• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Revita A paraître sur Switch

Test de Revita (Switch)

Test de Revita, la mort au coeur du roguelike.

Que les amoureux de challenge corsé et de plateforme endiablée se réjouissent, BenStar vous propose depuis le 21 avril 2022, un titre à la croisée des chemins. Préparez vous à mourir !

Test
La scène indépendante des jeux vidéo s’est approprié un certain nombre de genres de jeu avec brio. Parmi eux, on peut notamment compter le roguelike, ce type de jeux où on doit parcourir des niveaux générés aléatoirement en vue de se renforcer pour aller le plus loin possible à chaque run et espérer arriver au bout de l’aventure.
Il n’est donc pas surprenant, dans un genre où la mort du joueur est tellement omniprésente, de voir émerger un titre qui en profite pour porter un véritable propos. Mais avoir un fond suffit-il à faire un bon jeu?

Metro, boulot, dodo

Le début de Revita se veut assez direct : alors que vous lancez votre partie, vous rejoignez un jeune protagoniste en pleine ascension d’une étrange tour. Vous apprenez rapidement les contrôles du personnage et son étrange pistolet. Vous vous retrouvez bien vite face à un être mystérieux qui semble vous connaître, s'ensuit un combat qui tourne court et nous laisse voir le jeune garçon tomber face à son assaillant.

Quelques secondes plus tard, l’enfant se réveille dans ce qui semble être une rame de métro, la larme à l'œil et l’air accablé. Il semble qu’il doive à nouveau entamer la périlleuse exploration de l’étrange édifice. C’est dans ce contexte mystérieux que débute votre aventure dans le monde de Revita.
Avant d’aller plus loin, sachez que le jeu aborde des thématiques loin d’être anodines. En effet un écran texte nous avertit dès le lancement du titre que ce dernier “aborde des thèmes difficiles, tels que la santé mentale, le deuil et le suicide”. Les plus sensibles sur ces questions doivent donc aborder l'œuvre avec prudence.

Et d’emblée, le choix du genre paraît d’autant plus pertinent. Ce type de jeu étant par excellence celui où la mort et la résurrection du personnage sont centrales à l’expérience, il semble tout indiquer pour aborder de tels sujets.
Qu’on se rassure tout de suite, les développeurs ont traité ces thématiques avec une vraie sensibilité et le fait d’avoir conscience de ce niveau de lecture nous y rendra d’autant plus réceptif en cours de partie.
Nous n'en dirons pas plus sur le sujet pour que vous puissiez vivre pleinement ce que le jeu propose mais si vous redoutez de tomber sur un titre racoleur ou provocateur, vous pouvez être tranquille.

Un gameplay riche aux possibilités colossales

Maintenant que la question du fond est abordée, qu’en est il du reste? Le jeu se présente comme un mélange entre shooter et plate forme. Vous contrôlez le personnage à l’aide du stick gauche et orientez le réticule de son arme avec le stick droit, le tir s’effectue avec ZR tandis que les sauts et les sprints se font respectivement avec L et ZL. Enfin, toutes les interactions s’effectuent avec le bouton A

Ce choix de contrôle peut paraître peu intuitif et demande un temps d’adaptation mais il permet d’avoir un contrôle simultané des mouvements et des tirs avec une efficacité et une fluidité indéniable. Les plus réfractaires peuvent toujours modifier à l’envie les contrôles mais les pouces devant constamment être dispo pour les sticks analogique, il paraît compliqué de faire autrement.
Nous voici donc à enchaîner les étages de la mystérieuse tour qui nous confronte à des hordes de créatures de plus en plus dangereuses. Au gré de ses explorations, le joueur doit obtenir le maximum de bonus afin de renforcer ses statistiques ou de débloquer de nouvelles compétences tel que geler des ennemis ou encore tirer des munitions qui traversent les murs.

Cet enchaînement incessant de combats et ce gameplay offrent une expérience à la fois exigeante, difficile mais particulièrement grisante, où les progrès se ressentent d’un run à l’autre. De plus, la nature procédurale des niveaux ne se contente pas de changer l’architecture des tours et les ennemis rencontrés. On peut se retrouver avec des zones plus ou moins inondées, une obscurité presque totale ou encore des pièges qui peuvent freiner notre progression.
De plus, la plupart des bonus que l’on obtient se récupèrent dans des coffres ou via des marchands et autres PNJ qui ne nous les céderont que contre une part plus ou moins importante de notre énergie vitale.
Dès lors, le joueur est constamment confronté à un choix, celui de sacrifier de sa propre barre de vie pour se renforcer en espérant pouvoir récupérer sans encombre par la suite ou se préserver mais être moins bien armé pour les épreuves qui s’annoncent.

Le nombre de bonus, de malus et de PNJ que l’on débloque au fur et à mesure du titre multiplie les combinaisons possibles et rend chaque nouvelle exploration différente. Le côté “quitte ou double” des échanges confère au titre une tension constante où chaque choix est lourd de conséquence.

Une technique presque irréprochable

Un des autres points très satisfaisant de Revita est sa technique qui jouit d’une direction artistique marquée, tantôt enchanteresse, tantôt macabre et d’un pixel art délicieux et très vivant.
Le jeu enchaîne les ennemis, obstacles et projectile avec fluidité et sur la dizaine d’heure passée sur le titre, nous n’avons compté que deux ralentissements dans des moments particulièrement riches en éléments visuels. En revanche, les chargement entre deux étages se font parfois un peu longuets.
Pour ce qui est de l’ambiance sonore, le titre se pare de musiques entraînantes, parfois mélancoliques mais qu’on oublie assez rapidement. Une identité musicale qui remplit son office mais manque d’un ou deux thèmes vraiment marquants.
Les différents bruitages donnent aux affrontements l’impact nécessaire et malgré des sonorités basiques, jamais l’envie de baisser le volume ne nous est venue.
16/20
Sans en avoir l’air, Benstar nous offre un titre qui réussi à évoquer quelques grands noms de la scène indé tout ayant sa propre identité et son intérêt. Sorte de de croisement entre Rogue Legacy, Binding of Isaac et Celeste, le jeu se veut exigeant mais jamais injuste, poétique mais jamais pompeux et dérangeant sans jamais tomber dans le malsain. Un jeu où vous vous surprendrez à enchaîner les runs en réussissant toujours à aller un peu plus loin qui vous donnera envie de comprendre un peu plus les nombreuses mécaniques du titre.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Si vous êtes un amoureux de challenge et que les morts successives ne vous rebutent pas, Revita ne pourra que vous réjouir. Réussir une recette aussi délicate avec des ingrédients si variés sans que ça ne tourne au vinaigre est un véritable exploit en soi et rien que pour ça, le jeu mérite toute votre attention. Maitenant si la mort, le suicide et la santé mentale sont des sujets avec lesquels vous avez du mal à composer et que même un traitement sensible et respectueux de ces thèmes ne vous permettent pas de les appréhender sereinement, passez votre chemin.

Jouabilité
La maniabilité du titre est déconcertante et demande un certain temps d’adaptation mais au vu de ce que propose le jeu, on voit difficilement comment les contrôles auraient pu être différents. La principale frustration en jeu vient de la proximité des touches de sprint et de saut, occasionnant quelques erreurs parfois fatales dans les moments tendus.
Durée de vie
Vous en aurez pour sept à dix heures pour arriver au sommet de la tour pour la première fois, mais la rejouabilité du titre peut rapidement décupler cette durée de vie si vous êtes sensibles à l’univers du jeu et que vous souhaitez découvrir tout ce qu’il contient.
Graphismes
Très belle direction artistique avec une farandole de personnages parfois inquiétants, parfois loufoques mais jamais hors propos. Mention spéciale pour les boss, à la fois très réussis esthétiquement et vis à vis de la thématique du jeu. Quelques ralentissements pourraient se faire sentir ça et là mais rien de dramatique.
Son
Une bande son efficace et des musiques qui collent à l’univers mais qui finissent par se confondre un peu et finalement ne marquent pas vraiment. Vous n’aurez jamais envie de baisser le volume mais ne ressentirez pas le besoin de le monter non plus.
Intérêt
A 16,99€, Revita vaut clairement l’achat pour tout amateur de roguelike mais l'intérêt du jeu est double. En plus d’offrir un jeu techniquement réussi en tant qu’objet ludique, il se permet aussi d’avoir un fond qui n’est ni trop envahissant ni qui semble gratuit. Une véritable performance donc mais qui peut, de fait, fermer le jeu pour les plus sensibles aux questions abordées.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Revita (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×