News Nintendo

Doug Bowser, le Président de Nintendo of America, revient sur une année 2020 phénoménale

Polygon.com a posé de nombreuses questions au président de NOA, Doug Bowser : COVID-19, succès d'Animal Crossing, XBox Game Pass, Joy-con drift, catalogue 2020... Les sujets ne manquent pas.

News
Doug Bowser, le Président de Nintendo of America, a pris le temps d'écouter toutes les questions du site Polygon.com. Il a bien sûr répondu à certaines d'entre elles "à la Nintendo", mais une chose est sûre : l'année 2020 de Nintendo of America ne ressemble à aucune autre. Voici notre compte-rendu de cette interview-fleuve.

L'impact de la Covid-19 sur Nintendo

On était sans doute loin de se douter, quand on a entendu les premières infos en provenance de Chine sur le confinement instauré à Wuhan puis dans tout le pays, que le coronavirus Covid-19 allait s'inviter dans le monde entier très rapidement. Et pour Nintendo, c'est comme pour nous tous au mois de mars que les choses se sont accélérées. Doug Bowser explique :
Je dirais que d'ici le mois de mars, février/début mars, nous avons surveillé la situation de près. [...] Nous surveillions de près la situation et comment elle évoluait, et avons essayés d'être très sensibles face aux instructions comme le télétravail, la quarantaine, etc. [...] Certaines fonctions peuvent être réalisées à distance, mais nous avons aussi des centres de fabrication et de logistique. Il nous fallait donc être sensible [au respect des gestes-barrières comme la] distanciation physique ou aux autres régulations mises en oeuvre. Il nous a fallu comprendre comment être capable de gérer l'entreprise efficacement et de continuer à distribuer nos produits à nos revendeurs, et en fin de compte, nos consommateurs.
La fonction de Doug Bowser est plutôt orientée sur l'aspect commercial, mais cela voulait donc dire qu'il lui fallait attendre les mauvaises nouvelles du Japon, côté développeurs, pour s'adapter en permanence :
Nous étions en contact étroit avec notre maison-mère au Japon, pour comprendre les impacts sur les cycles de développement, et ce que cela allait signifier pour nos plannings de sortie. En parallèle, à partir du moment où il y avait quelques décalages dans les dates, on a essayé de voir quels aspects de notre catalogue existant de jeux "evergreen" pouvaient être utilisés pour préserver l'engouement qu'on connaissait au moment où on entrait dans cette période.
Cela veut dire que Nintendo, en fonction des plannings de développement, s'est alors posée la question de savoir quel jeu pouvait sortir à quel moment pour s'adresser à tel ou tel public, et comme le fait remarquer Russ Frushtick, le journaliste de Polygon, c'est ainsi qu'est arrivé Pikmin 3 dans les calendriers de sortie :
On regarde un certain nombre de facteurs. D'abord, on discute beaucoup des publics, et ceux que l'on veut cibler au cours de nos campagnes, de différentes façons. Ensuite, on regarde le contenu qui vient vers nous, aussi bien en hardware qu'en software, pour déterminer comment ça s'inscrit dans nos cibles et comment on veut communiquer. Et on a un flot de nouvelles sorties qui arrivent tout au long de l'année.
Les jeux d'une console Nintendo ne se composent pas seulement de jeux Nintendo (on n'aurait pas dit la même chose à l'époque de la Wii U, rapidement abandonnée de tous !). Il y a aussi les jeux AAA des éditeurs-tiers et les jeux indépendants, dont il faut tenir compte dans les plannings, tout en prenant aussi en considération les anciens jeux qui marchent toujours très bien comme Mario Kart 8 Deluxe ou Breath of the Wild. Nintendo doit inclure tous ces jeux dans sa communication.

Le miracle Animal Crossing: New Horizons

Inutile de dire que Nintendo est sans doute le premier surpris du phénomène global qu'est devenu Animal Crossing: New Horizons:
"Bien au-delà de nos attentes" est, je crois, la façon la plus simple de le dire. Je ne sais pas si nous pensions qu'il serait le phénomène culturel qu'il est devenu à travers le monde. Et on a aussi beaucoup aimé de voir comment il a redéfini ce que les gens pensaient des jeux vidéo et comment ils les ont intégré à leurs vies.
On a vu des gens célébrant leur diplôme, leur anniversaire, même un mariage, virtuellement, dans le jeu. Et on était plutôt heureux de voir que le jeu apportait une sorte de répit dans une époque chaotique et assez compliquée pour les gens. C'est le résultat de plein de choses différentes. D'abord, les développeurs ont fait un merveilleux travail en créant un superbe univers, un superbe environnement, de superbes personnages, et tout cela était ainsi beaucoup plus attrayant. Mais par ailleurs, sa date de sortie a aussi permis à un certain nombre de gens qui n'avaient jamais joué à un jeu vidéo d'y venir et de comprendre non seulement les jeux vidéo, mais l'univers Animal Crossing, de façon très précise.
On a pu découvrir du contenu nouveau ajouté au gré des différentes mises à jour, cela devrait continuer dans l'année qui vient, si l'on en croit l'échange entre les deux protagonistes de cette interview.

Nintendo Switch Online, XBox Game Pass et compagnie

Quand on l'interroge sur la voie choisie pour développer le service Nintendo Switch Online, et les motivations imaginées par Nintendo pour inciter les joueurs à s'abonner (Tetris 99, Super Mario Bros. 35...), Doug Bowser pense que ce sont des conditions assez attractives :
Les deux principales raisons pour lesquelles les gens achètent un abonnement à Nintendo Switch Online sont d'abord la possibilité de jouer à nos jeux en ligne, et ensuite la possibilité de découvrir du contenu comme [Tetris 99 et Super Mario bros. 35] et le catalogue de titres NES et SNES. On en est a plus de 100 jeux disponibles à date. Certains offrent même maintenant la possibilité d'être joués à plusieurs, ce qui n'était pas le cas des jeux originaux.
Si Russ Frushtick essaie d'emmener Doug Bowser sur le terrain de ce qu'offre XBox Game Pass par rapport à Nintendo Switch Online, D. Bowser confirme que Nintendo reste fidèle à l'idée de vendre des jeux à l'unité. Quant à l'éventualité d'une arrivée de XBox Game Pass sur Switch, il l'écarte :
Nous étudions toujours différentes façons de nous adresser à nos consommateurs. Nous avons conclu que nos catalogues de jeux disponibles chez Nintendo et ceux d'éditeurs-tiers, que ce soit au travers de Nintendo Switch Online ou l'achat de jeux vidéo, nous a vraiment permis d'y parvenir.

Et la Switch Pro dans tout ça ?

Quand on lui demande si Nintendo ne serait pas en train de garder des jeux sous le coude pour assurer le lancement d'une Switch Pro (une rumeur au long cours que nous avons détaillée avec des faits dans ce dossier).

Le fait est que la Switch classique (et lite) est si populaire que pour Nintendo, le moment n'est pas du tout venu de lancer une nouvelle version :
Alors qu'on regarde la 4e année de la Switch, on continue de voir un fort, très fort intérêt [des consommateurs]. On voit que la console intéresse un grand nombre de consommateurs. Cette année, en particulier, on a vu plus de joueuses venir sur Nintendo Switch, des femmes qui n'avaient pas eu de console Nintendo dans le passé, et qui s'intéressent à notre contenu de façon originale et différente.
Et Doug Bowser est aussi conscient de la force du catalogue de la Nintendo Switch :
Le contenu AAA plus ancien va aussi incroyablement bien. Certains des jeux les plus vendus quand quelqu'un achète une Switch sont encore des jeux comme mario Kart 8 Deluxe, The Legend of Zelda: Breath of the Wild, ou Super Mario Odyssey. Ce vieux catalogue est toujours frai pour beaucoup des nouveaux acquéreurs d'une Nintendo Switch. Et cela joue un rôle dans comment nous marketons et nous adressons à nos consommateurs.
Mais nous voulions parler de Switch Pro, à la base, alors Russ revient à la charge en demandant à Doug Bowser si une machine avec un écran portable de 720p n'est pas un peu limite au bout de 3-4 ans de commercialisation. Doug Bowser répond :
On le sait bien, la technologie évolue constamment et change. Et on essaie toujours de déterminer comment la faire progresser pour améliorer l'expérience de jeu. Que ce soit pour une console actuelle, ou une future console, on fait toujours attention à ça. Néanmoins, ce que l'on voit en ce moment, c'est la forte popularité de la Nintendo Switch dans sa quatrième année. Et on pense qu'on est en train de changer le cycle de vie classique d'une console. On va continuer, dans le futur, à nous appuyer sur ces deux consoles [la Switch et la Swite Lite] avec leur contenu qui va avec, parce que c'est cette relation symbiotique qui fait la vraie différence. Et c'est pourquoi la Nintendo Switch est si différente.
Bref, pour Nintendo, il n'y a actuellement aucune raison de remettre en cause cette situation qui lui réussit si bien cette année, dans le contexte que l'on connait :
Pour l'instant, avec l'engouement que l'on connait, notre focus sera sur les formes actuelles existantes.

En tout état de cause, Nintendo assure, par la voix de Doug Bowser, que la Switch est bien au milieu de son cycle de vie, et nous promet "plein de bonnes choses à venir".

Au sujet du Joy-Con drift

Depuis longtemps, Nintendo of America a pris en considération le problème de panne de ses Joy-Con, qui a encore récemment fait la une de l'actualité en Europe. En Amérique du Nord, Nintendo invite les joueurs à prendre contact avec son service après-vente en cas de problème :
Si les consommateurs ont le moindre problème avec nos consoles ou nos jeux, on veut qu'ils nous contactes, et on va trouver la meilleure solution pour les remettre sur les rails le plus vite possible. Concernant les Joy-Cons, on travaille avec les clients pour déterminer si on doit les réparer ou les remplacer. Et on regarde toujours ce qui nous est renvoyé pour telle ou telle raison, pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé. Sans entrer dans les détails, cela nous donne une opportunité de faire des améliorations pour l'avenir.
La fin de l'interview, qui ne donne absolument aucune information sur les jeux dont on n'a plus eu de nouvelles depuis longtemps (Bayonetta 3, la Suite de Breath of the Wild, Metroid Prime 4), sur la politique de Nintendo avec ses licences, est moins fraiche, mais nous permet néanmoins de rappeler que Nintendo a largement amorcé sa mutation culturelle : outre les parc d'attractions Super Nintendo World (que Doug Bowser a hâte de pouvoir découvrir à nouveau), Doug Bowser rappelle qu'un film d'animation est en cours de réalisation chez Illuminations (date de sortie prévue : 2022).

Si cette interview ne vient pas remettre en cause la philosophie que Nintendo s'impose, il n'en reste pas moins que la firme a fait preuve d'une grande capacité d'adaptation dans une année qui restera à jamais marquée par le coronavirus... et par Animal Crossing. La popularité de la console, qui en est à la moitié de sa vie, n'incite pas du tout Nintendo à précipiter les choses quant à la sortie d'une éventuelle Switch Pro. Il nous tarde, en tout cas, de tourner la page de cette année 2020 difficile, et de commencer à dessiner 2021, avec on l'espère un catalogue de Noël bien plus fourni qu'il ne le fut cette année.

Source : Polygon.com

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

grand-chef-as
le discours du cycle de vie, on le connaît...
ils en parlaient avec la wii et on a vu ce que ça a donné avec sa suivante! la wii u... la console est arrivée entre deux gen et n’avait ni la puissance de ses rivales, ni le petit plus qui aurait pu la distinguer des autres... là où la switch est une réponse claire a un besoin (regrouper les studios et tous les projets autour d’une seule plateforme « salon/portable »)
du coup, on peux avoir des jeux? Genre 10/12 par ans dans des genres différents pour que chacun y trouve son compte...
cette année a était quand même un peu chiche...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×