• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

ManEater Disponible sur Switch

Test de ManEater (Switch)

Test de Maneater : réveillez le requin qui sommeille en vous

Un Open World soigné, un protagoniste maniable, un gameplay légèrement sadique et la fascination pour le monde sous-marin. Ce cocktail prometteur sera t-il suffisant pour faire de Maneater une simulation aquatique aboutie et réussie ?

Test
En terme de simulation la Switch n’est pas en manque de jeux. Vous avez les traditionnelles simulations de villes, agricoles, d’hôpitaux, de prisons, de sports en tout genre et j’en passe. Vous avez même l’excellent (ou pas) Goat Simulator. Mais avez-vous déjà incarné un requin, le tout dans un OW en 3D? C’est ce que Maneater, un Action-RPG au titre très explicite, vous propose ici.

La vengeance est un plat qui se mange cru

Tout commence donc dans les tréfonds de l’océan où vous incarnez un requin adulte qui se fraye un chemin à travers des conduits plutôt étroits, vous donnant l’occasion de tranquillement vous familiariser avec les touches et leurs différentes actions.

Une fois ce mini tutorial (le premier) de cinq minutes effectué, vous êtes projetés dans l’OW et l’aventure peut commencer, ici avec une première mission, dévorer quelques poissons et surtout quelques humains.

Après avoir mené à bien ce petit carnage, des chasseurs de requin débarquent et à l’issue d’un affrontement épique mêlant saut hors de l’eau, looping et différentes acrobaties accompagnées de déchiquètement de chair fraiche, vous êtes capturé par l’antagoniste principal, Pete Scaly
Ce dernier entreprend donc de vous achever mais à sa grande surprise un bébé requin sort de votre ventre et mort le vilain chasseur. Ni une ni deux, ce dernier vous inflige une cicatrice et vous rejette dans l’eau, probablement pour vous voir grandir et vous attraper un peu plus tard, quand vous aurez pris du poids.

C’est donc ce petit être innocent (ou pas) que vous allez désormais incarner et le jeu, après ce deuxième tutorial, peut enfin réellement commencer.

Un Action-RPG sous-marin

Les requins font en général deux choses : Ils mangent et nagent. C’est très exactement ce que vous ferez ici durant une petite dizaine d’heures.

Avant les retrouvailles et l’affrontement final avec Pete il vous faudra prendre du galon et cela passera, comme tout bon RPG, par l’amélioration de votre personnage. Votre bébé requin traversa différents stades jusqu’à devenir un méga-requin auxquelles plusieurs compétences, attaques et améliorations auront été apportées.

Ces différentes améliorations sont laissées au choix du joueur à travers un arbre et cela donne des résultats totalement différents selon les choix que vous aurez fait au fur et à mesure de votre parcours.
Tout cela ne sera possible qu’après avoir mangé un nombre très élevé de poissons, tortues ou autres bestioles sous-marines, présentent de façon illimité sous l’océan. Ces derniers vous donnant les ingrédients vous permettant d'affecter compétences, évolutions et autres : Nutriments, minéraux, portions d'ADN.

Bien entendu les humains ne sont pas en reste puisqu’à travers les différentes missions que vous réaliserez vous aurez amplement l’occasion d’en savourer quelques-uns.

Un Open-World aux petits crustacés

Un Open World, pour être réussi, se doit d’être à la fois techniquement soigné et fourmillant de détails et de zones à découvrir pour qu'on aime le parcourir et s'y perdre.

Maneater réussit plutôt bien cette mission puisque les fonds sous-marins sont superbement réalisés et détaillés. La végétation, les branches d’arbres brisées, l’eau bleu azur, les épaves, la faune, sont bien mélangés et disposés pour qu’on soit émerveillés et qu’on prennent un réel plaisir à nager dedans. Rajoutez à cela un cycle jour/nuit bien géré et vous vous retrouvez avec une réalisation globale très soignée
Il y a 8 zones distinctes dans le jeu qui sont thématiques. Ces zones se renouvellent plutôt bien et les variations sont suffisamment présentes pour ne pas avoir l’impression d’un copier-coller entre elles. Vous aurez donc le loisir de découvrir des Yatchs, des voitures abandonnées, des déchets nucléaires , des marais, plages, égouts, et un certain nombre de grottes cachées et de labyrinthes au cours de votre périple.
Certaines zones vous seront au début inaccessibles, il vous faudra donc revenir une fois évolué et plus puissant pour débloquer des portails vous permettant d’accéder à d’autres endroits et à de nouvelles missions. Cela n'est en rien obligatoire mais rajoute une petite dose de re jouabilité appréciable.

Les requins ne font que deux choses

Comme dit plus haut, sans vouloir offenser nos amis les requins, vous passerez votre temps à manger et à nager.

Commencer comme un bébé requin, nager dans un OW bien réalisé, améliorer sa bestiole en constatant ses changements physiques et savourer la mise en scène plutôt réussie lors des affrontements a quelque chose de grisant. Les premières heures sont très funs, vous vous prenez au jeu et vous vous permettrez même de dévier un peu des missions principales pour vous aventurer à droite à gauche.

Un peu à la GTA ou à la RDR2, vous aurez un mécanisme de « popularité », appelée jauge d’infamie, qui selon cette dernière (équivalent du nombre d’étoiles dans GTA), c’est-à-dire le nombre d’humains que vous tuez dans un endroit donné, attirera les chasseurs en nombre. Tuez suffisamment de chasseurs et vous ferez apparaitre un boss qui une fois vaincu débloquera une amélioration.
Malheureusement les développeurs n’ont pas su renouveler suffisamment le gameplay et les situations pour éviter l’ennui inévitable qui intervient rapidement.

Malgré quelques missions intéressantes comme les affrontements contre des prédateurs uniques (baleines, orques, barracuda, requins) ou des situations un peu cocasses (tuer des golfeurs sur un parcours de golf en dehors de l’eau), la répétitivité se fait trop rapidement ressentir.

Vous bouclerez l’aventure en un peu moins de dix heures et il y aura peu de raison de vraiment s’éterniser d’avantage sur le titre.
14/20
Maneater tente une approche originale pour un RPG en vous mettant dans la peau de l'un des plus grands prédateurs de la planète (en dehors de l'être humain). Le jeu réussit beaucoup de choses et notamment sa réalisation ainsi que son gameplay qui sont un véritable régal. Malheureusement le titre n'arrive pas à suffisamment se renouveler et la faible durée de vie est presque bienvenue. Vendu 40 euros, nous vous conseillerons d'attendre une promotion.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST 35 ans de Zelda

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un bon Action-RPG, avec de très bonnes idées et une très bonne réalisation. On regrette simplement le manque de renouvellement au fur et à mesure qu'on avance dans le titre.

Jouabilité
Le requin se manie bien, le gameplay est plutôt jouissif et le tout réagit très bien aux commandes. On prend un réel plaisir à contrôler notre requin
Durée de vie
L'histoire principale ne dure qu'à peine 10 heures mais c'est presque trop long en raison de la répétitivité qui apparait rapidement dans le jeu.
Graphismes
L'Open-World est très soigné, la réalisation superbe. On voit que les développeurs se sont réellement investis pour apporter le plus de détails possible et rendre le tout agréable à parcourir
Son
L'ambiance musicale et sonore est réussie avec un violoncelle si caractéristique des films sur les requins d'il y a quelques dizaines d'années. Les bruitages nous permettent de bien s'imprégner dans l'action sans être trop envahissants.
Intérêt
La note peut sembler sévère mais rappelons que le jeu coute 40€. A ce prix là vous serez probablement déçu du jeu qui regorge pourtant de qualités. Attendez une promotion et une fois à 15-20 euros environ le jeu présentera alors bien plus d'intérêt.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu ManEater (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×