• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Live A Live Disponible sur Switch

Test de Live A Live (Switch)

Test de Live A Live : un jeu en 8 chapitres à dévorer d’urgence

Live A Live c’est 8 histoires, 8 destins et 8 époques nous entraînant à suivre des personnalités colorées au cœur d’univers et de gameplays tous variés mais pas moins exigeants.

Test
L’arrivée de Live A Live sur Switch, développé par Square Enix et édité par Nintendo, le 22 juillet, a fait battre le cœur des amateurs des grandes heures des premiers Final Fantasy, frustrés de n’avoir pu, voilà plusieurs décennies, s’essayer à ce titre jamais sorti en dehors du Japon sur Super Nintendo (sauf exception sur console virtuelle Wii U). C’est maintenant chose faite dans un portage inédit qui met au goût du jour l’expérience en jeu, sans pour autant la dénaturer, le jeu gardant tout le piquant, l'exigence et parfois les longueurs qui accompagnent son grand âge.

8 époques pour 8 destins

S’il est bien un jeu qui mise sur le cachet de son histoire, sur la variété de son écriture et sur le soin apporté aux environnements qu’il invite à traverser c’est bien Live A Live. Le jeu propose en effet au joueur de choisir d’incarner tour à tour ou en panachant l’expérience et en alternant entre les héros, huit personnages, chacun rattaché à une époque historique dédiée.
Depuis la Préhistoire, en passant par la Chine impériale, le Japon féodal, l’époque actuelle, jusqu’au futur proche ou extrêmement lointain, le joueur n’est pas prêt de se lasser avec une telle densité de contenu.

Impossible de résumer chacune des aventures, pour la bonne et simple raison qu’aucune ne se ressemble en premier lieu mais également car cela nuirait au plaisir de se laisser transporter dans les univers proposés.
Précisons cependant que l’esthétique du jeu se veut celle d’un titre en 2D dans la tradition des jeux de la fin du siècle dernier, avec notre petit personnage vu du dessus, à déplacer au sein d’un monde cloisonné en zones bornées par des murs, des portes et toutes sortes de passages.

Le point commun entre les huit histoires s’arrête toutefois ici car le joueur constatera la grande diversité proposée par la prise en main de chaque personnage, chacun propulsé au sein d’un univers propre, obéissant à des codes stricts et un gameplay original qui demande constamment de redoubler d’efforts.

Achever chacun des chapitres dépendra en effet de sa capacité à rester concentré sur l’objectif principal et à déjouer les pièges tendus par le jeu qui sont nombreux.

Un gameplay constamment renouvelé

La liberté du titre permet en effet au joueur d’aborder chacun des sept premiers personnages dans l’ordre qu’il souhaite avant d’accéder à un chapitre supplémentaire et un huitième personnage.

Cela offre ainsi une aventure à la carte à concocter selon ses désirs mais implique également que chaque aventure se vive individuellement. Avoir fini l’histoire de tel personnage n’offre en effet aucun avantage lors du commencement de l’histoire qui suit.
Votre habileté progressivement acquise au fur et à mesure d’un des huit chapitres risque ainsi de vous être peu utile une fois passé au destin suivant, pour la bonne et simple raison que chacune repose sur un gameplay à chaque fois différent.

Du RPG on ne peut plus traditionnel dans le futur proche ou la Chine impériale, au jeu d’infiltration en plein Japon féodal, en passant par le combat pur dans le présent ou bien l’aventure stratégique misant sur la réflexion dans le futur lointain, Live A Live propose de quoi satisfaire les appétits de tous les joueurs, pour peu que ceux-ci ne soient pas hermétiques à la formule du combat au tour par tour qui régit chaque affrontement.
En effet, si les dynamiques de gameplay sont perpétuellement renouvelées entre chaque histoire, demeure tout de même une mécanique d’affrontement identique, celle du combat au tour par tour, sur une carte découpée en petits carrés où les déplacements consomment notre barre d’action, de même que nos attaques.

Les ennemis répondent également aux mêmes exigences, créant ainsi des combats requérant une certaine dose de stratégie dans le positionnement de ses alliés pour venir à bout de ses adversaires.
Ce système de combat est le fil rouge de Live A Live. Résolument rétro et peu enclin à la subtilité ou à la dextérité dans les coups portés, il mise surtout sur la gestion des déplacements, des objets et un peu sur la chance aussi il faut bien l’avouer.

Les lignes de dialogue ne font par ailleurs pas office de figurantes dans le gameplay et des choix seront régulièrement proposés aux joueurs dans certains chapitres demandant de mobiliser notre réflexion, notre intuition ou notre mémoire.
Venir à bout d’un adversaire est plaisant mais le plaisir du jeu ne se résume pas qu'aux affrontements, d’ailleurs le jeu lui-même met en avant la possibilité de fuir les affrontements pour s’arrêter davantage sur l’exploration et la recherche d’indices, dans un titre souvent labyrinthique.

Fort heureusement les développeurs ont eu la très bonne idée d’inclure un système de radar et de point lumineux orange à suivre sur celui-ci, autant dire une vraie bouée de sauvetage qui évite les nœuds au cerveau dans des environnements vastes. À noter tout de même la frustration de situations de gameplay un peu datées dans les allers-retours intempestifs imposés.

Une exigence de tous les instants

Là où Live A Live trouve totalement sa place parmi les productions les plus actuelles c’est bel et bien dans son esthétique colorée et dans l’inventivité des situations auxquelles il confronte le joueur. L’audace de certaines situations, la maturité dans le sens du drame qui affecte nos héros et la gestion des émotions n’ont pris aucune ride et font le sel de cette aventure.
On perçoit tout de même un certain manichéisme dans l’écriture de certaines intrigues où les héros (masculins qui sont les seuls capables d’aider les demoiselles en détresse) répondent à des objectifs parfois cousus de fils blancs.

Les longueurs s’invitent également dans certains chapitres qui s’étirent avec des dialogues à répétition, des allers-retours intempestifs, au point même de frustrer l’expérience en jeu et retirer au jeu le sans faute auquel il pouvait prétendre.
En effet les mécaniques mises en place par les développeurs parviennent totalement à renouveler les situations et à éviter la monotonie, apportant même une bonne dose de défi (on souhaite bon courage aux futurs infiltrés du château japonais qui tentent l’approche pacifique).

Live A Live offre ainsi une palette variée, du sauvetage préhistorique plutôt amusant, au rapide passage à l’époque actuelle où s’enchaînent les combats sur le ring, le titre n’hésite pas à se montrer cruel.
Face à une mauvaise décision, une erreur, une maladresse ou simplement une hésitation trop grande, la sanction sera immédiate. Parler une fois de trop au mauvais personnage au cœur du château du Japon féodal que vous infiltrez et c’en est fini de vous. Attardez-vous ne serait-ce qu’une seconde de trop dans une pièce non sécurisée du vaisseau qui transporte notre petit robot Cube au sein du futur lointain et là aussi l’aventure s’arrêtera net.

Le conseil est alors d’user et d’abuser du système de slots de sauvegardes nombreuses afin de ne pas se retrouver au sein d’une impasse ou d’un passage infranchissable car le jeu lui ne vous fera pas de cadeau. À réserver donc aux plus avertis mais le plaisir est garanti pour qui aime se faire frissonner et se retrouver dans des situations où le danger est permanent.
La récompense vient de l’expérience soignée offerte tant par des graphismes du plus bel effet qui évoquent des titres comme Octopath Traveler ou plus récemment Triangle Strategy, avec à noter de beaux effets d’éclairage mais aussi de mises en scène qui nous rappellent que le succès de la créativité ne se résume pas qu’à la puissance d’affichage de graphismes (qui ne souffrent d’ailleurs ici d’aucun problème, dans leur aspect HD comme dans leur fluidité) mais aussi à l’ingéniosité de scènes composées avec soin et un sens du drame opérant avec magie.

Naturellement la bande-son qui accompagne ces graphismes joue un rôle non négligeable dans la qualité de l’ensemble et autant l’assumer, elle est magistrale !
16/20
Les adaptations de jeux désormais anciens, jamais sortis en Europe ou alors avec un tirage confidentiel, risquent de devenir monnaie courante à l’avenir, pour peu que le public fasse un accueil chaleureux aux titres comme Live A Live, si ceux-ci maintiennent le haut degré d’exigence dans leur réalisation comme ce que Square Enix peut se targuer d’offrir. Le jeu propose en effet l’alliance de la saveur du rétro gaming, avec son esthétique 2D magnifiée par la technologie d’aujourd’hui, avec l’expérience authentique du gameplay d’antan, inventif mais exigeant, pas à l’abri de quelques lourdeurs, même si celles-ci se voient tempérées par une interface soucieuse des exigences actuelles des codes du jeu vidéo.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST : Nintendo Direct, Splatoon 3

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Live A Live s’inscrit avec d’autres grands titres comme Legend of Mana porté il y a un an sur Nintendo Switch parmi ces grands jeux qui s’offrent une cure de jouvence sur la console de Nintendo et permettent aux plus anciens de (re)découvrir des titres de grande qualité et aux jeunes générations de s’essayer à ces nouveaux classiques. Live A Live, par la grande variété de son gameplay et l’ingéniosité de ses mécaniques, se parcourt avec plaisir et vous tiendra en haleine tout au long des chapitres qui le composent grâce au challenge corsé qu’il embarque et ce malgré une histoire parfois prévisible ou au ton un peu daté.

Jouabilité
Là tient toute l’originalité du jeu qui se renouvelle constamment lors de chaque nouveau chapitre. Toujours très portée sur l’aventure, le titre offre les commandes de personnages variés, aux talents multiples, qui préfèrent opter pour l’approche offensive et agressive ou au contraire l’approche furtive et la réflexion.
Durée de vie
Ainsi fragmenté en plusieurs chapitres, le titre renouvelle son intérêt au terme de chacun d’entre eux grâce à la découverte à chaque fois d’un univers totalement nouveau, avec une histoire originale. Nous avons trouvé d’ailleurs que la difficulté se voulait variable selon les chapitres, certains pouvant être terminés en moins de deux heures voire encore moins pour les plus courts, là où d’autres vous prendront certainement 5 heures si vous enchaînez les défaites. Au total comptez 25 heures pour atteindre la fin du dernier chapitre de cette aventure dense.
Graphismes
Une belle surprise qui commence à devenir récurrente si l’on songe aux belles ressorties de jeux anciens dans ce « style HD 2D » comme le qualifie la fiche du jeu sur le site officiel Nintendo. Les environnements sont rendus avec beaucoup de soin, c’est toujours un régale de découvrir les trouvailles mises en œuvre par les développeurs pour donner consistance à des atmosphères toutes très différentes les unes des autres et pourtant éminemment convaincantes. Les animations sont souvent amusantes, à de très rares moments accusent le coup des années avec quelques longueurs et un déroulement un peu poussif mais globalement le jeu se veut très beau et pour peu que l’on soit un amoureux du style pixel art, on sera emporté.
Son
Un des plus beaux aspects du titre, les compositions musicales font mouche à chaque instant, les mélodies se veulent souvent épiques ou chargées en émotion et l’effet escompté prend totalement. On est souvent grisé par l’énergie qu’apportent ces musiques dans le déroulé de l’action, des thèmes à découvrir d’urgence ! Surtout que les compositions s’adaptent à chaque univers avec beaucoup de justesse, participant pleinement à construire des chapitres différenciés et bien écrits.
Intérêt
Atout de ce titre qui le fait se démarquer et vaut les 49,99€ qu’il coûte, c’est l’absolue non linéarité de son aventure, constamment renouvelée au fil des chapitres qui traversent les époques de l’histoire humaine, passée et à venir. Si le jeu n’est pas toujours optimal dans ses mécaniques de combat ou une narration parfois un peu datée et quelques longueurs, il se laisse jouer avec beaucoup de plaisir et séduira assurément non seulement les amateurs de RPG mais également les curieux attirés par un récit à tiroirs, prêts à endurer un jeu exigeant.
Ergonomie
Les équipes de Square Enix font très fort car ils parviennent à rendre l’expérience en jeu qui est parfois difficile voire injuste, toujours agréable, tant le titre se prend bien en main. Le joueur peut gérer clairement son personnage avec des options étendues et non confuses, tout en s’assurant de quoi sauvegarder son aventure le plus régulièrement possible et ainsi s’inviter des mésaventures.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Live A Live (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×