• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef Disponible sur Switch

Test de Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef (Switch)

Test de Warhammer 40,000 : Shootas, Blood & Teef, Orc de question !

Des Orcs qui viennent pour en découdre dans un jeu 2D survitaminé et bourré d'explosions. Prenez votre Kikoup’, on vous en parle dans ce test.

Test
Développé par Rogueside, studio belge à qui l’on doit Guns, Gore & Cannoli, Warhammer 40,000 : Shootas, Blood & Teef est un Run & Gun qui pourrait faire penser à Metal Slug dans les premiers instants. Avec son univers extrêmement riche emprunté à Game Workshop et sa bande son Heavy Metal que l’on doit à Deon Van Heerden (OST de Broforce) on est probablement en présence d’un incontournable de la Switch. En fait, pas du tout.

Les lapins crétins de Games Workshop

Après une cinématique plus ou moins amusante où l'on découvre des Orcs qui passent leur temps à hurler WAAAGH. Vous êtes trahis par votre supérieur hiérarchique qui vous balance de l'hélicoptère dans lequel vous étiez paisiblement en train de canarder vos adversaires, et ce, sous prétexte qu’il voulait vos cheveux (normal). En hurlant WAAAGH (car ils ne font que ça) la chute se fait rude. Scalpé et vexé, on part donc en guerre pour se venger. Est-ce un motif suffisant pour exploser tous les Space Marines et Orcs qui croiseront notre route ? Pour information, Kirby a soulevé tous les monstres de la planète Pop sous prétexte qu'on lui avait volé son goûter …
Si vous aimez Metal Slug alors vous serez en terrain connu. On court de gauche à droite dans des environnement en 2D dans une suite de niveaux explosifs. De type Twin Stick Shooter, on déplace le personnage avec le stick gauche, on vise avec le stick droit, on saute avec le bouton ZL.
Vous possédez un arsenal de cinq armes (revolver, mitrailleuse, fusil à pompe, lance flamme et lance grenade/missile) + un Kikoup’, arme de corps à corps (il manquait une arme pour la finesse). Il est agréable de découvrir et tester les différents modèles que vous pouvez acheter à chaque checkpoint, ce qui vous permet aussi de personnaliser votre Orc pour lui revêtir le plus beau des couvres chef. Faire la guerre oui, mais avec style s’il vous plaît.

Les armes ont plusieurs itérations par famille. Par exemple, il y a trois modèles de revolvers, et même s’ils changent un peu, on est loin d’avoir un bouleversement dans le gameplay. Les impacts de balles sont inexistants, on regarde tristement l’adversaire prendre les coups en espérant qu’il tombe avant de nous atteindre.

Les missions quant à elles sont marrantes dans les premiers instants mais la lassitude pointe vite le bout de son nez. Survivre à des vagues d’adversaire pour ensuite faire tourner une valve qui ouvrira une porte, puis vaincre un boss est le schéma classique qu’on aurait aimé voir changer au fur et à mesure de notre avancée. On a clairement affaire à un manque de prise de risque.

Un mode multijoueur b’ORC délik (on fait ce qu’on peut)

Inviter des amis à parcourir ces quelques heures d’histoire semble être une bonne idée pour casser la monotonie des tâches effectuées, même ça c’est chaotique. On accepte volontiers le fait que l’on joue des Orcs et que cela soit désorganisé car ils sont bordéliques. Mais le constat à l’écran reste le même, on ne comprend pas ce qu’il se passe, ça explose de partout et il est difficile de savoir qui est qui. De plus il y’a des bugs à la pelle, il n’est pas rare de voir son personnage passer au travers de la carte, voir des ennemis en mode ragdoll qui font du breakdance ou encore un adversaire qui fait la bise au mur pendant qu’on décharge notre arme dans son dos.

D’autres modes multijoueur dédiés sont aussi disponibles. Ils sont au nombre de trois : Match à mort par équipe dont le but est de détruire l’équipe adverse, Roi de la colline où il faut défendre une zone le plus longtemps possible et Juggernaut, un mode qui permet au joueur de marquer des points chaque seconde à partir du moment où il élimine un Orc. Si un autre prétendant le tue, il perd alors son compteur au profit de son tueur. Même si cela reste fun, une fois qu’on s’est tué à quelques reprises, il est compliqué d’y trouver un intérêt.

Au niveau de la direction artistique, on est loin d’en prendre plein les yeux. Elle n’est pas vilaine, mais elle fait penser à un jeu flash loin d'être mémorable. De plus, le manque de variété dans les décors finit par lasser, ils sont tous avec des dominantes de gris, rouges ou encore verts et similaires les uns aux autres. D’autant plus que pour ne rien arranger à ce manque de variété visuelle, les temps de chargement sont scandaleux.

Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef - Reveal Trailer11/03/2022

11/20
Warhammer 40 000 : Shootas Blood and Teef n’est pas un mauvais jeu, il est tout à fait jouable bien qu’il soit fouillis à plusieurs. On lui reproche surtout son manque de prise de risque et d’avoir fait une simple refonte de Gun Gore and Cannoli sauce Warhammer. Avoir des orcs et faire des blagues c’est bien, Malheureusement ça ne fait pas tout. Pour les fans, sachez que vous n’apprendrez rien de plus sur le lore et que ce jeu n’est qu’un prétexte pour faire un massacre dans votre univers préféré.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

11 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On aurait aimé que Warhammer 40 000 : Shootas, Blood & Teef soit un bon titre, mais force est de constater qu’il ne marquera pas les esprits. On se retrouve avec un jeu court, peu inspiré que ce soit au niveau du gameplay ou au niveau artistique. Même si on n’a pas vraiment eu le temps de s'ennuyer, on n'a jamais été pris dans le jeu. C’est très dommage, car l’univers de Warhammer 40 000 est fantastique, mais ce jeu ne parvient qu'à effleurer du bout des doigts ce trésor.

Jouabilité
Le mouvement du personnage est un peu déconcertant au départ mais très vite on prend le coup de main, sur ce point c’est réussi. En revanche, le jeu est petit en mode portable. Si dans les moments calmes cela ne dérange pas, quand ça s'anime c’est une autre paire de manches. Nous conseillons d’y jouer en mode docké pour plus de confort. La manette pro est aussi un gros plus pour la stabilité et la visée.
Durée de vie
Comptez trois heures pour voir la fin de l'histoire, c'est vraiment très court. Un mode multijoueur vient gonfler un peu la durée de vie du titre, mais même ce mode n’est pas bien prenant.
Graphismes
L’animation fait penser à un jeu flash. La colorimétrie est très verte, rouge et grise et on confond très facilement les éléments entre eux. On a l’impression de faire la même zone avec des variations.
Son
Une bande son qui hurle du Heavy Métal orchestral signé Deon Van Heerden que l’on connaît notamment pour son travail sur Broforce. Des orks qui braillent, des balles qui fusent, des explosions et des bruits en pagaille, on en prend plein les oreilles en permanence et cela fonctionne parfaitement avec la frénésie du titre.
Intérêt
Affiché à 19,99€ sur l’eShop, Warhammer 40 000 : Shootas, Blood & Teef ne vaut clairement pas son prix. Que l’on soit joueur solo ou avec des amis, ce sera le même problème. Il est visuellement très brouillon pour une soirée canap et surtout il possède une durée de vie de trois heures montre en main.
Multijoueur
L’écran est beaucoup trop chargé si on le parcourt avec des amis et des bugs sont vraiment trop présents. Pour ce qui est du mode versus, trois types d'arène en multijoueur sont proposées. Team Deathmatch, Roi de la colline, et Juggernaut. Même si on apprécie l’effort de proposer un multijoueur, on se lasse vite.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×