News

Le jeu vidéo va-t-il changer de modèle ?

News
En dépit d'une croissance à deux chiffres en 2008, les éditeurs de jeux vidéo sont inquiets : la prolifération de jeux gratuits ou très bon marché remettent en cause les budgets alloués à certaines productions. S'adapter ou mourir à petit feu, c'est le choix fabuleux que doivent faire nos chers éditeurs s'ils veulent exister encore dans quelques années.

La GDC a permis de voir émerger des inquiétudes pour le moins... inquiétantes dans le secteur du jeu vidéo : comment gagner de l'argent quand les coûts de développement et de marketing explosent, alors que les consommateurs sont de moins en moins enclins à payer 60 dollars pour un jeu.

La multiplication des jeux gratuits sur Internet, ou très bon marché sur iPhone, mettent le doigt où ça fait mal : il devient difficile de gagner de l'argent avec les jeux vidéo. Bien sûr, la situation n'est encore ni grave et ni désespérée, mais les éditeurs doivent se préparer à la prochaine révolution : des jeux pas chers mais de qualité. Cela va passer, comme en témoigne un article du New York Times en source de cette info, par une délocalisation des studios vers des pays émergents comme la Chine et l'Inde, et par des efforts démesurés pour rentabiliser un produit.

"le modèle tel qu'il existe est sur le point de mourir. [Jouer sur console] est trop cher et il y a beaucoup trop de choix" explique Mike McGarvey, un ancien d'Eidos désormais responsable chez OnLive, qui distribue des jeux sur Internet via Internet.

Le problème le plus grave concerne les jeux pour XBox 360 et PS3 : les éditeurs ne peuvent pas vendre assez de jeux pour compenser les investissements nécessaires pour produire ces mêmes jeux. Un jeu vidéo, c'est devenu un peu comme un film : un blockbuster rapportera des millions, mais il faudra avant cela vivre beaucoup d'échecs. Désormais, produire un jeu coûte rarement moins de 25 millions de dollars, et parfois beaucoup, beaucoup plus.

La situation est différente sur Wii : Reggie Fils-Aime a ainsi expliqué au journaliste qu'il suffisait de vendre un million de jeux Wii pour rentrer dans ses frais : dès la conception de la console, la HD avait ainsi été exclue pour justement limiter les coûts de développement. Pour le moment, seuls les joueurs semblent se plaindre de cette situation, le manque de punch de la Wii en termes de graphisme semble bien arranger des éditeurs qui comptent leurs deniers consciencieusement !

Mais si Reggie indique qu'il suffit de vendre un million de jeux sur Wii pour devenir profitable, on peut s'inquiéter de voir que seuls 16 titres parmi le catalogue de 486 jeux se sont vendus à plus d'un million d'exemplaires (aux Etats-Unis, les chiffres venant du NPD Group !), parmi lesquels neuf sont des jeux de Nintendo ! Dans les faits, il est à parier qu'il est possible de gagner beaucoup d'argent sur Wii, certains développements minimalistes comme on en voit tant sous la dénomination "mini-jeux" ou "party-games" permettant un rapide retour sur investissement.

Le secteur va donc devoir s'adapter : si les bases de joueurs sur PS3 et XBox 360 n'augmentent pas, c'est tout un modèle économique qui va être remis en cause. Augmenter les prix n'est pas une possibilité (on rappellera que beaucoup de jeux sur ces consoles sont vendus 70 euros) dans un contexte concurrentiel très fort : sur PC, beaucoup de jeux sont gratuits, ou très abordables. Sur les plate-formes de téléchargement sur console, il faut au minimum débourser 10 euros pour un jeu, alors que sur iPhone, un jeu comme Crash Bandicoot Nitro Kart 3D se vend 6 dollars !

Le secteur du jeu vidéo, qui a longtemps volé du budget à la TV, au cinéma et à la musique, doit maintenant vivre avec ses propres démons. Certains studios ont commencé à délocaliser leurs productions comme on délocalise une usine : là où c'est moins cher. D'autres se contentent de miser sur des franchises connues comme Disney qui développe des jeux sur ses propres personnages. D'autres encore créent tout un univers, ou proposent des jeux "casual" comme Nickelodeon qui avec son site addictinggames.com, a attiré en mars 2009 pas moins de 11 millions de joueurs !

Source : New York Times

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Mr-Chaos
16 jeux seulement millions sellers? Vous en êtes certains?

*Selon Wikipedia et VGchartz, il y en a plus d'une quarantaine (47 je crois), mais je ne peux poster de lien*

De plus, Nintendo ne domine pas.
Xavier
Mr-Chaos a écrit:16 jeux seulement millions sellers? Vous en êtes certains?


Bonjour !

Je n'accorde pas beaucoup de crédit à VGChartz, mais il convient sans doute de nuancer l'article qui se base sur les chiffres du NPD Group, qui jusqu'à preuve du contraire ne parlent que de chiffres américains. Je cite le texte : Only 16 out of 486 games for Nintendo Wii game machines have sold more than one million units as of March 1, according to NPD, which tracks the sales of consumer products. (Nine of the best sellers are made by Nintendo.)

Mr-Chaos a écrit:De plus, Nintendo ne domine pas.


Jusqu'à preuve du contraire, je crois que si ! 50 millions de Wii dans le monde, contre 20 millions de PS3 et 28.5 millions de XBox 360. Après, difficile de dire quelle console sert le plus dans les foyers, mais le fait est qu'il y a plus de chances de trouver une Wii dans une maison qu'une console concurrente, Nintendo ayant donc vendu près de deux fois plus de consoles que ses concurrents !
Halouc
Cela va passer, comme en témoigne un article du New York Times en source de cette info, par une délocalisation des studios vers des pays émergents comme la Chine et l'Inde, et par des efforts démesurés pour rentabiliser un produit.


Non mais je rigole en lisant ça. Genre on fait des jeux vidéo comme on fait des boites de conserves. Le jeux vidéo c'est du talent, des graphistes, des musicien, des metteurs en scène, des scénaristes, des level disgner.... Enfin bref faire un jeux vidéo, c'est pas demander a une machine ou un ouvrier de fabriquerun produit à la chaine....

Le problème le plus grave concerne les jeux pour XBox 360 et PS3 : les éditeurs ne peuvent pas vendre assez de jeux pour compenser les investissements nécessaires pour produire ces mêmes jeux.


On se demande pourquoi il continue de faire des jeux sur les machines. Et puis prendre pour référence un mec qui bosse pour une compagnie de jeu streaming c'est juste n'importe quoi. Le mec veut vendre son produit en disant que les ventes physiques et dématérialisés comme Steam ne rapportent rien.....
Gammadeth
Le problème le plus grave concerne les jeux pour XBox 360 et PS3 : les éditeurs ne peuvent pas vendre assez de jeux pour compenser les investissements nécessaires pour produire ces mêmes jeux. Un jeu vidéo, c'est devenu un peu comme un film : un blockbuster rapportera des millions, mais il faudra avant cela vivre beaucoup d'échecs. Désormais, produire un jeu coûte rarement moins de 25 millions de dollars, et parfois beaucoup, beaucoup plus.


Ce qui explique pourquoi les jeux de qualités sont en voie de disparition, les développeurs n'ont pas l'air d'être au courant qu'ils ne sont pas obligés d'utiliser le maximum des capacités graphiques des consoles HD. Ils feraient mieux de réduire la qualité graphique, et de proposer un contenu de jeu plus consistant. Cela leur coûterait moins cher et comme les jeux seront de meilleur qualité, les joueurs seront plus enclins à dépenser 70 € dans un jeu. Où alors il faut qu'ils développent sur WII, mais pas des party game. Ils devraient aussi arrêter de penser que les seuls jeux gamers à faire sur WII doivent être des jeux sur rail ou des Beat Them All. :?:
Je devrais me faire embaucher par un éditeur, car pour moi tout cela coule de source, alors que les éditeurs ne l'ont pas encore remarqué. :ouf:
Halouc
Ce qui explique pourquoi les jeux de qualités sont en voie de disparition,


Lol
Quizzman
Don't feed the troll.

Ceci n'est adressé envers personne mais dans ce genre de topic on part très très facilement en troll.
Akhoran
Mais... Mais !

Comment t'as fait pour écrire provoc ? :D
Je sais comment il a fait hein, me le dites pas :p. S't'une balgounette :@
FREDOM1989
Halouc a écrit:
Cela va passer, comme en témoigne un article du New York Times en source de cette info, par une délocalisation des studios vers des pays émergents comme la Chine et l'Inde, et par des efforts démesurés pour rentabiliser un produit.


Non mais je rigole en lisant ça. Genre on fait des jeux vidéo comme on fait des boites de conserves. Le jeux vidéo c'est du talent, des graphistes, des musicien, des metteurs en scène, des scénaristes, des level disgner.... Enfin bref faire un jeux vidéo, c'est pas demander a une machine ou un ouvrier de fabriquerun produit à la chaine....


Le fait est que mettre en place des textures ou remplir un environement ne demande pas une compétece artistique mais seulement technique. L'Inde a énormément de boites qui bossent dans le JV mais ce ne sont que des petites mains, le crétif reste au USA, en Europe et au Japon.
Musimon
1 million = jeu rentable!

Il aurait pu dire 500 000 ou 5 000 000, c'est du vent....il y a tellement de paramètre qui rentrent en compte!
C'est certainement l'objectif des jeux BigN....et quand on voit les chiffres de mario-galaxie, Nintendog, Mario Kart et tant d'autres...Ils sont tranquilles!

Mis a part ce point, l'article est pertinent!

mais que des firmes comme Ubi ou EA ne viennent pas pleurer quand je vois qu'ils inondent les étals de titres au rabais.

C'est clair que l'univers du jeux vidéo est en crise identitaire plutôt que financière, et que la consommation ludique change!

La mode des éditeurs et de passer par le tout online, à mon avis il vont plutôt se restreindre le marché. Ils aurait mieux fait de passer par un système d'occasion payante. Style vendre des clefs d'activation à 1€ pour les gens, comme moi, qui font de la revente des jeux neufs!

Le concept Onlive est très intéressant sur le papier mais le tout numérique, sans objet physique est quelque chose qui passera globalement mal!

en réponse au dessus : comment ça il n'y a pas de créatif en Inde et dans ces pays? la plupart des commandes qu'ils exécute, ils les font de la création à la réalisation. Il y a des cas effectivement ou ces boites sont utilisées en sous-traitances sur quelques phases techniques.
mais il y a de sacré créatif dans ces pays là!
yoann[007]
Bien sûr que le jeu vidéo change de modèle ! Le jeu en téléchargement est en plein boom, et ne sont que très rarement pris en compte dans les ventes de jeux. Tout ça pour faire croire à une chute des ventes.

(hint : l'industrie musicale use de la même méthode :roll:)

Je suis impatient de voir jusqu'à quand les ventes de software continueront à ne prendre en compte que les jeux boîte, qui ne sont plus qu'une petite partie du marché. Je crois qu'ils continueront à s'entêter tant que la tendance n'aura pas été entièrement renversée (jeux en téléchargement > jeux boîte) :euh:

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×