News

Le PDG de Pokémon doutait sérieusement que la Switch puisse être un succès avant son lancement

Si la Switch est clairement un succès aujourd'hui avec toujours des difficultés dans la gestion de ses stocks, tout le monde n'était clairement pas enthousiaste au départ et notamment le PDG de The Pokémon Company.

News
Lors du dernier entretien accordé à Blomberg, le PDG de The Pokémon Company, M Tsunakazu Ishihara, a fait une troublante confession : il ne voyait clairement pas la Nintendo Switch réussir son lancement et l'avait clairement dit à Nintendo. Même si aujourd'hui les courbes des ventes ont atténué certaines inquiétudes, il continue à penser que tout est loin d'être gagné. Voici ses propos :

J'ai déclaré à Nintendo que la Nintendo Switch ne réussirait pas, avant sa mise en vente, car je pensais que, à l'époque du smartphone, personne ne voudrait prendre une console de jeu. Il est évident que j'ai eu tort. Je me suis rendu compte que la clé d'un jeu réussi est assez simple: les logiciels avec une qualité absolue font progresser les ventes de matériel. Le style de jeu peut être flexible si le logiciel est suffisamment attractif. À l'heure actuelle, la Switch est populaire auprès des premiers acheteurs, mais il faut une étape supplémentaire pour attirer un public plus large. Je vois plus de potentiel dans la Nintendo Switch, mais il ne faut pas trop surestimer son potentiel.
Comme nous pouvons le constater, M Ishihara reste très prudent vis-à-vis de la Switch et on comprend mieux pourquoi tous les signaux indiquent que The Pokémon Company s'est décidé finalement assez tard à soutenir la console et se cherche dans la production des nouveaux jeux à destination de cette console, des jeux pourtant très attendus par le public. La Wii U avait été clairement mise de côté par la société et l'absence de véritable jeux Pokémon avait été un gros manque. Le gameplay proposé par la console était trop différent de ce que la société réalisait à ce moment sur 3DS et elle semblait clairement plus intéressée par les interfaces tactiles des smartphones.

Maintenant que la Switch est sortie et qu'elle peut être trimballée partout, un premier frein a sauté pour apporter des jeux Pokémon. En revanche, la compagnie continue toujours à hésiter sur l'interface car la double possibilité dockée/nomade reste un obstacle, une difficulté que partage Level-5 vis-à-vis de la Switch. A l'heure où certains échos évoquent une possible adaptation de titres anciens remastérisés pour l'occasion, on se demande si The Pokémon Company ne va pas choisir une certaine voie de sécurité pour proposer rapidement en 2018 un titre Pokémon sur Switch qui serait une sorte de remaster en attendant de trouver le bon équilibre d'interface pour toute nouvelle création plus tard.

Ishihara cependant précise ce qu'il imagine pour la Switch :

Avec la Nintendo Switch, nous voyons cela comme une chance de créer des titres Pokémon qui iront plus en profondeur, et avec un niveau d'expression plus élevé. En conséquence, cela en fait une plate-forme extrêmement importante. À l'heure actuelle, nous utilisons des écrans de 7 à 8 pouces, mais sur un téléviseur haute définition, vous pouvez exprimer un monde entier avec des graphiques et du son. Jusqu'à présent, les jeux ont été réalisés pour être joués par une seule personne, mais maintenant, vous pouvez aller à la maison et jouer avec tout le monde - alors, comment aborder ces thèmes, et comment veiller à ce que ce ne devienne pas compliqué? Je ne peux pas dire que c'est ce que nous allons faire, que nous allons lancer des accessoires, mais je voudrais penser à cette possibilité. Contrairement aux smartphones, la Nintendo Switch n'est pas un dispositif de jeu qui suppose que son propriétaire dispose d'une connectivité réseau constante. Donc, de notre point de vue, ce n'est vraiment pas différent de la DS ou de la 3DS en termes de connectivité.

Le regard tourné vers la réalité augmentée


Si Pokémon Soleil et Pokémon Lune ont bien cartonné l'hiver dernier et que la succession Ultra Lune et Ultra Soleil devrait capitaliser sur une bonne base clientèle, c'est clairement le succès de Pokémon Go sur mobile qui a changé la donne et a accru l'intérêt que porte la société à la réalité augmentée, avec cette technologie superposant les personnages virtuels et les scènes du monde réel. Pour Ishihara, cela correspond bien à la vision de la société Pokémon de mélanger la fantaisie avec la réalité, comme Pokémon Go l'a fait.

Avec la réalité augmentée actuelle, même si vous dites que Pikachu est là, personne ne le pense vraiment. Mais cette réalité va bientôt passer à une autre étape. Par exemple, vous pourrez trouver Pikachu, et il peut détecter cette table et sauter dessus, et vous pouvez voir son ombre sur la table, puis il vous fait face et commence à vous parler. Nous verrons la naissance de cette réalité qui est un autre pas du Pokémon Go actuel. Et je n'ai mentionné que l'aspect visuel, mais vous pouvez ajouter une technologie haptique et des vibrations ciblées à cela.


Les assistants activés par la voix augmentent. Que ce soit Google Home ou Amazon ou Apple Homepod, il y en a beaucoup et nous pouvons voir que ces dispositifs basés sur le dialogue donnent naissance à une nouvelle forme de divertissement. La Nintendo Switch est l'une des plates-formes possibles. Je pense que nous allons avoir plus de possibilités avec toutes ces plateformes. Jouer de manière plus réaliste devrait être possible.

La Nintendo Switch ne semble qu'un élément de la future stratégie du groupe, qui semble très intéressé par les nouveaux périphériques en provenance du marché mobile, en permanence connecté. On se retrouve un peu sur la même ligne de pensée de Kojima, qui trouvait sympathique la Nintendo Switch, mais qui selon lui n'était qu'une étape transitoire des vrais périphériques multi-connectés qu'il imaginait arrivant sur le marché mobile. Les vrais innovations de jeux ne sont pas à attendre sur la Nintendo Switch mais sur de nouveaux périphériques en cours de développement, nomades et connectés.

source : Blomberg

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Gatchan
J'avoue que le statut de The Pokemon Company est assez particulier. D'un côté Nintendo à 1/3 des parts de The Pokemon Company, sans compter son poids très important dans Game Freak et de l'autre impossible d'avoir un jeu Pokemon sur la Switch sans passer le contrôle de The Pokemon Company.

C'est d'ailleurs assez drôle ce pretexte de dire que la Switch n'est pas un support adapté pour développer les jeux. Si la contrainte de The Pokemon Company c'est de dire, mince on ne va pas pouvoir faire de portage des jeux 3DS parce qu'il n'y a pas de second écran ou qu'en mode docké il n'y a plus la partie tactile, je trouve cela un peu fort de café.
Quand on voit à quel point le tactile sur les jeux Pokemon ne sert pas à grand chose, que la GBA n'avait pas de second écran, que le Gamecube a eu droit a plusieurs jeux, on se dit que c'est faire preuve de mauvaise foi que de ne pas vouloir ne serait ce que porter un jeu 3DS sur Switch. Et puis ils peuvent choisir le parti de ne pas avoir de mode docké.

Toute la question est de savoir quel est le réel pouvoir de décision/nuisance de The Pokemon Company dans le choix de développer ou non un jeu sur les nouvelles plateformes de Nintendo.
D'un côté l'article fait clairement penser que c'est The Pokemon Company qui décide seule. De l'autre, en voyant qu'un jeu sur WiiU tel que Pokken Tournament a été développé sur une plateforme qui n'a pas rencontré de succés, on se dit que c'est Nintendo qui tranche.
La relation est drôlement particulière.

D'ailleurs si l'on fait des recherches, même si instinctivement on se dit que la licence Pokemon appartient à Nintendo du fait des ses parts dans GameFreak et The Pokemon Company, on ne trouve pas réellement d'infos sur les parts détenues dans GameFreak par exemple.
De même, Gamefreak est libre de développer des jeux sur d'autres plateformes comme le jeu Tembo.

En tout cas, voir le PDG de The Pokemon Company émettre des réserves sur le full potentiel de la Switch c'est assez étonnant. Surtout quand on voit les files d'attentes au Japon et la difficulté à encore s'en procurer.
De même, le voir réaliser seulement maintenant qu'avec de bons jeux une console se vend, c'est un peu se moquer du monde. Ce n'est pas nouveau que le succés d'une machine dépend de la qualité de sa ludothèque. Les 2 exemples les plus éloquents étant la GB et la 3DS. 2 machines bien inférieures techniquement à leurs concurrentes et pourtant les écrasant largement en terme de ventes.
Et clairement un jeu Pokemon fait vendre des consoles et participera donc grandement à élargir le potentiel de la Switch et son public. Un public pour l'instant majoritairement adulte et gamer.

Pour le coup j'ai hâte de voir à quoi ressemblera Pokemon sur Switch. J'espère que ce ne sera pas un simple portage ou remake... Mais cette interview ne me rassure pas.
wiidefender
T'en fais pas, Nintendo va dire "on fait", Gamefreak va dire "on fait" et TPC ne va pas avoir d'autre choix que de faire !

Tsunakazu Ishihara voit l'avenir sur le mobile mais il oublie que si Sun & Moon a explosé dayone sur 3DS (et fait vendre des 2DS/3DS à la pelle au passage) c'est justement parce-que les primo-joueurs de PGo ont voulu aller chercher l'aventure au delà de l'IRL ! Etre à l'extérieur pour pouvoir jouer est une contrainte mine de rien !
Evola
Apparemment le PDG de Pokémon doute toujours de la Switch puisqu'il estime qu'il ne faut pas surestimer son potentiel
maianico
Je suis d'accord ce ne sont pas des propos spécialement rassurant pour les joueurs switch.
Talban
Ce qui est amusant dans ces interviews, c'est qu'on se rend vraiment compte que les studios japonais sont les plus frileux vis-à-vis de la Switch. Les poids lourds sont aux abonnés absents ou ne porte que des titres anciens ou non localisés. On sait que le marché mobile est plus important que le marché console au Japon, à croire qu'ils ne sont plus intéressés par le marché des consoles.
keoone
Pokemon compagny a multiplié par 20 son chiffre d'affaires grace à Pokemon go... Normal que son pdg soit retourné.


Mais y'a une chose qui est vrai, le potentiel réel de ventes ? La switch ira t'elle entre la wii et la DS ? On sait tous qu'elle fera mieux que la wiiu, mais ne va t'elle pas stagner au niveau d'une 3DS ? Le public qui l'achète est il celui qui aime les portables ?

Je crois qu'il faut différencier le public "gamers" qui joue de façon régulière, et le très grand public qui a acheté la DS pour céréales académie, ou encore la wii pour wii sport, public qui joue gratuitement sur smartphone aujourd'hui.
Je crois que ce monsieur s'interroge plus sur ce très grand public, combien de ces joueurs sont prêts à venir sur switch pour une expérience significativement meilleur que sur smartphone ?

Personnellement je pense que le mode de consommation du jeu vidéo sur switch est proche de celui sur smartphone, il y aura obligatoirement porosité même si le modèle économique est différent.
Enfin je reste persuadé que la switch va se décliner en famille de produits (switch mini, switch pro, switch 4G, voir switchphone (téléphone pensé pour les 10 à 12 ans avec gros système parentale ))
Enfin aujourd'hui la switch, un jeu, quelques accessoires, c'est toute suite 400 à 500 euros ! Malgré cette investissement important, la switch se vend très bien, d'ici quelques temps elle sera proposé en pack avec un jeu, puis va baisser de prix... Une switch + Mario kart à 249 euros touchera un public bien plus large qu'aujourd'hui.
Et pour finir, la mort d'iwata pourrait être aussi une des raisons qui donne cette impression de flottement entre pokemon Cie et Nintendo.
Pingoleon3000
Je suis tout à fait d'accord avec TPC, perso le succès le la Switch m'a pris au dépourvu, je n'ai jamais pensé qu'elle pourrait susciter un tel engouement vu son positionnement un peu entre 2 chaises. Et en effet rien ne dit que la console saura attirer un grand public sur le long terme, surtout avec l'investissement qu'elle demande. Par contre pour dev des Pokémon dessus ils ont pas trop le choix vu que la 3DS est poussée vers la retraite...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×