• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival Disponible sur Switch

Test de Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival (Switch)

Test de Taiko No Tatsujin : Rhythm Festival, soyez de la fête !

Découvrez le test d’une aventure rythmique entraînante, à faire en solo ou à plusieurs avec Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival.

Test
Après quatre ans de pause depuis le dernier épisode complet Taiko no Tatsujin : Drum’n’fun, Bandai Namco remet le couvert avec la série. En septembre 2022, le nouvel arrivé de cette grande famille sort chez nos amis japonais et américains sous le nom Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival. Il a fallu attendre un mois de plus pour la sortie en Europe, c'était le 14 octobre dernier. Loin de l’univers rock'n'roll de Guitar Hero, on vous emmène dans un monde ultra coloré et mignon où le taiko (tambour en japonais) est sacré ! Empoignez vos baguettes et tapez au rythme des notes Don ou Ka qui défilent. Laissez-vous emporter par la cadence des hits du catalogue, de Natsumatsuri à La Reine des Neiges en passant par le thème de The Legend of Zelda.
Ce test a été réalisé à la manette de Switch Pro, aux Joy-Cons et en commandes tactiles. Nous n’avions pas de tambours Taiko à disposition.

Un jour je serai Maître Taiko !

Dans Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival, vous suivez l’aventure de DON-chan, un taiko qui veut utiliser la musique pour rendre les gens heureux et montrer au monde la beauté du tambour. Il apprend beaucoup auprès de Maître Bachio et décide se rendre à Omiko City, LA ville par excellence pour faire la fête. Le soir de son arrivée est d’ailleurs prévu un grand feu d’artifice, de quoi réjouir les visiteurs et habitants. Malheureusement la météo en a décidé autrement, les nuages qui surplombent la ville compromettent grandement les chances de maintenir l’évènement.
Mais heureusement, vous rencontrez Kumo-kyun et ensemble, vous décidez de faire un concert pour chasser les nuages grâce aux pouvoirs positifs de la musique. C’est la première mission de votre aventure musicale. Soyons honnêtes, ici, le terme “aventure” est un peu excessif. Le scénario est gentillet, mais grosso modo on est toujours face à une situation mignonne mais faussement dramatique, dont la solution réside évidemment dans un bon concert de Taiko. On ne peut pas parler d’un vrai mode aventure car en réalité, l’histoire progresse grâce aux cases “histoires” de la carte des récompenses, qui se débloquent avec des points cumulés en jouant au mode Taiko (on y revient plus tard).

On apprécie tout de même l’effort fourni pour étoffer le lore et donner l’impression d’un semblant d’épopée. Loin d’être un défaut, ce qu’on vient surtout chercher dans ce type de jeu c’est la sensation exaltante de réussir à taper en rythme et se surpasser un peu plus à chaque fois.

Roulement de tambour

Pour jouer, rien de plus simple. Des notes Don (rouges) et Ka (bleues) défilent à cadence plus ou moins élevée en fonction du niveau, de facile à extrême. Le but est de réussir à taper en rythme le plus de notes possibles pour augmenter les points. Il faut avouer que sans le tambour, nous avions peur d’être limité en jeu. Bien que probablement plus optimal avec l’accessoire dédié, le jeu se fait très bien à la manette. Le studio a même exploité les fonctions tactiles de la Switch pour un jeu encore plus accessible en mode portable. Pour encore plus d’immersion, vous pouvez faire du “air tambour” avec les Joy-Cons, bien que le résultat soit encore trop imprécis dans les phases de cadence élevée.
Si vous jouez à la manette, vous avez l’option de choisir entre trois paramétrages par défaut pour plus de confort. Si vous ressentez un léger décalage, vous pouvez faire un calibrage simple pour ajuster le placement des notes avec le bon timing.

On vous le disait précédemment, vous suivez une histoire qui n’est finalement qu’une excuse à la progression. En haut à droite de l’écran, s’affichent votre niveau de tambour ainsi que le nombre de pièces DON en votre possession. Au fil de vos parties via le mode Taiko, vous cumulez des points. Ces derniers servent à avancer sur la carte des récompenses, accessible en appuyant sur -/+ depuis l’écran principal. Vous progressez de cases en cases, qui sont de trois types : récompense, pièces DON ou histoire. La première débloque des éléments cosmétiques, la seconde permet de gagner plus de pièces DON et la dernière fait avancer l'aventure de DON-chan.
Réussirez-vous à faire gravir les échelons à DON-chan et l’aider à atteindre le succès dont il rêve ?

Le festival des options !

On peut clairement affirmer que le jeu n’est pas avare en options. Qu’il s’agisse de l’énorme catalogue de chansons du jeu de base (76 titres), des différents modes de jeu, des options de jouabilité ou encore de la quantité d’objets à débloquer ou collectionner, Taiko no Tatsujin est plus que généreux.

Si vous avez connu l’épisode Drum'n’fun, vous ne serez pas complètement dépaysés. On retrouve les mêmes catégories de chansons : Pop, Anime, VOCALOID music, Variétés, Classique, Musique de jeu et NAMCO Original. Pour ce qui est des mini-jeux en revanche, oubliez la corde à sauter, le volley-ball ou autres missions loufoques, cette fois on se concentre uniquement sur l’art du Taiko.
Depuis Taiko Land, le parc d’attraction d’Omiko City, vous pouvez vous adonner à la Grande Guerre des Tambours seul contre l’IA ou à deux en local. Les participants s’affrontent sur une chanson avec la capacité d’envoyer des malus à l’adversaire, un peu à la manière des objets de Mario Kart. Bien que très amusant, ce mode a parfois été entaché par des chutes de framerates en mode docké, aspect plutôt handicapant pour un jeu où la précision est de mise.
Pour encore plus de fun, optez pour le Groupe de DON-chan. Seul avec des IA ou jusqu’à quatre joueurs, jouez chacun d’un instrument et faites vos meilleures performances en groupe ! C’est un mode à consommer sans modération avec des amis, le plaisir est garanti quelque soit le niveau des joueurs.
Enfin, poussez le challenge encore plus loin, en affrontant des joueurs en ligne à la Ville Dondonko. Il faut disposer d’un abonnement au service Nintendo Switch Online pour accéder aux matchs classés. La difficulté est déterminée automatiquement selon les points de niveau de tambour des joueurs qui s’affrontent. Le rang ultime à atteindre est le niveau S qui fait passer le joueur de la Ligue tambour à la Ligue des maîtres. Les règles des matchs classés varient en fonction des périodes.

La shopping-list

On vous le disait, le jeu est riche de contenus à débloquer. Taiko no Tatsujin c’est surtout une ambiance colorée et des mécaniques addictives. On est face à des écrans chargés de dessins mignons dans tous les coins, des couleurs vives contrastées par les contours noirs. Le tout est poussé à son paroxysme avec les nombreuses options de personnalisation.
Si vous avez la fièvre acheteuse, vous serez comblés par le contenu de la Boutique de vêtements, de la Boutique de jouets, de la Boutique généraliste et de la Boutique d’instruments. C’est là que vous pouvez dépenser vos pièces DON. Accédez ensuite au contenu débloqué depuis Mon salon et changez la tenue de DON-chan littéralement de la tête au pieds. Personnalisez les Salutations qui apparaissent lors de vos matchs en ligne, le titre ou la plaque de votre personnage etc… En bons fans de Nintendo, nous avons craqué pour la tenue de Luigi et l’avons associé à la plaque “Bro du tambour”. L’ambiance globale est on ne peut plus chibi et la bonne humeur débordante ne peut qu’être contagieuse.
N’oublions pas qu’il existe également plusieurs systèmes d’achats directement intégrés au jeu. Depuis votre bibliothèque de chansons, vous pouvez voir défiler les noms de titres disponibles dans le pass Taiko. Un abonnement de un à trois mois qui vous donne accès à plus de 500 pistes exclusives. Si la formule abonnement ne vous convient pas, des packs DLC sont proposés sur l’eShop. Vous pouvez même acheter des pistes à l’unité si vous ne souhaitez pas vous engager.
16/20
Un super jeu d’ambiance qui se consomme aussi bien seul qu’à plusieurs. Il génère une certaine envie de se surpasser et même lors des pics de difficultés, on est entraîné par le rythme de la musique et le fun reste de la partie. N’étant pas équipé des Taikos, nous n’avons pas pu tester de jouer au tambour mais la jouabilité grâce aux fonctions tactiles, au gyroscope ou à la manette est excellente, bien que parfois limitantes arrivé à un certain niveau de difficulté.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

En grands fans de jeu de rythme, nous avions hâte de pouvoir jouer à ce nouvel épisode. Nous avons totalement été conquis par l’univers coloré et rigolo. Nous avons adoré pouvoir jouer des thèmes iconiques comme Megalovania d’Undertale ou encore le thème de Super Mario Bros. On apprécie surtout le fait de pouvoir acheter nos pistes préférées à l’unité sous forme de DLC sur l’eShop sans être obligé de passer par un pass plus engageant.

Jouabilité
Très facile à prendre en main, qu’il s’agisse des joy-cons ou de la manette pro. Il est possible de paramétrer ses préférences de commandes pour plus de confort en jeu. Arrivé au niveau difficile de certaines chansons, il devient plus compliqué de suivre la cadence, les tambours restent probablement la meilleure option, tant pour l’expérience que l’accessibilité et la marge de progression.
Durée de vie
Si on ne fait que “l’histoire” deux heures suffisent amplement. En effet, le scénario ici ne sert que d’excuse pour avancer et créer des opportunités de débloquer des chansons et récompenses. En revanche, on ressort aisément le jeu pour se divertir, se surpasser ou s’amuser en ligne ou sur le canapé avec des amis.
Graphismes
On est bel et bien dans un épisode de la série Taiko no Tatsujin. Les environnements sont saturés de détails, le style est chibi et ultra coloré. Les personnages sont aussi mignons que drôles. C’est fidèle à l’univers que l’on connaît.
Son
De la pop, de la musique classique, des génériques d’anime mythiques, aux bandes-sons de jeux vidéo, le catalogue de base de 76 musiques a déjà de quoi bien satisfaire. Les instruments arrivent parfois avec des sonorités inattendues, c’est une vraie partie de rigolade.
Intérêt
Bien qu’excellent, le tarif est plutôt élevé. Comptez déjà 59,99€ pour le jeu seul, sans les Taikos. Si vous souhaitez vivre toute l’expérience à fond, il faudra encore débourser 79,99€ sur le site de Bandai Namco pour le set de Taiko Drum. Il existe cependant un kit complet du jeu + le set qui s’élève à 119,99€.
Multijoueur
Totalement conseillé à plusieurs. Les mini-jeux proposés offrent d’excellents moments de divertissement de 2 à 4 joueurs. Chacun peut choisir son propre niveau de difficulté ce qui permet des matchs équitables et accessibles à tous les niveaux .

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Taiko no Tatsujin : Rhythm Festival (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×