Wii U Sortie le 30/11/2012 Nom court WiiU

Dossier Wii U (WiiU)

Et si la puissance de la Wii U importait peu ?

A la lecture des rumeurs sur la puissance de la console, plus d'un joueur craint que le syndrome Wii ne se répète une nouvelle fois. Et si finalement, cela importait peu ?

Dossier
A chaque jour son lot de rumeurs, d'infos plus ou moins "sûres", "certifiées", de quelqu'un qui sait ou croit savoir qu'il connait quelqu'un qui lui a dit qu'il avait entendu parler d'un soit-disant e-mail contenant des informations sur la prochaine console de Nintendo… Bref, à quelques semaines de l'E3 où tout devrait on l'espère s'éclaircir quelque peu, on ne sait pas trop où on en est avec la Wii U !

Une console moins puissante : et alors ?

Hier, nous avons ainsi "appris" que la Wii U pourrait finalement ne pas être une si grande évolution par rapport aux consoles HD actuelles, voire même pourrait se révéler inférieure. Une nouvelle console moins puissante que des concurrentes disponibles depuis 6-7 ans, cela a de quoi inquiéter.

Faut-il pour autant avoir peur du pire pour Nintendo ? Avec l'aider d'un récent article de 1Up, voici quelques éléments de réflexion qui permettent de penser que finalement, cette info n'est pas si inquiétante que cela, car l'important est tout simplement ailleurs !

D'une part, tous les développeurs ne semblent pas partager le même sentiment au sujet de la puissance de la console : le mois dernier, le studio derrière Darksiders 2 ne disait-il pas au contraire que la console était au moins similaire à la puissance offerte par les machines concurrentes ?
L'an dernier, Peter Moore d'Electronic Arts s'était lui aussi montré très enthousiaste au sujet de la console. Il ne fait sans doute pas partie de ceux qui ont les mains dans le cambouis, mais il réfutait l'idée que la Wii U soit une sorte de console de transition.

D'autre part, il convient de rappeler que Nintendo a abandonné la course à la technologie depuis longtemps. Si la Wii a quelque peu souffert de l'absence de HD et perdu le soutien de nombreux studios par la même occasion, la Wii est la console la plus populaire de cette génération, et a rapporté de l'argent à Nintendo dès le premier jour : pour Nintendo, la question n'est pas tant d'offrir les mêmes performances que les derniers PC, mais plutôt d'offrir une expérience de jeu qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

L'innovation est ailleurs

Le vrai défi est là : créer l'envie autour de sa nouvelle manette, dotée d'un écran tactile. On l'a évoqué dans notre info d'hier : la manette représente un coût non-négligeable dans le pack qui sortira dans le commerce, aussi Nintendo doit-il trouver une solution pour faire en sorte de continuer à gagner de l'argent dès le premier jour, tout en proposant la console à un prix raisonnable. Cela devrait donc impliquer des sacrifices : pour que la manette soit incluse, il faudra donc faire des concessions sur le reste du système, et donc sur la puissance de la machine, car des composants plus performants sont par nature des composants plus chers.
La concurrence a choisi une autre voie que celle de la rentabilité au Day One : ainsi, Microsoft et Sony sont prêts à perdre de l'argent sur chaque console vendue, misant sur le fait qu'avec une production de masse, le prix d'achat des composants baisse, et qu'à terme il est ainsi possible de gagner de l'argent. Les fabricants essaient de se rattraper comme ils peuvent sur les ventes de jeu, percevant des royalties sur chaque galette ou chaque téléchargement vendu.

Nintendo a lui-même mis en place cette pratique dès la sortie de la NES, mais n'a plus voulu, après la GameCube, enregistrer de pertes sur la vente d'une console dans la première phase de son cycle de vie : un choix qu'il convient de respecter, mais qui a eu ses effets pervers sur la Wii, comme on a pu le constater depuis près de trois ans maintenant et la disparition de jeux résolument gamers sur la machine (qu'il est loin le mois d'avril 2009 avec la sortie de Madworld notamment).

Les graphismes affichés par nos consoles actuelles ne sont pas aussi fins que ceux affichés sur un PC dernier cri, mais les consoles restent capables d'afficher de beaux jeux. Le coût qu'implique un alignement sur les performances des meilleurs PC rendrait la console inaccessible à la plupart des consommateurs, et Nintendo veut éviter cela. De plus, pour Nintendo, l'important n'est pas là mais à la fois dans sa nouvelle manette… et dans son catalogue de franchises, qui pourrait bien suffire à tirer les ventes de consoles, Mario & Co étant bien connus des joueurs, qu'ils soient réguliers ou occasionnels. Finalement, si les jeux disponibles sur Wii U sont capables d'afficher des visuels comme la démo Zelda présentée l'an dernier à l'E3, alors il n'y a dans le fond pas de raison de s'inquiéter.

Un bon compromis implique un juste prix

Reste donc une variable importante à prendre en compte pour Nintendo : sa capacité à proposer une console au juste prix. Avec la 3DS, on a eu comme un loupé, qu'il faudra donc veiller à ne pas reproduire : prétentieux, Nintendo a du faire profil bas et baisser le prix de sa console quelques mois seulement après sa sortie. Le lancement d'une nouvelle console repose donc sur une recette qu'il est toujours difficile de réussir parfaitement - on l'a bien vu avec la 3DS : l'effet 3D n'a pas justifié, contrairement à ce que l'on croyait chez Nintendo, le prix de vente de 250 € demandé pour la console.

Il est donc encore difficile de savoir si la manette se révélera aussi attrayante sur Wii U qu'elle le fut avec la Wii en 2006 : Nintendo a beau dire avoir pensé à une tablette dès 2008, d'autres avec un logo de pomme sont déjà passés par là, et Sony n'est pas en reste et pourrait bien proposer des synergies entre PS3 et PS Vite à très court-terme, histoire de couper l'herbe sous le pied de Nintendo.
Ces éléments font qu'on doit réfléchir au meilleur moyen de promouvoir cette nouvelle console : on a vu avec la Wii que l'engouement du grand public avait été salvateur pour Nintendo, rapidement délaissé d'un public averti - hormis pour quelques super-productions comme les RPG Xenoblade et The Last Story par exemple. Le plaisir de jouer simplement entre amis sans avoir à maîtriser vraiment de boutons a changé la donne, simplifié certains jeux, et permis la naissance de certains hits planétaires comme Just Dance, dont Ubisoft nous vante les performances dans les charts régulièrement.

La Wii U pourra certainement compter sur Ubisoft et quelques autres pour disposer d'un catalogue varié, mais la marge de manoeuvre est assez étroite : l'utilisation de la nouvelle manette sera décisive pour qu'elle soit adoptée ou au contraire rapidement délaissée par les joueurs (les sorties de Darksiders 2 et Assassin's Creed 3, des jeux multi-plateformes par excellence, sont à ce titre une terrible mise à l'épreuve pour la Wii U qui pourrait avec ces deux jeux sceller à jamais son destin de gimmick ou d'accessoire révolutionnant encore une fois le gameplay).
Nul doute que cet écueil sera évité avec la Wii U, et que les responsables marketing de Nintendo seront capables d'imaginer le prix de vente qui convient pour une console dont les capacités techniques correspondent à ce que Nintendo estime suffisant pour tenir la route quelques années. Une chose est sûre, le prochain round de la guerre des consoles sera aussi fascinant que celui-ci, car rien n'est jamais acquis sur un marché toujours très dynamique !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Doggie
Elle sera au niveau d'une ps360. Ca veut rien dire "un peu moins puissante", la ps3 est plus costaud qu'une 360, pourtant les multi sont mieux réalisés sur la console MS...
La PS2 était moins puissante qu'une xBox, GC. La Dreamcast encore moins. Pourtant l'une a offert Shenmue, l'autre MGS3, FF12...
Portal2, un jeu majeur de cette gen, est loin d'être le must have technique.

Tout ça pour voir et dire quoi. La Wii U 2X fois plus puissante qu'une ps360, ne tirerait aucun avantage de ce surplus, mais serait trop cher. Donc en se plaçant à niveau quasiment ps360, elle fait tourner les moteurs graphiques comme l'UE3, ce qui suffit amplement, le plus important étant ailleurs.

Encore une fois, c'est le controller qui fait la différence, et qui apportera toute la richesse à l'expérience.
Souvenons-nous... la SNES était pas plus costaud que la Genesis et ses multiples extensions, mais elle était capable d'offrir un vrai Street Fighter grâce à son pad. La N64, son stick de série, sa gachette offrait la meilleure expérience de jeux 3D. (le GC servait à rien, si ce n'est singer la ps2...). La Wii a aussi fait carrière sur son controller.

La Wii U suivra ce chemin, et si on s'éloigne de ses specs brutes, pour s'attarder au peu de biscuit qu'on a sur les jeux, on voit déjà de belles promesses. Pikmin3, et sa gestion des "unités" via l'écran tactile, Ghost Recon Online (vision du drone sur la tablette?), Aliens (radar sur la mablette, immersion IRL...), Killer Freaks (son multi atypique)... ...
On imagine aussi aisément un Advance Wars de salon, qui avait un gros online pourrait être un putain de rts console qui poutre. Un Layton-like comme gros point&click/enigme...

Toute la puissance de la console, c'est son controller. C'est là que doit être l'attention. Et si toutes les promesses/possibilités sont exploitées, ça fera très mal.
yoann[007]
Doggie a écrit:Elle sera au niveau d'une ps360. Ca veut rien dire "un peu moins puissante", la ps3 est plus costaud qu'une 360, pourtant les multi sont mieux réalisés sur la console MS...
La PS2 était moins puissante qu'une xBox, GC. La Dreamcast encore moins. Pourtant l'une a offert Shenmue, l'autre MGS3, FF12...
Portal2, un jeu majeur de cette gen, est loin d'être le must have technique.

Contre-exemple : la Wii, qui avait carrément une génération de retard, n'a pas connu une ludothèque très impressionnante.

La puissance COMPTE.
syndrome
De plus l’argument du prix est ridicule, de nos jours on a des composant 2 à 4 fois plus puissant pour le même prix que ceux des ps360 a leur sortie. Si ils sont pas foutu de sortir une console plus puissante a prix raisonnable c'est qu'ils ont décidé de s'engraisser comme avec la 3DS a sa sortie.
Doggie
@007, pas un contre-exemple, puisque mon propos met en avant le fait qu'avec des consoles moins puissantes, on a eu des jeux majeurs.
Le hardware limité de la Wii a permis de voir des Xenoblade, des Skyward Sword, des Monster Hunter Tri.
Après la quantité, la diversité des genres... ça vient de politique éditoriale (notamment des third), pas des possibilités de la console. C'est ça mon propos.

À titre d'exemple, Capcom (surtout au vu du succès de l'édition Wii du 4) aurait pu nous sortir Resident Revelations sur Wii (qui aurait forcément été meilleur que sur la dernière gameboy), plutôt que deux shooters dispensables.

Tout ça pour simplement dire, qu'avec une niveau grosso modo ps360 en terme de puissance, la Wii U en a assez sous le capot pour faire de très grands jeux. Et c'est bien ça qui fait une console, pas des Htz.
Après on verra bien plus tard si les éditeurs et Nintendo nous en offre, mais ça c'est une autre histoire.
mheishiro
C'est à une représentant Nintendo que l'on doit l'article? Une bonne partie concernant la rentabilité day one. Super, comme la wii. Où sont les jeux?
Parler d'ailleurs d'un possible "catalogue varié" grâce à la présence d'Ubi, c'est risible.
Mojobaba
Je suis pas contre un arrêt de la course a la puissance si c'est pour se concentrer sur le JEU !
Moins de puissances, c'est aussi moins de temps a bosser sur des graphismes photo réalistes et plus sur le jeu...ouais enfin, ça c'est la théorie car regarder la Wii :

Coupé de tous les jeux multis, un online poussif et les jeux...ah les jeux, citez m'en plus de 10 jeux réussis qui ne sont pas de BigN ou ses boîtes (donc exit Xenoblade, Pandora...)
Certes, y'en a eu mais tellement peu...seul Nintendo "alimentait" sa console (au point de sortir 2 Mario) et ça suffisait clairement pas !

D'ailleurs pour l'instant, c'est rebelote avec la 3DS, beaucoup de Nintendo et des tiers très discrets...alors de la a dire que ça va recommencer avec la WiiU, sorry les fans (j'en était) mais y'a qu'un pas !
yoann[007]
Doggie a écrit:@007, pas un contre-exemple, puisque mon propos met en avant le fait qu'avec des consoles moins puissantes, on a eu des jeux majeurs.
Le hardware limité de la Wii a permis de voir des Xenoblade, des Skyward Sword, des Monster Hunter Tri.

Oui, il y a eu une poignée de bons jeux sur Wii (et exclusivement des jeux conçus POUR la console), mais dans l'ensemble c'est plutôt le désert, surtout face à la qualité proposée sur ses deux consoles concurrentes. Pourquoi ? Parce que la puissance IMPORTE. Une console tellement peu puissante qu'elle ne permet même plus d'accueillir les portages est vouée à avoir une ludothèque pauvre, c'est exactement ce qui s'est passé pour la Wii qui a été privée d'absolument tous les jeux phares de cette génération.

Ce n'est pas pour rien que Nintendo se vante de pouvoir accueillir des Bioshock, Assassin's Creed et cie, c'est tout ce que la Wii n'a pas eu et c'est ce qui a poussé les joueurs à aller voir ailleurs là où un bon support aurait accueilli ces titres tout en détenant ses propres exclus.

Le problème c'est que la Wii U prend le même chemin à terme en se contentant de prendre la base technique d'une génération en fin de vie... La Wii était grosso modo une Gamecube en termes d'architecture, mais en termes de puissance pure, c'est une Xbox 1 (console la plus puissante de la génération précédente) en un peu boosté. L'histoire a démontré que c'était très loin d'être suffisant.

La Wii U est annoncée comme une PS360 (consoles les plus puissantes de leur génération), un peu boostée. Qu'est-ce qui fait croire aux gens que ça sera différent de la Wii ? C'est exactement la même chose que Nintendo refait.

ça vient de politique éditoriale (notamment des third), pas des possibilités de la console. C'est ça mon propos.

Non, ça vient des possibilités de la console, car les éditeurs sont obligés de faire des développements spécifiques uniquement pour la Wii et son architecture obsolète (avec une rentabilité loin d'être garantie à l'arrivée). Pas de portage possible, sauf éventuellement lorsque les jeux étaient développés à la fois pour PS2 et Wii. La Wii a beau être un carton en termes de vente, elle ne permettra jamais de vendre autant d'exemplaires qu'un bon jeu multi PS360 (+ PC à la rigueur).

Tu ne t'es jamais demandé pourquoi les éditeurs ne VOULAIENT pas développer sur une console qui se vend pourtant extrêmement bien ? Alors repose-toi la question ! Nier l'importance capitale du hardware dans la politique des éditeurs et des développeurs, c'est vraiment vivre dans un autre monde.

Tout ça pour simplement dire, qu'avec une niveau grosso modo ps360 en terme de puissance, la Wii U en a assez sous le capot pour faire de très grands jeux. Et c'est bien ça qui fait une console, pas des Htz.

C'est une magnifique théorie mais une console de la puissance d'une grosse PS360, à l'heure où les prochaines Xbox et PS seront sorties, avec un véritable saut technique, tous les développeurs se reporteront dessus. Et la Wii U se retrouvera isolée.

L'histoire se répète...
Toy
Dossier Pro-Nintendo qui ne répond pas à la question posée. Doggie s'en sort mieux.

Par contre je suis septique concernant ses arguments car on sortait un peu les mêmes aux débuts de la Wii. Les graphismes n'étaient soit disant pas si important, la HD n'apporterait rien aux jeux comme un Mario par exemple, la manette à elle seule porterait l'intérêt de la console, de nombreuses possibilité de gameplay, une nouvelle façon de jouer etc...

D'accord avec yoann007 l'histoire court se répèter...
Doggie
@007,
Je vois bien ce que tu veux dire, sauf qu'encore une fois tu me sembles répondre à coté.
1- Est-ce le hardware de la console qui a fait que Capcom nous a gratifié de deux shooters dispensables, qui auront au final moins fait de ventes que l'édition Wii du 4 ? D'où mon, RE Revelations aurait pu sortir sur Wii et être successfull.

2- Est-ce que l'intérêt de la Wii, a posteriori de la Wii U, c'est d'avoir droit à des multiplateformes saupoudrés de qqs gimmicks ? Non, Nintendo l'a bien compris je pense avec son Gamecube, qui n'était qu'une ps2 avec les licences Nintendo.

3- Est-ce que l'histoire se répète ? Non, elle a bien évolué. En 2006 personne n'avait parié sur cette console, aucun gros projets de jeu n'était sur les rails ! Quand la console a commencé à buzzer ccialement, il était plus facile de lancer des jeux vite faits (party games) et autres portages foireux (Far Cry, Dead Rising...), que de se lancer dans du devs de jeux ambitieux.
Est-on dans la même situation aujourd'hui ? Je ne pense pas, on a déjà des Darksiders 2, Assassins Creed 3, Aliens, Ghost Recon... prévu dessus. Des jeux multiplateformes qui n'ont que pour objectifs d'attirer le public sur Wii U pour derrière vendre des expériences plus spécifiques à la console, type un Killer Freaks.

Alors je dis pas que ça va marcher, mais la ligne éditoriale et l'ambition des tiers à changé, parce qu'on table sur une marque qui est rentré dans 90M de foyers.

Nintendo a les cartes en main, et pas des moindres, après reste à ce qu'ils les utilisent de bonnes manières. Mais s'ils sont malins, en arrivant avec un prix accessible (300e), des licences third porteuses, du Mario et du Pikmin pour la fanbase, des concepts nouveaux Wii X, un lien étroit avec la 3DS, la console peut réussir un sacré décollage, et les tiers sont cette fois bien plus prêts à y répondre.

Pourquoi Nintendo monte un "partenariat" avec EA (cf. last E3) ? Parce qu'ils sont sur un produit qui peut être très rentable pour tous, éditeurs, constructeur, joueur.
La Wii reste la console de cette gen la plus vendue, dans un marché bien chamboulé. À coté de ça, MS mise beaucoup sur son Kinect, ça laisse pas augurer une nextgen avec le même bon que la dernière, mais plutôt un truc misant bcp plus sur l'interaction et le multimédia. Quant à Sony, le faux départ de la Vita, le remue ménage en interne, leur dernière place avec leur superpuissante ps3, doit pas les inciter à jouer la carte du monstre technologique.


C'est une simple analyse de marché que je fais, et des cartes que Nintendo a en main. Après je ne connais ni le line up (fer de lance), ni le futur, donc je vais pas m'aventurer à décrèter un succès ou non. Elle fera peut être le syndrome Dreamcast. Ou le syndrome ps2.
samael28
Moi, tout ce que je dis c'est qu'il faut au moins qu'elle puisse supporter l'UE4 même si c'est avec le minimum d'option. Autrement lorsque les "PS4" et "XBox720" arriveront, je ne suis pas sur que le portage avec ajout de fonctionnalité mablette se fasse aussi facilement que ça à l'air de se faire actuellement avec les jeux de cette GEN (d'après les témoignages).
Ne pas supporter l'UE4 voudrai probablement dire "pas de soutien des tiers développant sur l'UE4" et donc exclusion de la Wii U.

Donc oui la puissance compte, puisqu'il faut une certaine puissance pour faire tourner des softs sous les derniers moteurs graphique. Mais il n'est pas nécessaire d'avoir de la puissance à outrance (la différence entre la PS3 et la XBox360 ne les empêche pas de jouer dans la même court bien que la PS3 ai une puissance brut plus importante que la Box)

Personnellement c'est le seul point qui m’inquiète au sujet de la Wii U, support ou pas des moteurs graphique de prochaine génération...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×