News

Miyamoto et Iwata font le point

News
Histoire de passer à l’essentiel, nous n’allons pas vous embarrasser avec des commentaires superflus. Voici donc la traduction française de ce que Miyamoto et Iwata ont pu raconter au Los Angeles Times.

Question : Pouvez-vous commenter la technologie actuelle de l’industrie du jeu vidéo et le genre de jeux que cela vous permettra de faire ?

Miyamoto : Je pense que depuis longtemps nous avons étudié la technologie et ce que nous pourrions faire avec dans les jeux. Les gens s’intéressent trop à ce qu’on peut faire avec la technologie et pas assez à la créativité. Je ne suis pas sur qu’un haut niveau de technologie soit nécessairement à l’origine de jeux intéressants et funs.

Iwata : Aux premières heures de l’industrie du jeu vidéo, la technologie était limitée. Vous deviez trouver des idées pour surpasser ces limites. Maintenant que la technologie a progressé, nous sommes entrés dans un environnement plus libre. C’est sympa, mais la technologie est seulement un outil. Ce n’est pas notre objectif.

Question : Que pouvez-vous dire au sujet du online ?

Miyamoto : Je pense vraiment que de nouveaux éléments de gameplay peuvent être mis en place grâce au jeu online. Mais je pense que le online est juste un moyen de connecter plusieurs joueurs. Il y a tellement de façons différentes de jouer. Il y a des jeux dont vous voulez profiter seuls et d’autres que vous apprécieriez avec d’autres joueurs. Je ne pense pas que tous les jeux iront dans cette direction dans le futur. Je trouve étrange qu’il y ait autant de jeux se focalisent autant sur le online.

Iwata : Les gens parlent toujours des aspects positifs du jeu online, mais peu de personnes parlent des barrières que l’on doit franchir, comme le coût du jeu online. Combien de personnes sont prêtes à payer et combien disposent de cartes de crédit ? Regardez " The Legend of Zelda ", qui s’est vendu à 6 000 000 d’exemplaires. Si vous le prenez et que vous en faites un jeu online, combien d’unités se vendront ? Même avec la licence Zelda, ce sera difficile de vendre plus d’un million de copies. Les gens parlent beaucoup du haut débit. Mais si vous regardez les prévisions de pénétration du haut débit d’ici 5 ans, seulement 20% des personnes l’auront. De plus, les personnes qui jouent online jouent sur PC, mais pas avec les consoles. (Notons que Lineage (jeu online sur PC) compte 3 000 000 d’adeptes dans le monde)

Question : Vous avez déjà parlé beaucoup de fois du peu de risque que l’on prend dans l’industrie du jeu vidéo, que beaucoup trop de jeux donnent lieu à des séries. Quels risques avez-vous pris ?

Miyamoto : Avec le lancement de la Gamecube, nous aurions pu commencer avec des Zelda ou des Mario, mais nous avons préféré jouer un challenge et lancer Pikmin ou Luigi’s Mansion. Si nous avions lancé la console avec nos franchises habituelles, les gens n’auraient pas été persuadés que Nintendo fait les choses différemment des autres. Mais prendre des risques et aller dans ce chemin, je pense que c’est une bonne façon d’avancer.

Question : Vous avez déjà parlé auparavant de la façon dont vos concurrents avaient essayé de vous étiqueter comme un éditeur orienté vers les enfants, en proposant des jeux plus adultes, une offre plus mature que Nintendo. Comment allez-vous faire pour modifier cette image ?

Iwata : Alors que Nintendo vend des consoles, nous sommes le plus gros éditeur de jeux. Nous avons les équipes de développement les plus fortes dans nos locaux. Ces équipes ont une meilleure compréhension de ce qu’est le jeu et de ce qui est nécessaire pour attirer les joueurs et les acheteurs, étant donné le fait que le jeu vidéo n’est pas une nécessité dans la vie. Les gens nous ont souvent attaqué sur le fait que nous faisions des jeux qu’ils considéraient comme enfantins. Mais avec des jeux comme Mario, un adulte peut y trouver son bonheur et passer un agréable moment. Nous essayons de faire des jeux dont tout le monde peut profiter et nous voulons que les gens nous jugent sur nos jeux. Maintenant, nous avons décidé de faire des efforts pour élargir notre champ d’action avec des jeux comme Star Fox. Les gens se rendront compte que nous avons des jeux qui conviennent à tous les âges.

Question : Compterez-vous sur votre line up pour faire passer le message que Nintendo n’est pas que pour les enfants ou allez vous mettre en place une campagne marketing pour diffuser ce message ?

Iwata : Ce n’est pas une question de l’un ou l’autre. Vous ne pouvez pas changer une image juste avec des campagnes marketing. Vous ne pouvez pas non plus sortir des jeux et attendre que les gens le sachent. Il y aura donc une combinaison des deux. Mais le point où Nintendo est différent des autres est que nous ne sommes pas une compagnie qui essaie de changer notre image avec des campagnes publicitaires.


Source : Cube-Europe

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×