Editorial Reggie Fils-aimé

[Edito] Le départ de Reggie, la fin d'une ère ?

Quand il arrive sur scène en 2004 et propose de botter quelques derrières, Reggie impose son style, et s'impose tout court. Son départ de NOA pour une retraite bien méritée marquerait-elle la fin d'une ère chez Nintendo ?

Editorial
Ce jeudi 21 février, le président de Nintendo of America, Reggie Fils-Aime, a annoncé son départ à la retraite à compter du mois d'avril. Remplacé par Doug Bowser – un nom qui ne s'invente pas, son départ nous renvoie immédiatement à une foule de souvenirs incroyables avec un dirigeant qui avait su dompter la communauté parfois cruelle des fans de Nintendo.

Reggie, le chevalier de Nintendo of America

En 2004, rien ne va plus, et quand Reggie arrive sur scène pour parler de la GameCube, c'est avec un ton inédit, qui marquera à jamais sa carrière chez Nintendo, que le nouveau responsable marketing de Nintendo, entré dans la fin à la toute fin de l'année 2003 comme directeur marketing Amérique.

My name is Reggie21/02/2019

On lui avait dès l'E3 2004 consacré une rapide biographie pour mieux comprendre son parcours, et c'est d'ailleurs votre serviteur qui s'était intéressé au personnage, en expliquant que ses responsabilités au sein de Nintendo en faisaient un incontournable de l'exécutif de Nintendo of America : en charge des activités de vente et de marketing de Nintendo aux USA, au Canada, en Amérique Latin, pour toutes les consoles, jeux et périphériques Nintendo. Bref, plus rien ne pouvait sortir de la bouche de Nintendo sans passer d'abord par lui.

Quinze ans après, que de chemin parcouru pour celui qui est arrivé en pleine débandade GameCube, préparant le lancement de la Nintendo DS puis de la Wii, qui se vendront respectivement à 47 et 48,64 millions d'exemplaires. Alors on pourra toujours arguer que la Nintendo 3DS et la Wii U n'ont pas démarré de façon aussi flamboyante, mais force est de constater que Reggie est toujours là alors que la Switch va lentement et sûrement vers ses 13 millions de consoles écoulées (12,94 au 31 décembre 2018). On se souviendra aussi de recrutements parfois étranges, comme Cammie Dunaway embauchée en 2007 comme vice-présidente des ventes & du marketing chez NOA qu'elle quittera en 2010 pour rejoindre Kidzania.

Est-ce pour autant la fin d'une ère ?

Le départ de Reggie Fils-Aime, qui quittera ses fonctions en avril 2019, pourrait marquer la fin d'une ère. Après la disparition de Satoru Iwata, le passage express de Tatsumi Kimishima suivi de l'arrivée aux commandes du groupe de Shuntaro Furukawa, le remplacement en Europe de Satoru Shibata par Stephan Bole : le jeu des chaises musicales continue donc, alors que le rôle des figures emblématiques du groupe ne cesse de se réduire, à l'instar de Shigeru Miyamoto qui a désormais plus un rôle de conseiller que de Director.

Mais si les noms changent, il faut aussi bien comprendre que dans le fond, il s'agit d'un changement dans la continuité : Doug Bowser était "Head of Sales & Marketing at Nintendo of America", le rôle qu'avait Reggie à son arrivée dans l'entreprise. Stephan Bole était directeur de Nintendo France. Et si Satoru Shibata a quitté ses fonctions en Europe, c'est pour retourner au Japon devenir membre du conseil d'administration de Nintendo Co Ltd.

Le départ de Reggie ne semble donc pas marquer la fin d'une ère, mais plutôt la fin d'une époque : une époque où on découvre qu'on peut occuper une fonction importante mais avoir beaucoup d'humour, en devenant le temps d'une présentation Regginator ou une marionnette ! Reggie, par sa stature imposante, marquait aussi par sa gentillesse et son sens de l'auto-dérision. Et un sens inné de la langue de bois quand il s'agissait de répondre à des questions délicates.

Penser aux 15 années passées par Reggie au sein de l'exécutif de Nintendo ne peuvent nous empêcher de penser à l'évolution de Nintendo durant cette période : Reggie a toujours su s'imposer aux moments-clés de l'histoire de Nintendo, aussi Américain soit-il dans une société d'origine japonaise où les étrangers ont si peu leur place. Nul doute que si Nintendo en est là où la firme en est aujourd'hui, c'est grâce à sa compréhension du marché, sa capacité de se projeter à 2 ou 3 ans pour imaginer le monde du divertissement de demain. En quittant ses fonctions en avril, confiant les clés du château NOA à Doug Bowser, c'est certes une page qui se tourne, mais c'est surtout un nouveau chapitre qui va s'écrire avec une nouvelle équipe aux manettes.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

wiidefender
RFA était un grand personnage à n'en point douter. Effectivement, je constate également que plus les choses avances et plus Nintendo casse ce coté proximité qu'on connaît depuis l'ère Iwata au travers du charisme des dirigeants de chaque zone.

Iwata, Shibata et Fils-Aimé, 3 noms sur lesquels ont peut facilement mettre des visages et rassembler des souvenirs médiatiques forts et qui avaient tous 3 le point commun de savoir se mettre en scène et en lumière.

Mais je pense que c'est un mal pour un bien désormais. Même si My Body Is Ready, la Yokay Dance ou les Iwata Asks on amusé la galerie, cette période était malgré tout synonyme de ratés et faiblesses de communication de la part de Nintendo. Avec l'arrivée de Kimishima après le décès d'Iwata, on a retrouvé quelque chose de plus claire, plus efficace et, allé j'ose le mot, plus dans le 21eme siècle.

Nintendo évolue au sein de sa sphère de multi-nationale majeur et pour ainsi dire leader de son secteur (car oui, Sony peut paraître le leader mais en fait non, au cumule des ventes sur une gamme de produits en commercialisation sur un même secteur, Nintendo est bien en tête). Ils sont désormais structurés pour être une machine à cash efficace et cherchent à casser ce coté "business familiale proche de ses clients".

Bref, oui, la fin d"une ère !
bahascaux
Même si comme le dit l'article on est dans une continuité. Au Niveau de l'industrie de façon global, il y a bien un changement d'ère, tout ce qui faisait le JV de 2000 à 2005 est entrain de disparaitre ou du moins d'être remplacé. Et c'est triste surtout pour les plus fragile comme moi T-T

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×