• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 3 fans

Animal Crossing: New Horizons Disponible sur Switch

News Animal Crossing: New Horizons (Switch)

Les attentes autour d'Animal Crossing : New Horizons

Le Nintendo Direct spécifique consacré à ce jeu a enfin été annoncé officiellement et demain sera donc l'occasion de nous éclairer sur de nombreux aspects. Aurons-nous la réponse à l'ensemble de nos questions et cette nouvelle proposition de la franchise va-t-elle réussir à séduire l'ensemble des aficionados en manque depuis quasiment 7 ans ?

News
Alors que de nombreux joueurs se moquent éperdument de l'arrivée d'Animal Crossing sur Switch et regrettent profondément qu'aucun Direct ne soit programmé pour annoncer le sang neuf du line-up devant arriver sur la console, revenons sur les raisons qui font que l'arrivée d'Animal Crossing est un vrai événement sur Switch et pourquoi Nintendo joue gros sur l'arrivée de ce titre. En effet, les attentes des fans sont très fortes autour de ce titre, et Nintendo a pris le temps avant de dévoiler l'essentiel du jeu (et de montrer les premières démos jouables).
Mine de rien, cela fait 7 années qu'Animal Crossing n'a pas apporté de véritable opus canonique sur une console. On peut noter que ses tentatives de diversifications ont été moyennement appréciées et il est paradoxale aujourd'hui de constater que ce qui effraie le plus les fans, c'est de ne pas retrouver leurs habitudes de New Leaf sur 3DS (y compris Welcome Amiibo), Wild World (sur DS) ou Let's Go to The City (sur Wii). On pourrait même ajouter le tout premier opus sur N64 et Gamecube. Et pourtant à l'époque, on entendait régulièrement parmi les commentaires des joueurs le même leitmotiv : Animal Crossing, c'est toujours la même chose.

Des dernières années pour la franchise assez chaotiques

Le premier véritable changement est venu avec Happy Home Designer qui nous permettait, telle une Valérie Damidot fort populaire à la télé à cette époque, de nous permettre de refaire la décoration de fond en comble d'un local sur la demande d'une clientèle en provenance de nos animaux bien aimés. Et même si les personnalisations étaient assez développées sur ce jeu, une critique est vite arrivée : ce n'est que le développement d'un mode du jeu originel, Nintendo nous découpe le jeu que l'on aime en kit pour faire un jeu par mode. Même si Happy Home Designer était un bon jeu, il est vrai qu'au niveau de sa durée de vie, il s'est montré plus rébarbatif et les joueurs ont regretté de ne pas pouvoir revenir à une gestion plus classique de la ville. Happy Home Designer s'est tout de même bien vendu, mais sans jamais tutoyer les chiffres des précédents jeux, en particulier l'épisode New Leaf, qui a connu un certain regain de popularité lorsque les joueurs ont fait le tour de Happy Home Designer.

Nintendo s'est pourtant fendu à cette période d'un gros travail sur les cartes Animal Crossing, 4 séries de 100 cartes avec l'ensemble des personnages du jeu, permettant de sélectionner plus facilement ses clients et de créer une collectionnite (avec albums pour ranger les précieuses cartes fragiles) autour du jeu, en pleine vague amiibo. Ceux qui ont tenté de réussir à collectionner l'intégrale des cartes se sont lancés dans des échanges à tout va et ont laissé une partie de leur compte en banque pour assouvir leur passion. Heureusement pour eux, Animal Crossing: New Horizons sera compatible avec les amiibo classique (tous ?) et avec les cartes. On espère donc avoir plus de précision sur ce sujet demain lors du Nintendo Direct.

Pour beaucoup, l'annonce de l'arrivée d'Animal Crossing sur Wii U est devenue le Graal : l'arrivée du portage de New Leaf sur une console de salon, avec l'espoir d'avoir l'ensemble de tout l'univers développé à ce jour, sorte de best-of de la franchise : une ville ultra détaillée à gérer, la correction de tous les petits manques existant jusqu'à présent, l'intégration d'une décoration de ses habitations largement inspirée d'Happy Home Designer, le tout avec un graphisme HD. Le choc fut rude lorsqu'on découvrit qu'Animal Crossing : Amiibo Festival n'était qu'un Party Like, certes en HD, mais totalement à côté de la plaque des attentes des joueurs. Le retour de bâton s'est immédiatement fait sentir : colère des fans, ventes anémique, le désamour complet. On a tous en souvenir d'avoir aperçu ce jeu dans sa version collector avec les deux amiibo nager en nombre dans le bac des soldes à moins de 10 € (une affaire ne serait-ce que pour obtenir les deux amiibo, toujours réussis visuellement). Une erreur marketing incroyable de la part de Nintendo qui, alors que la Wii U cherchait désespérément un moyen de survivre sur le marché faute d'appui de tiers, ne parvenait pas à apporter à sa console de salon les titres attendus par les joueurs : pas de pokémon, pas d'Animal Crossing de qualité, la console Wii U a sombré. On avait eu notre dose de party games sur cette console (un Mario Party 10 sur une présentation très similaire juste avant, cela fait plus que doublon).

Affolement dans les chaumières, et probablement du staff de Nintendo qui à nouveau remet en avant New Leaf, avec toutes les cartes amiibo et les amibo non compatibles jusqu'à présent avec ce jeu. Nouveau succès de cette refonte du jeu avec des ventes qui décollent et dépassent même Happy Home Designer, preuve que les fans veulent conserver la gestion de leur ville tout en acceptant sans problème du sang neuf. La mort de la Wii U et le développement de la Switch, la transition au sein de Nintendo suite au décès d'Iwata, l'importance prise par le marché des smartphones en Asie sur les consoles classiques et le départ d'un des pères de la franchise ont largement compliqué le développement d'un nouveau projet.

L'apport du camping dans New Leaf : Welcome Amiibo a été bien reçu et Nintendo s'est peut-être dit que ce module pourrait être une approche pratique à développer sur mobile : c'est le concept d'Animal Crossing Pocket Camp, un titre qui a connu un bon succès, se montre toujours addictif même si des pans entiers du jeu ont connu un désintérêt périodique en fonction des choix opérés par Nintendo. Ce fut même un bon laboratoire pour tester certaines idées marketing et voir comment le public allait suivre : des fonctionnalités payantes via des packs de tickets verts, des assistants et des entrepôts nécessitant un abonnement payant mensuel. Nous sommes sur un ensemble d'îles et nous n'avons pas de ville à gérer mais un camping (puis un peu plus tard un chalet). L'action se limite à quelques lieux pour pêcher en rivière ou en mer, faire la chasse aux insectes, un coin jardin, un coin collecte de fruits, beaucoup de crafting pour faire construire de nouvelles habitations, des objets pour le quotidien ou pour les désidératas de ses campeurs, nécessitant au passage de récupérer des matériaux par soi-même (puis en développant les échanges entre joueurs) ou de passer par la carrière pour aller miner quelques exemplaires, ainsi que trois événements particuliers revenant avec régularité : chasse aux gyroïdes, collecte d'insectes dans le jardin et concours de pêche.

Le début de ce Pocket Camp s'est montré assez performant mais au bout de quelques mois, il est devenu redondant. Des tonnes d'objets dont on ne savait qu'en faire (puisqu'il n'y avait pas de possibilité de se faire des échanges en direct entre les joueurs), plus de nouveaux bâtiment à construire, toujours les mêmes quêtes même si on renouvelle les objets bonus, les tenues, la faune et la flore et qu'on ajoute peu à peu les personnages manquants. On nous a tout de même apporté ces derniers temps un étage au chalet, mais en revanche la customisation du véhicule via le garage a vécu depuis de nombreux mois sans apport majeur. Le jeu n'ayant pas de connexion avec les autres titres de la franchise, à nouveau on a noté un retour de flamme pour New Leaf sur 3DS, jusqu'à ce que la console donne de sérieux signes d’essoufflement sur le marché et qu'il fallait vraiment penser à la succession, sur Switch.

L'annonce (enfin !) d'Animal Crossing New Horizons fut diversement appréciée : outre son annonce relativement tardif sur la console, comme si on ne savait pas quoi réellement proposer de nouveau pour cette franchise sur la console hybride, le nom a semé le doute. New Horizons (on note que Nintendo ne fait plus l'effort de localiser les noms de ses produits selon les produits, ayant basculé dans une logique commerciale mondiale) suggère de partir vers de nouvelles bases, et c'est bien ce qui inquiète quand de nombreux joueurs veulent d'abord retrouver plus ou moins leur épisode New Leaf en HD sur leur nouvelle console, si possible avec tout ce qu'ils ont aimé auparavant. Ils veulent l'intégralité de New Leaf, la gestion du camping, le contenu d'Happy Home Designer, les petits jeux y compris ceux du mal aimé Welcome Amiibo, bref le Best Of HD (et on peut dire que la version mobile a bien fait la mise à jour visuelle de nombreux personnages) attendu depuis des années. On s'attend même à un lien avec le jeu mobile, une synergie entre les deux titres, d'autant que ce dernier vient de modifier de manière importante les voyages de Gulliver, avec un transport de masse d'objets et de matériaux vers de nombreuses îles. New Horizons nous convie à être des apprentis Robinsons volontaires et à gérer notre installation sur notre île en partant de zéro. Le lien paraissait évident et pourtant Nintendo a balayé tout cela en indiquant très vite qu'il n'était pas prévu le moindre lien entre le jeu Switch et l'application mobile Pocket Camp. Qu'allons-nous donc avoir avec ce New Horizons ?

Alors que le titre semble se tourner vers un gameplay à la Minecraft, avec beaucoup de fabrication d'objets, ouvre la porte à du jeu multi local (youpi) et online, et confirme un superbe virage visuel, il a également émis de mauvais signaux : pas de ville, pas de commerces semble-t-il, une île de petite taille avec la peur de tourner en rond très vite. Le coup de grâce fut la découverte récente de forte limitation (une île par console même si vous avez plusieurs comptes ou plusieurs jeux), l'obligation de passer par l'abonnement payant Nintendo Switch Online, jusqu'à la mention, dans le système du classement du jeu, de micro-transactions éventuels, une mention qui a vite été retiré par Nintendo quelques jours plus tard. Les informations connues aujourd'hui ont rassuré de nombreux fans ou au contraire découragé d'autres. Et il reste tellement d'inconnus à lever.

Des interrogations de jeunes fans

Statistiquement, Animal Crossing plait en priorité aux yeux du public féminin. De nombreuses études le prouvent. Les forums montrent qu'un public de tout âge apprécie ce jeu, les trentenaires sont nombreux à avoir accumulé les heures sur New leaf et attendent beaucoup de ce New Horizons. Les hommes sont bien présents aussi mais il est surtout intéressant de constater que les plus jeunes sont également très attentif à ce nouveau titre, eux qui n'ont connu pour la plupart que New Leaf Welcome Amiibo, Happy Home Designer et Pocket Camp. On le note à notre niveau avec nos juniors et les ami(e)s de nos juniors, garçons et filles, New Horizons évoque de la curiosité. Et nombreux ne sont pas du tout convaincu que cet épisode va leur apporter un jeu ayant une bonne durée de vie, tout simplement parce qu'on ne gère pas une ville. Nous leur avons posé la question sur ce qu'ils attendaient du jeu depuis que nous avons glané l'ensemble des informations que Nintendo a bien voulu dévoiler au compte-goutte, et après s'être concerté, voici un petit retour de leurs attentes et craintes, mis en forme par la jeune Clara. Il se peut que certaines questions aient déjà reçu quelques réponses récentes mais ils ont pourtant visionné de nombreux sites spécialisés, des forums, des vidéos YouTube françaises et étrangères pour tenter de trouver certaines réponses, sans succès. Voici le florilège des attentes, sur des détails parfois très pointus !

Nous avons hâte pour la plupart de découvrir ce nouvel épisode de ce jeu si mignon qu'est Animal Crossing. Alors qu'il ne reste qu'un peu plus d'un mois et que Nintendo a révélé pas mal de choses, nous avons encore beaucoup de questions qui sont souvent les mêmes.

Pour commencer, moi aussi je me pose la question de la sauvegarde automatique. En effet, sur l'écran d'accueil qui nous a été révélé, nous apercevons une option de paramètre. Serait-il possible de désactiver la sauvegarde automatique afin de revenir sur une sauvegarde manuelle comme nous l'avons toujours connue ?

Nous avons tous aussi la question de la benne à déchets présentes dans Let's Go to The City. Sera-t-elle à nouveau présenter dans New Horizons ou ne serait-ce qu'une décoration présente dans la tente de Tom Nook et ses neveux ?

Nous nous posons aussi beaucoup de questions autour des magasins ? Ces si chers magasins dans lesquels je dépensais toutes mes clochettes jusqu'à n'avoir plus un sous. Aurons-nous quelque chose de similaire ? Aurions-nous donc accès à d'autres îles, en particulier trois ? Je m'explique : sur le visuel de la jaquette du jeu, nous voyons notre île et une seconde petite pile avec Joe, le responsable de la cavalerie. Jusqu'à présent, il n'y a pas de traces de magasins, je vois bien une autre île commerciale avec des magasins qu'il faudrait débloquer au fur et à mesure du jeu. Pour effectuer certains achats, aurons-nous le retour de la carte bancaire, également présente dans Let's Go to The City ? Cette carte était si pratique et je dois avouer qu'elle m'a manquée dans New Leaf.

Maintenant, passons à Joe et son chalet que nous voyons sur le visuel. Je pense qu'il serait dommage que la cavalerie disparaisse ainsi que les bons de commerce. Concernant les amiibo, nous avons compris qu'ils étaient compatibles. Tous ? Y compris les personnages hors univers du jeu ? Qu'apporteront-ils dans ce jeu ?
Malgré les nombreuses images dévoilées par Nintendo, nous n'avons vu aucune trace des fruits tropicaux, comme les litchis, les mangues, les kakis, les bananes et les durians, alors qu'ils étaient présents dans New Leaf. Bizarre pour une île ! Seront-ils présents ? Et aurons nous les requins ?

Nous nous sommes tous réjouis de savoir qu'un habitant pourra s'installer seulement avec notre accord, mais nous sommes beaucoup à nous demander autour de moi si nous pourrions placer et déplacer leurs maisons. En effet, nous avons tous passé de heures à réaliser un beau parterre pour qu'un beau jour, dans New Leaf, un habitant vienne s'y installer, gâchant notre travail.

Au niveau des tenues, nous n'avons pas de traces des maillots, y seront-ils ? Avec un nouveau design, comme des maillots de type short pour les garçons et deux pièces pour les filles.

Passons aux mini-jeux : dans New Leaf et Let's Go To the City, nous avions le jeu du cache-cache avec les habitants (et le jeu du ballon pour la version GameCube). Même si ces interactions étaient rares, cela apportait une touche de vie au jeu. Dans New Leaf, nous pouvions avoir une mini 3DS et une mini- Wii U dans le jeu pour jouer à des mini-jeux. Seront-ils présents ? Retrouverons-nous quelques mini-jeux du jeu sur Wii U, ma plus grosse déception de la franchise.
Concernant la protection au sein de l'île, nous avons le souvenir de nous être fait voler des objets un jour sur New Leaf avec le multijoueur. Des joueurs ont proposé de mettre en place des niveaux d'amitié, que l'on pourrait appliquer à un invité. Un premier niveau serait de nous mettre au niveau de visiteur fantôme, sans possibilité d'effectuer la moindre interaction, un peu comme les codes oniriques de l'institut des rêves dans New Leaf .Le second serait de permettre de pêcher, manger, parler avec les habitants. Le troisième niveau serait de permettre une liberté totale à l'invité, en pouvant prendre des meubles posés ("place item") et bouger des meubles lâchés ("drop item" présentés sous la forme d'une feuille).

Notre plus grande crainte concerne la taille de l'île, qui parait bien petite pour espérer y jouer très longtemps si nous n'avons pas de magasins. Pourrons nous agrandir l'île. Nous avons constaté trois niveaux de relief sur la carte, y aurait-il une possibilité de payer, même via un prix semblant exorbitant, pour avoir ne serait-ce qu'une parcelle de terre en plus ?
On espère beaucoup du Nintendo Direct, pour ne pas retrouver un jeu où l'on tourne trop vite en rond comme Happy Home Designer et Pocket Camp que nous avons lâché depuis bien longtemps. Pour nous, Animal Crossing c'est d'abord New Leaf et Let's Go to The City. On craint aussi que Nintendo n’intègre trop d'options payantes car on ne pourra pas suivre. Et c'est vraiment désagréable de se dire qu'on ne serait pas égaux sur un tel jeu si des joueurs, parce qu'ils peuvent payer, seraient avantagés sur nous. Je n'ai pas aimé Pocket Camp pour cela.

Réponse à ces interrogations demain à 15h. N'hésitez pas vous-aussi à laisser vos attentes sur notre forum.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×