News

Le cours de l'action Nintendo chute face aux interrogations sur la Switch

Les investisseurs semblent déçus du peu de nouveautés proposées par la console et par les jeux. Beaucoup de questions restent en suspens et Nintendo a indiqué ne pas vouloir apporter d'autres informations cette année, ce qui est incompréhensible pour eux.

News
La publication de la vidéo n'a pas eu tous les aspects positifs espérés car les actions de Nintendo ont chuté vendredi matin à Tokyo. Les investisseurs à la lumière des trois minutes de la vidéo de présentation de cette nouvelle console ne semblent pas convaincus dans la capacité de Nintendo à entrer dans la bataille face à Sony et Microsoft.

Les investisseurs s'interrogent sur le public visé par Nintendo

La cible de la Switch a été soulignée : c'est un hybride de console portable et de salon auquel jouent des adultes, ce qui semble être un volte-face par rapport à la position jusque là familiale de Nintendo. Nous l'avions souligné nous-mêmes, ce qui a étonné c'est l'absence d'enfants et de familles dans la bande-annonce. Nintendo en voulant séduire une nouvelle catégorie de joueurs semble s'être coupée de sa base traditionnelle, ce qui pose de nombreuses questions. Il n'est donc absolument pas certains que les enfants et les familles vont être attirés par une console qui ne les représente pas et n'a pas vraiment montré de jeux pour eux, exceptées des versions boostées de jeux existant sur la Wii U, donc rien ne garantit un possible succès commercial dès le lancement de la console.

Switch = Wii U 1.5 ?

Même si la présentation de la Switch a reçu des commentaires positifs, notamment sur la confirmation que la console sera bien lancée en mars 2017 (il reste peu à attendre), il y a des questions embarrassantes pour le moment sans réponses. Nintendo est accusée quelque peu de vouloir recycler ses jeux Wii U, sa dernière console de salon mal vendue, et on ne voit pas trop de surprises au niveau des jeux.
Nintendo n'a pas apporté de surprises pour redéfinir le jeu, comme cela avait le cas avec la console Wii, mais nous pensons que cette console répond à certains manques qui ont été soulevés lors de la présentation de la Wii U et c'est déjà bien, indique Junko Yamamura de Nomura Securities.
Les actions de Nintendo, qui ont augmenté de plus de 50 % depuis le début de l'année avec les projets de la firme sur le marché mobile, ont perdu 6,55 % le vendredi matin.

La préoccupation du prix

C'est la grande préoccupation des analystes. Ainsi, selon Serkan Toto que nous évoquons régulièrement dans nos colonnes et repris par le Financial Times, il va être très difficile pour Nintendo de s'imposer face à une PS4 qui a déjà une base installée de 40 millions d'utilisateurs. La PS4 est le maître étalon du marché et c'est elle qui dicte le prix d'une console et les portages de jeux. Selon Serkan Toto, la Switch doit absolument se positionner à un tarif égal ou inférieur aux autres consoles, soit un tarif maximum de 299 $.
Ils doivent trouver un moyen de commercialiser la Switch à 299 $ US pour avoir une chance ; c'est le seuil. C'est impossible en offrant le dispositif en plusieurs versions.
Nintendo semble encore avoir du mal à définir son public cible. Qui à part les fans irréductibles de Nintendo va acheter la console ?
La question du prix est clairement dans le débat actuel car les rumeurs abondent pour indiquer que la console Switch serait vendue avec le dock et les joy-cons mais pas avec le joy-cons grip, le dispositif pour rassembler les deux petites manettes en une grosse manette à utiliser à la maison. On connaît aussi la propension de Nintendo a être un peu chiche sur certains accessoires comme l'alimentation, mais elle était fournie avec la Wii U, donc si le positionnement de la console est bien d'abord salon, on devrait l'y retrouver, du moins on l'espère.

Que faire avec cette tablette ?

À part jouer classiquement avec les manettes, on ne peut pas dire qu'on ait vu grand-chose des capacités de la tablette. Les analystes aimeraient bien savoir s'il faudra un contrat opérateur mobile pour pouvoir jouer en déplacement car il n'y pas de réponse pour le moment. Cela peut effectivement alourdir beaucoup le coût de la console.

Et surtout la tablette est-elle tactile ?

Jay Defibaugh, un analyste de l'industrie des jeux chez CLSA, a indiqué que la vidéo avait laissé de nombreuses interrogations auprès des investisseurs.
La vidéo ne semble pas montrer la tablette comme ayant des capacités tactiles, ce qui a soulevé la question de savoir si elle sera en mesure de jouer à des jeux de réalité augmentée comme le succès phénoménal Pokémon GO.
Cette question a été soulevée aussi par certains studios indépendants qui ont beaucoup utilisé les capacités tactiles de la 3DS ou de la Wii U et qui se sont lancés sur le marché mobile. L'absence de tactile serait une énorme mauvaise surprise. Et pour les investisseurs, ne pas pouvoir jouer à Pokémon GO sur la nouvelle console Nintendo serait incompréhensible et une faute lourde.

Les batteries

Domaine sensible en ce moment avec les multiples problèmes ayant impacté de grandes sociétés comme Samsung, on aimerait connaître la capacité des batteries, leur autonomie, leur nombre... pour vérifier que le concept de la console en déplacement est bien viable.
Personne ne dit que le concept est une catastrophe, mais les attentes pour ce lancement avait été très élevées. Maintenant qu'il est révélé, nous assistons à une correction de ce qui a catalysé les attentes, ayant poussé l'action vers le haut au cours de ces derniers mois, aujourd'hui certains ont pris des bénéfices, a déclaré M. Defibaugh.


Nintendo reste très suivi et peine encore à convaincre

Les actions de Nintendo ont baissé après le lancement de Pokémon GO, car le succès du jeu avait trop vite été associé à Nintendo, qui n'en touchait finalement qu'une maigre part. Même l'annonce de Super Mario Run n'a pas permis à l'action de revenir au sommet. Désormais, la proposition de la Switch laisse dubitative. Pas de doute, pour gagner le match, Nintendo va devoir dévoiler plus de bonnes surprises et cela avant la fin 2016, alors que pour le moment elle a choisi de ne rien dévoiler de plus.

Source : Financial Times

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

freddy
bonjour, nintendo a montré le concept de la switch, tout ce qui concerne les jeux n'est que secondaire.
puis de revendre splatoon ou mario kart n'est pas du tout un problème, si nintendo compte vendre environ 40 millions de switch qui fait un potentiel de 27 millions de nouveaux joueurs par rapport à la wii u.
ce qui est tout a fait benifique.
Pingoleon3000
A leur place j'aurais vendu aussi, car rien n'indique pour l'heure que ce ne sera pas un bide encore plus retentissant que la Wii U...
MartinPN
Pingoleon3000 a écrit:A leur place j'aurais vendu aussi, car rien n'indique pour l'heure que ce ne sera pas un bide encore plus retentissant que la Wii U...

De manière générale, c'est un peu tôt pour acheter une action dans le but de profiter des ventes de la console. Le pic auquel on a assisté n'était qu'une mini-bulle spéculative causée par l'imminence de la vidéo de présentation : les actionnaires se sont dit qu'il y avait du fric à se faire sur la hype et quand c'est passé, ils ont revendu.
AHL 67
sebiorg a écrit:Les analystes aimeraient bien savoir s'il faudra un contrat opérateur mobile pour pouvoir jouer en déplacement

Mais que vous voulez foutre avec un abo de téléphone pour jouer en déplacement ? Est-ce que vous en avez besoin pour jouer hors de chez vous sur 3DS ?!? :blasé:



sebiorg a écrit:Pas de doute, pour gagner le match, Nintendo va devoir dévoiler plus de bonnes surprises et cela avant la fin 2016, alors que pour le moment elle a choisi de ne rien dévoiler de plus.

Je traduis : "Nintendo va devoir se désavouer en faisant le contraire de ce qu'ils ont annoncé.".
JoeKuro
"Et pour les investisseurs, ne pas pouvoir jouer à Pokémon GO sur la nouvelle console Nintendo serait incompréhensible et une faute lourde."

J'en rigole encore xD, je ne vois pas l'intérêt d'avoir autre chose (de plus gros) que son smartphone pour jouer à Pokemon GO...
RYoGA
JoeKuro > je n'ai pas le smartphone pour jouer à Pokémon Go et je me demande encore aujourd'hui si je vais pouvoir jouer au jeu sur Switch...

Que la Switch fasse tourner Pokémon Go ce serait une très bonne chose... mais effectivement il faudrait l'équivalent d'une 3G pour que ce soit possible, et ça, ça a l'air mal parti.
keoone
Faut faire attention... Nintendo qui annonce ne pas faire plaisir aux actionnaires est plutôt bon signe...
Après y'a aussi la possibilité que Nintendo rachete ses actions en baisse, donc moins de dépendance externe, Kimishima est issue du milieu financier... D'ailleurs calmer la speculation autour de pokemon go est venu de lui...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×