éditeurs ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

freddy
Bannissons ea ils font que de la m..... sur les consoles Nintendo pouvez vous me dire un seul bon jeu de l’appart de cet éditeur a ch...
Autant qu’ils se concentrent à sortir leurs jeux sur Les autres consoles.
Personnellement j’en veux pas de leur jeux.
jr
On en discutait sur Discord, et clairement, c'est l'incompréhension... À la limite, que ça soit légèrement plus cher, je l'accepterai presque, mais la question de base : pourquoi des prix de vente initiaux aussi élevés si le jeu est remaster/portage OU que le jeu existe déjà sur d'autres plateformes depuis un moment ?

Perso, l'argument de pouvoir jouer à un jeu dans le train, me ferait acheter un jeu, allez, max 10€ plus cher que la concurrence. Mais pas plus. Si le jeu est vendu 9,99€, je l'achète à max 19,99€.
gurtifus
Je me souviens d'un bon jeu EA sur WiiU que j'avais super bien apprécié, c'était NFS Most Wanted ! J'avais adoré et ma fille aussi !
Sinon, j'ai pris la collection Borderlands et j'adoré y jouer avec ma fille, c'est top le co-op en écran splitté !
sebiorg
Moi aussi j'ai bien aimé à l'époque le NFS sur Wii u et Borderlands est très bon. Mais qu'on arrête de sortir des promotions sur les autres supports au moment du lancement de la version Switch.
Gest21fr
Je suis tout à fait d'accord avec cet articles. Certains éditeur abusent clairement et prennent les joueurs de la Switch pour des vaches à lait pour être polit.
Burnout en est le parfait exemple. Ils auraient dû le lancer à 29-39€ mais pas plus.
D'autant plus qu'il risque de se retrouver à moitié prix dans quelques mois.
Je voulais ce jeux sur ma switch, mais là c'est sûr que j’attendrai les promos pour me le prendre.
sebiorg
Ce n'est pas les compétences techniques de EA que je vise (je parle également d'autres jeux d'autres compagnies), l'éditeur a su montrer dans le passé qu'il était capable de proposer de bons portages, notamment au début de la Wii U. Mais c'est clairement la gestion marketing derrière qui m'exaspère, entre tarif déconnecté du marché des autres plateformes, versions Legacy de titres de sports (FIFA). Manque de cohérence entre les paroles et les actes. S'ils veulent s'implanter sur Switch, qu'on arrête de nous faire payer plein pot et qu'en parallèle on brade le titre sur les autres supports au même moment. Je souhaite que le portage de Burnout soit bon sur la console de Nintendo mais en l'état, si je me place du côté consommateur, je ne vois rien qui pourrait me pousser à cet achat avec un tel écart de prix.
sebiorg
Gurtifus, moi aussi j'aime beaucoup ce portage de Borderlands sur Switch et j'ai également apprécié le NFS sur Wii U. Mais lui aussi a été vendu cher à l'époque alors qu'on le trouvait moins cher ailleurs, cela a donc été un échec et on a trouvé des palettes de ce jeu à prix massacré ensuite. Je crois que j'ai du l'acheter en neuf à moins de 9 €. Et j'ai l'impression qu'EA n'a rien compris sur son échec passé sur console Wii U au niveau tarifaire (et pas au niveau technique car ils ont fait du bon boulot avec le kit de la Wii U clairement déplorable à son lancement). Et avec la PS5 et la nouvelle Xbox, cela sera pire.
freddy
Oui il est vrai que je me suis enflammé, bien que je ne suis pas. Fan des jeux ea il faut l’avouer que certain sont quand même bon.
Mais je suis sur qu’ils nous prennent pour des pigeons, je le répète bannissons la p9litique tarifaire de certain éditeur,
Ceci il vaut quoi ce portage de burnout Paradise?
Gatchan
Je me souviens que je l’avais eu très mauvaise sur l’achat de Xenoverse 2! Il était à moins de 30€ sur les autres plateformes au lancement sur Switch. Même si Xenoverse 1 était téléchargeable gratuitement sur Switch avec l’achat du 2.
Je trouve que c’est dommageable pour Nintendo et les joueurs sur console Big N qui ont le sentiment très juste de se faire avoir. Mais c’est du coup pour moi aussi dommageable pour l’image de l’éditeur qui passe aussi pour un voleur ou un éditeur sans stratégie commerciale cohérente.

Après sur des portages comme The Witcher 3, je suis beaucoup plus indulgent car l’effort incroyable d’optimisation du jeu et le fait que le jeu et tous ses dlc tiennent sur une cartouche de 32go (une première pour un éditeur tiers!) je suis prête à payer le prix fort. Car un, ca me donne envie d’encourager la démarche de qualité et le fait de ne pas avoir à télécharger la moindre data pour profiter du jeu, et de deux, le coût de développement pour ce studio qui s’occupe du portage mérite selon moi ce prix supérieur.

Ce qui m’agace en revanche, ce sont les éditeurs qui nous pondent des portages avec 1/3 du jeu sur cartouche et plus chers. Ça c’est inacceptable.
Gatchan
Correction: je suis prêt à et pas prête à.
Lol

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×